Paris sportifs : Peut-on vraiment prévoir un résultat sportif ?

Paris sportifs : Peut-on vraiment prévoir un résultat sportif ?

Dans mon article « une petite leçon de psychologie : Pourquoi sommes nous programmés pour perdre ? », je mettais en avant que tout était mis en œuvre pour que l’on perde. Par exemple, les bookmakers préconisent des mises sur les petites cotes ou encore des mises sur les paris en combinés… Or, la réelle question à se poser, peut-on maîtriser le hasard d’un résultat sportif ?  La réponse peut peut-être surprendre mais à mon avis, non ! Là, vous vous dites subitement, comment alors il peut exister des parieurs professionnels ?

Les quelques personnes qui arrivent à être parieur professionnel ne sont pas meilleurs pronostiqueurs que quelqu’un d’autre. Le parieur professionnel brille surtout par sa capacité à ne pas être perturber par l’aspect psychologique. Son mental, ses stratégies et sa discipline ne changent JAMAIS, même dans les moments difficiles. Je pense que c’est ça, la clé du succès. Lorsque j’ai interviewé Arnaud Rael qui est l’un des rares parieurs professionnels Français. Une chose m’a frappé dans son discours.

Je lui ai posé les 2 questions suivantes :

Quelle a été ta plus grande série de pertes ? Il m’a répondu : 6 ou 7 pronostics défaillants consécutivement.

Quelle a été ta plus grande série de gains ? Il m’a répondu : 10 ou 12 pronostics gagnants d’affilés.

La conclusion que j’ai tirée de ces 2 réponses. Etait-il nul lors de sa série de perte et était-il magique lors de sa série de gains ? La réponse est NON. Il a toujours était le même, authentique. Pourquoi ? Car les paris sportifs est un jeu de hasard.

Si au bout de 3 ou 4 paris d’affilés perdu, il s’était dit, j’arrête, ça me casse les couilles, c’est nul les paris sportifs. Il n’aurait jamais était parieur professionnel. Inversement, s’il s’était dit, c’est trop faciles les paris sportifs, je vais être millionnaire, il allait droit dans le mur.

Les quelques rares parieurs professionnels Français ont tous le même discours, il faut regarder son historique de jeu, relativiser et positiver. Tant que l’on fait des paris sportifs, il y aura tout le temps des moments difficiles et des moments magiques. C’est la loi du sport. Il faut juste ne jamais lâcher et ne pas faire n’importe quoi. Par exemple, péter un plomb et jouer des petites cotes alors qu’on s’était dit qu’on n’en ferait plus jamais de sa vie est une immense erreur. Faire la stratégie de la Martingale pour absolument se refaire est une bêtise…

Une deuxième chose très importante que j’ai rapidement compris, c’est lorsque j’ai fait l’interview de Quentin Toulemonde. Pour rappel, Quentin a été l’un des rares parieurs à avoir été bookmaker chez Unibet à Londres. Il est également l’auteur du livre, les paris sportifs en ligne : Comprendre, Jouer, Gagner.

Il explique dans son livre une chose très juste. C’est qu’une cote résulte d’une probabilité. De ce fait, il ne faut pas se prendre la tête avec les cotes. De plus, il explique le phénomène de la main chaude. Il dit la chose suivante : Les « journalistes experts » font des prévisions qui ne sont pas vraiment meilleures que celles d’un algorithme aléatoire ou d’une stratégie « bête ». Ils accordent une place très importante au ressenti et ont une trop grande confiance en eux. 

Par ressenti et émotions, beaucoup vous parleront du fameux phénomène de la main chaude. Je voulais vraiment revenir sur ce paragraphe. En clair, ça ne sert à rien de tergiverser ou d’analyser pendant des heures les matchs. Il faut juste saisir des opportunités que l’on pense et ATTENDRE. Soit on va avoir raison, soit on va avoir tort. SI on a raison, tant mieux, si on a tort, tant pis.

Soit on va être dans une bonne série, soit on va être dans une mauvaise série. Est-ce que l’on est exceptionnel dans une bonne série, la réponse est non ! Est-ce qu’on est nul dans une mauvaise série, la réponse est non.

C’est pour cela qu’il ne faut pas être affecté par le résultat : Vous vous dites, il faut donc agir comme un robot. La réponse est oui ! C’est une phrase basique mais que quasiment personne n’a comprise. Il faut mettre de coté les émotions. Les quelques personnes qui arrivent à agir comme un robot sont parieurs professionnels.

Il faut s’enlever au maximum de la tête : «  je le savais, j’avais raison ou encore, je te l’avais dit ». Toutes les personnes qui ont cet état d’esprit ne s’attendent donc pas à des moments difficiles et explose en vole. Il faut être humble et toujours avoir une superbe gestion financière de sa bankroll pour faire le « dos rond » lors d’une spirale négative.

Dans mon article : Pourquoi il ne faut jamais céder à la panique ou tomber dans l’euphorie dans les paris sportifs ? Je disais la chose suivante :

Il ne faut jamais céder à la panique lors des moments difficiles et ne jamais tomber dans l’euphorie dans les bons moments. Il faut digérer chaque défaite et savourer chaque résultat. Il faut toujours garder la confiance ou la tête froide car on ne peut pas prévoir les résultats sportifs. La confiance est le maitre mot de la réussite dans les paris sportifs. C’est pourquoi il faut au maximum être au top mentalement et psychologiquement pour réussir.

Même dans les moments difficiles, il ne faut pas, selon moi, absolument rejouer pour se refaire. Il faut jouer comme si on avait une bonne série, simplement, tranquillement, avec le même état d’esprit. Je vais vous donner 2 exemples de match, l’un au football, l’autre au rugby. Qui aurait dit le matin du match : Manchester City va gagner 6-1 à Ol Trafford contre Manchester United ? Personne. Qui aurait dit que la France perdrait de 1 point la finale de la Coupe du Monde de Rugby face à la Nouvelle Zélande alors que les Français avaient perdu 3 semaines plutôt contre les Tonga.

La question est donc la suivante : Peut-on maitriser un résultat sportif ?

La réponse est non. Si vous êtes en perte de confiance dans vos paris sportifs. Positivez et relativiser. Vous n’y êtes pour rien. Pourquoi vous culpabilisez sur un résultat que vous ne pouvez pas maitriser ? Soyez ZEN, la chance tourne, si vous continuez dans votre voie, vous allez faire retourner la tendance tôt ou tard.

Gardez toujours cet article en tête, j’espère que cela vous permettra de vous relever dans les moments difficiles ou de garder la tête froide lors des moments euphoriques. Je souhaite qu’ensemble, nous réussissions et progressons dans les paris sportifs.

Et vous, que faites-vous dans les moments difficiles ? Que faites-vous dans les moments euphoriques ? Laissez votre avis dans les commentaires pour me dire comment vous réagissez pendant ces 2 périodes. Votre expérience dans les paris sportifs sera bénéfique pour chacun d’entre nous. 

MES CADEAUX OFFERTS

4_strategies
Betfair
Betes_noires

MES FORMATIONS ET PROGRAMMES

Sidebar_1-1-1
Sidebar_2-1-1
Sidebar_5-1
Sidebar_3-1-1
Sidebar_4-1-1

1 PRONOSTIC FOOT GRATUIT CHAQUE SEMAINE

Recevez un Pronostic Foot GRATUIT chaque semaine dans votre boite mail.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest