[Article invité] La Montante : Coup D’oeil

Note très importante : Cet article est un article invité écrit par Gregory du blog unpronoungain.wordpress.com

Amis parieurs, je me présente à vous aujourd’hui de façon brève. Je me nomme Gregory allias Sylar-GS. Je suis un jeune homme de 20 ans qui a commencé les paris sportifs il y a de ça environ 5 ans. Ce loisir est désormais devenu une passion au fil des années et c’est à travers mon blog, Un Prono Un Gain, que je partage mon expérience et mes conseils pour se sortir de ce monde impitoyable qu’est celui des paris sportifs.

Il y a énormément de règles prépondérante et de méthodes permettant de maximiser ses chances de réussites dans ses pronostics. Il faut tout d’abord analyser sérieusement les matchs concernés avant de se lancer dans un pari mais je vais m’attarder pour ma part sur une des méthodes les plus célèbres mais qui fait aussi le plus débat dans le monde des paris sportifs : La Montante.

Un peu d’histoire ? La Montante est une méthode remontant maintenant à pas mal d’années. Elle est apparue pour la première fois en plein cœur des casinos et plus particulièrement sur le jeu de la Roulette. Elle consistait simplement à jouer sur les paris comme la couleur (rouge ou noir) et pair ou impair qui multiplie votre mise par 2 en cas de gain. En apportant de légère modification à cette méthode on peut tirer profit de celle-ci pour les paris sportifs.

La Montante consiste à compenser ses pertes en appliquant des mises permettant de toujours tirer des profits. Les mises à chaque perte se font suivantes des paliers ou de façon proportionnelle. La mise de départ pour le premier pronostique se fait suivant votre capital de départ. Généralement, les pronostiqueurs ayant un minimum d’expérience vont conseilleront de ne pas miser plus de 5% de votre capital, ce que je vous incite également à faire. Coup de projecteur sur les différentes variantes de la Montante.

La Montante de Hawks (ou Martingale Universelle)

C’est tout simplement la Montante la plus utilisé et la plus célèbre. Le principe de base est de miser à chaque nouvelle perte le double de la mise précédente. On mise tout d’abord 1 euro, puis 2, puis 4, puis 8 etc. … jusqu’à ce que vous réussissiez un pronostic pour revenir à 1 euro de mise. L’avantage principale est surement la garantie de bénéfice a chaque pronostique gagné, aussi minime soit-il. Cependant, perdait 5 pronostics de suite et vous vous retrouverez déjà à devoir miser 32 euros pour toujours un faible gain. Les mises s’envolent effectivement très rapidement avec ce type de montante.

La Montante par Paliers

La chose à faire avant de se lancer dans ce style de Montante est de divisé son capital de départ en plusieurs groupe de mise.

Ex : Vous disposez d’un capital de 200 euros que vous devez divisez en plusieurs groupe de mise. Vous décidez donc de divisez ce capital en 4 groupe de mise. Vous faite un groupe de 20 mises de 1 euro, un groupe de 20 mises de 2 euros, un groupe de 20 mises de 3 euros et un groupe de 20 mises de 4 euros. Ce découpage est tout ce qu’il y a de plus basique.

Le but ensuite est d’utiliser comme mise d’abord vos 20 mises de 1 euros du premier groupe jusqu’à ce qu’il ne vous en reste plus une seule. Lorsque vous ne possédez plus aucun capital dans le premier groupe vous passez au second. Ainsi de suite jusqu’au quatrième groupe. Néanmoins lorsque vous réaliser un bénéfice vous récupérez votre capital de départ avec un euro symbolique en plus. A partir de ce moment-là vous revenez donc à votre premier groupe pour placer vos mises et réaliser le même cheminement que précédemment.

Malheureusement cette Montante par Paliers ne permet pas de dégager des gains spectaculaire et resteront même minimes. De plus elle est difficilement applicable au pari sportif dû aux cotes variables qu’on ne trouve pas au Casino où les cotes sont fixes.

La Montante Whittacker

La Montante Whittacker ne change pas tellement des autres variantes si ce n’est qu’il vous faudra miser en cas de perte la somme des deux mises précédentes

Ex : Série de mise : 1-2-3-5-8-13-21-34 etc. …

Cette Montante a l’avantage de limiter grandement le haussement des mises successive contrairement à une Montante basique de type Hawks.

La Progression Horizontale

Comme la Montante de Hawks, elle permet d’appliquer le même principe de mise après chaque perte. On pourrait même dire que cette Progression Horizontale est une variante de la Montante de Hawks. La différence entre ces deux méthodes et que la Progression Horizontale permet de choisir des cotes variables, là où la Montante de Hawks utilise des cotes fixes. Pour effacer toute les pertes en un seul gain, on se réfère à une formule mathématique simple :

  1. Soit Mp ; le cumul des pertes jusqu’au pronostic concerné.
  2. Soit G ; le gain souhaité par le parieur
  3. Soit C ; la cote du pronostic

Pour savoir combien miser sur le dit pronostics : Mise = (Mp+G)/(C-1)

Le principal désavantage de cette technique étant l’impossibilité de l’utiliser pour des cotes très petites allant de 1.01 à 1.15 environ.

On peut trouver bien d’autre variante de Montante tel que la Martingale Prolongé, la Martingale Martin Yung, la Montante Hollandaise ou encore le Paroli. Cependant je ne vais pas développer tout ça car certaine sont plus ou moins utilisé et célèbre. De plus certaine sont plus apparenté au jeu de la Roulette au Casino plutôt que aux paris sportifs et j’estime donc qu’il n’est pas forcement important de les développer dans cet article.

Mon Avis : Pour moi c’est simple, mais cela ne tient que a moi bien sûr, en tout cas je vous conseille de ne pas utiliser la technique de la Montante. Je vois déjà les gens venir : « Mais alors pourquoi tu as écrit cet article »

Note de Maxence : Je confirme les propos de Grégory, je pense qu’il est suicidaire de pratiquer la Montante dans vos paris sportifs. L’explosion de votre compte consacré aux paris sportifs arrivera tôt ou tard malheureusement.

Je répondrai simplement que c’est pour mettre en garde contre la Montante. En effet celle-ci peut paraitre alléchante à la lecture de cet article mais il faut tout de même savoir qu’elle comporte des risques. Le fait de toujours devoir surenchérir sur le montant des mises tant que l’on perd peut être dangereux. Il suffit de subir une mauvaise série d’échec et vous vous retrouvez à miser énormément d’argent. C’est pourquoi je conclurais en vous indiquant mon point de vue en quelques mots : Technique à ne pas utiliser dans le monde des paris sportifs !

Je vous invite à venir jeter un coup d’œil sur Un Prono Un Gain pour découvrir des méthodes bien plus sécurisantes pour votre gestion de capital. Je suis à l’écoute de tout commentaire constructif que vous voudriez partager avec moi.

Bonne ou mauvaise expérience avec la Montante ? Partagez-le moi dans les commentaires du blog juste en dessous.

Have Fun 😉

3 réponses
  1. Corbeau Noir
    Corbeau Noir dit :

    Oyo!

    Évidemment si les gens se bornent à essayer des montantes sur du foot; ils sont pas sortis de l’auberge espagnole… Lorsqu’on voit, par exemple les cotes d’un match normal au hockey (surtout NHL) une technique de montante associé à du dutching peut être une bonne solution.
    Mon avis, est que pour penser qu’une montante marche (ou plusieurs en même temps) il faut croire aux lois des séries et des grands nombres, et ça c’est pas tout le monde qui ira placer ses espoirs là dedans!
    Quoiqu’il en soit, utiliser une montante sans un capital de 200; 500 voire 1000 fois sa mise initiale est presque du gaspillage ou réservé à ceux qui sont nés sous une bonne étoile…

    Corbeau Noir

    Répondre
  2. Paris Sportifs
    Paris Sportifs dit :

    une montante peut être très judicieuse dans le cas ou l’on suit des pronostics sérieux. Si en revanche les on ne fait pas de pronostics, les montantes peuvent aller très loin et nous emmener faire bankeroute.
    Bel article Maxence !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *