LE MONEY MANAGEMENT : Comment ne jamais exploser son compte en pari sportif ?

Le money management et l’espérance mathématique.

Le money management est essentiel pour pouvoir parier dans la durée, c’est-à-dire survivre lors de périodes de mauvaises séries avec beaucoup de pertes, il s’agit simplement d’adapter la somme misée sur chaque pari avec la valeur de son portefeuille.

En effet, prenons un exemple simple, vous disposez de 1000€ et vous pariez 500€ à chaque mise, vos résultats peuvent être exceptionnels mais votre risque de ruine (c’est-à-dire de perte totale de votre argent) va être extrêmement élevé.

Voilà pourquoi il est vital de dimensionner chacun de vos paris en fonction de l’argent que vous disposez pour votre Betting. Aucun pari ne doit dépasser 5% du capital surtout lorsque l’on démarre et que l’on n’est pas à l’abri d’une mauvaise série notamment liée à un excès de confiance, mais il me semble plus raisonnable de ne miser que 2 à 3% du montant total.

En effet, il est primordial de ne pas laisser le capital s’enfoncer dans une spirale négative car il est ensuite de plus en plus dur d’en retrouver ne serait-ce que l’équilibre, voilà pourquoi il est primordial de protéger son capital, c’est-à-dire de protéger son outil de travail.

Dans le tableau suivant, on peut constater combien il est difficile de revenir à l’équilibre lorsque l’on s’enfonce dangereusement dans une spirale de perte :

Profondeur de la perte Pourcentage nécessaire afin de retrouver l’équilibre
5% 5,26%
10% 11,11%
15% 17,65%
20% 25%
25% 33,33%
30% 42,86%
35% 53,85%
40% 66,67%
45% 81,82%
50% 100,00%
55% 122,22%
60% 150%

Les joueurs débutants n’ont que faire des règles de money management car ils veulent gagner gros très vite, ils veulent du spectaculaire, tôt ou tard cela se retournera contre eux car personne n’est à l’abri d’une mauvaise série. D’autant plus qu’au départ si les résultats par chance sont exceptionnels alors l’excès de confiance atteint des sommets, ce qui rend l’apparition d’une mauvaise série de pari d’autant plus inévitable.

L’espérance Mathématique :

Chaque système de pari a des spécificités mais le point crucial est l’espérance mathématique.

Money management

Le money management est important pour gagner de l’argent @ money management


Espérance = Somme xi * P (X=xi)
où la somme prend toutes les valeurs possibles xi
X – variable aléatoire (gain ou perte)
P (x) – fonction de probabilité (probabilité de ce gain ou perte)
L’espérance mathématique est calculée en multipliant chaque gain ou perte par la probabilité de ce gain ou perte possible et en additionnant alors ces produits ensemble.

Etudions un système de pari où vous pouvez faire un gain dans 50% des cas sinon une perte. Un gain est le double d’une perte : par exemple le gain est de 20 % et une perte de -10%.

Pour résumer ce système, nous avons :
% de gains : 50%
% de pertes : 50%
Plus value moyenne par gain : 20%

Moins value moyenne par perte : 10%
Espérance mathématique = 0.5 * 20 – 0.5 * 10 = 5.
Votre espérance mathématique est donc de 5% en moyenne par pari. L’espérance est la limite entre la richesse et la ruine….

Pour appliquer efficacement les méthodes de Money Management vous devez avoir un système de paris sportifs à espérance mathématique positive.

En effet, avec une espérance négative vous êtes condamné à perdre, aucune méthode de Money Management ne peut inverser une espérance négative : c’est le cas des jeux en général, des jeux de casino en particulier.

Différentes questions à se poser avant d’effectuer des paris sportifs :

1/ L’ordre des gains et des pertes influence t-il le résultat final d’une série de paris ?

2/ Gains et pertes ont ils le même poids dans le résultat d’une série ?

3/ L’espérance mathématique est-elle une notion indispensable ?

4/ Y a t-il une explication mathématique au vieil adage : ne pas dépasser 2% du capital en risque par pari ?

5/ Quel risque maximum doit-on accepter par pari ?

Les réponses :

1/ Non, l’ordre dans lequel surviennent les gains et les pertes n’a aucune importance sur le résultat final, MAIS il influe sur le risque mesuré ( par exemple) par le Drawdown .

Le Drawdown correspond à l’importance de la baisse en valeur du compte client, en pourcentage ou en dollars, calculée en prenant le point le plus élevé et le point le plus bas. Par exemple un compte client augmente en valeur de $10,000 à $20,000, puis chute jusqu’à $15,000 et en suite remonte à $25,000, on considère que ce client a eu un drawdown maximum de $5,000 (qui a eu lieu lorsque le compte est passé de $20,000 à $15,000), même si le compte n’a jamais été en situation de déficit

Pour le montrer, nous nommerons C1, C2,…….,Cn , les cours d’une action à n jours consécutifs. Par exemple, 100, 102, 104, 106 et 104. Calculons le gain à la fin de ses trades. Nous aurons: 102/100 * 104/102 * 106/104 * 104/106 = 104/100. Imaginons que la série de trades soit identique mais soit survenue dans un ordre différent. Nous obtenons : 104/100 * 106/104 * 102/106 * 104/102 = 104/100
Ainsi l’ordre n’intervient pas mais on constate que l’ordre change le solde en cours de série

2/ Non, les gains et les pertes n’ont pas le même poids dans le résultat final: En effet, perdre 10 sur un Trade de 100, puis les regagner au coup suivant représente bien une opération nulle MAIS, en pourcentage, la perte de 10% qui a mené le
capital à 90 nécessite un gain de 11,11% pour faire un gain nul !!!
Le besoin de gain pour compenser une perte s’accélère avec la perte (on retrouve le tableau précédent):

Pourcentage de baisse Pourcentage de hausse nécessaire afin de retrouver le capital de départ
5% 5,26%
10% 11,11%
15% 17,65%
20% 25%
25% 33,33%
30% 42,86%
35% 53,85%
40% 66,67%
45% 81,82%
50% 100,00%
55% 122,22%
60% 150%

On remarquera que jusqu’à 15% de baisse, la croissance nécessaire pour recouvrer son capital semble supportable, mais qu’au delà, le retour à l’équilibre devient de plus en plus aléatoire. C’est l’une des raisons qui explique l’adage “couper les pertes rapidement” en effectuant une pause et en réfléchissant sereinement et calmement.

3/ L’espérance mathématique de gain:

C’est le gain moyen que l’on peut attendre du système que vous avez mis au point. Son calcul est très important : seul un système à espérance mathématique positive peut faire gagner de l’argent. Pour rappel : les jeux de casino ont tous une espérance mathématique négative (exception faite du Poker).
L’espérance de gain est calculée comme suit:

Nombre de gains * Gain moyen – Nombre de pertes * Perte moyenne
Eg = Ng * Gm – Np *Pm

4-5/ La règle des 2%:

Money management et argent

Gagner de l’argent avec les paris sportifs © paris sportifs

C’est une règle de sécurité admise et validée (nous verrons ultérieurement quelles en sont les origines) C’est le pourcentage maximum de son avoir exposé au risque que le parieur accepte de perdre sur un pari. Par exemple, s’il dispose de 1000 euros, il décidera de ne jamais accepter de perdre plus de 2%, soit 20 euros sur un pari. Il agira en conséquences, et déterminera le nombre d’actions à acquérir en fonction de ce risque maximum.

Et vous, avez vous un money management dans vos pronostics? Laissez moi votre avis dans les commentaires ! 😉

Que pensez-vous de mon money management?

14 réponses
  1. Karine
    Karine dit :

    Hello
    article très complet mais pour une neophythe comme moi, un peu trop long et complexe par moment !
    Cependant bravo pour cette refexion et cette mise en page.
    Ce serait bien si en conclusion de tel article tu pouvais faire un paragraphe: que retenir?
    Alors dis moi… Que retenir d’important de cet article pour les neophythes?
    Merci de ta réponse
    Karine

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Karine,

      Je ferai prochainement un résumé de cet article pour les débutants, il y a aucun problème. :p

      Tu as bien fais de me le signaler car généralement, lorsqu’on est passionné, on utilise trop “d’argo” et pas assez de mot simple pour expliquer les choses clairement. Je ferai également un glossaire pour tout comprendre sur les paris sportifs et les termes techniques.

      Pour répondre à ta question, 😉 Il faut retenir la phrase suivante qui est CAPITALE:
      Tu dois jouer maximum 5% de ton CAPITAL sur chaque pari sportif. :p

      Autrement dit, Si ton capital de départ est de 1000€ Tu dois miser 50€ MAXIMUM sur chaque pari. 😉

      Moi, mon capital est beaucoup plus important donc c’est pour cela que j’effectue cette année des mises de 350€ sur chaque pari. :p

      Le néophyte doit comprendre cela car généralement, les parieurs jouent la quasi totalité de leur capital sur un pari en particulier sous prétexte qu’ils sont sur de gagner.

      Alors que dans le sport,on est jamais sur de gagner, il faut donc jouer intelligemement pour gagner. 😉

      J’espère avoir répondu à ton interrogation.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à me les poser. 😉

      Maxence.

      Répondre
  2. Franck
    Franck dit :

    Salut tout le monde, déjà félicitation pour ton article que j’ai trouver très intéressant !!!! J’en profite cependant pour pouvoir poser une question !!!! Je viens d’essuyer une perte de 40 euros sur un capital de 140 suites a la méthode du 6/9, sans avoir pris la peine de tester la methode, ni de me renseigner de savoir si elle marchais, donc je vais suivre les conseil, jvais stopper un moment pour prendre le temps d’y reflechir et de faire les choses correctement!!! J’ai bien intégrer les 5% maximum de mise de ton capital, mais quand tu as un capital moins élever, par exemple 100 euros, la mise de ton pari sera donc de 5€!!! Mais est ce ke cette règle s’appui sur un seul pari a la fois ou sur des pari multiples!!!! Je m’explique : avec mes 100 euros est ce que sur une soirée je dois jouer 5 euros sur un seul match ou est ce que je pe jouer 5€ par match, sur 20 match different??? Ce ki reviendrai a jouer la totalité de mon capital en une soirée mais en ayant respecter les 5% de mise !!! Est ce possible ? Est ce que j’oublie de prend certaines données en compte ? Merci beaucoup pour votre aide !!!!

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Salut Franck,

      Pour répondre clairement à ta question: 😉

      -Je te conseille dans ton cas de jouer 5€ que sur des paris en simple.

      -Je conseille également de bannir les combinés qui augmente le risque de perdre.

      Je pense qu’au lieu de jouer 20 matchs,concentre toi sur un ou 2 paris que tu sens le mieux car il est dangereux de jouer la totalité de son capital à court terme (en une soirée ou en quelques jours), même en respectant la règle des 5%. :p

      Conclusion:

      -Joue un ou 2 paris en simple par semaine avec une mise identique pour chaque pari de 5 euros. 😉

      J’espère que j’ai pu répondre exactement à tes interrogations. 😉

      Maxence.

      Répondre
  3. rocket
    rocket dit :

    Salut, article intéressant en effet ; par contre l’espérance mathématique pour une méthode peut très bien être positive un moment donné, et devenir négative ensuite (surtout concernant les méthodes basées sur des pronos) ; l’espérance finalement est un indicateur utile pour examiner la tendance positive ou non d’une méthode une fois qu’elle est finie (fin de saison de foot par exemple); n’existe-t-il pas un autre indicateur peut être qui permettrait de vérifier l’efficacité d’une méthode en temps réèl ?

    Séb.

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Seb,

      Qu’est-ce que tu veux dire par indicateur en temps réel? Tu veux parler d’un indicateur pour les paris en live?
      Merci d’avance de ta réponse.;)

      Répondre
      • rocket
        rocket dit :

        Salut,

        nope pas pour les paris en live, mais tu vois comme en bourse ils ont pleins d’indicateurs pour suivre et deviner les mouvements futurs d’une courbe suite à son comportement précédent ; ne pourrait on pas avoir ça dans nos paris ? on a une méthode qui fonctionne à un instant t, est il possible de savoir si à un instant t+1, avec un indicateur, notre méthode sera toujours aussi efficace ?
        Je ne sais pas si je suis très clair, tu vois ce que je veux dire ?

        Répondre
        • Maxence RIGOTTIER
          Maxence RIGOTTIER dit :

          Concernant la bourse, il y a un flux de prix qui change à chaque seconde.
          En paris sportifs, on est borné à un match de 90 minutes puis un autre match de 90
          minutes et ainsi de suite…

          Je ne vois malheureusement pas comment on pourrait avoir des indicateurs comme
          dans la bourse.
          J’espère avoir répondu à ta question. 😉
          N’hésite pas à revenir vers moi si je me suis mal exprimé. 😉

          Répondre
          • rocketter
            rocketter dit :

            en bourse les cours d’une action sont modélisées par des courbes, et sur ces courbes différents indicateurs pour les traders sont dispos afin qu’ils puissent prendre leur décision sur le prochain cours de l’action, si elle sera en baisse, en hausse ou en équilibre.
            Là je pense que peut-être on pourrait faire la même chose sur nos paris, un graphique représentant par exemple chacun des pronos bons et mauvais que l’on a fait selon une certaine méthode, et sur cette courbe, appliqué un indicateur qui nous permettrait de voir si finalement notre méthode est ok ou non. C’est ce que je veux dire.

          • Maxence RIGOTTIER
            Maxence RIGOTTIER dit :

            Ok, j’ai compris ton idée, par contre, je ne sais pas trop
            comment mettre en place ton idée. Si tu arrives à trouver
            quelque chose à mettre en place dans les paris sportifs.
            N’hésite pas à nous le faire partager. ça sera bénéfique pour chacun d’entre nous. 😉
            Au plaisir.

  4. Léo
    Léo dit :

    Salut à toi Maxence, et bon travail avant tout ! J’ai juste une petite question, quand tu dis 2-3% de ton capital, tu parles de la bankroll actuelle ou le capital de départ ?

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *