Le pronostic parfait existe-il ?

Souvent, beaucoup de parieurs se posent la question suivante : Comment puis-je trouver le pronostic parfait chaque week-end pour m’assurer un gain ?

D’autres essayent désespérément de trouver des surebet pour gagner de l’argent avec les paris sportifs. Mais il y a une question à se poser, peut-on trouver chaque jour ou chaque week-end un ou plusieurs pronostic parfait pour obtenir un gain ?

Comme je l’avais indiqué dans mon article « Comment agir et rebondir dans les moments difficiles ?», peut-on vraiment maitriser un évènement sportif ? Le pronostic parfait existe il ? La réponse est NON. Si tout était logique, si chaque fois que l’on pronostic, on était sûr de gagner, les bookmakers n’existeraient plus et les parieurs seraient tous millionnaires.

pronostic parfait

Le pronostic parfait est-il possible © 401K

 

Je vais vous donner un exemple précis fictif pour vous montrer que le pronostic parfait est impossible :

Vous jouez un match de Football entre Nancy et le PSG. Le PSG a une véritable pression de la gagne et la cote est de 2,10 qu’il gagne. L’équipe du PSG est au complet. Il y a de grosses chances que le pronostic passe. Du coup, si on part du principe que le pronostic est sûr, et bien, vous jouez « je suis gentil, 1 tiers de votre capital de départ » sur ce pronostic. Et là, pour une raison hallucinante, l’arbitre donne un pénalty à Nancy et expulse le gardien du PSG. Le PSG se retrouve à 10 et Nancy mène 1-0 à la mi-temps. Nancy l’emporte au final 2-1. C’est un exemple fictif mais c’est pour vous illustrer qu’en paris sportifs, rien n’est sûr malheureusement.

L’objectif est de toujours avoir plus de pronostics gagnants que de pronostics perdant au bout d’un an si vous jouez tous vos pronostics en simple avec une cote moyenne de 2.

Le pronostic parfait n’existe pas. Il y aura forcément des pronostics qui seront perdants et forcément des pronostics qui seront gagnants. Arnaud Rael qui est l’un des rares parieurs professionnels Français me disait dans l’interview audio que j’ai réalisée avec lui, il est important de faire un bilan pour savoir quel pronostic ont été perdant et quel pronostic a été gagnant. Même pour les rares parieurs professionnels qui arrivent à tirer des revenus de leur passion, il est impossible pour eux de faire que des pronostics gagnants. Il leur arrive de faire des pronostics perdants. Toutefois, c’est grâce à une superbe méthodologie et un excellent mental que l’on peut faire des gains dans les paris sportifs. Et en ayant toujours une bonne méthodologie, on peut faire des gains réguliers tous les ans avec les paris sportifs.

Après, les gains seront proportionnelles à votre capital de départ. Si vous avez 1000 euros de capital de départ, vous pouvez gagner quelques dizaines ou quelques centaines d’euros qui financeront l’une de vos passions ou l’un de vos loisirs. En revanche, si vous avez un capital de 10 000 euros par exemple, vous pouvez espérer gagner quelques centaines ou quelques milliers d’euros. Ce qui est fort sympathique de gagner de l’argent en faisant le bilan de vos pronostics lors des fêtes de fin d’année ou lors de la fin des championnats nationaux fin mai.

Si vous voyez sur internet ou ailleurs « Hey, ici, on propose tous les jours ou tous les week-ends un pronostic parfait. C’est un pronostic parfait, on est sûr de gagner», et bien, vous pouvez vous méfier de cette publicité ou de cette personne. L’expérience vous montrera la difficulté des paris sportifs ou seuls les meilleurs survivent. Il faut avoir beaucoup d’humilité et ne pas prétendre que l’on est capable de donner que des pronostics gagnants.

Et vous, cherchez-vous toujours un pronostic gagnant chaque week-end ou avez-vous une stratégie à long terme ? Laissez-moi votre avis dans les commentaires du blog ! Votre expérience dans les commentaires du blog sera bénéfique pour chacun d’entre nous ! 😉

1 réponse
  1. MPH
    MPH dit :

    J’essaie de ne pas regarder les côtes avant tout ! Ensuite question football, je préfére jouer le week-end car plus de temps pour évaluer les forces en présence.

    J’aime bien parier sur les équipes qui viennent de se prendre une claque (genre 4-0), ou inversement les équipes qui viennent de mettre un claque !

    Pour controler les biens faits d’un pronostiqueur, avant de lui faire confiance, je le suis au minimum deux mois :
    @+Phil

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *