Pourquoi il ne faut jamais céder à la panique ou tomber dans l’euphorie dans les paris sportifs ?

Je pense que vous avez tous connu ça si vous effectuez des paris sportifs depuis un certain moment : l’euphorie de la victoire ou la déception de la défaite.

Généralement, 2 cas de figures se présentent :

Soit vous vous sentez invincibles si vous avez effectué 3 ou 4 paris gagnants consécutifs ou soit vous voulez ne plus rejouer de votre vie un pronostic par peur de perdre si vous avez perdu 3 ou 4 paris à la suite.

C’est pourquoi il ne faut jamais tomber dans l’euphorie en cas de victoires ou ne jamais paniquer en cas de mauvaise période.

Argent et billet

Parier rime-il avec argent ? © François et fier de l’être


Lors de mon 7ème pronostic de l’année  2011, qui a eu lieu sur le match de ligue 1 entre Lorient et Marseille, à 2 mètres près si Cheyrou n’avait pas loupé l’immanquable, mon bilan ne serait pas de +472.5€ mais de + 1207,5€. Je ne sais pas si vous vous rendez compte. A quelques centimètres près, mon bilan aurait quasiment triplé. Cela n’a malheureusement pas été le cas.

Il faut retenir une chose basique et toute simple, c’est que tout va très vite dans les paris sportifs.

Si Marseille avait gagné, je ne serais pas subitement devenu un parieur hors pair.

Malheureusement, Marseille n’a pas gagné. A l’inverse, je ne suis pas devenu un gros nul en l’espace de quelques minutes.

Le message que je souhaite vraiment faire passer, c’est que tout va très très vite dans les paris sportifs, que ce soit dans le bon ou dans le mauvais sens.

C’est pour cela que je digère chaque défaite ou que je savoure chaque victoire.

Il ne faut JAMAIS tomber dans la précipitation lors d’une prise de décision.

Chaque prise de décision dans un pronostic doit se faire naturellement et normalement. Il faut que la confiance soit optimale pour pouvoir prendre une décision la plus juste possible.

Manchester-Marseille

Doit-on s’énerver même si on perd un pronostic ?© americanistadechiapas


Il y a une chose très importante également à ne pas oublier dans les paris sportifs, c’est que si l’on dévie d’une règle ou d’une méthode que l’on s’est fixée, OBLIGATOIREMENT et malheureusement, on a le revers de la médaille.

C’est comme si quelqu’un vous punissait d’avoir voulu être arrogant. C’est pourquoi je resterai toujours humble dans la victoire et je relèverai toujours la tête après une défaite.  🙂

Et même lorsque j’aurai des passages à vide, je prendrai le recul nécessaire pour toujours avoir la bonne décision dans les pronostics.

Céder à la panique est le meilleur moyen d’exploser son compte ou de continuer sur une spirale négative. L’expérience m’a toujours montré qu’il fallait faire les comptes en fin d’année et pas au cours d’une année.

C’est pareil pour les clubs de foot. Prenez le PSG qui a déployé un super beau jeu toute l’année. En février, il était en course pour gagner la coupe de France, il était en demi-finale de la Coupe de la Ligue et sur le podium de la ligue 1. De plus, il était en 16ème de finale de l’Europa ligue. A ce moment là, tout le monde s’enflammait sur Paris.

A l’arrivée, aucun trophée et beaucoup d’efforts dépensés en vain.

Prenons un cas complètement inverse : Lyon qui était 18ème de la Ligue 1 fin septembre 2010 après sa défaite face à Saint –Etienne au Stade Gerland. Qui aurait dit que Lyon serait sur le podium ? Pas grand monde.

Et pourtant, les Lyonnais vont finir 3ème du championnat.

Les paris sportifs, c’est exactement pareil. On peut être à la rue ou au sommet pendant une période et être dans une position complètement à l’inverse 2 ou 3 mois plus tard.

Il faut donc énormément de rigueur pour pouvoir au maximum freiner ces moments d’euphorie ou de panique.

Conclusion :

Il faut savourer pleinement sa victoire lorsqu’on gagne et digérer complètement sa défaite lorsqu’on perd.

La confiance est le maître mot de la réussite dans les paris sportifs. C’est pourquoi il faut au maximum être au top mentalement et psychologiquement pour réussir.  😉

Amis parieurs, amis pronostiqueurs,

Au plaisir , 🙂

Et-vous, avez-vous déjà cédé à la panique ou tomber dans l’euphorie dans les paris sportifs ? Laissez-moi votre témoignage dans les commentaires. 😉

15 réponses
  1. nicolas
    nicolas dit :

    Salut Maxence, je suis parfaitement d’accord avec le contenu de ton article. Les paris sportifs apprennent la patience et la sagesse. C’est vrai que ce n’est pas facile quand on débute, on est pressé de gagner beaucoup et lorsqu’on perd on a vite envie de se refaire, et c’est là qu’on se casse la figure. Il faut une certaine expérience pour arriver à comprendre cela. Mon expérience en paris sportifs de l’année dernière m’a fait murir. Avant je pariai à tout bout de champ, pour finalement tout perdre en 1 seul pari.J’ai fait trop gros pari l’an dernier sur tes matchs que je sentai vraiment, ça m’a permis de gagner 700 euros, c’est à dire presque doubler ma bankroll qui est de 800 euros. MA ligne de conduite maintenant est: mieux vaut parier gros, sur un pari que je sens vraiment bien, plutot que de parier pour parier. Au cours d’une année, il y a quelques paris qu’il ne faut pas manquer, ils sont quasiment donnés.
    Un conseil pour ne pas tomber dans les travers du débutant serait de lister une ligne de conduite: du genre une check-list de 10 critères sur lesquels il ne faut pas déroger avant d’engager un pari.

    Répondre
    • nicolas
      nicolas dit :

      Désolé, en relisant je m’aperçois que j’ai fait une faute de frappe: ” j’ai fait 3 gros paris l’an dernier sur des matchs que je sentai vraiment bien”

      Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Salut Nicolas,

      je pense comme toi,je pense qu’il faut au maximum se focaliser sur quelque pari au lieu de parier sur tout et n’importe quoi. 😉

      Concernant la check list des 10 critères, je vais réfléchir à tout ça car c’est une excellente idée. Je vais préparer ça prochainement. 😉

      Répondre
  2. than
    than dit :

    Bonjour Maxence c’est vrai ce que tu dis , Quand on gagne 2 , 3 fois de suite on ce sent en confiance donc on mise beaucoup plus sur le prochain paris et hop c’est le dram^^ , Et quand on perd 2 , 3 fois de suite on reflechis pu trop on veut tout faire pour recouvrir les pertes donc on mise plus , on mise sur des cote plus hautes sans reflechir etc

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Salut than,

      Tu as résumé parfaitement tout ce qui ne fallait pas faire. 😉

      Maintenant, il faut l’appliquer chaque année pour de pas avoir de désillusions.

      Répondre
  3. nicolas
    nicolas dit :

    Sinon, dis moi Maxence, la finale de la champions league approche. Quelle cote as tu réussi à obtenir pour Barcelone, concernant ta technique de l’arbitrage?

    Répondre
  4. nicolas
    nicolas dit :

    Autre petite question: est ce que la technique de l’arbitrage ne tombe pas à l’eau si le résultat à l’issue du temps réglementaire est un match nul? Si j’ai bien lu ton article sur la technique de l’arbitrage, tu nous disais qu’il fallait parier sur le vainqueur de la demi-finale real-barça le lendemain de cette demi-finale. Mais est ce que le pari sur le vainqueur de champions league était encore disponible à ce moment là. N’est pas un pari de type 1 N 2. J’espère que ma question est compréhensible et n’est pas stupide.

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      La technique ne tombe pas à l’eau car le pari inclus les prolongations et les tur au buts.

      J’ai fais une petite vidéo pour expliquer ma stratégie que je vais appliquer. 😉

      J’espère qu’elle vous permettra de comprendre ma méthode.

      Et ne tinkiète pas, il n’y a pas de question stupide. 😉

      Répondre
  5. theo
    theo dit :

    Bonjour Maxence,

    Est ce que tes revenus sont réguliers avec les paris sportifs et est tu gagnant à long terme ?

    Penses tu que les paris sportifs sont un moyen d’arrondir ses fins de mois sans prendre de gros risques de perdre beaucoup?

    Merci d’avance pour tes réponses.

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour theo,

      Je fais un bilan annuel donc tu auras la réponse à la fin de l’année 2011. Pour le moment, je suis à +472,5 €de bénéfice. 😉

      Mon objectif est de gagner 2000€ d’ici la fin de l’année 2011.

      Moi, je ne trouve pas que je prends beaucoup de risques car je joue sur des méthodes et des stratégies bien précises.

      J’espère avoir répondu à vos interrogations. 🙂

      Amicalement.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *