2 erreurs à ne pas faire si vous souhaitez vous professionnaliser dans les paris sportifs

Aujourd’hui, dans cet article, je voulais répondre à un commentaire de christophe qui se posait des questions vis-à-vis des paris sportifs. C’est une nouveauté sur mon blog, c’est la première fois que j’écris un article spécifiquement à la suite d’un commentaire. J’espère que l’article aidera beaucoup de parieurs.

Voici le commentaire de Christophe qui a suscité de l’optimisme ou du pessimisme de la part des autres lecteurs du blog. J’ai synthétisé le commentaire et garder juste l’essentiel. Pour lire l’intégralité des commentaires, cliquez-ici (aller dans la rubrique commentaire).

« Bonsoir à tous,

Vous savez que quelquefois (pas souvent, malheureusement!!) on peut avoir de la chance, mais avec de la chance, on ne peut pas être en confiance et à l’aise, et surtout s’engager dans quelque chose de VIABLE, FIABLE, sur quoi on pourrait compter. Ce que voudrait établir le parieur professionnel.
Pas question de compter sur la chance aux paris sportifs, mais sur des STATISTIQUES, des exemples réels qui peuvent arriver, une analyse réelle de la situation, ou de situations, car il peut y avoir plusieurs cas ….Je vais donc vous exposer une de ces situations pour vous faire prendre CONSCIENCE que l’on a TRES peu de chance de tirer profit des paris sportifs »

Dans cet article, je voulais revenir sur 2 erreurs à ne pas commettre si vous souhaitez vous professionnaliser dans les paris sportifs. Les 2 erreurs viennent de mon propre vécu.

1. Sous-estimer son Capital de départ 

Pour toutes les personnes qui me suivent, je me suis installé à Malte le 5 septembre 2012. Mon capital était de 14 000 euros quand je suis arrivé à Malte. C’est un capital suffisant pour le doubler au bout d’un an mais pas plus sauf si vous prenez beaucoup de risque. J’ai fait des paris maladroits à cause de ma cupidité et mon manque de patience. Toutefois, je suis des parieurs qui sont compétents et qui vont me doubler mon capital en 12 mois si cela se passe bien. Plus le risque que vous prenez est élevé, plus le risque de banqueroute ou de tilter arrivera dans un mauvais moment. Avec ce capital, environ 14 000 euros, on peut se dégager un SMIC par mois mais pas plus. Cela ne signifie pas que vous allez avoir 1000 euros par mois qui vont tomber, cela veut dire qu’il y a 1 mois, vous allez peut-être faire -1000, un autre, + 3000, un autre, + 200. Bref, c’est l’incertitude complète sur ce plan. Il faut en avoir conscience. Les paris sportifs, ce n’est pas un salaire fixe comme un CDD ou 1 CDI. Il faut avoir une vision annuelle. Vous pouvez vous lever un matin et perdre de l’argent alors qu’un travail classique, quand vous vous levez, vous êtes sûr d’avoir votre salaire à la fin du mois.

Un travail et être parieur professionnel n’est pas comparable. On ne peut faire aucune comparaison. Avec un capital inférieur à 15 000 euros, il est difficile de gagner un revenu honorable sauf si vous prenez beaucoup de risque.

La principale erreur que j’ai fait, c’est d’avoir sous-estimé mon capital, il faudrait qu’il soit plus gros pour pouvoir espérer plus de gains et me dégager plus de revenus.

Pourquoi doubler son capital en 1 an ?

Pour augmenter ses revenus ou son capital en paris sportifs, il y a 2 possibilités. Soit vous êtes un parieur qui est capable de dégager un roi ou un yield de 10% ou plus. Soit vous êtes quelqu’un qui suit des autres parieurs qui ont un ROI ou un yield entre 10 et 20%. Sur cette option, il faudra payer des abonnements car c’est très rare qu’un tipster ou parieur soit gratuit s’il est très fort. C’est logique.

Note importante : Un parieur qui a un Yield de + de 20% est un excellent parieur. C’est assez rare. De ce fait, tout le monde se l’arrache et personne n’a intérêt de le crier sur des blogs ou sur des forums pour se pénaliser soit-même.

Qu’est-ce qu’un ROI ou un Yield ?

Prenons un exemple fictif :

Un parieur a un yield de 10 %. Imaginons qu’il fasse des mises fixes. Il propose 100 paris. Sur chacun des 100 paris, la mise est de 100 euros. La mise totale est de 10 000 euros. Avec un Yield de 10%, vous allez récupérer 11 000 euros soit 1000 euros de bénéfice. Dans mon exemple fictif, le parieur a un yield de 10%. Un yield entre 10 à 20% est un très bon Yield.

2. Patienter et attendre

La seconde erreur à ne pas commettre est de ne pas être patient. Cette phrase, je la connais, j’ai complètement manqué de patience au cours de mes premiers mois à Malte. Je vais expliquer pourquoi il est quasiment impossible d’être patient dans les paris sportifs si l’on n’en a pas conscience. Au début, je n’en avais pas conscience car vous voulez toujours gagner et c’est le meilleur moyen de perdre. 🙁

Reprenons mes propos ci-dessus :

Je pense que l’on peut doubler son capital en 1 an. Jusque la, on se dit : « excellent, j’aurai le double dans 1 an soit par l’intermédiaire de parieurs que l’on suit ou soit avec ses propres pronostics si l’on arrive à dégager un Yield de plus de 10% pour être payé par le travail que l’on fait. »

A l’échelle d’une vie, 1 an, c’est court, voir même très court. Toutefois, à l’échelle des paris sportifs, 1 an, c’est LONG, TRES LONG.

Ou est-ce que je veux en venir ?

Reprenons mon exemple fictif ci-dessus.

Si vous suivez 4 ou 5 parieurs qui a un roi ou yield supérieur à 10% ou si vous faites vos propres pronostics, vous allez certainement recevoir et jouer 1 000 pronostics dans l’année. Pour ma part, à Malte, j’ai fait presque 250 pronostics en 3 mois. Si je multiplie par 4 ce nombre, je serai à 1000 paris par an.

Chaque pronostic a sa propre histoire. En 250 pronostics, il m’est arrivé tellement de choses invraisemblables que je n’ose même pas imaginer avec 1000 paris, ce qui va m’arrivé.

Prenons l’exemple d’un parieur que l’on suit :

Il a un yield de 15%. On va prendre un échantillon de 100 paris que vous avez joué. On lit bien le départ, il a un yield de 15%, pas de 10 ou de 20%. Ça, c’est la théorie, pas la pratique et la réalité.

Dans l’échantillon, il faudrait quasiment 2 paris gagnants et un pronostic perdant. Admettons que le parieur soit irrégulier, il envoie 10 pronostics gagnants :

Que va faire notre esprit ?

« On se fait des films, on se dit, il est énorme, il est en forme… ». Bref, les constructions mentales de notre esprit sont importantes. Pourquoi ne pas augmenter les mises et ne plus respecter ses mises ? ».

Prenons un second exemple maintenant à l’opposé :

Pour le parieur, on est au 50ème pari, il est en avance sur son Yield, il est à 21%. Et là, patatras, les 8 prochains paris que vous recevez sont perdants.

Qu’est-ce qui vous traverse dans votre esprit ?

Il y a de la FRUSTRATION, de la colère, de l’énervement. Vous vous dites peut-être que le tipster que vous payez est entrain de tilter. Vous êtes entrain de perdre le bénéfice qu’il vous avez fait gagné juste avant. Que ce soit dans une bonne série ou une mauvaise série, notre esprit s’invente un tas de choses. Dans le fond, c’est normal, on est des humains et non des robots. Faire ses propres pronostics ou suivre les pronostics de quelqu’un engendre des émotions positives ou négatives. Dans les 2 cas, il faut agir comme un robot et ne pas arrêter dans les mauvais moments ou augmenter subitement les mises dans les bons moments.

Pourquoi un robot serait meilleur qu’un être humain ?

Pourquoi j’ai employé un tel titre ? On est des êtres humains. On est soumis aux émotions positives ou aux émotions négatives. On veut tout de suite, dans l’immédiat. On pari pour gagner tous nos pronostics et cela fait mal à l’esprit et au cerveau d’avoir une mauvaise passe. Pire, cela emmène de la frustration, de l’énervement.

Un point négatif des paris sportifs

Je vais reprendre une phrase d’un lecteur du blog : maxlepretre. Sa phrase est la suivante : “Dis toi bien que les parieurs qui gagnent de l’argent, généralement, ne s’exposent pas sur la toile”. Je suis 100% d’accord avec les propos de ce lecteur.

Tu te dis peut-être « Maxence, pourquoi tu t’exposes autant ? ». Si je n’avais jamais fait ce blog, je n’aurai jamais pu parler à des gens qui sont très compétents dans ce domaine. Mieux, je n’aurai jamais pu avoir accès à des informations que quasiment personne ne possède. Bref, si j’étais resté seul dans mon coin, je serai surement resté dans une impasse sans réponses à mes questions. Ouf, j’ai créé blog, PARFAIT pour moi. 🙂

Pourquoi malheureusement, tout ne peut pas ce dire dans les paris sportifs ?

Le premier problème est la chute des cotes

Un parieur se juge environ sur 1 an ou sur des centaines de pronostics pour obtenir une tendance. Alors pourquoi des parieurs très compétents ne dévoileront pas leurs sources ou leurs secrets ?

Si vous suivez un parieur en particulier, le dire ou le crier à tout le monde handicap une personne, c’est vous-même. Pourquoi ?

La première chose, plus de monde suit un parieur, plus les cotent vont chuter. C’est l’immense problème des paris sportifs. S’il y avait 50 000 euros de joué et que la cote baissait de 0.01. Énormément de parieurs pourraient divulguer leurs sources à d’autres parieurs ou à leur entourage. Malheureusement, ce n’est pas possible. Oui, je hais les bookmakers. Ils ne sont pas réglos. Les cotes baissent rapidement avec des mises basiques (entre 100 et 300 euros). La seule exception sont les « gros »évènements (tournoi du grand chelem au Tennis, ligue des champions au football…).

Le second problème est la limitation des mises

Suivant la cote, l’évènement que vous jouez ou le bookmaker que vous choisissez, vous pouvez être limité à 20 euros de misesSoit parce que le pari en question est un évènement ou le bookmaker ne sait pas ce qu’il fait. Bref, c’est comme cela, si tout le monde dit ce qu’ils font, malheureusement, il ne pourrait plus jouer car il s’handicap soit-même.

Le but n’est pas de se tirer une balle dans le pied. Personnellement, je ne dévoilerai jamais les tipters que je vais suivre en 2013. Je ne veux pas m’handicaper et avoir des mauvaises cotes justes en le partageant sur mon blog. Malheureusement, c’est ainsi. C’est vraiment dommage. C’est pourquoi je hais les bookmakers.

Malheureusement, les bookmakers n’assument pas la cotation de leurs cotes. De ce fait, vous êtes limité par la mise (le bookmaker ne sait pas fixer la cote) ou soit, vous allez avoir une cote qui aura chutée. Si la cote passe de 2 à 1.70, bref, la galère.

Conclusion :

Pour ma part, je souhaite doubler mon capital d’ici 1 an en suivant 4 parieurs que j’ai sélectionné et déjà suivi depuis 3 mois. Pour résumer, 1 an de paris sportifs est très long. C’est pourquoi il faut avoir une gestion strict de son capital et toujours suivre le parieur quelque soit les résultats qu’il fait sur l’année.

Ne jamais oublier qu’aucun parieur ne réalise pas un mois en négatif au cours d’un an. Cela peut-être frustrant mais c’est à ce moment-là qu’il faut continuer de suivre comme un robot. Bref, ce n’est pas la fin du monde d’avoir un mois négatif. Il faut refaire son capital et repartir.

Si l’article vous a aidé ou vous a plu ? Partagez-le sur facebook, sur twitter ou sur google plus. 😉

Et vous ?

Avez-vous déjà eu cette réflexion annuelle dans les paris sportifs ? 1 an en paris sportifs est plus long qu’un an de la vie, qu’en pensez-vous ? Laissez-moi votre expérience dans les commentaires du blog.

37 réponses
  1. Gui PCC
    Gui PCC dit :

    Salut,

    Si avec 14 000€ tu n’arrives pas à doubler ton capital sur une année, arrete les paris mon ami.
    Peut être aussi que tu suis pas les bons tipsters. Mais le meilleur des tipsteurs c’est soi même. Rechercher, analyser, disséquer, écouter … A partir de la tu peux te faire ta propre opinion d’un match.
    Tu prends du plaisir à suivre un tips comme un mouton ?!

    Pour les Yield, je t’engage à regarder les autres, une centaine de bet ca commence à être représentatif.

    Ps: Je vais pas te filer mes chiffres ici en public mais si tu n’es pas daccord, je peux te prouver par mail qu’on peux gagner 1000€ par mois avec un capital très très inférieur à celui que tu annonces.

    Quant à ton paragraphe sur le fait que tu peux pas divulguer qui tu suis, il est à ton image, faux, menteur et égoiste.

    Bonne continuation.

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Salut Guy,

      Avec quel capital arrives-tu à gagner 1000 euros par mois ? Merci d’avance de ton email.
      J’ai hâte de le lire. Félicitations. Tu connais mon adresse email. 😉

      Si tu doubles le capital en moins d’1 an, bravo. Personnellement, je ne cherche pas le TOUJOURS PLUS.

      Quant à ta dernière phrase, elle me fait sourire. Si tu me considères comme faux, menteur, égoïste,
      bravo pour avoir lu mon article et avoir mis un commentaire.

      Moi, je n’utilise pas mon temps pour les personnes comme tu me décris. Si je suis le diable pour toi,
      tu n’es pas obligé d’écrire un commentaire. Je n’ai pas envie de te faire de mal.

      Au plaisir de lire tes précisions et on pourra se voir sur Malte en 2013.

      Répondre
    • Régis
      Régis dit :

      viser qu’une partie de son capital rapporte +100% l’année, je suis d’accord, c’est sans intérêt! Il n’y a qd même aucune garantie, si tu maîtrises, tu fais bien mieux que cela.
      Perso, je ne suivrais jamais l’avis de quelqu’un, aussi bon semble-t-il être, car j’en prendrais un coup pour ma gueule.
      Le trip, c’est d’être le meilleur possible, pas d’être un gugus qui suis bêtement les autres.
      Jouez!!! c’est ça le pari-sportif!!!
      Et gagner 10X votre capital en une week-end! c’est largment faisable, il suffit d’y croire! Les paris ne sont qd même pas un placement de père de famille bordel!

      Répondre
      • Régis
        Régis dit :

        Dire qu’avec 14000€, ce n’est pas assez pour s’en sortir, tu ne vas pas promouvoir le pari !
        Sérieux, au dela de ces sommes là, autant placer en bourse!
        Le but des paris est justement de pouvoir démarrer avec très petit ou alors de multiplier son capital.
        Bref, chacun y trouve son plaisir mais je ne le trouverais pas à ta façon!

        Répondre
        • Maxence RIGOTTIER
          Maxence RIGOTTIER dit :

          Bonjour Régis,

          Si tu es capable de placer 1 capital est de l’augmenter par 3 ou 4 ou plus en 1 an, ouvre 1 blog,
          tu auras un succès fou
          . 🙂

          Si l’on a 2000 euros de capital, on peut s’en sortir, le doubler au bout d’un an. Toutefois, on ne peut
          pas avoir un revenu complet avec.

          Même avec 500 euros, tu peux t’en sortir…mais si on souhaite se dégager un salaire, il faut environ
          10 000-15 000 euros de capital. Plus, c’est encore mieux. 🙂

          Je ne connais personne à l’heure actuelle même de mes propres yeux qui est capable de faire cela (augmenter sa banque
          x 3 ou 4 en 1 an).
          La bourse, il n’y a pas de problème de mise, en paris sportifs si, à partir d’un certain montant.

          Suivre quelqu’un, s’il perd, je le prends pour moi. Si l’on ne veut prendre aucun risque, on ne joue
          pas dans les paris sportifs. C’est la loi du jeu.

          A très vite.

          Répondre
          • Régis
            Régis dit :

            La bourse permet des effets de leviers et n’a presque pas de limite, les paris mènent assez tôt aux limitations… donc pour moi ils n’ont pas les mêmes fonctions.
            Les paris sont + adaptés à des personnes qui n’ont pas de gros capital justement.
            Or tu évoques que 14000€ en capital de départ est insuffisant pour en vivre sans se mettre en danger, peut-être je ne sais pas, mais est-ce sérieux de dire qu’on puisse être parieur “pro” qd ce statut n’existe pas? Ne pousse pas les ‘néophites’ à te suivre, continue de nous faire partager ton expérience mais ne pousse pas les gens à t’imiter, car leur route se pourrait être très différente…

          • CUSUMANI
            CUSUMANI dit :

            Je ne connais personne à l’heure actuelle même de mes propres yeux qui est capable de faire cela (augmenter sa banque
            x 3 ou 4 en 1 an).
            La bourse, il n’y a pas de problème de mise, en paris sportifs si, à partir d’un certain montant.

            Suivre quelqu’un, s’il perd, je le prends pour moi. Si l’on ne veut prendre aucun risque, on ne joue
            pas dans les paris sportifs. C’est la loi du jeu.

            LA JE RECONNAIS BIEN TON COTE CLAIRVOYANT Max 😉
            Et d’ailleur je suis tt à fait d’accord avec tes propos tenus en réponse à “Régis”

  2. christophe
    christophe dit :

    Bonsoir MAXENCE
    Je crois Maxence, qu en voulant doubler ton capital , tu ne resoudras RIEN au probleme . Je m explique :que tu ais un capital De 1000 , 10 000 ou 100 000 euros, le probleme n est pas le capital .C est la strategie que tu pourrais appliquer en cas de perte, et qui te permettrait a coup sur de revenir , et de pouvoir continuer a jouer en esperant un gain Tu pourrais trouver une strategie avec un compte a 1000 euros . Si elle marche tout est proportionnel, tes mises , etc …. Mais si elle n est pas applicable a ton compte de 1000 euros , tu pourrais avoir un compte de 100000 d euros que ca ne changerait RIEN ! VOILA, a mon avis, ou est le probleme !
    .CORDIALEMENT

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonsoir Christophe,

      Désolé si je me suis mal exprimé. Je ne vais pas doubler mon capital en injectant moi-même de l’argent. Je veux doubler
      mon capital en suivant des tipsters pendant 1 an. Si cela marche sans trop de contraintes pour suivre, je continuerai l’année
      suivante et ainsi de suite…
      J’ai sélectionné déjà 4 tipters que je suis depuis quelques mois.

      Maintenant, il n’y a plus qu’à agir.

      Répondre
      • Régis
        Régis dit :

        Suivre des tipsters, c’est vraiment ne rien faire et ne dégager aucune fierté personnelle. Parieur “pro” = rentier?
        D’ailleurs, il n’ y a pas de terme “pro” sur les sommes que tu déclares et que d’ailleurs rien n’est officialisé.
        Bref, t’oublies tout le côté fun du pari-sportif.
        Si tes tipsters se vautrent, tu t’en prends a qui? à eux ou à toi qui les a suivi?

        Je trouve ça génial que tu partages ton exprérience mais bon, avoir pour objectif de doubler son capital en un an, c’est qd même hyper super léger et en rien du tout excitant!

        Tu dénatures tout le plaisir, l’excitant, le rêve! Il n’y a plus aucun fun là!!!

        Tu perds de ton intérêt avec le temps je trouves, c’est dommage, car je trouvais ton aventure fort sympa

        Répondre
      • maxthe
        maxthe dit :

        Doubler son capital sur un an est déjà une très belle performance, si chacun d’entre nous pouvait le faire tous les ans, on seraient tous bien heureux.
        Il est certain qu’il est plus facile de doubler un capital de 100 ou 1 000€ qu’un capital de 10 000€, pourquoi ? à cause de la pression du montant des mises, on n’a pas les mêmes comportements quand on parie 10, 100 ou 1000€. A 1 000€, tu vas y réfléchir à 10 fois alors qu’à 10€ on dégaine sans pression. Le montant des mises influent fortement la façon de parier (j’en parle en connaissance de cause).

        Concernant l’expérience de Maxence et son choix de suivre des tipsters, même si je n’y suis pas favorable, elle est respectable car il n’y a aucune garantie de résultat car les paris sportifs sont trop incertains (un tipster aura toujours des hauts et des bas), les yields sont très variables d’une année à l’autre.
        Je rappelle aussi qu’en bourse, il y également 2 possibilités, soit vous ouvrez un compte titre et vous boursicotez selon vos intuitions si vous maitrisez bien le truc soit vous investissez sur des fonds gérés par traders si vous ne maitrisez pas la bourse et dans ce cas vous choisissez en fonction de l’historique de perf du fonds du trader, cette option 2 est le chemin de Maxence mais l’option 2 amène un jour à l’option 1 donc Maxence très rapidement rejouera ses propres bets pour gagner en notoriété et en amour propre. Il n’y a rien de plus bons (en paris) que de passer ses propres bets surtout quand ça bascule dans le money time, le but suprême du parieur chevronné étant de se faire interdire ou limiter chez tous les books…triste issue j’en conviens mais tant que les books ne vous limitent pas c’est qu’ils pensent encore pouvoir vous plumer.

        Répondre
        • Régis
          Régis dit :

          Je suis d’accord à 100% avec toi, Plus on a un capital élévé et moins on joue pour qu’il grandisse vite, mais bon, celui qui mets des années à jouer, c’est qd même qu’il n’a pas bien assuré. Sinon, il serait viré exactement comme tu le dis!

          Et donc il y a bien une fin aux paris sportifs! Le but n’étant pas d’en faire un job mais de prendre ce qu’il y a à prendre avant de passer à autre chose.
          C’était mon esprit de fonctionnement!

          Reste à tester combien on peut prendre avant d’être cloturé partout!
          Et ça, ARJEL oblige, je n’ai pu testé!
          Bwin, Unibet, Betway… ça limite et cloture pour 3francs 6sous empochés (expérience vécue) mais les gros? qui a testé?

          Répondre
    • jean lou
      jean lou dit :

      Salut
      Christophe a tout a fais raison. Il n y a rien a gagner en paries sportifs, a moins d avoir un capital de 50 000 euros .Je suis un ancien parieur a la retraite . Pendant 15 ans , j ai etais parieur Pro . Il faut un capital de 50 000 euros minimun pour pouvoir esperer a long terme des gains . Je pense qu a la fin MAXENCE vas se faire plumer en beaute!!. CORDIALEMENT

      Répondre
  3. Tradyann
    Tradyann dit :

    Régis
    Et gagner 10X votre capital en une week-end! c’est largment faisable, il suffit d’y croire! Les paris ne sont qd même pas un placement de père de famille bordel!

    J’aimerai bien gagner 10x mon capital en un week-end: je pourrai m’arrêter de travail pendant prêt de 10 ans après un coup comme çà! 🙂

    Sérieusement, tout dépend des stratégies, de la mentalité du joueur (agressif ou conservateur), des conditions (professionnel ou loisir), du capital, et encore de nombreux autres critères.

    Si tu peux gagner 10x ton capital en si peu de temps, c’est inévitablement que tu t’exposes aussi à ce que ce capital prend une belle claque si les choses ne vont pas dans la direction voulue. Apparemment comme ton capital n’a pas l’air très important, tu peux donc te permettre d’en apporter à nouveau, même en cas de banqueroute.
    Le but est d’avoir tout simplement une espérance de gains positive dans ses paris sur le long terme. Si c’est le cas, autant augmenter les mises/capital (jusqu’aux limites possibles du marché) pour que les gains augmentent aussi proportionnellement.
    Et ne me dîtes pas que ça nous vous intéresse pas de gagner plus. 😉
    Si vous (Régis et Gui PCC) n’augmentez pas votre capital en jeu alors que vous êtes gagnants sur le long terme, c’est surement pour une autre raison !? limite du marché (ca m’étonnerait avec un capital de moins de 20k)?

    Personnellement, ca n’est pas dans ma philosophie de gagner gros, mais m’exposer à perte beaucoup aussi. Je préfère faire de petits rendements réguliers et constants mais sans pertes trop importantes, que de faire souvent des hauts et des bas. Ainsi par exemple, il m’est quasiment impossible d’être négatif sur une semaine (même sur une journée complète, c’est assez rare). Donc sur un mois, je suis assuré plus ou moins de faire un revenu largement correct même dans le pire des cas.
    Enfin il faut trouver l’équilibre idéal (risk/reward).

    Lorsque ca devient notre seul ressource pour vivre, cette stabilité dans les résultats est encore plus rassurante, et psychologiquement c’est primordial. Evidemment, on y perd un peu la magie du jeu, mais c’est la même chose pour tout : par exemple, un musicien qui passe pro n’aura pas les mêmes contraintes que celui qui fait de la musique en simple loisir.

    Pour résumé, je dirai qu’un parieur amateur ne doit pas forcément se calquer sur la façon de faire de quelqu’un qui en vit, pour les raisons expliquées précédemment. Mais au contraire se faire plaisir et jouer pour le fun comme tu dis.

    Répondre
    • Régis
      Régis dit :

      Je suis d’accord avec toi. Mais bon, chacun sa façon de voir les choses.
      Perso, avec de grosses sommes, je me lancerais dans le trading boursier, car je n’y vois aucun fun à miser 1% de son capital sur un choix sportif. Moi, je misais entre 15 et 50% le seul choix, et presque toujours la totatité du capital chaque jour. Je n’ai aucun conseil à donner, car je ne m’en suis jamais vraiment bien sorti, pétant toujours des cables dans les pires tournures (j’ai perdu les 16000€ que j’avais acquis en 3semaines à partir de 100€! Perdus en un seul week-end notamment… belle déprime derrière!). Je les ai perdu principalement sur les paris en direct (nettement + dangereux de jouer en direct sur les paris sportifs d’ailleurs!!), mais me concernant, si je me suis précipité, c’est que je visais m’arrêter à 25000€, car je percevais les paris comme une rampe de lancement à d’autres activités et non une fin en soi, absolument pas un job d’avenir quoi!
      Je maintiens qd même que le plaisir est esssentiel, que le trip est d’être le meilleur, qu’elle que soit la position type “complément de revenu” ou “unique revenu”. Avoir une autre activité rémunératrice, un job quoi,cele reste qd même à conseiller il me semble.

      Répondre
      • Tradyann
        Tradyann dit :

        Il est surement encore plus difficile d’être gagnant pour un “petit poisson” en tradant les marchés financiers où se trouvent les gros requins, que sur les marchés sportifs.

        Certes les liquidités sont beaucoup plus restreintes que sur les marchés financiers, mais par exemple sur betfair, il est tout à fait possible de trader avec un capital de 50.000€ voir même plus selon les évènements.

        Donc pour un particulier qui trade indépendamment à son compte, c’est largement suffisant.

        De plus, personnellement je prend plus de plaisir à trader sur du sports que des devises ou autres par exemple 🙂

        Sinon Régis, tu dis qu’il est plus dangereux de jouer en direct. C’est vrai. Mais c’est aussi le but qu’il y ait du danger : il faut bien qu’il y ait des joueurs qui se vautrent pour que les autres gagnent! Perso, je ne trade qu’en inplay.

        Répondre
        • Régis
          Régis dit :

          Je suis d’accord avec toi. Le “live” ne convient juste pas a ceux qui s’emballent de trop comme moi j’étais, il n’y pas de recul suffisant si les nerfs chauffent lol!
          je ‘balançais’ au lieu d’attendre que je sois plus calme lol
          Mais oui, si tu peux utiliser betfair, le live est un très bon outil!

          Répondre
          • Régis
            Régis dit :

            qd au côté plaisir, le sport est nettement mieux que la valeur de titres boursiers, j’en conviens!
            Je n’ai pas testé Betfair, je me posais des questions sur la liquidité du marché, mais bon la taxe premium par dessus, ça fait que le domaine des paris sportifs perd beaucoup de son rêve aussi! C’est pour cela que j’ai évoqué les marchés financiers, car eux aussi sont du jeu, mais à moindre risque et si c’est pour miser que 2unités le match ou viser seulement un double annuel, et bien, c’est peut-être pas si mal de jouer sur ces marchés malgré tout. . .
            Parier convient mieux aux petites sommes qu’on va placer avec beaucoup de risque, dans l’espoir de grimper très vite, je n’en démords pas lol

  4. CUSUMANI
    CUSUMANI dit :

    Hé ouais ! tout le monde n’a pas la chance d’avoir le genie et le talent de Billy Walters… (qui au passage prétend en plus de 40ans de vie de paris , ne jamais avoir eu une SEULE ANNEE NEGATIVE..) HUGE isn’it !

    Répondre
  5. rocketter
    rocketter dit :

    Salut Maxence,

    je ne sais pas si tu pourras me renseigner, je suis sur deux sites de pronos gratuits sur le net et très compétents, il y en a d’autres, la question que je me pose c’est comment parviennent ils à proposer des pronos gratuits et de qualité ? comment gagnent ils de l’argent, sachant qu’il y a une équipe qui tourne derrière quand même ?

    Répondre
  6. LUCAS
    LUCAS dit :

    jean louSalut
    Christophe a tout a fais raison. Il n y a rien a gagner en paries sportifs, a moins d avoir un capital de 50 000 euros .Je suis un ancien parieur a la retraite . Pendant 15 ans , j ai etais parieur Pro . Il faut un capital de 50 000 euros minimun pour pouvoir esperer a long terme des gains . Je pense qu a la fin MAXENCE vas se faire plumer en beaute!!. CORDIALEMENT

    Bonjour,

    Comme le dit le proverbe la critique est facile et l’art est difficile

    Au lieu de dénigrer Messieurs, proposer donc des solutions pour contrer les

    bookmakers .

    http://jmlucas1.overblog.com.overblog.com/
    Nous jouons contre les bookmakers

    Répondre
  7. LUCAS
    LUCAS dit :

    BILAN 2012

    Le bilan est le suivant 103 pronostics proposés . 77 réussis pour 26 manqués (74,76 %) R.O.I 8.4 %

    Variation du capital : + 72,14 %

    *le R.O.I signifie le retour sur investissement.Pour le calculer on divise le total des gains par le total des mises.

    Si le résultat est supérieur à 1, cela voudra dire qu’il y a un bénéfice. Si le résultat est inférieur à 1 alors il y a une perte.

    Dans mon cas, le total des gains divisés par le total des mises est de 1,084. Mon R.O.I est donc de + 8,4 %. Cela veut dire que pour 100 euros misés, j’ai un retour sur investissement de 8,40 euros.

    Je voulais vous remercier pour vos encouragements.

    Pour 2013 mon objectif est de rester bénéficiaire.

    Répondre
    • Rat
      Rat dit :

      Faux…
      Le ROI correspond au quotient de la balance des profits ou pertes (en positif donc ou en négatifs) divisé par le capital de départ qui, par définition, est fixe…
      Vous confondez avec le Yield qui représente la balance nette divisée par l’ensemble des mises.

      Pour rebondir sur ce que met en avant maladroitement Maxence :
      Le Yield est une représentation de la profitabilité d’un tipster. Un Yield de 10% ne signifie par un bénéfice net de 10%… et non. Mais une possibilité de remporter 10% de bénéfice sur chaque prono proposé. Et oui !
      C’est une tendance !
      Un tipster qui a un Yield de 10% peut dans l’absolu vous permettre de faire 10% de bénéf net sur chacun de ses paris ! Parfois plus, parfois moins.
      … bref

      Beaucoup encore, peut être par manque d’expérience, confondent Yield et ROI.
      Seul le Yield est le véritable indice de performance.
      Et un Yield supérieur à 8% est un excellent Yield. Pour atteindre des Yield situés entre 10 et 20% il faut être un monstre des paris sportifs. Au-dessus, vous êtes un dieu.

      Bien Sportivement,

      Répondre
  8. Maxence RIGOTTIER
    Maxence RIGOTTIER dit :

    Bonjour à tous,

    Si vous n’êtes pas sur ma page fan facebook, je vous souhaite une superbe et heureuse année 2013.

    Meilleurs voeux pour cette nouvelle année. 😉

    Répondre
  9. Fabien
    Fabien dit :

    Bonjour Lucas,

    Je te suis depuis un petit moment, et tu me paraît extrèmement compétent dans tes paris sportifs.
    J’ai une question qui me vient à l’esprit : pourquoi n’augmente tu pas ta bankroll de départ? Car clairement tu as de très bon résultat sur le long terme. Ton bilan 2012 en est la preuve.
    En attente d’une réponse.

    Répondre
  10. Rémi
    Rémi dit :

    Slt Maxence et bonne année!!

    je voulais savoir tu en etais dans ta passion de parieur ? et si tu allais continuer ou arreter vu ton bilan de fin 2011

    bien à toi!!!!

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Rémi,

      Bonne année à toi aussi. 😉 Oui, je continue toujours les paris. Toutefois, puisque je vais en Thaïlande
      et je reviens à Malte mi-mars, je suis des parieurs Anglais ou Français qui ont 1 Yield de plus de 15% pour gagner du temps. Je vais me refaire mes propres
      pari à partir de mi-mars.

      Meilleurs voeux.

      Répondre
  11. LUCAS
    LUCAS dit :

    FabienBonjour Lucas,

    Je te suis depuis un petit moment, et tu me paraît extrèmement compétent dans tes paris sportifs.
    J’ai une question qui me vient à l’esprit : pourquoi n’augmente tu pas ta bankroll de départ? Car clairement tu as de très bon résultat sur le long terme. Ton bilan 2012 en est la preuve.
    En attente d’une réponse.

    Bonjour Fabien ,

    Je n’ai pas encore assez de recul pour augmenter ma bankroll de façon significative.

    Je dois tester ma méthode sur une période plus longue, si les résultats restent

    positifs alors je pourrais augmenter mes mises.

    Cordialement.

    Répondre
  12. MANUEL
    MANUEL dit :

    SALUT maxence c est manuel de toujoursga…
    je venais te saluer sur ton blog et donner quelues explications et une petite méthode coupe du monde 2014 comme je l ai donner sur un autre forum
    cette méthode coupe du monde qui fonctionne depuis pas mal de temps depuis les années 90 exactement et qui fonctionnera de plus en plus vu les enchainements des matchs des équipes pro de divers championnats

    je vous donne la méthode ensuite je continuerai mon commentaire

    donc
    cette méthode ne fronctionne qu au premier tour
    au 2eme tour les froces en présence se précisent et cela retourne a la normale je dirai

    toujours miser N2 sur l outsider

    tous les matchs du 1er tour a masse égale yield de 8% sur betfair en 2010
    idem en 2006 un peu plus je crois meme etc etc
    c est valable aussi dans le championnat d europe des nations de football

    bon ça c est cadeau

    je peux t assurer maxence que l on peux gagner beaucoup beaucoup d argent avec les paris sportifs et beaucoup plus avec le turf
    actuellement j ai une sélection qui tourne a masse égale depuis des années en simple placé a + de 140% de rdt et un ecart de 3 maxi pour un pourcentage de réussite en moyenne de 85 90% je ne mise pas toutes les courses je suis les engagements des chevaux etc etc
    je peux miser a 1 mm du départ comme a 12h30 peux importe
    avec une gestion mon rendement passe a 160 180%

    je fais mon beurre sur le pmu et sur betfair avec un vpn ayant un compte betfair a l étranger j ai mis au point une stratégie football je ne mise qu a bon escient et je fais entre 0.5 et 10 % a chaque match je mise entre 5 a 10 match par semaine
    et je peux t assurer que depuis des années je n ai jamais remis d argent au contraire j en retire
    je donne a quelques abonnés que j ai garder en ami quelques chevaux
    si on est PRO on n a pas besoin de s exiler le pmu est ma banque depuis 2005

    ne miser qun a bon escient a masse égale et mettez le paquet

    je met en moyenne de 1000 a 10000 maxi au prix d amérique par cheval
    mon rapport moyen est de 1.7
    en simple gagnant je mise sec 1 ou 2 chevaux sur quelques courses a masse égale voir une petite gestion et j ai plus de 50% de réussite en sg

    on gagne tres bien sa vie en france maxence
    et je suis un peu déçu que tu n utilise pas betfair car avec betfair je m éclate en back et lay
    je back sur une méthod
    et j ai une autre méthode en lay toutes les 2 presque 100% de réussite mais comme je le repete tres peu de match par semaine
    je me considere un investisseur en paris sportif et turf

    amicalement
    manuel
    meilleurs voeux et bonne année a tous

    ps
    MAXENCE TU N A PAS TENU COMPTE DE MES CONSEILS ET JE SUIS UN PEU DECU DE CELA MAIS J ESPERE QUE TON AVENTURE NE S ARRETERA PAS SUR UN ECHEC

    SACHE QUE COMME LES AMERICAINS TU TE DOIS DE REBONDIR APRES UNE DEFAITE

    BONNE ANNEE A TOUS

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *