[Vidéo] Jusqu’à quel prix doit-on payer pour copier les pronostics d’un parieur ?

Si vous copiez les pronostics d’un parieur, dans cette vidéo, j’évoque mon retour d’expérience sur le prix à payer pour copier les pronostics d’un parieur. Il y a également 2 façons d’acheter des pronostics :

  1. Achat de pronostics à l’unité.
  2. Achat d’un abonnement (abonnement mensuel, annuel, sur la saison complète,…).

Transcription texte de la vidéo :

Bonjour, ici Maxence Rigottier du blog Gagner-de-l’argent-grâce-aux-paris-sportifs.fr. Aujourd’hui dans cette courte vidéo, je vais revenir sur les prix des abonnements que l’on doit payer, si l’on souhaite suivre des parieurs, des tipsters, qui ont un yield de plus de 10% et copier leur pronostics. Souvent, je reçois des emails : « Maxence, jusqu’à quel prix doit-on payer pour avoir des parieurs compétents et donc voir son capital qui augmente au fil des semaines et des mois ? » Clairement, il y a des parieurs, que vous allez pouvoir mettre à la poubelle en visionnant cette vidéo et d’autres parieurs, qui sont véritablement honnêtes. Donc la première chose à savoir, c’est qu’il y a deux façons d’acheter des pronostics.

La première façon, par exemple c’est d’acheter des pronostics à l’unité. Comment cela se passe ? Vous payez le pronostic, donc souvent si le pronostic est gagnant, vous laissez la commission au parieur que vous suivez. Et si le pronostic est perdant, soit il vous rembourse la commission, ou soit souvent le pronostic suivant est gratuit, etc … Cette démarche est pour montrer, que si le pronostic n’est pas de qualité, s’il n’est pas gagnant, lui ne gagnera rien et il ne va pas essayer de se refaire, ou vous envoyez un tas de pronostic et si c’est perdant il ne touche rien, etc … C’est vraiment pour montrer un travail qualitatif et quantitatif. Donc, moi j’aime bien cette démarche, je trouve qu’elle est assez honnête et qu’elle ne va pas amener le parieur à vouloir se refaire, etc … Généralement, jusqu’à 2 / 3 euros le pronostic, c’est honnête, si c’est au-delà ça paraît quand même cher pour un seul pronostic et ensuite en fonction de votre capital ça peut être trop cher pour vous. Si vous déboursez, par exemple 2 ou 3 euro sur un pronostic, je pense qu’il faut jouer au minimum 30 / 40 euros par pronostic pour que cela soit rentable pour vous sur le long-terme.

Ensuite, la seconde façon c’est d’acheter un abonnement au mois ou à la saison ou à l’année en fonction du parieur que vous suivez. Souvent, grosso modo vous pouvez calculer qu’une saison ça vaut 200 – 300 – 350 euros grand maximum, si vraiment le parieur est bon. Si c’est 1500 euro l’année / 2000 euro l’année, POUBELLE ! C’est beaucoup beaucoup trop cher par rapport à ce que ça vaut. Même si le parieur fait 20 % vous ne pouvez pas débourser 1500 / 2000 euro l’année pour un parieur. A moins d’avoir 50.000 € de capital, mais je doute quand même de l’honnêteté de ce parieur de faire des tarifs aussi exorbitants. Souvent, si c’est l’abonnement au mois, ça peut être 15 euros / 20 euros / 25 euros, c’est honnête. Ça peut aller jusqu’à 100 euros le mois, si les parieurs sont bons, mais souvent même 100 euros le mois, c’est quand même cher pour ce que c’est. Parce qu’il faut bien vous mettre ça dans la tête : Ce n’est pas parce que c’est cher que c’est meilleur ! C’est plutôt même l’inverse. Plus c’est entre guillemets honnête, pas trop cher, etc … Oui, vous pouvez acheter. Vous pouvez débourser par exemple 200 – 300 euros sur un parieur, parce que vous savez qu’au fil de la saison, par exemple avec une simple mise de 100 euro, il va vous rapporter minimum 2000 euro. Donc débourser 200 -300 euros pour quelqu’un qui va vous rapporter 2000 euros minimum sur la saison avec des simples mises de 100 euro et bien cela vaut le coup. Parce qu’il vous rapporte 6 / 7 fois ce qu’il vous a coûté et vous n’avez qu’à copier bêtement le pronostic qu’il va vous donner, donc là ça vaut le coup. Mais si ce n’est pas le cas, c’est beaucoup trop cher pour le retour sur investissement.

Donc par exemple, dans les choses que j’ai vues, les plus incroyables, je vais vous en faire partager une. J’ai vu quand même un site, qui vendait le pronostic 88$ ! Je ne pensais même pas que ça pouvait exister. 88$ le pronostic, imaginez, quand même, c’est de la folie. Ça veut dire que pour être rentable, si on ne mise pas minimum 800 ou 1000 euros, c’est quasiment impossible d’être rentable. Vous misez 200 euros, les moments où vous avez faux, ils ne vont pas rembourser les 88$. Donc des sites comme ça quand vous voyez 20 euros le pronostic, 50 euros le pronostic, 88$ comme j’ai pu le voir. C’est un membre du Club Privé Paris Sportifs, qui m’avait envoyé un email, pour me montrer ça. J’ai été bouche-bée, j’ai halluciné quand même de voir qu’il y avait des sites à 88$ le pronostic, donc ça c’est poubelle, c’est beaucoup beaucoup trop cher.

Pour résumer, il faut vous dire, donc si c’est un pronostic à l’unité 2- 3 – 4 euros c’est à peu près honnête en voyant la démarche du parieur. Si c’est au-delà, c’est quand même trop élevé pour un pronostic. Au mois, ça peut aller de 5 – 10 – 15 – 20 euros jusqu’à grand maximum 100, mais moi 100 euros, je ne le préconise pas souvent. C’est souvent 30 – 40 euros le mois, je trouve ça honnête, lui il a exactement un retour sur investissement de manière honnête par rapport à son travail et vous vous allez avoir votre capital qui va augmenter au fil des mois petit à petit. Et grosso modo pour une saison c’est 200 – 300 – 350 euros et au-delà ça me paraît vraiment trop cher pour ce que c’est. Une nouvelle fois, si c’est par exemple 500 euros et que vous avez un gros capital, ça peut le faire. Mais n’oubliez jamais que c’est pas parce que c’est cher que ça va être bien et que ça va être qualitatif. Moi paradoxalement, ceux qui me rapportent le plus sont ceux où l’abonnement est le moins cher. Donc c’est pour ça que je vous mets vraiment une mise en garde par rapport à cela. Ce n’est pas parce que c’est cher que ça va vous rapporter de l’argent, souvent c’est bien l’inverse, plus c’est cher, plus les abonnements sont élevés, plus les pronostics sont vendus cher à l’unité, moins c’est sérieux, moins c’est rentable. Et à l’inverse, je ne sais pas pourquoi, peut-être que les parieurs ne savent peut-être pas forcément se vendre, ou parce qu’ils se disent qu’ils n’ont pas envie de se foutre de la gueule des gens, ce que je comprends. Moins c’est cher, entre guillemets, quand c’est les prix que j’évoque 30 / 40 euros le mois, 2 / 3 euros l’unité, plus c’est rentable. Moi c’est ce que je vois et ce que je ressens à chaque fois. Moins c’est cher, plus, entre guillemets ça me rapporte pas mal d’argent et plus c’est cher, plus il faut mettre à la poubelle.

Généralement on me pose la question : « Oui, mais moi j’ai un petit capital, j’ai 500 euros, j’ai 1000 euros, je ne peux pas me permettre de suivre un parieur payant, ne serait-ce que même 20 euros le mois, parce que j’ai un petit capital, et en gros le coût de l’abonnement va me bouffer les bénéfices, que le parieur va réussir à me réaliser chaque mois.» Je vais être honnête avec vous, si vous avez un petit capital, l’idéal c’est d’essayer de mettre un petit peu d’argent de côté et d’avoir un plus gros capital et d’ensuite commencer à faire confiance à un ou deux parieurs, si vous ne souhaitez pas faire vos propres pronostics. Si vous faites vos propres pronostics, bien évidemment la question ne se pose pas.

Parce que si vous suivez des parieurs gratuits, moi, je ne suis aucun parieur gratuit. Mais si vous le faites, qu’est-ce-qui va se passer ? Soit vous allez avoir des gens sur des pages Facebook, donc vous allez trouver 2 – 3 pronostics à la va-vite comme ça mais la personne va arrêter du jour au lendemain. Soit vous allez avoir des sites, qui vont être un travail de mauvaise qualité. Pourquoi la personne s’embêterait à faire des choses vraiment de qualité, si elle n’a jamais rien en retour ? Imaginez, vous-même, vous avez certainement un travail, si chaque matin vous vous levez, du lundi au vendredi et qu’à la fin du mois on vous dit « Salaire zéro », vous n’avez pas le moindre centime, de la part de qui que ce soit. Bien évidemment, le bénévolat, ça va bien deux minutes, mais vous allez vous dire : « Au revoir, j’arrête. » Donc c’est pour ça ne faites par l’erreur de suivre que du gratuit. Vous pouvez le faire entre guillemets. Mais je pense qu’il vaut mieux épargner un peu, augmenter son capital et commencer à suivre un ou deux parieurs. Honnêtement, il y a des parieurs qui coûtent 15 – 20 -30 euro le mois et ils sont archi-rentables. Donc c’est quand même bête d’aller crucifier votre capital, parce que « Moi je ne veux pas payer 30 euro par mois à un parieur ». Vous allez perdre 300 euros de votre capital en suivant des mecs sur des pages Facebook et tout ça, etc … Alors qu’au final vous auriez payé quelques dizaines d’euro et vous auriez vu votre capital grandir et augmenter au fil des semaines et des mois.

Pour récapituler, conclusion de cette vidéo. Donc si c‘est des parieurs gratuits, méfiance, car penser à vous-mêmes, si vous iriez à votre travail chaque matin bénévolement sans avoir le moindre centime à la fin du mois. Je ne pense pas, ça m’étonnerait fortement, et bien c’est la même chose pour des gens qui vont donner des pronostics, pourquoi est-ce qu’ils iraient se casser la tête en faisant de bonnes analyses et tout ça pour n’avoir rien au final en retour. C’est pareil pour des sites, sur des blog-spot, des pages Facebook, des comptes Tweeter, etc … Donc pensez vraiment à ça.

Et concernant la partie payante : Pronostic à l’unité : 2 – 3 euros, allez 4 au grand maximum. Pour une saison complète : 200 – 250 – 300 – 350 euros, au-delà pour moi c’est beaucoup trop cher et vous devez les mettre à la poubelle. Et mensuellement, vous pouvez avoir du 20 – 30 – 40 euros, jusqu’à 100 euro par mois, c’est le grand maximum, déjà 100 euro par mois, je peux vous assurer que ce n’est pas du tout les meilleurs parieurs, pourtant ils coûtent 100 euros par mois. Donc méfiance par rapport à ça. N’oubliez par que ce ne sont pas ceux qui vous coûtent le plus cher, qui vont vous rapporter le plus au final.

Donc voici un petit peu l’aperçu de ce qui vous attend, si vous suivez un jour des parieurs. Évidemment, si vous faites vos propres pronostics cette vidéo ne va pas vous correspondre, mais si vous suivez des tipsters et copiez leurs pronostics, voici un petit peu à quoi il faut vous attendre, si vous voyez des pronostics à 80 euro l’unité, 1500 euro l’année, mettez-moi tout cela à la poubelle, parce que c’est beaucoup trop cher, par rapport à ce que cela va vous rapporter réellement.

Merci d’avoir suivi cette vidéo et je vous dis à bientôt pour la suite de mon aventure à Malte et également pour d’autres vidéos dans les paris sportifs. A bientôt.

Et vous ?

Achetez-vous des abonnements ou des pronostics ? Si oui, combien payez-vous ? Laissez-moi votre réponse dans les commentaires du blog juste en dessous. 😉

39 réponses
  1. Fabrice
    Fabrice dit :

    Salut Maxence,

    Merci pour cette vidéo très instructive.
    Suivre des parieurs pro est très tentant, maintenant je me pose la question de savoir si c’est vraiment intéressants pour des personnes qui sont inscrits sur des sites .fr
    Quand on voit que l’on se fait déjà bien plumé au niveau des côtes, j’ai du mal à me dire que l’on peut gagner de l’argent en payant en plus les paris.
    Qu’en penses-tu ?

    Répondre
    • tradyann
      tradyann dit :

      Bonjour Fabrice,

      Au vue des différences de cotes, je pense que ça ne vaut vraiment pas la peine de suivre un tipster avec les books arjel. Au mieux ca sera légèrement positif.

      Pour te donner un exemple, je viens de chercher un marché pour le match ce soir Brésil-Uruguay qui avoisine la cote de @2.00

      J’ai trouvé sur betclic.fr par exemple l’under 2.5 buts coté à 2.05
      Sur betfair, l’under 2.5 est actuellement dispo à 2.42 (biensur il y a ensuiste la comm à déduire)

      Maintenant en simulant un excellent tipster qui donnerait des paris (avec ces cotes moyennes) avec une réussite d’1 pari sur 2 (50%), voilà ce que ça donnerait en misant 100€ sur chaque pari et en faisant 1 pari/jour pendant 1 mois avec de telles cotes moyennes (donc 2.42 pour betfair et 2.05 pour betclic):

      – betfair : 1047 € de gain net (j’ai déduit la comm de 5%)
      – betclic : 150€ de gain

      Ca fait une petite différence ! 🙂

      Un tipster qui aurait sur le long terme de tels résultats (proposer en moyenne des cotes de 2.42 avec une réussite de 50%) je pense pas que ça existe…

      Donc déjà on voit que sur cette base là on est assez proche de basculer du coté perdant avec un book arjel (proche d’une cote de 2.00), bien qu’on suiverait un tipster.

      J’espère que ça a pu t’éclairer. 😉

      Répondre
      • tradyann
        tradyann dit :

        Pardon en calculant le yield, je me suis aperçu que j’avais oublié d’appliquer les 50%.

        Donc le résultat, c’est :

        – betfair : 523,50 € de gain net (comm de 5% déduite) donc 630€ de gains bruts
        – betclic : 75€ de gain

        Pour le calcul du yield :

        100€ de mises x 30 jours = 3000€ de mises globales

        100€ x 15 paris gagnants (50% des paris) x 2.42 = 3630€

        On tombe bien sur les 630e de gains bruts.

        Si on fait 630€ divisé par 3000€ x 100, on obtient 21%.

        Il faudrait refaire une simulation avec un yield plus réaliste (c’est-à-dire 10%).
        Mais dans ce cas, ca serait négatif avec les books arjel.

        Répondre
        • tradyann
          tradyann dit :

          Bon c’est pas compliqué à calculer…

          ca fait 47% des paris gagnants à atteindre pour faire un yield de 10%.

          Donc sur cette base de 47 gagnants et 53 perdants :

          – betfair : 312€ de gain nets (comm incluse)

          – betclic : -109€ de perte. 🙁

          Répondre
          • Fabrice
            Fabrice dit :

            Merci tradyann pour cette analyse très poussée. Je me doutais qu’il y avait un écart, mais pas à ce point. Là pour le coup, le gap est énorme !!!

          • Maxence RIGOTTIER
            Maxence RIGOTTIER dit :

            Bonjour Fabrice,

            Si l’on a accès seulement aux bookmakers.fr, il faut suivre que des parieurs rentables qui ont plus de 10 % de yield sur l’ARJEL. C’est dur, il y en a pas des masses mais cela existe. Si je te le dis, c’est parce que j’en suis et ils ont donc environ 20 % sur les bookmakers.com

            Sinon, il ne faut évidemment pas suivre des parieurs qui ont 15 % de yield sur les books.com en ayant juste un compte Bwin.fr, parions web,…pour plusieurs raisons :

            1. Tu seras juste à l’équilibre
            2. Tu ne pourras pas jouer tous les pronostics (l’arjel limite vraiment le nombre de paris…) (cf ; pari avec l’asian handicap,…).

            Par contre, je ne suis pas d’accord avec Tradyann par rapport à Betfair.

            Il faut jouer sur Pinnacle car les cotes sont meilleures que Betfair en enlevant la com de 5 % et Betfair s’occupe seulement à 100 % des marchés de masses puisque c’est un duel entre parieurs…

            Cf pour une cote à 2.42 sur Betfair – 5 % = environ cote à 2.35
            Sur pinnacle, la cote sera vers 2,38 ou 2,40 donc c’est pourquoi il faut parier sur pinnacle au lieu de Betfair pour toujours avoir la meilleure cote.

            Après, si l’on veut gagner des milliers d’euros ou dizaines de milliers d’euros par an dans les paris sportifs, il est vital d’avoir les bookmakers.com
            La France est placé à coté de la Suisse, la Belgique, l’Angleterre, Irlande, Ecosse,Malte, le Portugal…(c’est pas très dur d’avoir les books.com).

            Hier, j’étais sur skype avec un membre de ma Formation Parieur Gagnant : Parier comme un Pro, il habite au Québec et il a accès aux books.com sans problème.
            Il y a vraiment quasiment partout ou l’on peut jouer sur les books.com sauf en France.

            Si tu veux faire du “fric”, il ne faut pas être en France (entrepreneuriat (les taxes qui sont admissibles, blogging, paris sportifs,…). Il faut juste le savoir, si tu veux faire du pognon et oui, cela est kiffant le fric 🙂 il faut dire au revoir à l’ARJEL ou à la France. SUPER, je kiffe voyager ! 🙂

          • tradyann
            tradyann dit :

            j’ai fait un petit fichier excel pour faire mes calculs avec code vba.
            Suffit de mettre le yield (ex: 10%)… la cote du betfair et celle du book arjel, et on voit automatiquement la différence que ca donnerait.

      • slaviamozyr
        slaviamozyr dit :

        merci tradyann pour cette projection effarante, donc 7 fois moins de gains avec l’Arjel….. J’aimerais savoir ce que pense la Justice française de cette programmation de la perte…. Cependant je me demande comment on peut qualifier “d’excellent” un tipster qui n’a que 50% de réussite. En effet, l’under 2,5 à 2,42 est loin de correspondre à un résultat surprise, un expert digne de ce nom DOIT avoir au moins 3 réussites sur 5 à ce niveau de cote, il me semble.

        Répondre
        • Maxence RIGOTTIER
          Maxence RIGOTTIER dit :

          Bonjour slaviamozyr,

          Un tipster a environ 55-60 % de réussite sur les marchés de Masse (NBA, football avec des gros championnats…). Ne sur-estime pas tes capacités, les bookmakers savent parfaitement placer les cotes sur les “gros” marchés donc c’est pourquoi 10-15 % de yield, c’est excellent sur ce type de marché car tout le monde peut envoyer la sauce dessus.

          Par contre, sur les marchés de niche, dès que 3 ou 4 parieurs vont miser 500 euros, ils vont tout faire péter le marché donc tu peux avoir 25 %-30 % de yield sur les marchés de niche (Pro B basket, Pro D2 en rugby,…) tu ne pourras jamais être tipsters, il faut juste garder les infos pour toi ou les partager à tes potes si tu le souhaites mais c’est tout.

          Il faut toujours distinguer les marchés de masse par rapport au marchés de niches même si peu de parieurs pensent à le faire.
          Je connais des parieurs, c’est bien de faire le mariole, j’ai 30 % de yield sur un marché de niche type Pro B en basket. Si tu veux être tipster, tu ne pourras pas vendre ton pronostic car en 3 clics, tout le monde va faire exploser le marché alors que sur les marchés de masse comme NBA (tout le monde peut mettre 400 euros, cela ne va quasiment pas trembler).

          Secondement, les bookmakers vont te limiter de partout sur les marchés de niches (cf Bwin, william hill, Unibet.com, Ladbrokes et j’arrête la liste ici…,

          Si tu veux faire du fric, les marchés de niche, tu peux mettre à la poubelle et te focaliser sur les marchés de masse même si les yield sont moins élevé pour envoyer la sauce. 😉

          Moi, je me focalise à 100 % sur les marchés de masse (cf si tu me suis : loi 20/80). Les paris sportifs doivent être à ton service et tu ne dois pas être aux services des paris sportifs.

          Répondre
  2. Nicolas
    Nicolas dit :

    Bonjour Maxence,

    J’ai comme à mon habitude regardé ta dernière vidéo et je la trouve encore une fois instructive mais manque l’information principale qui est :

    Quel site de tipster payant doit on utiliser ? Peux tu nous donner une liste de site fiable ? Et nous dire lesquels utilises tu ?

    Je te remercie par avance pour ton entraide et te souhaite une excellente continuation dans ton projet.

    Cordialement,

    Nicolas

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Nicolas,

      La liste est réservée aux membres de ma Formation Parieur Gagnant : Parier comme un Pro. Ils me font confiance donc je leur donne la monnaie de la pièce en quelque sorte. Logique, non ? 😉

      Répondre
  3. tradyann
    tradyann dit :

    Maxence RIGOTTIERPar contre, je ne suis pas d’accord avec Tradyann par rapport à Betfair.

    Il faut jouer sur Pinnacle car les cotes sont meilleures que Betfair en enlevant la com de 5 % et Betfair s’occupe seulement à 100 % des marchés de masses puisque c’est un duel entre parieurs…

    Cf pour une cote à 2.42 sur Betfair – 5 % = environ cote à 2.35
    Sur pinnacle, la cote sera vers 2,38 ou 2,40 donc c’est pourquoi il faut parier sur pinnacle au lieu de Betfair pour toujours avoir la meilleure cote.

    Bonjour Maxence,

    Je ne suis pas non plus d’accord avec toi ! 🙂

    Tu ne peux pas prendre en compte automatiquement que betfair a une cote de 2.35 en enlevant les 5% à une cote de 2.42 puisqu’il n’y a aucune commission sur les pertes.
    En moyennant le tout, ca fera une cote bien meilleure que 2.35

    C’est vrai que Pinnacle est un très bon book mais ils prennent aussi une marge de bénéfice (5% peut-être ?)… et cette marge est déduite à la différence de betfair sur tous les paris évidemment (y compris les perdants).

    Evidemment c’est en tenant compte que Pinnacle est sur la même base de probabilités de l’évènement, sinon biensur il peut arriver qu’un book surcote et propose plus que sur betfair.

    Faites des simulations avec divers books sur une série assez importante, et vous verrez que Betfair est très souvent le meilleur de tous (sans compter la possibilité de trader).

    Répondre
  4. tradyann
    tradyann dit :

    Par exemple, le match de ce soir Espagne-Italie.

    Sur Betfair, under 2.5 à 2.05-2.06 à peu près et l’over 1.95-1.96

    Sur Pinnacle, under 2.5 à 2.00 et over 2.5 à 1.90

    Sur betclic.fr, under 2.5 à 1.70 et over 2.5 à 1.70 (la blague!!) 🙂

    Donc en enlevant les 5% de commission betfair, on est kiffe-kiffe avec Pinnacle.
    Maintenant pour donner un exemple simple, quelqu’un suit un tipster en système “to win” perdra moins sur Betfair si ce pari ne passe pas :

    exemple on veut parier l’under 2.5 pour gagner 100€.

    Sur pinnacle, il faudra miser 100€ pour gagner 100€ ( à une cote de 2, la “marge pinnacle” est déduite).
    Sur Betfair, il faudra miser que 95€ pour gagner 100€ (à cote de 2.05, aucune comm).

    Donc on aura perdu uniquement 95€ avec Betfair contre 100€ avec Pinnacle.

    Répondre
  5. Maël
    Maël dit :

    Salut Maxence,

    Je ne connaissais pas les pronostics à l’unité, juste les abonnements. Merci pour l’info!

    Pour répondre à ta question, je n’achète pas de pronostics. Je pense que ça pourrait être valable dans le cas de paris sur les bookmakers en .com, ce qui n’est pas mon cas. Pour le prix des abonnements, payer 30 euros pour un tipster me parait être le maximum. 100 euros ça fait beaucoup… En plus, si comme toi tu en suis plusieurs en même temps, ça peut vite monter!

    Dans le dernier article sur mon blog, j’explique qu’à cause du manque de temps, je vais essayer non pas de suivre, mais de m’inspirer de sites qui proposent des pronostics gratuits, de valider ou non leur argumentaire, et donc de poser les paris qui me paraissent les plus intéressants.
    Il me reste donc à faire une liste des sites proposant des pronos gratuits et de qualité, je pense qu’il n’y en a pas des masses, mais que ça existe.

    à+

    Répondre
  6. SEB
    SEB dit :

    je ne suis pas du tout d’accord
    c est rentable d acheter des pronos à l’unité même cher
    faut avoir une bonne banque et jouer entre 500 et 1000 eur par match
    c est largement amorti si le rendement est de 20/30%

    Répondre
  7. tradyann
    tradyann dit :

    Maël
    Pour répondre à ta question, je n’achète pas de pronostics. Je pense que ça pourrait être valable dans le cas de paris sur les bookmakers en .com, ce qui n’est pas mon cas. Pour le prix des abonnements, payer 30 euros pour un tipster me parait être le maximum. 100 euros ça fait beaucoup… En plus, si comme toi tu en suis plusieurs en même temps, ça peut vite monter!

    Bonjour Maël,

    je pense qu’il faut mieux suivre plusieurs tipsters qu’un seul pour diviser les risques, car il y a toujours un risque (voir mon exemple en dessous). Sinon je pense aussi que comme pour beaucoup de choses, la qualité se paie même si cela n’est pas toujours vérifié.

    C’est vrai que c’est par contre compliqué de devoir amortir le prix du service du tipster surtout avec un capital restreint… et je ne parle pas du fait de jouer sur les books arjel!

    La solution serait de faire un groupement afin de permettre à plusieurs joueurs de se partager le prix des services de divers tipsters, et ainsi pouvoir tester un maximum de tipster à moindre frais et sans risquer un trop gros capital.

    Pour mon exemple :

    en 2011, j’ai testé un tipster US sur recommandation d’une personne qui l’utilisait depuis 3-4 ans, et qui connaissait des amis qui l’utilisait depuis encore + d’années.
    Apparemment ce tipster avait permis de faire +70% en 2010 (mauvaise année), +300% en 2009… et encore des + de 300% les années précédentes (sur le long terme : + de 20% net mensuel !).

    Le capital minimum était de 5000€ (pouvait être de 10k, 20k, 50k ou 100k!).
    Les formules maxi (50k-100k) permettait d’avoir des picks validés par tous les pronostiqueurs du tipster, alors que la formule mini (5k) il suffisait de 2 pronostiqueurs ok.
    Il fallait payer une commission sur les gains quand on atteignait 25% de gain sur le capital “déclaré” (aucune comm tant que ce n’est pas atteint).
    Donc évidemment il y avait intérêt de ne pas parier 10 fois moins.

    On s’est mis à plusieurs pour diviser le risque (formule 5000€).
    On a eu raison de ne pas s’enflammer car ça a été la cata en 2011.
    On a stoppé en septembre à -85% des 5000€ de départ! 🙁

    En conclusion, c’est pas parcequ’un tipster fait plusieurs années avec d’excellents rendements qu’il ne se plantera pas une année ou une certaine période donnée.
    D’ailleurs, il faut bien se dire que si ils proposent des tips au lieu de parier au maximum sur leurs propres pronos (ce qu’ils font probablement je pense mais en restants prudents), c’est qu’ils le font pour s’assurer des gains en minimisant les risques.

    Il faut donc rester prudent : si je ne l’avais pas été en 2011, j’aurai pu engager 20.000€ de capital puisque apparemment était très lucratif depuis de nombreuses années. Perdre 85% de 20k… aïe aïe aïe ! 🙂

    Répondre
  8. Fred
    Fred dit :

    Bonjour Tradyann,

    C’est vraiment pas de chance cette expérience.

    Toute entreprise florissante pendant un certain temps peut s’effondrer pour toute sorte de raison. Je ne vois pas pourquoi les Tipsters y échapperaient, hélas… Reste qu’en divisant le risque en suivant plusieurs services, l’investissement peut s’avérer rentable. Tu sembles suggérer un achat groupé. C’est une piste à explorer.

    tradyann

    Ma�«l
    Pour rÃ�©pondre Ã�  ta question, je n’achÃ�¨te pas de pronostics. Je pense que Ã�§a pourrait Ã�ªtre valable dans le cas de paris sur les bookmakers en .com, ce qui n’est pas mon cas. Pour le prix des abonnements, payer 30 euros pour un tipster me parait Ã�ªtre le maximum. 100 euros Ã�§a fait beaucoup… En plus, si comme toi tu en suis plusieurs en mÃ�ªme temps, Ã�§a peut vite monter!

    Bonjour Maël,

    je pense qu’il faut mieux suivre plusieurs tipsters qu’un seul pour diviser les risques, car il y a toujours un risque (voir mon exemple en dessous). Sinon je pense aussi que comme pour beaucoup de choses, la qualité se paie même si cela n’est pas toujours vérifié.

    C’est vrai que c’est par contre compliqué de devoir amortir le prix du service du tipster surtout avec un capital restreint… et je ne parle pas du fait de jouer sur les books arjel!

    La solution serait de faire un groupement afin de permettre à plusieurs joueurs de se partager le prix des services de divers tipsters, et ainsi pouvoir tester un maximum de tipster à moindre frais et sans risquer un trop gros capital.

    Pour mon exemple :

    en 2011, j’ai testé un tipster US sur recommandation d’une personne qui l’utilisait depuis 3-4 ans, et qui connaissait des amis qui l’utilisait depuis encore + d’années.
    Apparemment ce tipster avait permis de faire +70% en 2010 (mauvaise année), +300% en 2009… et encore des + de 300% les années précédentes (sur le long terme : + de 20% net mensuel !).

    Le capital minimum était de 5000� (pouvait être de 10k, 20k, 50k ou 100k!).
    Les formules maxi (50k-100k) permettait d’avoir des picks validés par tous les pronostiqueurs du tipster, alors que la formule mini (5k) il suffisait de 2 pronostiqueurs ok.
    Il fallait payer une commission sur les gains quand on atteignait 25% de gain sur le capital “déclaré” (aucune comm tant que ce n’est pas atteint).
    Donc évidemment il y avait intérêt de ne pas parier 10 fois moins.

    On s’est mis à plusieurs pour diviser le risque (formule 5000â�¬).
    On a eu raison de ne pas s’enflammer car ça a été la cata en 2011.
    On a stoppé en septembre à -85% des 5000â�¬ de départ! 🙁

    En conclusion, c’est pas parcequ’un tipster fait plusieurs années avec d’excellents rendements qu’il ne se plantera pas une année ou une certaine période donnée.
    D’ailleurs, il faut bien se dire que si ils proposent des tips au lieu de parier au maximum sur leurs propres pronos (ce qu’ils font probablement je pense mais en restants prudents), c’est qu’ils le font pour s’assurer des gains en minimisant les risques.

    Il faut donc rester prudent : si je ne l’avais pas été en 2011, j’aurai pu engager 20.000â�¬ de capital puisque apparemment était très lucratif depuis de nombreuses années. Perdre 85% de 20k… aïe aïe aïe ! 🙂

    Répondre
    • tradyann
      tradyann dit :

      FredBonjour Tradyann,
      C’est vraiment pas de chance cette expérience.

      Toute entreprise florissante pendant un certain temps peut s’effondrer pour toute sorte de raison. Je ne vois pas pourquoi les Tipsters y échapperaient, hélas… Reste qu’en divisant le risque en suivant plusieurs services, l’investissement peut s’avérer rentable. Tu sembles suggérer un achat groupé. C’est une piste à explorer.

      Oui tu l’as dit, ce n’est pas de chance. Dès les premiers jours dans ce système, on est parti dans le négatif (-20 ou -30% le 1er mois, puis -30 à -35% le 2e mois). Ca a fait le yoyo pendant de long mois (mais on a jamais réussi à revenir en positif).
      Ca s’est ensuite effondré entre le 7e et 8e mois. On a arrêté car à ce rythme il aurait fallu encore je ne sais combien de temps avant de récupérer notre capital initiale (peut-être jamais probablement!).

      En plus, le money management était donc adapté au capital (restant) : les derniers mois on ne pouvait plus miser que des 10-20 euros… alors c’était en moyenne des 200-300€ par paris au début. Donc même en faisant des 30% ou 50% de rendements sur 1 mois, on avançait plus vraiment. Et compte tenu des contraintes (1 pari à attendre par jour jusqu’à + de miniut parfois) ça ne valait vraiment pas la peine.

      Donc oui, pour éviter une telle série noire il faut limiter son capital par programme (“ne pas avoir tous ces oeufs dans le même panier”) et étaler entre différents tipsters.
      L’achat groupé permet aussi de bénéficier des meilleurs offres. Par exemple, on avait l’offre de base alors que probablement les tips avec un capital supérieur sont de meilleur qualité (moins de pari, mais une meilleure réussite).

      Répondre
  9. rocketter
    rocketter dit :

    Salut Maxence,

    connais tu le site soccerstats.net ? je les suis depuis quelques années et ils ont de très bons pronos (quand même plus sur certaines ligues que d’autres) et tout ça gratuitement 🙂

    Répondre
  10. Maël
    Maël dit :

    rocketterSalut Maxence,

    connais tu le site soccerstats.net ? je les suis depuis quelques années et ils ont de très bons pronos (quand même plus sur certaines ligues que d’autres) et tout ça gratuitement 🙂

    Bonjour Rocketter,

    Ne veux-tu pas parler plutôt du site http://soccerstat.net? (il y a un “s” en moins)
    En tout cas, merci pour ton commentaire, j’ai découvert ce site et je m’en vais l’étudier de près.

    à+

    Répondre
  11. at880
    at880 dit :

    Salut Maxence.

    J’ai eu une expérience lors de laquelle je suivais les pronostiques d’un tipster. Il s’agit du site pronopro.com. Je suis impressionné par leur résultats. plus de 800 000 euros de gain depuis 2005 et déjà plus de 50 000 euros depuis le début de l’année.
    Devant ses chiffres, j’ai décidé de les suivre. L’abonnement mensuel n’est pas trop élévé (à partir de 14.99 par mois et jusqu’à 260 € pour un an).

    Leur principe : 7 paris par jour avec une mise de 100 € avec un système de récupération des pertes en cas de paris perdant. Les paris sont mis en ligne vers 10h du matin donc pas de problème pour jouer.

    Vu mon faible budget (100€ de mise chez BWIN + bonus de bienvenue), je suis parti avec un budget de 200 €. Je faisais des paris de 10 € (certes, je gagnais moins mais 10% des gains monstrueux me suffisais :-).

    Bien sur, le tipster faisait des paris sur des sites en .com, et moi, sur bwin.fr.
    J’ai tout de suite vu que cela ne marcherais pas comme je l’espérais.
    – pas mal de paris ne figurais pas sur des sites français.
    – la faiblesse des cotes des sites français. En cas de paris perdus, la somme à miser pour récupérer ma mise devenait trop élevé. Je devais miser 3 fois plus que le tipster pour récupérer ma mise.

    Avec cette méthode, je suis monter à 1000 € sur mon compte Bwin. Mais une série de paris perdant a eu raison de mon capital. Je serais bien tenté de recommencer l’aventure tout en gardant ma mise de 10€ mais avec un capital plus important. Mais grace à l’ARJEL, c’est voué à l’échec. Maintenant, je suis des paris de sites gratuits.

    Alors la question que je pose aujourd’hui : existe-t-il un moyen de faire des paris sur des sites comme pinnacle tout en habitant en france. Par exemple, en passant par un VPN se trouvant à l’étranger (j’habite à 50 kms du Luxembourg et de l’Allemagne). Peut être le faite vous par cette méthode ? Connaissez-vous des personnes qui le font ?

    Je vous remercie.

    Répondre
  12. Laurent
    Laurent dit :

    Bonjour,

    Je suis quelques tipsters qui ont d’excellents résultats, et tout cela gratuitement.
    D’après eux, et je partage leur avis à 100%, il est fortement déconseillé de payer des tipsters pour bénéficier de leurs pronostics.
    En effet, s’ils sont si bons que ça, et en bénéfices permanents, ils n’ont ABSOLUMENT pas besoin de faire payer quoi que ce soit pour leurs pronos. S’ils demandent de l’argent pour partager leurs pronos, ce sont des ARNAQUEURS. Ils faut les fuir!
    Il y a de très bons tipsters que l’ont peu suivre GRATUITEMENT.
    Personnellement, je ne payerai jamais 1 centime pour obtenir un prono.
    Ceux qui demandent de l’argent pour partager leurs pronos ne sont que des escrocs!!

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Laurent,

      Félicitations si cela se passe parfaitement pour toi. Par contre, je ne suis pas d’accord avec toi sur le coté payant. Oui, il y a pas mal d’escrocs mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier.

      Plus c’est cher, plus c’est mauvais ou pourri…mais certains parieurs sont bons donc s’il te coûte 100 ou 200 euros l’année mais te rapporte 4000 euros avec des mises à 200 euros, cela ne me dérange pas.

      Bonne continuation et à très vite.

      Répondre
      • Laurent
        Laurent dit :

        “s’il te coûte 100 ou 200 euros l’année mais te rapporte 4000 euros avec des mises à 200 euros, cela ne me dérange pas”.
        Ok mais déjà il n’y en a pas beaucoup ici qui ont les moyens de risquer 200€ par paris. Surtout si ton 1er pari ne passe pas… alors pour rentabiliser un investissement de 100 ou 200€ par an, ok c’est possible même avec de plus petite mises, mais pas idéal pour le petit parieur.

        La vrai question c’est : “Pourquoi un parieur professionnel ferait-il payer pour partager ses pronos?”
        S’il est parieur professionnel avec un bon yield, il met suffisament en poche comme ça et n’a absolument pas besoin de votre argent!
        Personnellement je mets en garde contre tout “tipster” qui demande de l’argent en l’échange de ses pronos, même une petite somme.
        Il y a d’excellent tipster qui ne demandent rien. Eux n’ont rien à prouver, ils ne prennent pas notre argent. Pour moi ils sont bien plus honnête et je les suis avec bien plus de confiance qu’un tipster qui me demanderait même juste 5€ pour voir ses paris.

        Répondre
        • Maxence RIGOTTIER
          Maxence RIGOTTIER dit :

          Bonjour Laurent,

          Je vais répondre à tes questions.

          Pourquoi certains parieurs font payer ?
          Faire 1 site, donner des pronos (c’est du travail). C’est pourquoi quelqu’un qui me rapporte de l’argent
          ne me dérange pas de payer 100 euros ou 200 euros la saison.

          Je suppose que tu ne travailles dans la vie et que tu vas quelque part bénévolement tous les matins ?
          Félicitations, tu es la première personne de ma vie que je vois qui fait du bénévolot 24 h/24 7 jours/7
          à VIE ! Tu m’impressionnes même de travailler à VIE gratuitement.:p
          Comment fais-tu pour vivre ? Cela m’intéresse.

          Certains font payer aussi car tout le monde n’a pas 20 000 euros de capital…Tout le monde n’a pas
          les moyens…

          Jouer 100 ou 200 euros sur un pari. J’espère que tu as une gestion de capital. Les paris sportifs
          ne se jouent pas sur 1 pronostic mais jouer sur des centaines ou des milliers…

          Jouer 200 euros par pari, c’est quand on a 10 000 euros de capital. Je t’invite à voir cette vidéo :
          https://www.gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr/capital-dans-les-paris-sportifs/

          Et pour la page facebook que tu connais, écris-moi dans 2 ans pour me dire s’il existe toujours GRATUITEMENT
          et là, je ferai un second BRAVO !!!

          Est-ce que quelqu’un irait se casser le cul pour 0, Rien du tout, Nada…? La réponse est NON !

          Même Pronos Gagnants (j’en suis sûr fera quelque chose de payants dans le futur s’ils ont des excellents résultats
          et ils ont raison car ce n’est pas en faisant des choses SANS récompenses que l’on peut tenir sur la durée.

          Une nouvelle fois, qui irait se casser le cul pour gagner QUEDAL !! 🙂
          Moi, je comprendrai s’ils sont payants et qu’ils ont prouvé par le passé.

          Je referme cette parenthèse du pourquoi du comment ou il faut arrêter de mélanger les escrocs (qui font payer
          1000 euros la saison, 90 euros un pronostic)
          et d’autres qui sont honnêtes (des petits abonnements pour se payer de leur travail et de l’argent qu’il te rapporte) et que je soutiendrai jusqu’à ma mort. Ils se reconnaîtront. :p

          Je sais que l’être humain veut le beurre et l’argent du beurre mais c’est en ayant une attitude de “grippe sous” que tu fais une erreur pour aller au sommet dans les paris sportifs.

          Répondre
          • Laurent
            Laurent dit :

            Je n’aéi pas bien compris ta réponse… sans doute parce que tu n’avais pas bien compris la mienne non plus? Ce n’est en effet pas évident de discuter par message…
            D’abord, je ne joue pas 200€ par pari, je n’ai pas les moyens. Je suis un tout petit parieur comme il y en a plein, je ne joue que quelques euros par pari, donc pas de quoi devenir millionnaire…
            Ce n’est pas pour ça que je n’ai pas une longue expérience des paris sportifs.
            1) Je parie depuis plus de 10 ans.
            2) Je travaille… dans le milieu des paris sportif (chez Ladbrokes plus précisément)
            Alors je sais de quoi je parle…
            Je suis tous à fait d’accord que l’efficacité se vérifie sur le long terme. Des milliers de paris, comme tu dis.
            J’ai cité Pronos Gagnants parce qu’on m’a demandé de donné un des “tipsters gratuits” que je suis, j’aurais pu en citer d’autres.
            Pour répondre les concernant, leur page existe depuis plusieurs mois, et leur yield est impressionnant. L’avantage de la page facebook est que vous pouvez “descendre” dans la page aussi loin que vous le souhaiter pour vérifier l’exactitude de leurs pronos.
            Maintenant, chacun fait comme il le souhaite… si tu veux payer pour des pronos, libre à toi. Si c’est rentable pour toi, tant mieux. Pour reprendre ton exemple du tipsters que tu payerais 100 ou 200€ pour faire un benef de 4000 sur un an, tu dis toi-même que c’est pour des mises de 200€. Imagine-moi avec mes mises de 5€… ce n’est pas possible de rentabiliser. Donc ok pour celui qui des fonds très importants, mais il vaut mieux être vachement sûr de l’efficacité du tipster.
            Personnellement je bosse depuis quelques années dans le milieu des paris sportifs alors je suis bien placé pour savoir comment tout ça fonctionne, et ici je mets en garde contre tout tipster qui fait payer pour partager ses paris. Je répète: les parieurs professionnels (ceux qui gagnent sur le long terme) sont rares (moins de 0,1%) et ils n’ont sûrement pas besoin de votre argent.
            Ceci n’est que mon avis. Vous n’avez pas besoin d’être d’accord…

          • Maxence RIGOTTIER
            Maxence RIGOTTIER dit :

            Bonsoir Laurent,

            Parfait si tu travailles chez Ladbrokes. Si tu peux demander au passage à tes supérieurs hiérarchiques
            pourquoi Ladbrokes limitent dès que tu gagnes 1000 ou 2000 euros de gains ? Pas très sérieux je trouve.
            S’il pouvait s’inspirer de Pinnacle par exemple, ce serait bien. :p

            Si tu fais un pari à 5 euros, bien évidemment qu’il ne faut pas acheter des abonnements. Je suis 100 % ok.
            Oui, il y a une grande quantité d’escrocs mais pas tous à 100 % et heureusement. 🙂

            Il faut connaître les bonnes adresses.

  13. slaviamozyr
    slaviamozyr dit :

    Bonjour Laurent, vous n’avez pas indiqué depuis combien de temps les résultats de Pronos Gagnants sont excellents. Moi je me demande pourquoi un parieur pro fait du bénévolat pour des profiteurs (je vois pas d’autre mot), c’est quoi ce besoin quotidien irrépressible de faire des “bonnes actions”, on dirait que cette personne a une dette envers la société, veut expier quelque chose !
    Est-ce que c’est pas pour empêcher qu’on lui tombe dessus en cas d’échecs répétés ?
    Et puis vu que c’est gratos, si un très grand nombre de gens les suivent, cela pourrait fausser les cotes.

    Répondre
    • Laurent
      Laurent dit :

      @ slaviamozyr: En effet, les côtes varient souvent légèrement en fonction des mises qui ont été placées sur tel joueur ou telle équipe. Maintenant, tu as des milliers de parieurs à travers le monde. Ce n’est pas un seul tipster qui va faire varier une côte, c’est la tendance générale de part le monde.
      Quant à savoir pourquoi certains donnent leur pronos gratuitement, j’avoue que je ne leur ai pas demandé 😉 mais je ne m’en plaint pas, et suis content de pouvoir en “profiter” oui.

      Répondre
      • Maxence RIGOTTIER
        Maxence RIGOTTIER dit :

        Par contre, tu as dit quelque chose de complètement FAUX et cela me surprend encore plus pour quelqu’un qui dit travailler chez un bookmaker.

        Ce n’est pas un tipster qui fait chuter des cotes ? Bien sûr que SI sur les marchés de niche. Je pense que tu ne dois pas parier.

        Je m’explique et je ne te demande pas de me croire mais de vérifier mes propos par toi-même.

        Match de hockey sur des petites ligues
        Match de Pro B au basket

        Toi et 3-4 amis misent 200 euros sur le pronostic, observe l’handicap ou la cote comment elle va exploser…(dans les secondes ou minutes après ta mise)
        Et encore, sur certains marchés, tu ne peux pas parier plus de 50 euros car cela explose tout (micro-niche).

        Pour que les cotes ne s’effondrent pas, il faut parier sur les marchés de masse (tournoi du grand chelem au tennis, NBA au basket, baseball, les championnats européens au football) ou le volume est gros.

        Profite de pronos gagnants. 😉 J’ai déjà mon porte-folio en place pour ma part mais s’ils ont un excellent yield, suis. 😉 Il y a une part pour tous les parieurs malins donc prend ta part aussi. 🙂

        Répondre
        • Laurent
          Laurent dit :

          Effectivement sur des événements “moins importants” les côtes vont varier plus rapidement que sur des événements majeurs. D’ailleurs tous les événements ne sont pas disponibles chez tous les bookmakers, donc ils touchent moins de personnes et leurs côtes fluctueront plus rapidement.

          Répondre
  14. Laurent
    Laurent dit :

    Maxence RIGOTTIER
    Parfait si tu travailles chez Ladbrokes. Si tu peux demander au passage à tes supérieurs hiérarchiques
    pourquoi Ladbrokes limitent dès que tu gagnes 1000 ou 2000 euros de gains ? Pas très sérieux je trouve.

    Ladbrokes est en train de développer ses paris sur internet. Je m’occupe davantage de leur partie “paris en agence” (paris anonymes) et je ne peux pas répondre à ta question.
    Mais s’il y a ce genre de problèmes sur leur site ils ne sont probablement pas les seuls. Je connais 1 personne qui sont interdits de paris sur “Unibet” parce qu’ils ont gagner quelques milliers et Unibet leur a dit qu’ils n’étaient pas des “clients rentables”. Les petits parieurs ne sont pas concernés par ce genre de désagrément, mais c’est clair que j’éviterais ce genre de bookmaker si j’étais concerné.

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Oui, je suis d’accord avec Unibet. On peut rajouter Bwin.com, Paddy Power, marathon bet….
      Bonne continuation à Ladbrokes en tout cas. 😉

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *