Comment gérer un Bad Run dans les paris sportifs ?

Comment gérer un Bad Run dans les paris sportifs ?

Dans les paris sportifs, le bad run désigne une période au cours de laquelle les mauvais résultats s’enchaînent, et donc par la force des choses, les pertes également. Tout parieur, même professionnel, traverse des semaines ou des mois avec un taux de rentabilité négatif. Dans ce cas, il est important d’être capable de prendre du recul, et de bien gérer votre bankroll.

En période de bad run, les parieurs débutants vont avoir tendance à multiplier les erreurs :

  • Craquer psychologiquement, et ne pas être bien dans la vie quotidienne
  • Jouer un all-in sur un pari, et perdre leur bankroll
  • Tenter des combinés pour faire passer de grosses cotes
  • Changer de stratégie niveau paris sportifs
  • S’endetter, et contracter un crédit auprès de leur banque pour certains... (à ne jamais faire !)

Pour éviter de reproduire ces erreurs, et mieux gérer les périodes creuses, j’ai décidé de vous livrer 7 règles à appliquer pour gérer un bad run dans les paris sportifs !

Rassurez-vous, tous les parieurs passent par une période de bad run

Je démarre volontairement par ce premier point, car il est essentiel : vous devez normaliser les périodes creuses !

Tout parieur, qu’il soit expérimenté, professionnel ou non, a connu un bad run. La courbe de progression des gains n’est pas parfaitement ascendante et régulière. De manière honnête, elle ressemble davantage à cela :

Comment gérer un bad run dans les paris sportifs ?

Un membre de mon club privé paris sportifs, qui réalise également ses propres pronostics, m’avait envoyé sa courbe de résultats, sur la période de juin 2020 à avril 2021. Comme vous pouvez le constater, la courbe est irrégulière, et il a traversé une période de bad run en février dernier.

Vous devez adopter une vision long terme avec les paris sportifs. Il y a des périodes où vous allez enchaîner une série de 10 paris gagnants, mais une telle série peut aussi se produire dans le sens inverse. Vous devez avoir le recul nécessaire pour ne pas être ni trop euphorique dans l’enchaînement des victoires ni trop pessimiste en cas de défaites. Rassurez-vous, tout le monde passe par des séries négatives !

Prenez une pause et aérez-vous la tête

Il faut accepter la défaite, et le fait de terminer une journée, une semaine ou un mois en négatif. Cela arrive même aux parieurs les plus aguerris. Par exemple, vous misez sur un match du dimanche à 15h et votre pari est perdant. Il ne sert à rien de chercher à tout prix un autre match plus tard dans la journée pour rattraper cette perte. Apprenez à passer à autre chose !

Si vous n’êtes pas capable de prendre du recul, je vous suggère de faire une pause et de vous aérer la tête. Les paris sportifs sont disponibles quasiment toute l’année, vous avez le droit de vous absenter un mois ou plus si besoin. Personnellement, le sport m’aide beaucoup à me ressourcer, et couper de mes activités professionnelles.

Essayez de comprendre pourquoi vous perdez

Comme dans la vie, il est souvent préférable de régler et comprendre un problème plutôt que de l’ignorer. Cette maxime s’applique aussi avec les paris sportifs. Pour vous aider à comprendre une série de défaites, vous pouvez utiliser un outil qui enregistre votre bilan de paris comme Betting Tracker ou Bet Analytic. Avoir la traçabilité de vos pronostics passés vous permettra de mieux évaluer votre performance présente.

Comment gérer un bad run dans les paris sportifs ?

Parfois, une période de bad run s’explique aussi par la malchance. Les équipes sur lesquelles vous avez parié ont eu un arbitrage défavorable, touché le poteau, ou manqué de réussite dans la finition. Pour vous en rendre compte, vous devez regarder les matchs, ou au moins visionner un long résumé de la rencontre. Personnellement, il m’arrive de perdre un pari que je ne regrette pas d’avoir joué. Quand une équipe est supérieure tout le long du match, mais craque sur un fait de jeu, cela ne remet pas forcément en cause mon analyse de départ.

Ne changez pas radicalement votre stratégie en paris sportifs

Pour considérer une stratégie en paris sportifs comme gagnante, vous devez obtenir des résultats probants sur au moins 100 pronostics. Selon moi, un échantillon de 10 pronostics n’est pas suffisant pour juger de la qualité ou non d’une stratégie. En comprenant ce point, vous apprendrez à ne pas changer radicalement votre stratégie.

Par exemple, si vous avez eu un retour sur investissement positif avec 300 paris sur “les deux équipes marquent”, vous ne devez pas abandonner subitement cette stratégie, car vous êtes en période de bad run.

Acceptez l’idée de baisser vos mises

En période de bad run, le parieur débutant a tendance à augmenter ses mises pour essayer de rattraper ses pertes. Vous l’aurez deviné, il s’agit d’une mauvaise idée. Augmenter vos mises habituelles ne résoudra pas votre situation si vous n’avez pas identifié le problème. Pire, cela risque d’aggraver votre bilan, et de mettre à nue votre bankroll.

Je vous conseille même de baisser légèrement vos mises afin de reprendre confiance en vous. Il ne faut pas voir cela comme un échec, mais plutôt comme une solution raisonnée.

Sécurisez vos pronostics

L’écart de niveau entre les équipes ne se répercute pas toujours sur l’issue d’un match. Certaines équipes outsiders sont transcendées par le match, d’autres ne supportent pas la pression, certains favoris manquent de réussite… Si vous suivez le football, vous savez très bien que les surprises sont nombreuses. Récemment, les Pays-Bas se sont fait éliminer par la République Tchèque à l’Euro 2021 par exemple.

Pour éviter au maximum les surprises, j’opte pour la sécurisation de mes pronostics :

  • Victoire remboursé si nul (aussi appelé selon le bookmaker Draw no bet ou, Asian Handicap 0)
  • Victoire ou match nul (ou Double Chance)
  • Match nul remboursé si victoire de telle équipe (aussi appelé Home no Bet)

La sécurisation de vos pronostics diminue les risques de perdre… et donc la probabilité d’enchaîner une longue période de bad run.

Diversifiez vos investissements pour équilibrer les risques

En termes d’investissement, vous avez sûrement déjà entendu cet adage “ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier”.
C’est également vrai pour les paris sportifs. Avec l’expérience et l’augmentation de mon capital, j’ai appris à diversifier mes investissements dans 4 stratégies distinctes. Voilà comment je me diversifie :

  • 25% pour les paris à long terme.
  • 25% sur Betfair avec la stratégie du Lay 0-0.
  • 25% sur Pinnacle avec les pronostics sécurisés (Home no Bet // Draw no Bet // Double chance etc.).
  • 25% dans le suivi de tipsters. Ce sont des tipsters auxquels je fais confiance et que je partage dans mon Club Privé Paris Sportifs.

Libre à vous de définir votre propre stratégie. Ici, l’idée est de vous montrer que la diversification permet d’atténuer le risque. Sur une saison, il se peut qu’une de mes stratégies ne soit pas rentable. Dans ce cas, je compense ce manque à gagner avec mes 3 autres stratégies.

Conclusion

Dans les paris sportifs, le bad run est une période inévitable pour tout parieur. Cependant, elle sera plus ou moins bien gérer selon votre expérience, votre maîtrise des émotions, et votre gestion de bankroll. En appliquant les 7 règles évoquées dans cet article, vous allez pouvoir mieux anticiper cette période creuse, et éviter de craquer psychologiquement.

MES CADEAUX OFFERTS

4_strategies
Betfair
Betes_noires

MES FORMATIONS ET PROGRAMMES

Sidebar_1-1-1
Sidebar_2-1-1
Sidebar_5-1
Sidebar_3-1-1
Sidebar_4-1-1

1 PRONOSTIC FOOT GRATUIT CHAQUE SEMAINE

Recevez un Pronostic Foot GRATUIT chaque semaine dans votre boite mail.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest