Comment SÉLECTIONNER 1 bon TIPSTER de PARIS SPORTIFS ?

Transcription – Comment SÉLECTIONNER 1 bon TIPSTER de PARIS SPORTIFS ?

 

Comment sélectionner un bon tipster dans les paris sportifs ?

 

Ici Maxence Rigottier du site gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr. Et dans cette nouvelle vidéo, je vais vous donner 8 critères pour sélectionner un bon tipster dans les paris sportifs.

 

Juste avant qu’on voie tout ça en détail dans cette vidéo, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous. Ça vous permettra de rejoindre quasiment 3000 parieurs gagnants abonnés à la chaîne YouTube. Merci une nouvelle fois, comme je le dis souvent dans d’autres vidéos, j’en profite une nouvelle fois, mille mercis pour vos partages, vos likes, vos remerciements, vos commentaires.

 

Juste avant que je vous explique tout ça dans cette vidéo, cliquez bien sur le bouton « s’abonner ». Ça vous permettra de recevoir librement et gratuitement toutes mes prochaines vidéos sur YouTube.

 

Comme vous le savez, suivre de bon tipsters, c’est une des stratégies que j’applique pour gagner de l’argent dans les paris sportifs. Toutefois, que ce soit des plateformes de tipsters, j’ai déjà fait différentes vidéos sur le sujet, je vous avais déjà présenté Betting God, je vous avais déjà présenté Bet Advisor, je vous avais déjà présenté Tipster Place, je vous avais déjà présenté Z Code, je vous avais déjà présenté Betting Kingdom, je vous avais déjà présenté Blogabet. Bref, sur toutes ces plateformes, vous avez des avantages et des inconvénients.

 

Personnellement, je n’utilise que des tipsters qui sont indépendants, soit des membres qui sont tipsters à l’intérieur de mon club privé Paris Sportifs. Comme aujourd’hui il y a plus de 350 membres à l’intérieur de mon club privé, il y a forcément des personnes qui sont débutantes, mais aussi des personnes qui sont experts et qui offrent leurs pronostics pour faire fructifier les membres à l’intérieur de mon club privé Paris Sportifs.

 

Pour moi, il y a 8 critères principaux à prendre en compte pour suivre un tipster.

 

Ce que j’ai fait, j’ai fait une fiche récapitulative dans un PowerPoint. Je vais bientôt filmer mon écran. Juste avant, je vous explique ce qu’est un tipster. C’est quand vous suivez un parieur, soit sur des pronostics sur le tennis, le baseball, le rugby, le football, le hockey, tous les sports possibles et inimaginables, que vous copiez les pronostics de ce tipster en question parce que c’est un expert dans le domaine.

 

Il y a très peu de parieurs compétents. Il y a très peu de pronostiqueurs qui sont bons. Je ne vais pas vous mentir. Je veux vraiment être sincère avec vous. C’est une denrée rare. Toutefois, vous avez quand même des tipsters qui sortent du lot. Il y a quand même 2-3 % des gens qui arrivent à générer de l’argent dans les paris sportifs. Ces tipsters-là, ce sont des tipsters qu’il faut suivre et ensuite chacun a une spécialité sur un sport précis.

 

C’est parti, je filme mon écran, je vous explique tout. Let » go pour vous montrer ces 8 critères.

 

 

Voici comme convenu les 8 critères à prendre en compte lorsque vous suivez un parieur.

 

Le premier critère, c’est avoir un historique d’au moins 300 pronostics ?

 

Pourquoi 300 pronostics ? C’est pour plusieurs raisons : savoir si la personne est constante sur le long terme, savoir comment elle réagit par rapport aux avalanches de pronostics gagnants, et perdants c’est-à-dire ce que j’appelle aussi le choc psychologique, donc 9 pronostics gagnants sur 10, 2 pronostics gagnants sur 10, 8 pronostics gagnants sur 10, 3 pronostics gagnants sur 10 ; également savoir s’il y a de la variance, quel est le taux de réussite des différents pronostics.

 

Quand on a un historique qui est plus ou au moins conséquent, ça permet d’avoir une tendance de la psychologie, du style de jeu du parieur en question.

 

Un autre point, c’est le 2ème critère : avoir exactement les mêmes cotes que le parieur.

Si vous avez des cotes inférieures à plus de 0,05 en moyenne que lui, ne le suivez pas parce que ça ne va pas être rentable pour vous. Il faut vous focaliser à 100 % sur les marchés de masse et non les marchés de niche.

 

Qu’est-ce que c’est les marchés ? C’est tout simplement la NBA au basket, la H Cup au rugby, les tournois du grand chelem au tennis, les grands championnats majeurs européens au foot, par exemple la série 1 italienne, la bunderliga allemande, la premier league anglaise, la ligue 1 française, la primera division en Espagne, c’est encore la MLB au baseball, la NHL au hockey.

 

Ça, c’est tout ce qui est marché de masse, c’est-à-dire que même si 100 personnes suivent les pronostics et que chaque personne mise 300 euros, vous allez avoir les mêmes cotes. Également, mes lay 0-0, c’est 100 % sur les marchés de masse, c’est-à-dire que la cote ne chute pas.

 

Et en revanche, les marchés de niche, c’est la Pro B au basket, la Pro D2 au rugby, les tournois de challengers au tennis, les petites ligues au football, bref tous les marchés où vous avez souvent un gros avantage par rapport au bookmaker si vous êtes expert. Toutefois, vous avez soit les handicaps qui explosent qui plusieurs parieurs suivent le pronostic ou les handicaps qui s’effondrent ou s’explosent également dès qu’il y a un volume de mises qui est assez important.

 

C’est très important : suivre des parieurs sur les marchés de masse.

 

Le 3ème critère, c’est avoir le temps de suivre et copier les pronostics du parieur.

L’objectif n’est pas que vous deveniez un no life, pas que vous soyez toutes les 30 minutes scotché à votre email. C’est donc important de voir quel est le délai pour placer le pronostic : est-ce que vous avez 5 heures ? Est-ce que vous avez 24 heures ? Est-ce que vous avez 12 heures ? Est-ce que vous avez bien le temps de placer les pronostics par rapport à là où vous habitez sur la planète parce qu’il y a peut-être un décalage horaire, par rapport à votre emploi du temps et votre style de vie ?

Très important de prendre ce critère en compte.

 

Le 4ème critère, c’est : est-ce un parieur agressif dans les mises ?

Est-ce que le parieur en question réalise une mise en flat betting, donc une mise fixe ? Est-ce que le parieur en question mise 2 unités, 5 unités, 1 %, 4 %, est-ce que c’est par palier ? C’est pour savoir comment adapter votre capital au tipster en question.

 

Un autre critère, c’est toujours commencer le premier du mois et jamais entre deux mois. C’est important de démarrer si possible au démarrage d’une saison. Si c’est du baseball, démarrer au mois de mars ; si c’est du basket, démarrer début novembre.

Pour quelle raison ?

La majorité des parieurs, des tipsters ont un objectif mensuel, voire trimestriel et annuel, sur la saison du sport précis si c’est du foot, du rugby, du tennis, du baseball, du hockey.

Je prends un exemple. Si vous commencez le 18 mars, c’est des mises à 100 euros, et que le parieur est à + 500 euros et qu’à la fin du mois il est à + 350 euros, lui, va pouvoir dire qu’il a fait gagner 350 euros à ses abonnés et vous, vous aurez perdu 150 euros parce que vous avez démarré quand il était à + 500.

Donc soit 1er du mois ou soit quand c’est le démarrage d’une saison précise.

 

Un autre critère, c’est le 6ème : quelle est la fréquence des paris ?

Est-ce que le tipster en question donne un pronostic ? Est-ce que c’est une fois par semaine ? Est-ce que c’est que le week-end ?

Est-ce que c’est compatible par rapport à votre emploi du temps, à votre style de vie, à là où vous habitez et ce que vous faites en ce moment ? Pareil, si vous avez un volume de paris qui est trop important et que vous ne pouvez pas suivre, ça va biaiser le bilan et ça serait dommage d’avoir les pronostics perdants et non les pronostics gagnants. Vraiment savoir si c’est compatible avec votre emploi du temps et style de vie.

 

Le 7ème critère, c’est toujours se focaliser sur les parieurs qui ont un yield de plus de 10 %. Le yield c’est la même chose que le ROI, c’est le retour sur investissement.

Qu’est-ce que ça veut dire plus de 10 % ?

Quand vous misez 100 euros, l’objectif est de récupérer au moins 110 euros en moyenne, soit 10 euros de bénéfices. Pourquoi je vous dis ça ? Plus vous êtes exigeant au démarrage, moins vous allez avoir de mauvaises surprises. Ça, c’est le premier point et le 2ème point, c’est que si le tipster devient mauvais et pour une quelconque raison a une baisse de régime, au pire, vous allez être vers 0, mais vous n’allez pas perdre d’argent. Plus vous êtes exigeant au démarrage, moins vous avez de mauvaises surprises.

 

Et le 8ème critère, c’est avoir une vision annuelle sur le parieur que vous suivez.

Honnêtement, ça va être rare sur 12 mois parce que la majorité des sports sont souvent entre 6 et 9-10 mois, mais sur l’ensemble de la saison, il est quasiment impossible que le parieur ait 6, 8, 10 ou 12 mois consécutifs dans le vert. Il aura certainement 2 ou 3 mois à l’équilibre ou légèrement en négatif. Ne paniquez pas, si vous avez respecté les critères que je viens de donner, il sera rentable pour vous, donc ne soyez pas surpris si certains mois vous ne gagnez rien, vous êtes légèrement en perte. L’objectif, c’est avoir une vision sur la saison ou une vision annuelle.

 

Récapitulatif : n’oubliez pas de prendre en compte les différents critères que j’ai évoqués, notamment pour un tipster payant, voire gratuit.

Au moins un historique de 300 pronostics

ROI supérieur à 10 %

Marché de masse

Commencer le 1er du mois ou au démarrage d’une saison

Savoir quel est le capital

La fréquence des paris

Est-ce que c’est compatible par rapport à votre emploi du temps

 

Si vous suivez des parieurs gratuits, je donne une liste de tipsters à l’intérieur de mon club privé Paris Sportifs. Vous aurez aussi 3-4 tipsters offerts à l’intérieur de mon club privé lorsque vous allez le rejoindre. Il y a plus de 350 membres à l’intérieur du club privé Paris Sportifs en mars 2016.

 

Notez bien que les parieurs qui font du gratuit peuvent arrêter. Toutefois, vous pouvez simplement envoyer un email : bonjour, j’aimerais suivre tes pronostics parce que j’apprécie ton travail, je trouve que c’est vraiment excellent, mais si je démarre à suivre tes pronostics, je n’aimerais pas que tu arrêtes dans 2 semaines ou 3 semaines, donc j’aimerais savoir si tu comptais faire toute la saison. Comme ça, ça me permettra de savoir si je peux suivre tes analyses ou non.

Bien donner cet email à ce parieur pour savoir si ça va durer sur le long terme.

 

J’espère que cette vidéo vous a plu. Si vous l’avez aimée, je vous invite à cliquer sur le bouton « like » juste en dessous. Je lève le pouce pour vous remercier d’avance. Merci une nouvelle fois. Cliquez bien sur le bouton « like » juste en dessous et partagez la vidéo si ça peut aider des connaissances que vous avez dans les paris sportifs.

 

Et juste avant de vous laisser, je voulais vous remercier en vous offrant un cadeau de bienvenue qui est le suivant 4 stratégies pour gagner de l’argent dans les paris sportifs. Il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Cliquez sur ce lien, ça va vous rediriger sur une autre page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse e-mail gratuitement. Ça vous permettra de recevoir cette vidéo bonus, cette vidéo privée directement dans votre boîte email.

 

Cliquez sur le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Indiquez bien votre prénom et votre adresse e-mail.

 

Si vous visionnez cette vidéo depuis un smartphone, vous vous dites : merci, Maxence, mais il est où ce lien ? Il y a le « i » comme info en haut à droite de la vidéo ou encore tout est dans la description juste en dessous.

 

Je vous dis à tout de suite de l’autre côté pour générer du cash dans les paris sportifs et pour envoyer cette vidéo bonus 4 stratégies pour gagner de l’argent dans les paris sportifs, des trades sur Betfair, des paris semi long terme, un suivi de tipsters comme j’ai évoqué dans la vidéo ou encore vos propres pronostics

À tout de suite de l’autre côté pour la vidéo privée. Bye bye !