ROI de 15 % : Comment GAGNER avec des PRONOSTICS MOTO GP ?

Transcription – Comment gagner de l’argent avec des pronostics Moto GP ?

Maxence : dans cette nouvelle vidéo étude de cas, on va voir ensemble comment gagner de l’argent dans les paris sportifs à travers la moto GP.

 

Ici Maxence Rigottier du site gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr. Et aujourd’hui, je voulais vous présenter Damien qui a un site qui s’appelle mowglipronos.com et revenir sur comment générer de l’argent sur ce sport précis. On a souvent des tipsters qui sont bons sur du baseball, du tennis, sur du hockey, sur du foot, du rugby, du basket, mais la moto GP, c’est quand un sport où peu de personnes parient. Si aujourd’hui, vous voulez découvrir ce sport, je pense que cette interview étude de cas va vous aider.

 

Juste avant qu’on voie tout ça en détail dans cette vidéo, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous. Ça vous permettra de recevoir librement et gratuitement toutes mes prochaines vidéos sur YouTube, de parier comme un pro, de générer du cash dans les paris sportifs et de rejoindre quasiment 3000 parieurs gagnants abonnés à la chaîne YouTube. Merci.

 

Damien, est-ce que tu peux rapidement te présenter ? On a aussi fait une autre vidéo étude de cas par rapport au baseball où tu as un ROI de 7 %. Je vous invite aussi à l’écouter soit avant ou après cette vidéo. Pour la moto GP, tu as plutôt un ROI au moins de 15 %. Explique-nous comment tu as démarré les paris sportifs et ensuite comment ça t’est venu de parier sur ce sport précis ?

 

Damien : salut, Maxence, comme je l’expliquais dans la vidéo sur la MLB, j’ai commencé les paris il y a à peu près 6 ans. J’ai engagé mes premiers paris sur des courses hippiques, et après rapidement, les bookmakers m’ont proposé des paris gratuits comme ils le font souvent à dépenser sur du sport. C’est comme ça que j’ai engagé mes premiers paris sportifs.

 

Maxence : une question que vous vous posez certainement : comment ça t’est arrivé de parier sur la moto GP ?

 

Damien : déjà parce que je suis un fan de moto GP et en regardant la cotation de la moto GP sur différents bookmakers, j’ai vu que c’était assez chaotique. On pouvait trouver un favori sur un site qui n’était pas favori sur l’autre. Je me suis vite rendu compte que les bookmakers ne devaient pas avoir de réelles équipes fiables pour coter un sport de niche comme la moto GP. Du coup, on avait de réelles value bets, de très beaux value bets à saisir quand on avait plusieurs bookmakers à disposition. C’est comme ça que j’ai choisi ce sport.

 

Maxence : tu as démarré à quelle date la moto GP ?

 

Damien : ça fait déjà deux saisons que je fais la moto GP. Au niveau du site Mowgli Pronos, j’ai fait que la saison dernière. La saison dernière complète est sur le site.

 

Maxence : 1ère question que vous vous posez certainement : quels sont les bookmakers que tu utilises pour parier sur la moto GP ? C’est plutôt un marché de niche, du moins un marché spécifique, parce qu’à mon avis, il y a très peu de parieurs qui parient sur ce site de discipline. Explique-nous sur quels books tu réalises tes pronostics ?

 

Damien : pour la moto GP, contrairement à la MLB, les bookmakers ARJEL sont hyper compétitifs, donc du coup tous les bookmakers ARJEL sont bons à prendre pour la moto GP : Parionsweb, Bwin, Betclic, Winamax, The bet. On a des paris moto GP et même aussi des paris superbike qui est une autre discipline que je fais et qui ressemblent énormément. Et tous ces bookmakers-là proposent des paris sur ces deux disciplines. Pinnacle ne propose pas de paris moto GP. Par contre, en hors ARJEL, Sbobet propose des paris moto GP intéressants.

 

Maxence : tu fais donc quasiment tous tes pronostics sur les bookmakers ARJEL pour la moto GP ?

 

Damien : oui tout à fait. J’ai un peu de pronostics sur Sbobet, mais la majorité des pronostics sont prenables en ARJEL.

 

Maxence : et si tu avais un bookmaker précis en ARJEL à conseiller pour la moto GP, ça serait plus Parionsweb, Bwin, Winamax, Unibet, Betclic ? Quel serait le bookmaker où tu pourrais faire 80 % de tes pronostics ?

 

Damien : un seul, c’est compliqué. Peut-être que 80 %, mais un bon 60 %, je dirais Bwin. Bwin est quand même au-dessus à la cotation.

 

Maxence : et concernant les cotes, tu arrives à avoir des cotes honnêtes, par exemple sur bwin.fr par rapport à Sbobet qui est un bookmaker asiatique ?

 

Damien : ils ne vont pas proposer le même genre de paris. Sbobet va proposer des face à face, qui arrivera premier entre Valentino Rossi et Jorge Lorenzo. Bwin va proposer des paris vainqueur et des paris Top3. Sinon oui, les cotes sont très honnêtes sur bwin, et même sur les autres bookmakers, Winamax aussi est très compétitif par exemple.

 

Maxence : c’est excellent. Si vous voulez parier sur la moto GP, bwin.fr ou d’autres bookmakers ARJEL. Pour une fois, ça va être pratique pour vous si vous êtes en France, ou alors dans un pays où vous n’avez pas accès aux bookmakers.com.

 

Une question que vous vous posez certainement : quels sont les critères que tu utilises pour réaliser ton pronostic et est-ce que tu fais des pronostics sur la victoire d’un grand prix, est-ce que c’est le head to head, c’est-à-dire tel pilote devant tel autre pilote, ou encore d’autres paris spéciaux ? Explique-nous un peu les différents pronostics que tu réalises et les critères que tu choisis pour prendre ta décision finale ?

 

Damien : au niveau de la moto GP ou même des sports mécaniques en général, par exemple la superbike aussi, il y a peu d’offres, ça se limite à trois genres de paris, ceux qu’on a déjà évoqués. Il faut donc être un peu inventif, du coup, souvent j’opte pour un pari vainqueur mais que je couvre avec d’autres paris. Je ne sais pas si je suis clair, mais par exemple il y a un favori, je ne vais pas forcément jouer le favori, je vais jouer un pilote qui peut même être coté à 7, mais je vais couvrir avec d’autres pilotes qui pourraient lui prendre la victoire. C’est un peu le principe du draw no bet au foot.

Ce sont des paris que je fais souvent, que je confectionne de toutes pièces en répartissant les mises. Ou alors je joue aussi pas mal de top3, et tout petit peu de head to head, mais ce n’est pas la majorité de mes paris.

 

Maxence : une grosse partie de tes paris, c’est la victoire sur un grand prix précis.

 

Damien : voilà c’est la victoire avec des couvertures sur d’autres pilotes. C’est la plupart de mes paris.

 

Maxence : pour revenir sur la couverture que tu évoquais, c’est par exemple si vous avez un pilote coté à 2, les deux autres pilotes sont cotes à 6, et toi le pilote qui est coté à 2, tu ne le vois pas gagner, mais tu te dis : les deux pilotes qui sont cotés à 6, par contre je ne sais pas lequel des deux je vois gagner, tu vas acheter les deux cotes à 6 en divisant ta mise par deux et comme ça, ça te permet de te couvrir si c’est soit l’un ou soit l’autre. Du coup, ça te fait au final une cote à 3 sur ces deux pilotes.

 

Damien : voilà tout à fait, c’est ça.

 

Maxence : une question qui vous vient certainement à l’esprit : quels sont les sites que tu utilises pour avoir des infos, pour trouver des confrontations directes entre les différentes pilotes ou avoir des stats par rapport à un circuit précis ? Explique-nous ce que tu réalises pour réaliser une analyse sur un pronostic moto GP.

 

Damien : plus que des sites, je regarde absolument tout, c’est-à-dire que je regarde les essais libres, les qualifications et toutes les courses. C’est encore mieux que les sites. On peut voir des choses qu’on n’intercepterait pas dans une lecture d’article. C’est déjà l’essentiel de mon travail, regarder les courses. Pour préparer un grand prix, je regarde toujours les courses de la semaine d’avant ou d’il y a deux semaines, la dernière course. C’est ce que je fais. Sinon, au niveau des sites purs, il y a bien sûr le site de la moto GP qui est très très complet et aussi d’autres sites comme Motorsport ou même des fois des infos sur Eurosport, l’Équipe. C’est très rare qu’il n’y ait pas des infos intéressantes qui ne soient pas déjà dites dans le site de la moto GP.

 

Maxence : les différents sites : Motorsport, motogp.com, l’Equipe ou encore Eurosport.

 

Damien : oui voilà.

 

Maxence : tu as dit que tu regardais énormément des qualifications, le grand prix. Est-ce qu’il y a un pass comme le baseball à 50 dollars ? Où est-ce que tu arrives à visionner ce live ? Sur Eurosport ? Qu’est-ce que tu utilises ?

 

Damien : j’utilise un pass parce que je veux pouvoir regarder les essais libres, les qualifications et toutes les courses. Du coup, ça n’est pas proposé sur une chaîne comme Eurosport par exemple. J’achète le pass sur le site de la moto GP.

 

Maxence : quel est le tarif ? La moto GP, c’est 10 mois sur 12 où il y a les différents championnats et circuits ? C’est une fois tous les 15 jours qu’il y a une compétition ?

 

Damien : oui exactement. La moto GP, c’est une fois tous les 15 jours et ça alterne avec la superbike. Donc on a des grands prix moto à peu près toutes les semaines.

 

Maxence : tu fais le superbike en plus de la moto GP ?

 

Damien : avant je ne faisais que la moto GP et là, je fais la saison de superbike. Cette saison de superbike ne nécessite pas d’abonnement, ça sera ma toute première saison. Elle a déjà démarré depuis deux grands prix, en fait quatre parce qu’il y en a deux par week-end en superbike contrairement à la moto GP.

 

Maxence : d’accord. Et par rapport au pass, quel est le tarif pour la saison complète ?

 

Damien : pour la moto GP, le tarif est d’une centaine d’euros pour vraiment avoir le tout, les grands prix, le live à chaque fois que des pilotes entrent en piste. C’est une centaine d’euros.

 

Maxence : ça reste correct. C’est comme le baseball, la NBA, ce sont quand même des prix relativement corrects pour pouvoir suivre l’intégralité de la saison du sport précis.

 

Une question que vous vous posez certainement : si vous voulez suivre tes différents pronostics, combien de temps à l’avance tu envoies les pronostics ? Quelle est la chute de cote qu’il y en a ? Quelle est la gestion de capital ? Est-ce que c’est également une mise en flat betting, une mise fixe ? Explique-nous ton service VIP par rapport à la moto GP.

 

Damien : au niveau de la moto GP, ça va être un fonctionnement totalement différent de la MLB parce qu’il n’y a vraiment aucun point commun entre ces sports. Pour résumé en termes de quantité, ça va être moindre vu qu’il y a 18 grands prix par an. C’est vraiment peu par rapport à une saison de MLB où ça joue tous les jours. Il y aura beaucoup moins de pronos.

 

Après, au niveau de l’envoi des pronostics, c’est variable. Des fois, pour battre les bookmakers, il va falloir anticiper et prendre le pronostic en milieu de semaine. Donc, il y a beaucoup de pronostics qui peuvent tomber le jeudi à l’ouverture des cotes. Comma c’est un marché de niche, il faut être là à l’ouverture pour avoir les meilleures cotes et déceler dès le début les erreurs des bookmakers. Or, il y a des pronostics qui vont être pris après les qualifications, ça sera plus rentable de les prendre après les qualifications. Donc, au niveau de l’envoi, ça va du jeudi jusqu’au samedi pour une course qui est le dimanche. Quand c’est en Europe la course est à 14 heures et quand c’est en Asie, la course est le matin.

 

Maxence : du coup, tu envoies le pronostic 4 heures avant le départ ? 5 heures, 7 heures ? Quelle est la tendance de l’envoi vis-à-vis du démarrage de la course ?

 

Damien : il y a toujours au minimum 12 heures avant la course, parce que je veux que les abonnés soient confortables pour la prise du pronostic. Il y a au moins 12 heures qui s’écoulent entre l’envoi du pronostic et la course. C’est vraiment le minimum.

 

Maxence : si vous vous intéressez à la moto GP, vous allez savoir les horaires des différents grands prix, ça vous permettra de vous organiser à 100 %.

Vis-à-vis de la chute de cotes, tu as évoqué que la majorité des cotes étaient sorties le jeudi. Il faut donc être à l’affût au démarrage par rapport aux value bets et ensuite souvent tu prends des prises de décision avant ou après les qualifications par rapport au grand prix final. Est-ce que tu peux revenir sur cette chute de cotes ? Est-ce que ce sont des grosses chutes de cotes ? Est-ce que ce sont de légères chutes de cotes ? Quelle est la tendance ?

Est-ce que tu joues comme au baseball des outsiders donc des cotes à 3, à 4, à 5, à 7 ? Quelle est la tendance par rapport aux chutes de cotes et la cote moyenne que tu réalises pour tes pronostics ?

 

Damien : au niveau des chutes de cotes, on est dans un marché de niche, donc on est typiquement dans un domaine où s’il y a beaucoup d’investisseurs sur un même pari, il y aura rapidement une chute de cote contrairement à la MLB. Du coup, déjà l’abonnement est réduit à un certain nombre. Je n’accepte pas un grand nombre de parieurs, sinon les premiers servis n’auront même plus un value bet. C’est une première chose : un nombre réduit pour que les abonnés aient des cotes assez similaires à ce que j’envoie.

 

Et la deuxième question ?

 

Maxence : la deuxième question en plus de la chute de cotes, c’est : quelle est la cote moyenne que tu paries ? Est-ce que c’est une cote à 2, 3, 4, 5 ? Quelle est la tendance ?

 

Damien : ça doit tourner entre 2,50 avec les couvertures comprises. Oui, ça parie beaucoup de petits outsiders. On ne va pas prendre de gros outsiders parce que c’est quand même un sport où on est dépendant de la moto, donc un énorme outsider ne pourra malheureusement jamais battre le groupe de tête. Ce n’est pas possible. Si la moto n’est pas compétitive, on ne peut pas gagner dans ce sport. Donc j’opte pour de petits outsiders, des trouble-fêtes avec des couvertures sur un favori. On tourne autour du 2,50 de cote moyenne à la saison.

 

Maxence : c’est ce que tu expliquais au démarrage de la vidéo, donc principalement petits outsiders, top 3 et head to head, donc un pilote contre un autre pilote, le pronostic du face à face précis sur deux pilotes.

 

Un autre point sur lequel je voulais également revenir dans cette vidéo : quel est le site que tu utilises pour voir un résumé ou même des résultats ? Est-ce que tu utilises Flash résultats ? Qu’est-ce que tu utilises pour avoir le résultat précis du vainqueur du grand prix ou même avoir un résumé, par exemple il y a Footy room au football où on a des résumés de 3, 4, 5 minutes de chaque match, donc là, avoir un résumé de 5 à 10 minutes du grand prix ?

 

Damien : comme je te l’expliquais, j’utilise le vidéo pass de la moto GP. Si par exemple je loupe une séance de qualifications ou bien même un grand prix, je vais sur le site de la moto GP et dès l’ouverture du site, on a du tableau avec les derniers résultats des courses. Je n’utilise que le site de la moto GP pour savoir qui a gagné.

 

Maxence : c’est centré sur un seul et unique site sur lequel tu as toutes les informations. C’est assez magique.

 

Damien : oui tout à fait.

 

Maxence : et par rapport à la gestion de capital ? C’est comme le baseball ? je ne sais plus si on l’a évoqué dans la vidéo, si c’est une mise fixe, une mise variable ? Comment tu procèdes ?

 

Damien : pour la gestion de capital, ce n’est pas du tout comme le baseball. On n’est pas sur une mise fixe parce qu’il y a vraiment de très beaux value bets en moto, c’est vraiment un sport de niche très riche pour les parieurs. On est dans des mises variables de 0,5 jusqu’à 3 %.

 

Pourquoi une telle différence de 6 entre 0,5 et 3 ? C’est tout simplement jouer du flat betting à 2 % par exemple sur des cotes qui seraient 9, 10, 12 parce que ça arrive parfois de prendre des cotes aussi hautes. Ça serait insensé, la variance est tellement grande, qu’on pourrait faire banqueroute, donc il faut réajuster par rapport à une fourchette de cotations.

 

Au contraire, on a des paris favori à 1,70 où ça serait vraiment dommage de lancer une mise à 0,5 alors qu’une mise à 3 % serait bien plus appropriée et on n’aurait pas de risque de banqueroute même sur du très long terme.

 

Donc voilà, ce sont des mises variables entre 0,5 et 3 % maximum, jamais au-delà de 3.

 

Maxence : pour récapituler, si vous avez un capital de 1000 euros, les mises par pronostic sont entre 5 et 30 euros par paris, ça vous donne un ordre d’idées pour un capital de 1000 euros. Et comme tu l’as parfaitement expliqué, comme il y a une variance importante, du moins tu joues aussi de grosses cotes, ça n’aurait aucun sens de jouer une mise à 2 ou 3 % parce que certains paris sont beaucoup plus risqués que d’autres, comme tu vas jouer certaines cotes qui sont élevées.

 

Damien : oui tout à fait.

 

Maxence : merci pour ton retour d’expérience. Pour finir sur une dernière question : quel est le conseil que tu donnerais à une personne qui est passionnée comme toi de moto GP, qui apprécie ce sport, et tu lui dirais, voilà le conseil que je te donnerais pour bien analyser ce sport précis, comme il y a aujourd’hui peu de parieurs qui pronostiques sur ce type de sport ?

 

Damien : je donnerais deux conseils sur ce sport. J’englobe aussi la superbike parce que c’est vraiment similaire. Je conseille déjà de regarder ce sport, c’est très important de regarder les essais libres, les qualifications, les courses. On apprend beaucoup, on voit même le comportement de la moto, la stabilité de la moto. C’est vraiment important de commencer à s’intéresser à fond à ce sport et de ne rien louper, de tout regarder. On s’imprègne du sport.

 

Après un deuxième conseil qui est très important dans ce sport, c’est d’anticiper au niveau du lancement des cotes par les bookmakers, donc faire son marché dès le lancement. On peut avoir de très belles ouvertures à ce moment-là. C’est anticiper par rapport aux qualifications. Si par exemple on a une très belle cote sur un pilote et qu’on est quasiment sûr qu’il va être en première ligne après les qualifications, alors il faut mieux prendre ce pari avant les qualifications parce que s’il démarre en pole position ou sur la première ligne, la cote risque de s’effondrer. C’est vraiment un système d’anticipation. Il faut préparer ses courses et savoir à peu près s’il faut attendre ou au contraire prendre les cotes en avance. Voilà pour les deux conseils.

 

Maxence : d’accord. Parfait. Tu as une moto dans la vie, pour avoir cette passion ?

 

Damien : non absolument pas, je n’ai pas de moto, mais je regarde depuis tout petit la moto GP et je me déplace aussi au Mans quand ils passent en France. C’est vraiment un sport qui me fascine.

 

Maxence : tu es aux 24 heures du Mans chaque année par rapport à cette compétition ?

 

Damien : sur 24 heures du Mans et je suis allé au GP du Mans pour la saison de moto GP.

 

Maxence : quand tu as un pari sur le grand prix, tu es en direct live, c’est plutôt sympa.

 

Damien : tout à fait. C’est un réel plaisir.

 

Maxence : j’imagine. Merci pour ton retour d’expérience. En 2015, tu as réalisé une augmentation de 11 unités pour la saison pour une petite trentaine de pronostics. Si vous aviez un capital de 1000 euros avec des mises avec 50 euros, ça fait +11 unités, donc +600 euros de bénéfices, ce qui est plutôt sympa.

 

Si vous voulez en savoir plus par rapport à ton travail, n’hésitez pas à aller sur le site mowglopronos.com

Ça vous permettra d’avoir de réponses à vos questions sur la moto GP, de la MLB, le baseball. Bonne lecture et n’hésitez pas à découvrir son travail. C’est un gros boulot d’analyser la moto GP, du baseball. Félicitations à toi, Damien, par rapport à tout ça.

 

Damien : merci.

 

Maxence : c’est du gros boulot, donc bravo une nouvelle fois.

Si vous avez aimé la vidéo, je vous invite à cliquer sur le bouton « like » juste en dessous. Merci par avance pour votre partage et pour laisser un petit bouton « like » pour qu’on ait votre feed-back sur cette vidéo.

 

Et juste avant de vous quitter, je vous invite à cliquer sur le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Ça vous permettra de recevoir un cadeau de bienvenue, une vidéo bonus où j’explique 4 stratégies pour gagner de l’argent dans les paris sportifs, à travers vos propres pronostics, des trades sur Betfair via le principe du back and lay, un suivi de tispters comme là on a réalisé cette étude de cas ou encore des paris semi long terme ou long terme.

 

 

Cliquez sur le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube, indiquez votre prénom et votre adresse e-mail, vous allez être redirigé sur une autre page. Vous allez recevoir votre cadeau de bienvenue instantanément dans votre boîte email et gratuitement.

 

Si vous visionnez cette vidéo depuis un smartphone, vous vous dites : merci, Maxence, mais il est où ce lien ? Il y a le « i » comme info en haut à droite de la vidéo YouTube ou encore dans la description juste en dessous.

 

Merci une nouvelle fois Damien pour ton retour d’expérience. J’espère vraiment que ça vous a aidé parce que je sais que c’est très très rare de trouver des personnes qui s’intéressent et qui sont compétentes dans ce sport. Merci une nouvelle fois pour tous tes conseils.

 

Je vous dis à très vite pour la suite.

 

Damien : merci, Maxence, à bientôt.

 

Maxence : à très vite, bye bye !