Devenir parieur professionnel à Malte

Au dessus de ce message, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton « play » du lecteur Audio pour écouter mon enregistrement audio “Devenir parieur professionnel à  Malte”, il est possible que le lecteur mette quelques secondes avant d’apparaître.

Vous pouvez l’écouter directement sur le blog en cliquant sur le bouton « play » ou le télécharger en cliquant sur « télécharger » ou en faisant un clic droit ici puis « enregistrer le lien sous…. »

 

Vous vous posez la question suivante : Comment devenir parieur professionnel ? Vous avez peut-être l’excitation entre devenir libre et vivre des gains de vos pronostics et la peur de tout plaquer pour tout perdre…Voyons ensemble tous les ingrédients à mettre en œuvre pour être un parieur professionnel et vivre la vie de vos rêves avec vos pronostics.

Devenir parieur professionnel et vivre des gains de vos pronostics

Actuellement, je suis à Malte. C’est la première fois que je visite ce pays. Mais incontestablement une chose qui m’a frappée, c’est le coût de la vie qui est largement moins chère qu’en France. Par exemple, vous pouvez louer un studio meublé de 20-25 m² pour 300 euros par mois incluant Internet, EDF, l’eau… Si vous êtes 2, vous pouvez vous louer un bon petit appartement meublé pour 500 euros/ mois (incluant internet, gaz, EDF…). Vous pouvez rajouter 250 euros par mois de nourriture et 150 euros pour vos sorties personnelles. Bien évidemment, si vous êtes 2 ou si vous êtes avec votre copine, les coûts seront réduits.

Pour récapituler, si vous êtes seul, vous pouvez vivre avec 700 euros par mois (300 euros pour le logement + 250 euros pour la nourriture + 150 euros pour vos loisirs,…)et si vous êtes 2, vous pouvez vivre avec 600-650 euros par mois par personne.

Si vous habitez dans la région Parisienne, cela peut vraiment vous faire 1 choc de voir ces chiffres ci-dessous. A Paris, on ne pourrait seulement se payer « un taudit » ou un logement moyen.

Ce sont des faibles revenus car je n’inclus pas de voiture. De plus, je n’inclus pas des dépenses inutiles à mon goût comme d’acheter une bouteille d’alcool en boite de nuit, se faire des restaurants tous les 2 jours…

Si vous voulez absolument une voiture, aller plusieurs fois par semaine au restaurant, le coût de la vie sera donc beaucoup plus important…A vous de voir en fonction de votre mode de vie. 😉

De plus, une autre chose aussi qui m’a frappée, c’est la qualité de l’eau. Il vaut mieux acheter l’eau en bouteille car sinon, vous allez être malade si vous buvez l’eau du robinet. Elle a vraiment un mauvais goût.

Concernant les transports, vous pouvez prendre le bus, il y a des PASS hebdomadaire à 12 euros ou des PASS mensuels pour 30 euros. Le coût de la vie à Malte est moins cher qu’en France.

Devenir libre et maître de votre temps

En devenant parieur professionnel, il y a une chose qui est exceptionnelle, c’est que vous êtes libre de faire ce que vous voulez 24h/24h, 7jours/7 à VIE tant que vous pariez ! Vous n’avez plus aucunes contraintes horaires, vous n’avez plus aucunes contraintes hiérarchiques et plus aucunes contraintes géographiques.

Vous sortez littéralement du conformisme de la société actuelle. Imaginez cette petite boule au ventre que vous avez peut-être le dimanche soir car une nouvelle semaine de travail vous attend. Cette boule, vous ne l’aurez plus. Que ce soit le lundi, le mardi, le jeudi, le samedi, ce sera tous les jours dimanche pour vous.

J’ai 22 ans. Je peux vous dire que travailler 42 ans en tant que salarié et avoir un CDI jusqu’en 2060 ne me fait absolument pas rêver. Je m’adresse avant tout aux personnes de moins de 40 ans,  est-ce que cela vous fait rêver de travailler dans une entreprise jusqu’en 2040-2045 en ayant des ordres de la part d’un patron stressant… ? Est-ce que vous êtes heureux de vous lever chaque matin pour faire ce que vous faites en ce moment ? Ce sont vraiment des questions à vous poser pour savoir si vous êtes heureux et pour savoir ce que vous voulez vraiment dans la vie. Il n’est jamais trop tard pour changer votre vie même si vous avez 50 ans ou plus. Comme le dit le célèbre dicton, « mieux vaut tard que jamais ». 😉

La peur d’avoir trop de temps libre et de tout plaquer ?

Il y a une chose qui est sûr, c’est que pour devenir parieur professionnel, il faut aimer prendre des risques. Il y aura forcément des jours difficiles et tous les jours ne seront pas roses. Mais est-ce que tous les jours de la vie sont roses ? Je ne pense pas. On a tout le temps des hauts et des bas. Si vous avez une femme, des enfants, un crédit immobilier,…je comprends que cela peut vous effrayer. Vous vous posez peut-être les questions suivantes : Est-ce que vous prenez trop de risques ? Est-ce que vous avez assez de certitudes sur vos atouts et vos faiblesses dans les paris sportifs ? Est-ce que vous voulez devenir parieur professionnel ? Est-ce que vous voulez seulement essayer de gagner 1000 euros par an avec vos pronostics ? Il y a un tas de questions à vous poser. Mais pour avoir toutes les réponses à vos interrogations, il suffit juste de faire un bilan de vos pronostics. Ayez au moins un bilan de vos pronostics sur 2 ans pour avoir des certitudes sur vos atouts et vos faiblesses. 😉

Comment faire pour avoir un capital suffisant pour vivre des gains de vos paris sportifs ?

Il y a une chose qui est sûr, c’est que si vous voulez vivre des paris sportifs, il faut vous constituer un capital d’au moins 30 000 euros. Pourquoi un montant aussi élevé ? Tout simplement par rapport aux moments difficiles. Je sais que certaines personnes vont sûrement sourire sur ce passage. Pourtant, dans la réalité, dès qu’un parieur à deux ou trois pertes d’affilées, il panique et il peut vite voir son compte exploser sous le coup de la tension, de la nervosité,…Du coup, il faut essayer d’avoir un capital le plus élevé possible pour ne jamais paniquer et toujours jouer avec le maximum de prudence.

Mais là, vous vous dites « Maxence, je n’ai pas tout cette argent… ». Je suis très loin de ces 30 000 euros. Là, il n’y a qu’une solution, c’est épargner. Et comment fait-on pour épargner au maximum, c’est de se payer en premier. Je m’explique en prenant un exemple de mes propos.

Vous gagner 1700 euros par mois. La plupart des gens font la chose suivante. Je paye mes factures, je me fais plaisir…et à la fin du mois, il s’aperçoive qu’ils n’ont plus d’argent. C’est embêtant car c’est un processus sans fin. Vous ne mettez jamais d’argent de coté.

Payez-vous en premier !

Reprenons mon exemple ci-dessus.

Je mets sur mon compte automatiquement 500 euros par mois puis avec les 1200 euros de salaire qu’il me reste, je paye mes factures,…Du coup, j’épargne automatiquement 500 euros par mois et je ne fais pas d’achat inutile. Posez-vous la question suivante : Si vous achetez quelque chose : Est-ce que vous allez l’utiliser dans 1 an ? Ne vaut mieux pas des fois louer quelque chose au lieu de l’acheter ?

Pour résumer, plus votre capital est gros, plus vous allez pouvoir jouer des grosses sommes sur chacun de vos pronostics en ne prenant pas de risques. Par exemple, si vous avez 50 000 euros de capital, vous allez pouvoir jouer 1000 euros sur chacun de vos pronostics. Honnêtement, je pense qu’il faut faire des mises de 1000 euros sur chacun de ses pronostics pour pouvoir se professionnaliser. Avec des mises moins importantes, il est difficile d’en vivre car vous allez vous mettre trop de pression sur les épaules.

Oui au minimalisme, non au matérialisme

Si vous voulez être un parieur professionnel et prendre le moins de risque possible pour ne pas tout perdre, il faut absolument avoir une méthode avec le plus de prudence possible. Si vous voulez sortir de la société de consommation, il faut arrêter d’avoir des dépenses récurrentes comme avoir une voiture, avoir des dépenses avec des débits mensuelles…Je peux vous dire que ma vie tiens dans une valise de 20 kilos et cela me convient très bien. Je n’ai pas de voitures, je n’ai pas de dépenses à abonnement mensuelles,…

Si vous voulez avoir un crédit pour acheter un appartement, avoir des enfants, avoir une voiture,…instantanément, vous allez créer une dépense récurrente à vie de 1000 euros ou plus par mois. De ce fait, il sera beaucoup plus dur pour vous de vivre des paris sportifs car vous allez vous mettre une pression énorme sur les épaules. Je respecte tout à fait votre choix. 😉 Seulement, il faudra juste avoir une plus grosse rentabilité sur vos pronostics pour en vivre et ne pas vous priver.

Je ne sais pas si vous aimez voyager mais si c’est le cas, est-ce que ce ne serait pas plus profitable de mettre 7000 euros dans différents voyages au lieu de dépenser cette même somme dans une voiture par exemple.

Quel est le problème si vous êtes matérialiste ? Vous allez tout le temps vouloir acheter, dépenser dans des choses qui vous seront certainement pas utile dans le futur. Vous allez dépenser sous le coup de l’émotion. Moi qui voyage un peu, on s’aperçoit très vite que l’on a beaucoup trop de choses pour vivre. Faites un déménagement et vous allez très vite vous apercevoir que vous avez un tas d’affaires inutile. En dépensant tout le temps, il faut que vous gagnez énormément d’argent avec vos pronostics. Et c’est très difficile de gagner beaucoup d’argent avec les paris sportifs. Il ne vaut mieux pas être trop cupide. C’est l’appât du gain qui nous programme a être un parieur perdant. 🙁

Se définir une stratégie et l’appliquer à la lettre

C’est une phrase basique. Un enfant de 6 ans comprendrait cette phrase. Par contre, qu’est-ce que c’est dur dans la réalité d’appliquer à la lettre ce que l’on a dit. J’ai encore beaucoup à apprendre dans ce domaine. Je progresse d’année en année.

Je vais prendre un exemple tout simple pour illustrer mes propos.

C’est le début de l’année et vous vous dites la chose suivante dans les paris sportifs.

  1. Je vais jouer que des paris en simple
  2. Je vais jouer que sur des pronostics avec une cote supérieure à 1.70
  3. Je vais jouer 300 euros sur chacun de mes pronostics

Et bien,  si un jour, pour une raison X ou Y, vous jouez 500 euros sur une cote à 1.50, vous sortez complètement de votre stratégie. Et si vous avez le malheur que ce pronostic soit perdant, vous allez culpabiliser, vous allez broyer du noir…

Et cela à cause d’une seule chose, le non respect de votre méthode et de votre stratégie. Je sais, c’est très simple dans la théorie mais terriblement difficile dans la pratique.

Il faut agir comme un robot. Toutefois, nous sommes des humains. Du coup, on est soumis au biais des émotions, des pulsions,…Mais la clé de la réussite a vraiment lieu dans le respect de vos règles et de vos stratégies.

Avoir une stabilité émotionnelle sans faille

99% des parieurs cherchent la réussite des paris sportifs dans les stratégies. Et là, ils font une immense erreur. La stratégie pour réussir dans les paris sportifs est très simple. Je la redonne pour faire une piqûre de rappel.

  1. Jouer que des paris en simple.
  2. Jouer des cotes proches de 2 ou supérieure à 2.
  3. Ne jamais jouer plus de 5% de votre capital sur chacun de vos pronostics.
  4. Avoir une stratégie à long terme.

Par contre, avoir une stabilité émotionnelle, personne ne se pose une seule seconde la question. Et pourtant, c’est vraiment l’atout numéro 1 qui fera de vous un parieur professionnel ou non. 99% des parieurs cherchent à chaque fois de nouvelles stratégies…mais ne se posent jamais une seule seconde la question vis-à-vis du mental, de la psychologie pour réussir dans les paris sportifs. Et c’est vraiment avec une stabilité émotionnelle que vous pouvez réussir dans les paris sportifs.

Moi, qui ait un blog, cela est vraiment bénéfique pour moi car à chaque fois que je publie des pronostics et qu’ils sont gagnants, je reçois une grosse vague de compliments par email et à chaque fois que je publie un pronostic et qu’il est perdant, je reçois une grosse vague de critiques ou d’insultes. Du coup, cela me permet d’énormément de progresser dans ce domaine là. Je conseille vraiment à tout le monde d’avoir un petit blog pour avoir un carnet de bord de vos paris sportifs. Grâce à ce blog, vous allez recevoir des critiques, des compliments. Vous allez tout simplement tester votre égo…

Pourquoi votre égo est votre pire ennemi dans les paris sportifs ?

C’est quelque chose qui vous surprend peut-être. Est-ce que vous vous êtes déjà posé la question suivante : « Pourquoi il y a tant de gens qui arrêtent une activité ? Que cette activité soit sportive ou non. Pourquoi les gens arrêtent à chaque fois aussi facilement ? » Parce qu’ils ont de l’égo.

J’ai moi-même encore un égo surdimensionné. Mais depuis quelque mois, je pratique la méditation.

C’est mon frère qui me l’a initié. Je vous invite à aller voir son blog qui s’appelle méditer pour être heureux si vous voulez en savoir plus sur le sujet. Et là, vous vous dites « Mais Maxence, qu’est-ce qu’il lui arrive ? il ne va pas bien ? …». C’est généralement ce que j’entends à chaque fois que je dis que je pratique la méditation. Mais vous vous posez peut-être cette question. Mais que viens faire la méditation dans les paris sportifs ?

Le principe de la méditation est très simplement. C’est tout simplement observer ses pensées. Par exemple, restez assis 15 minutes sur une chaise et essayer de ne rien penser. Vous allez voir comme cela est difficile. Vous allez penser à vous faire un café, a allé acheter du pain,…vous allez voir comme le temps est long d’être 15 minutes sur une chaise.

Et bien, dans les paris sportifs, quand vous repensez à l’arbitre qui n’a pas sifflé un pénalty,…vous êtes énervé, vous êtes en colère,…vous ressassez le passé. Vous passez une mauvaise nuit car vous avez perdu votre pronostic,… Vous n’êtes pas bien dans votre corps, vous n’êtes pas bien dans votre peau.

La méditation me permet au maximum de ne plus repenser au passé et d’aller toujours de l’avant. Je suis un débutant dans ce domaine. J’ai encore un égo surdimensionné mais je le travaille chaque jour pour avoir une stabilité sans faille dans le futur, ou au moins essayer d’avoir le moins de faille possible dans mon cerveau. 😉

Je peux vraiment vous dire que la réussite des paris sportifs a vraiment lieu dans votre mental, votre égo, et non à suivre l’actualité sportive,…Si vous me suivez depuis un petit moment, vous savez que j’applique la loi 20/80 dans les paris sportifs mais y compris dans ma vie. 😉

Méditer me permet également de réduire mes constructions mentales vis-à-vis des paris sportifs. Réduire vos constructions mentales est vraiment important pour toujours prendre une décision objective dans le choix de vos pronostics.

Egalement, plus on a de l’égo, plus on est heureux quand on a un pronostic gagnant et plus on est malheureux quand on a un pronostic perdant. Lors d’un moment difficile, une personne qui a un égo incroyable va arrêter ou encore exploser son compte. Il faut essayer de diminuer son égo. Ne pas se croire le meilleur du monde lorsqu’on a 5 pronostics gagnants d’affilés ou ne pas se croire le parieur le plus nul du monde lorsqu’on a 5 pronostics perdants d’affilés.

Vivre la vie de vos rêves grâce aux paris sportifs

Pour avoir parler avec les rares parieurs professionnels et pour voir leur style de vie, c’est très alléchant. Vivre de sa passion, être maître de son temps. Vous êtes libre de faire ce que vous voulez quand vous le voulez. Si vous aimez pêcher, vous pouvez aller pêcher. Si vous aimez faire des randonnées, vous pouvez aller faire des randonnées quand vous voulez. C’est vraiment quelque chose d’inestimable, surtout si vous n’aimez pas votre travail ou que vous rêvez d’avoir plus de temps libre.

Moi, j’ai une seconde passion qui me prend énormément de temps, c’est la course à pied. J’adore courir et j’essaye de courir quasiment tous les jours. Je suis un amoureux des voyages, de la nature et du jogging. Si vous aimez tout ce que je fais sur ce blog et que vous aimez courir, vous pouvez me retrouver sur mon second blog intitulé blog course à pied. C’est un blog ou je dévoile mon expérience, ou j’offre des interviews vidéo athlètes,…

Par contre, une chose avec laquelle je ne suis pas d’accord avec les parieurs professionnels, c’est le nombre d’heures qu’il faut pour suivre les cotes, à lire l’actualité sportive. A mon avis, il faut juste créer un système et ne pas être collé devant son écran toute la journée. Il faut automatiser ses pronostics.

Comment fait-on pour automatiser ses pronostics ?

Il faut se définir clairement quels sont les types de paris que vous souhaitez faire et quelles sont les équipes que vous allez suivre. Si vous êtes un fan de tennis, il suffit de faire la même chose en vous donnant une liste du nombre de joueurs que vous allez suivre. De toute façon, suivre les matchs que vous allez parier de changera rien au résultat. Le résultat final ne dépend pas de vous. Si vous aimez vous promener, il est beaucoup plus intéressant d’aller vous promener au lieu d’avoir des grosses constructions mentales en suivant le match sur lequel vous avez parié.

On n’a qu’une vie et pas de seconde chance

Dans la vie, on m’a toujours dit de se poser 2 questions vitales qui sont essentielles pour être heureux. Ces 2 questions sont les suivantes :

Si vous mourez dans 3 mois, est-ce que vous feriez ce que vous êtes entrain de faire actuellement ? Si la réponse est oui, j’ai une excellente nouvelle pour vous, continuez ce que vous faites et je suis content que vous faites quelque chose qui vous passionne. 😉

La seconde question est la suivante :

Est-ce que vous rêvez la nuit de ce que vous faites actuellement ? Si la réponse est oui, et bien, félicitation une nouvelle fois pour votre choix. 😉 Si la réponse est non, vous savez ce qu’il vous reste à faire, changez des choses pour réaliser la vie de vos rêves. 

Je n’ai que 22 ans mais je ne veux pas que ma vie se réduise aux études, au travail, à la retraite et à ma mort. Cela ne me fait pas rêver. Je veux voyager, faire des choses qui me passionne et aller au bout de mes rêves. Je pense qu’il faut savoir prendre des risques. “Nous” les parieurs, de toute façon, on n’aime le risque car si on n’aimait pas le risque, est-ce que l’on ferait des paris sportifs. Dans le fond, parier, c’est prendre le risque de gagner ou de perdre. 😉

Je vous invite à réfléchir 5 minutes en vous posant ces 2 questions. 

Agir pour réussir

C’est quelque chose que j’ai compris quand j’avais 20 ans, c’est que pour réussir, il faut agir. Pour réaliser ses rêves, il faut agir. Pourquoi ?

Si l’on veut réaliser ses rêves, il faut mettre tous les ingrédients ensemble pour réussir. C’est aussi simple comme bonjour. Cela prend juste du temps et cela ne dépend que de vous. 😉 Si l’on veut vraiment vivre de ses paris sportifs, on peut y arriver.

Aller à Malte pour voir si cette vie là vous convient

Mon conseil est simple : je pense qu’il est préférable d’aller 2 semaines à Malte pour voir si cette vie là vous convient. Il ne faut absolument pas aller à Malte sur un coup de tête. Ce serait le meilleur moyen d’avoir le revers de la médaille le plus rapidement possible. L’avantage numéro 1 de Malte, c’est de pouvoir obtenir des cotes largement supérieure aux cotes qu’il y a en France. Merci à Betfair pour les cotes. ;)Tant qu’il y n’aura pas d’offre attractive en France, il sera très dur de faire quelque chose de grand dans les paris sportifs. je pense qu’il y aura une évolution du marché dans le futur en France et que les cotes seront meilleures. Toutefois, si ce n’est pas le cas, il faut déménager pour pouvoir exercer sa passion.

Mon objectif d’ici 3 ans (2015)

Mon objectif est clair, je souhaite devenir parieur professionnel. C’est vraiment quelque chose qui me tient à cœur et je vais tout faire pour y arriver. Je me laisse 3 ans pour devenir parieur professionnel. Pourquoi un délai si long ?

Premièrement, je pense qu’il faut jouer au minimum 1000 euros sur chacun de vos pronostics pour pouvoir devenir un parieur professionnel. En jouant une somme inférieure, cela demande un taux de réussite trop important. De plus, cela enlève de la pression de jouer des paris à 1000 euros car le taux de réussite de vos paris ne doit pas être très élevé.

Si je souhaite jouer 1000 euros sur chacun de mes pronostics, il faut que j’en sois préparé. En 2011, j’ai joué 350 euros sur chacun de mes pronostics. En 2012, je joue 200 euros sur chacun de mes pronostics. Je suis très loin des 1000 euros. Toutefois, je compte jouer 500 euros sur chacun de mes pronostics dès l’année 2013 et ainsi de suite. Je compte jouer 750 euros sur chacun de mes pronostics en 2014. Je veux m’habituer mentalement et psychologiquement à jouer de grosses sommes. Il faut avoir des certitudes dans les paris sportifs. Il faut prendre des risques mais que c’est risque soit mesuré. Grâce au bilan que j’aurai dans les mains, je pourrai savoir si je suis capable de vivre de mes gains ou non.

Du coup, je ne vais pas sur un coup de tête jouer 1000 euros sur chacun de mes pronostics juste parce ce que « j’ai un coup de grosse tête ». Il ne faut pas griller les étapes et savoir apprendre et progresser pour toujours s’améliorer.

Bien entendu, je continuerai à partager sur ce blog mes réussites, mes échecs. Je pense qu’il sera intéressant pour vous de voir mon évolution. Est-ce que je vais réussir ? Comment je vais réagir dans les moments difficiles ?

En parallèle, une chose aussi que j’ai comprise, c’est qu’il faut que j’essaye de jouer 100 pronostics par an en moyenne avec toujours en tête d’avoir une cote moyenne supérieure à 2. Tendre vers une cote moyenne de 2 ne me fait absolument pas peur car j’y arrive déjà avec les cotes Françaises qui sont assez faibles. N’oubliez jamais que vous réussir dans les paris sportifs, il faut tout le temps tendre vers une cote moyenne de 2. C’est tout simplement vital pour votre succès. 

Le site Betfair est vraiment une pépite d’or sur ce point là. Les cotes sont plus importantes et vous avez énormément le choix dans vos paris. Mon but serait de faire 100 paris par an ou je mise 1000 euros sur chacun de mes pronostics. L’objectif serait d’avoir 55 paris gagnants. Du coup, j’aurai 45 pronostics perdants. Puisque les cotes à Malte sont élevées, je ne me fait aucun soucis d’avoir une cote moyenne supérieure à 2. J’obtiendrai au minimum 10 000 euros de gains, ce qui serait largement suffisant pour en vivre. 🙂

Rappelez-vous, on peut vivre avec 700 euros par mois à Malte. Le coût de la vie n’est pas très élevé.

Je pense que n’importe qui peut gagner 55 paris sur 100 avec une cote moyenne de 2. Il y a juste deux conditions très importantes à respecter pour réussir cela, c’est de respecter sa méthode et d’être très fort mentalement. A vue d’œil, gagner 55 paris sur 100, on se dit, c’est trop facile. Mais si vous avez une série de 5 pronostics perdants d’affilées à 1000 euros dans les 45 paris perdants, comment allez-vous réagir ? Est-ce que vous allez paniquer ? Est-ce que vous allez rester zen ? Le meilleur moyen de le savoir, c’est d’être confronté à la situation. Je vous dirai dans quel état psychologique je serai quand je vais être dans ce cas de figure. 

J’espère que cet article ou cet enregistrement audio vous a plu. Partagez sur facebook ou sur Twitter, je suis sûr que vos amis parieurs seraient heureux de pouvoir connaitre tous les aspects avant d’éventuellement se lancer dans “le grand bain” et de devenir parieur professionnel.

Aimeriez-vous devenir parieur professionnel ? Si oui, pour quelles raisons ? Dites-le moi dans les commentaires. 😉

29 réponses
  1. Michel-Ange
    Michel-Ange dit :

    Bonjour Maxence,

    Très bon article qui au début m’a fait sourire car en plus des pronos sportifs tu pourras travailler à l’Office de Tourisme de La Valette, tu vends très bien le pays.

    Pour le reste de l’article je suis d’accord avec toi, il faut avoir un capital important et miser au minimum 1000€ et bien choisir ses matchs.
    Avec quelques paris par mois on peut avoir de bons revenus même si on en perd un ou deux.

    Tu parles d’un point important : Le mental.
    Que se soit en paris simples ou en trading le mental est essentiel.
    Les paris en simple ou en trade c’est 5% de technique et 95% de psychologie.

    J’habite au pays de Betfair et donc je trade.
    Au début je gagnais mais le mental ne suivait pas et donc je perdais encore plus.
    Depuis peu j’ai passé le cap et mon compte retrouve tout doucement le sourire mais la route est longue avant de récupérer mes pertes d’autant plus que ma priorité c’est de protéger mon capital.
    Je ne me fais pas de souci car ma technique est bonne et le mental … aussi. Enfin!
    Je ne trade que sur les courses de chevaux pour le foot j’y arrive doucement.

    Il y a un point important que je veux souligner c’est la somme nécessaire par mois pour vivre correctement.
    700€ pour un célibataire mais sans assurance santé, sans voiture pour se déplacer sur l’île pour voir autre chose que son ordi, sans un voyage en France ou ailleurs pour se changer les idées ou revoir sa famille.
    Le jour ou tu trouveras quelqu’un est-ce que cette personne accepteras une vie de reclus ?
    10000€ au minimum par an c’est 833€ par mois.
    A combien estimes tu un montant par mois pour vivre correctement?. Cette question est vrai pour tout le monde.
    Pour reprendre ton exemple de 1700€ par mois il faudrait que tu gagnes le double et as-tu pensé à plus tard …. ta retraite c’est toi qui va te la préparer à moins de jouer jusqu’à 90 ans.

    Cet article va faire des émules pour Malte mais il faut bien réfléchir et en tout cas tu as raison d’attendre 3 ans pour voir si c’est faisable ou pas.

    Et comme disent les anglais : Wait ans see.

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonsoir Michel Ange,

      Je ne savais pas que j’avais des talents pour vendre Malte. Si un jour j’ai besoin
      d’un emploi, je pourrai aller à l’office du Tourisme de Malte. lol

      Oui, exactement, je suis 100% d’accord avec toi pour le mental. Et c’est
      bien dommage que personne n’en parle.

      Si en début de chaque année, on se fixe des
      règles mais qu’en cours d’année, “on pète un plomb,…” en changeant complètement
      ses règles, et bien, on va vers l’explosion de compte ou vers de grosses pertes.

      Concernant les montants, ils sont assez faible car je me suis aperçu que le matérialisme
      m’était vite une source de souffrance car posséder les choses m’amenait à la frustration.

      Le désir d’avoir toujours plus. 🙁 Honnêtement, cela ne me dérangerait pas d’aller dans un
      pays d’Amérique Latine ou dans un pays d’Asie ou le coût de la vie est encore moins cher.

      Mes précédentes copines n’avait pas la même vision de la vie que moi. Je pense que ma futur
      femme sera une joggeuse car j’aime courir. 🙂

      Pour la retraite, j’ai écrit un mémoire dans le cadre des mes études d’assurance et je ne sais même pas
      si mes parents auront une retraite donc moi, n’en parlons pas. 🙁 Il y aura une réforme en 2013
      pour la retraite qui va faire énormément de bruit. Personne n’en parle mais dans 1 an, cela
      va faire du bruit.

      J’étais dans l’hypothèse de 10 000 euros de gains. Je sais qu’il y a énormément de personnes
      qui sont capables de faire entre 15 000 ou 20 000 euros de gains par an sans problème avec
      leur pronostic. Moi, j’essaye
      de toujours prendre un coté “si cela se passe normal” et non si cela se passe bien. 😉

      Moi, 1000 euros par mois, cela me convient tout à fait comme revenu. De nos jours, on a la
      chance d’avoir l’avion qui nous permet d’aller dans des pays ou le coût de la vie
      n’est pas très élevé. 😉

      En tout cas, félicitation pour tes trades. Continue ce que tu fais. Cela va payer si tu es fort
      mentalement. Pour ma part, je vais essayer de m’améliorer de mon coté. Je pense qu’il sera intéressant
      de voir mon évolution dans le futur (mes réussites et mes échecs,…).

      Merci pour ton commentaire très instructif et à très vite.

      Répondre
  2. JOSEPH
    JOSEPH dit :

    Bonjour Maxence,
    J’ai pris les 45 minutes qu’il fallait pour écouter tes conseils pour ceux qui souhaitent vivre des paris sportifs en s’installant à Malte.
    Je contenu est riche car tu distilles beaucoup d’éléments de sagesse dans ton discours en espérant que chacun va se reconnaître et s’inspirer, mais là aussi malheureusement (à cause de l’Ego) le chemin est long.
    Autrement vu ton age ta discipline est assez bien forgée, je pense sincèrement que tu iras au bout de l’exercice.
    Je te souhaite donc de t’accrocher, (moi j’ai la chance d’avoir une retraite, mais je ne sais pas pour combien de temps encore),je continue fidèlement à te suivre sur ton blog, jusqu’au jour où tu auras ta structure internet OFFSHORE pour parier pour les autres et redistribuer des dividendes au % de tes gains.
    Bonne chance à toi.
    JG

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonsoir Joseph,

      Je suis content que mon podcast audio t’es plu. Et oui, l’égo
      est notre pire ennemi, que ce soit dans les paris sportifs ou dans
      la vie en générale. La pratique de la méditation me permet de réduire
      un peu mon égo.

      Je suis un complet débutant dans ce domaine mais en pratiquant un peu
      tous les jours, je vais forcément m’améliorer.

      J’ai une immense volonté de réussir dans les choses qui me tiennent à coeur
      et les paris sportifs en font parti.
      😉

      Merci pour tes encouragements et à très vite. Cela fait plaisir de voir
      que tu es un lecteur fidèle. Vous êtes de plus en plus nombreux
      à me suivre. Je ne pensais que mon blog aurait autant de succès en si peu
      de temps. Merci à toi et à très vite.

      Répondre
  3. laal
    laal dit :

    Excellent article comme d’habitude. C’est très intéressant de voir quelqu’un complètement assumer du fait qu’il souhaite vivre des paris sportifs, et surtout voir qu’il a parfaitement réfléchie à la question … En tout cas j’espère qu’avec ton site et surtout avec l’affluence qu’il draine, que tu arrives à te faire un peu d’argent. Tu devrais aller voir ce site http://www.capitalstory.fr, le mec montre comment il espère faire de son blog une source de revenu supplémentaire et je peux de te dire qu’il a pas 10% de ta fréquentation, pourtant il s’en sort plutôt bien.

    Sinon j’ai un autre petit conseil de site et te montrer que tu peux aller largement au-delà des 10.000e de gains, http://www.pronosconseilclub.com/. Les mecs, en jouant au maximum 100e, arrive à faire aujourd’hui 2400e de bénéfice, depuis juillet 2011, et l’année n’est pas fini. Je pense qu’ils finiront dans les 3000e de bénéfice. Donc imagine que tu joues comme eux mais 10x plus, comme tu veux le faire, tu serais à 30.000e de bénéfice. Donc ton objectif est largement possible.

    J’ai une dernière remarque, tu parles que gagner 10.000e par an est suffisant mais n’oublie pas de prendre en compte l’inflation et l’augmentation de tes dépenses personnelles. En effet on a pas le même train de vie à 25ans qu’à 40ans. Au début tu pourras peut-être t’en sortir avec 10.000e par an mais il faudra que tu penses à prendre un peu plus chaque années, ce qui veut dire augmenter progressivement tes mises.

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour laal,

      Oui, j’ai déjà entendu ou lu des choses sur le net sur Jérôme Fournier. Il ne souhaite plus être
      fonctionnaire et être libre financièrement grâce à ces appartements.

      Je sais que l’on peut gagner plus de 10 000 euros par an avec les paris
      sportifs. Si j’obtiens plus de 10 000 euros, parfait. Ce sera un bonus.
      Mais j’en suis très loin. Il y a du boulot pour y parvenir. lol

      Le but, ce n’est pas d’être trop gourmand et de ce contenter de ce que
      l’on a. Après, si l’on est capable de jouer 1000 euros sur chacun de
      ses pronostics, il suffit juste d’augmenter la mise (passer à 1500 euros
      par exemple) pour accroître sa rentabilité
      . 🙂

      Dès que tu es très fort mentalement, jouer 1000 ou 1500 euros, cela ne
      te fait plus trembler. Il faut du temps et ne pas griller les étapes pour
      y arriver.

      A très vite. 😉

      Répondre
  4. cindy
    cindy dit :

    salut maxence,
    je jouais beaucoup aux paris sur le foot il y a 2ans, et puis un jour j’ai perdu 1grosse somme et j’ai donc décidé d’arrêter. Cherchant un moyen de me faire un revenu complémentaire, j’ai décidé le mois dernier de m’y remettre :-))
    je suis tombé par hasard sur ton site et je tiens à te remercier pour tes précieux conseils, et au temps que tu consacre a tes lecteurs pour nous permettre de devenir des meilleurs pronostiqueurs, tu es le meilleur conseiller que j’ai trouvé..
    c’est avec plaisir que je vais tous les jours sur ton site, merci beaucoup pour tes conseils et tes articles très intéressants!
    bonne continuation et bons pronostics 😉

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Salut Cindy,

      Tout d’abord, félicitation pour avoir fait ton retour dans les paris sportifs. 😉
      Cela fait plaisir que tu dévores chacun de mes articles en allant quotidiennement
      visiter mon blog
      ! 🙂

      J’espère que tu progresses dans les paris sportifs. Tiens moi au courant de ton
      évolution. A très vite pour de nouveaux pronostics.

      Répondre
  5. Gilles
    Gilles dit :

    Structuré comme d’habitude !

    Je suis globalement d’accord avec ton point de vue psychologique et technique par contre, comme d’autres, le projet de vie fait un peu peur. Disons, qu’il ne fait pas rêver comme d’autres sites qui voient le parieur professionnel comme un golden boy qui ne connaît pas le bout de sa fortune.

    Ceci étant, il n’y a pas de miracle, il ne faut pas brûler les étapes et y aller progressivement et comme disait un de mes profs de science : “pour mener a bien une expérience, il faut être rigoureux et systématique”. J’ai toujours retenu cette phrase car elle s’applique à pas mal de domaines dans la vie.

    Tu serais donc prêt à aller vivre à Malte pour devenir professionnel ?
    Quelques semaines, ça peut sembler idéal mais une vie à Malte ? Ta prévision de gain minimale est trop faible pour te permettre d’encore voyager comme tu aimes le faire.

    Jouer plus est essentiel pour gagner plus et à mon avis, rechercher d’autres méthodes car la tienne est bonne mais ne donne pas assez d’opportunités sur une saison pour atteindre les 100 paris par an.

    Comme le soulignent d’autres lecteurs, tu finiras peut-être par gagner plus d’argent avec le succès de ton blog qu’aux paris sportifs 🙂

    J’ai aussi regardé ton blog sur le jogging dont le succès est plus confidentiel.
    Je suis aussi joggeur depuis 2 ans (j’ai 35 ans, c’est sur le tard que je m’y suis mis) et j’ai un niveau loin du tien : par exemple, j’ai couru un 16,6 km en 1h27 cet après-midi. Mais avec le travail et mes autres activités, je ne m’entraîne que 2x semaine. En étant parieur pro, je pourrais courir plus souvent 😉

    Ton histoire est intéressante à suivre même si, je ne suis pas prêt à jouer plus de 50 EUR sur un pari actuellement et il y a un certain temps que je n’ai même plus misé sur un match en simple … et pourtant en Belgique, j’ai accès à Betfair !

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Gilles,

      Exactement, il ne faut pas avoir “les yeux plus gros que le ventre” lol
      Oui, je serai prêt d’aller vivre à Malte. J’aime bien ce pays
      .

      Ensuite, pour ma prévision de gains, mes 100 paris à faire
      par an, je vais travailler tout cela d’ici mes 3 ans. Quand tu es capable de jouer 1000 euros par pronostic par
      exemple, tu peux ensuite jouer 1500 euros par pari. Mais cela se fait progressivement.

      Pour mon blog, il est fort probable qu’il me rapporte un revenu très
      confortable. Ce sera le cas qu’en fonction de la valeur ajouté que je vous
      apporte, n’est-ce pas ? 😉

      Pour mon blog de course à pied, je l’ai démarré il y a quelque mois. Mon implication
      est pas très importante car je manque de temps. Toutefois, je pense que mon
      blog de course à pied aura un succès encore plus retentissant que mon blog de paris sportifs.

      Il y a plus de coureurs que de parieurs. Il faut juste le temps que je développe ce second
      blog. 😉 Etre parieur pro, c’est sûr que tu aurais énormément de temps livre pour courir.
      Félicitation déjà pour tes performances, c’est bien ! Continue à prendre du plaisir en courant.

      Si les paris sportifs peuvent te permettre de te faire un complément de revenus, ce serait parfait. 😉

      A très vite et au plaisir.

      Répondre
      • Gilles
        Gilles dit :

        Il y a plus de coureurs que de parieurs mais il y a aussi beaucoup plus de sites en français sur la course à pied avec des informations intéressantes.
        Là où tu te démarques, c’est ici, sur les paris sportifs. Les sites de qualités en français sont très rares et l’interactivité que tu apportes est une réelle valeur ajoutée.

        Répondre
        • Maxence RIGOTTIER
          Maxence RIGOTTIER dit :

          Bonjour Gilles, merci pour tes précisions.
          Petit à petit, une véritable communauté des parieurs existent. Cela
          fait très plaisir à voir.

          Répondre
  6. Fabrice
    Fabrice dit :

    J’ai adoré ton podcast, Maxence.
    C’est un beau très défi professionnel mais aussi personnel que tu t’es fixé.
    Tu as raison de le faire à ton âge. Comme tu le dis, quand on commence à s’installer, à avoir des enfants, des crédits, il est plus difficile (mais pas impossible) de se partir “à l’aventure”.

    Pour répondre à ta question, je n’aspire pas à devenir joueur professionnel.
    Je fais un job qui me plait, je suis plutôt bien payé et je n’ai pas envie de changer de vie.
    Par contre il y a un peu plus de 3 ans j’ai décidé de me pencher sérieusement sur mes finances perso. L’objectif était double :
    1. optimiser mes dépenses et placer tous les mois les économies générées (je rejoins à cela ta stratégie qui consiste à se payer en premier)
    2. explorer toutes les pistes permettant de générer de petits revenus complémentaires.
    Et c’est comme cela que je me suis lancé en 2010 dans les paris sportifs.
    Pour l’instant mes résultats sont plutôt satisfaisants mais je pense qu’en étant un peu plus rationnel, plus organisé, je dois pouvoir faire beaucoup mieux.

    Je suis donc très content d’avoir découvert ton blog et d’écouter tous tes conseils de parieur.
    Je suis sûr que je vais apprendre plein de choses en te suivant.

    Sinon, petite question i : est-ce que tu connais le blogueur Olivier Roland ?
    Certaines de tes réflexions m’ont fait penser à lui.

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Fabrice,

      Je suis content tu ais aimé mon podcast.

      Déjà, bravo pour faire un job qui te plaît car peu
      de gens exercice un métier qui leur convient malheureusement. 🙁

      La rigueur, l’organisation sont des éléments importants pour ton succès des
      paris sportifs. N’oublie pas de
      faire un bilan de tes pronostics. Cela sera parfait pour
      apprendre de tes erreurs et progresser
      .

      Oui, je connais Olivier Roland. C’est un blogueur exceptionnel
      qui est entrain de faire quelque chose de grandiose sur le web
      francophone. Pour ton blog, écoute-le à la lettre ce qu’il dit à travers
      son blog,il est incroyable ! 😉

      A très vite pour de nouveaux pronostics. 😉

      Répondre
  7. gabriel
    gabriel dit :

    bonjours a toi.
    Cela ne fais pas très longtemps que j’ai découvert ton blog
    et j’ai tout de suite accroché. On voit bien que les paris sportifs sont ta passion
    et surtout que tu veux partager cette passion avec le maximum de personne.
    J’ai écouté ton message et je trouves que t’es paroles sont d’une grande sagesses mélangé à un peu de fougue. Tu espère vivre de t’es paris et mené une vie assez calme. Mais j’aurai une petite question pour toi…
    Voilà, moi j’essai de faire des paris sportif en gagnant une certaine somme pour pouvoir me faire un peu plus plaisir une fois “les factures payées”. Mais toi j’ai l’impression que tu cherches a avoir vraiment le minimum pour “survivre”. Je comprends que ton rêves, c’est de vivre de ta passion mais n’as tu pas peur un jour d’être lassé de survire sans jamais espérer rien d’autre? Je pense que tu devrais y réfléchir a 2 fois avant de te lancer dans une avanture assez risqué où en tout cas essayer de trouver un travail en mi-temps qui te donnera tout le temps nécessaire pour te donner a ta passion.
    Si je t’écris ce message, c’est surtout pour essayer de te faire réfléchir en suivant une de t’es règles, qui est de ne pas miser tout sur un coup de tête (même si celui-ci est bien réfléchis 🙂 ). Tu fais des statistiques qui ne seront pas forcément correcte et si ça s’avère être le cas, tu auras besoin d’une roue de secour pour te relevé et pouvoir continuer..

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Gabriel,

      Seul le futur me dira si cela me convient ou non.
      Ce qui est sûr, c’est que je veux être maître de mon temps
      et ne pas être matérialiste. Mais rien n’est irrévocable.

      Je sais que cela peut surprendre mais par exemple, je n’ai
      pas de voiture… Concernant mes revenus, mon blog sera probablement
      un véritable coup de pouce pour moi pour continuer à offrir du contenu
      GRATUIT de qualité à mes lecteurs tout en ayant des revenus. Cela dépendra que de moi
      .

      Dans la vie, on a notre destin entre les mains. Tout dépend
      de notre état d’esprit.

      Si mon blog peut te permettre de mieux parier, j’en suis ravi. 🙂
      A très vite et n’oublie pas de faire des paris en simple. 😉

      A très vite.

      Répondre
  8. Philippe
    Philippe dit :

    Bonsoir Maxence,

    Ton article est trés intéressant. Tu as bien mesuré les difficultés et les moyens à mettre en œuvre pour devenir parieur professionnel à Malte. À mon avis tu peux réussir et je te le souhaite du fond du coeur. Aprés je pense que comme tout un chacun tes besoins évolueront dans le temps et on ne peut préjuger de l’avenir dans le monde des paris sportifs même à Malte(législation….). Je pense qu’il te faudra trouver une activité complémentaire(formation des futurs parieurs…pourquoi pas) pour faire face aux moments difficiles et à l’évolution inéluctable de tes besoins. As tu aussi pensé à ton statut d’assuré social(carte vital). Pourras tu le conserver pour pouvoir faire face à un éventuel pépin de santé au niveau financier?

    Voilà pour le côté vie pratique. Du point de vue des paris je pense qu’il faudra que tu élargisses ton champ de paris(soit suivre plus d’équipe de foot ou parier sur d’autres disciplines) pour avoir 100 vrais opportunités de bet(même si à Malte les côtes sont meilleures que chez nous les bookmakers ne sont pas des enfants de chœurs).

    De mon côté grâce à ta méthode et tes conseils j’ai vraiment mis encore plus de rigueur dans le choix de mes bets, en en limitant le nombre pour ne prendre que les réelles opportunitées et ne plus être déçu en cas de paris perdant. Je pense également qu’il faut comme tu l’as toujours conseillé bannir les côtes inférieurs à 1,80 pour pouvoir être positif à 60% de réussite et évidemment avoir un mental de fer pour surmonter les moments difficiles.

    Bonne fin de séjour à Malte et à bientôt.

    Philippe.

    NB : Pourrais tu me mailer en MP sur ce que tu as évoqué briévement sur les retraites pour 2013. Le sujet m’intéresse beaucoup.

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Philippe,

      Merci pour tes encouragements.
      Je vais me renseigner pour plein de détails
      sur une vie de parieur à Malte.

      C’est clair qu’il faudra que j’élargis mon
      nombre de pari. C’est en réflexion pour le futur.

      Parfait si tu bannis les petites cotes ou les cotes
      moyennes. Avec un taux de réussite normal, tu pourras
      faire du bénéfice.

      A très vite.

      Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Ouais,

      Je vais me développer par la suite. Je souhaite être prudent dans un premier temps
      Même en retraite, tu peux parier, tu ne penses pas ? Moi je pense que oui. 🙂

      Répondre
      • Tradyann
        Tradyann dit :

        Slt,

        En plus pour certains la retraite c’est très loin… est-ce qu’il y en aura encore d’ailleurs des retraites !? Et pas payées avec un lance-pierre ?

        Entre gagner un peu plus que le SMIC et viser une retraite aléatoire dans 30-40 ans voir jamais… la question se pose.

        A 20-25 ans, l’aventure mérite d’être tentée, même si Maxence ne dépasse pas les 2000€ mensuels moyens à long terme pour se faire un minimum “d’épargne retraite”… c’est pas très grave.

        Voir même si il ne gagne rien du tout et grille une bonne partie de son capital en 1 an, il pourra mettre ça sur le compte d’une année sabbatique à la découverte d’un autre pays.

        Perso, moi à son âge c’était le service militaire obligatoire : pour mes finances (et ma cirrhose du foie), j’aurai préférer les paris sportifs. 😉

        Répondre
        • Maxence RIGOTTIER
          Maxence RIGOTTIER dit :

          Salut Yann,

          Je viens d’avoir 23 ans récemment. Cela me fait sourire quand on me parle de retraite.
          J’ai 23 ans et PAS 50-55 ans….
          Je ne sais même pas si mes parents vont avoir une retraite convenable par rapport à tous ce qu’ils ont cotisé.

          Pour ma génération, la retraite sera peut-être à 65 ans, 67 ans, 70 ans en 2060. Je ne vais pas attendre 2055
          pour réaliser ce que j’aime car on n’a qu’une vie et PAS de SECONDE CHANCE.

          Chaque jour peut-être mon dernier jour. De ce fait, faire des plans 40 ans à l’avance
          et tout simplement SUR-REALISTE !!!

          J’essaye de vivre dans le présent et je me projette au grand maximum 1 an en avance mais pas 20, 25, 30 , 40 ans.
          Tout change en permanence donc peut-être que je serai mort en 2055 et le problème des retraites de ne posera pas.

          N’oubliez jamais que l’on a qu’une vie et que le TEMPS est RÉVOLU à JAMAIS (que vous soyez pauvre ou riche). On achète pas le temps.
          Par contre, l’argent, on peut toujours en gagner.

          Voilà pour mon avis. C’est possible qu’il ne plaise pas mais je donne mes convictions. 😉

          Répondre
  9. thomas
    thomas dit :

    slt maxence

    je me suis lancé et franchi le pas pour venir a malte

    J’a vu que t’etait à l’etranger et j’aimerais savoir quand tu revenais a malte pour pourquoi pas boire un verre sous le soleil de malte, ça change de la france

    bonne journée a toi

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Salut Thomas,

      Je te propose jeudi 14 mars à 14h30 devant le KFC de Gzira.
      C’est ok pour toi ?

      J’espère que tu as goûté la bière locale, la CISK. 😉

      A très vite. Tiens-moi au courant si c’est bon pour toi.

      Répondre
  10. Melissa
    Melissa dit :

    Je suis a Malte en ce moment, et j`ai entendu parler des parieurs sportifs sur l`ile. Je cherchais plus d`infos et je suis tombe sur ton article, et j`aime beaucoup ta philosophie de vie. Je partage pas mal de tes idees. Merci pour tes conseils pour les paries en tout cas.

    Melissa

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Mélissa,

      Bienvenue sur mon blog. Profite-bien de Malte. 😉 Je viens de t’envoyer un mail. 😉
      A très vite sur Malte si tu es dispo et si tu veux.

      Répondre
  11. slaviamozyr
    slaviamozyr dit :

    bonjour, comment gérez-vous les questions des gens, du style : que faites-vous dans la vie ? car si on dit la vérité, vous risquez d’avoir beaucoup de questions, parfois indiscrètes, il y a aussi un risque de jalousie de la part de certains… bonne journée Maxence, Malte est magnifique, j’ai des souvenirs à Sliema…

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Slaviamozyr,

      Dire que je fais des paris sportifs ou du blogging déclenche des réactions marrantes : Je suis 1 GROS FOU !! Mais ce n’est pas grave, tu ne dois pas laisser les autres guider ta vie (idem si cela provient de ta propre famille). Tu as qu’une vie et PAS de SECONDE CHANCE. Le temps est révolu à jamais. De ce fait, n’oublie pas de faire les choses qui tiennent réellement à coeur. J’aime bien Sliema. J’habite à Gzira. Le coté La Valette, Msida, Gzira, Sliema et Saint Julian’s me plaît vraiment bien. 😉

      J’aime vraiment beaucoup Malte.

      Répondre
  12. mark
    mark dit :

    Bonjour,merci beaucoup pour votre article il me servira dans un futur proche en effet je souhaite devenir parieur professionnel je pensais au début que le secret c’était de gagner le maximum de pronostique mais non le secret c’est de savoir se gérer et je l’ai bien compris,franchement bravo pour votre site et cet article de très bonne qualité !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *