Quelles COTES pour être 1 PARIEUR GAGNANT ?

Transcription – Quelles cotes pour être un parieur gagnant ?

Ce n’est pas con comme raisonnement, quelles cotes pour être un parieur gagnant et sur quelle côte faut-il parier, C’est ce qu’on va voir en détails dans cette vidéo.

Juste avant, cliquez sur le bouton « s’abonner » pour rejoindre plusieurs milliers de parieurs gagnants abonnés à la chaîne YouTube.

Aujourd’hui, je voulais répondre à une question d’un membre de mon club privé paris sportifs et de ma formation « Parieur Gagnant : Parier comme un Pro ». C’est une question aussi qui revient souvent et que vous vous posez peut-être, c’est en quelque sorte : quelle cote parier pour être rentable sur le moyen et long terme.

Donc, je vous ai mis, je vous ai affiché un petit tableau pour que vous ayez bien tout ça à l’esprit. C’est tout simplement d’avoir cette notion-là. Donc, plus vous réalisez des petites cotes, plus il va vous falloir un gros taux de réussite pour pouvoir gagner. Donc, jusque-là, c’est logique et ça l’est. Et inversement, plus vous allez jouer des grosses cotes, moins vous avez besoin d’un taux de réussite important pour pouvoir là aussi être rentable. C’est logique, mais je préfère quand même le préciser pour être sûr que ça soit bien inscrit à l’intérieur de votre cerveau.

Alors une question vis-à-vis aussi du retour sur investissement, si vous voulez gagner, il faut toujours être câblé sur un retour sur investissements de plus de 10%, pourquoi ? Parce que c’est à peu près la tendance de ce que moi j’arrive à faire, de ce que les parieurs pros arrivent à faire. C’est un ROI supérieur à peu près aux environs de 10%. Donc, si c’est plus, tant mieux pour vous : félicitations et bravo une nouvelle fois, vous pouvez être fier de vous. Mais de manière général, sur le long terme, je parle sur plusieurs années, c’est plus ou moins 10% sur lequel on peut tendre.

Je vous montre le tableau à l’écran. Vous le voyez ici, je vais vous le commenter en direct live. Si vous jouez des cotes à 1,25 ; ayez toujours ça à l’esprit, donc vous devez avoir 88% de réussite pour pouvoir avoir un retour sur investissements de plus de 10%, un ROI de 10%.

Qu’est-ce que ça veut dire par là ? Sur 100 paris, vous devez avoir 88 pronostics gagnants et seulement 12 pronostics perdants. Comme vous le savez certainement, le sport est homogène. Donc, si vous pariez sur les marchés de masse. Je suis déjà revenu sur cette notion dans d’autres vidéos, ça va être quasiment impossible. Pourquoi ? Et vous êtes peut-être aussi victime de ça, c’est que vous le savez : vous l’avez peut-être vu par vos propres yeux : oui, le sport est homogène. Donc, du coup, il y a des surprises, on se dit : putain pourquoi j’ai joué la victoire de Barcelone, de la Juv, du PSG ou encore de Manchester City, du Real Madrid ou que sais-je ? Et il y a une putain d’équipe qui a fait perdre mon ticket et du coup, je suis perdant. Donc, ça, c’est quelque chose à avoir en tête.

Quand vous jouez vraiment des petites cotes, moi, je suis contre les petites cotes par rapport à ça parce qu’il faut un taux de réussite énorme. C’est bien, même si vous avez 83 pronostics gagnants sur 100, donc ce qui est déjà excellent, vous avez plus de 80% de réussite. Soit vous êtes légèrement positif ou même vous allez certainement perdre de l’argent.

Donc, autre point, vous voyez ici également à l’écran, sur des cotes à 1,50 ; il va vous falloir 73% de réussite. Donc, là, c’est déjà plus atteignable, c’est plus facile 78% exactement. Donc, c’est déjà quelque chose qui est plus à même et dans les cordes pour gagner.

Ensuite, donc, là, c’est ce que j’indique. Quand vous réalisez des paris remboursés : donc paris chance double, paris draw no bet, paris handicap, systématiquement, moi, ce que je conseille toujours de tendre, c’est en moyenne parier sur des cotes à minimum à 1,70. Donc, ça peut être dès fois 1,60 dès fois 1,80 ; 1,95 ; 2. Mais la moyenne de votre cote, donc si vous êtes sur un bilan, donc c’est une cote à 1,70. Pourquoi ? Parce que bien, en faisant cela, vous avez besoin d’un taux de réussite qui est moindre et du coup, c’est votre expertise, c’est votre valuebet, c’est votre analyse qui va payer et qui va vous permettre, c’est votre travail et non la chance ou la malchance qui va permettre de pouvoir gagner.

La dernière chose également, si vous êtes plus un adepte des cotes à 2 ou plus, on va prendre l’exemple déjà d’une cote à 2, c’est donc, d’avoir un taux de réussite de 55%. Donc sur 100 paris, vous avez le droit à avoir 45 pronostics perdants et du coup avoir 55 pronostics gagnants.

Moi, c’est ça que j’aime bien, c’est pour ça que j’aime bien jouer des cotes honnêtes en quelques sortes, des cotes à 1,70 ; 1,80 ; 1,95 ; 2, parce qu’on a le droit de se tromper. On a le droit à l’erreur, on a le droit d’avoir un taux de réussite qui est quand même plutôt faible. Sur 100 paris 55 pronostics gagnants et 45 pronostics perdant et on a un retour sur investissements de 10%. Donc, c’est totalement dans les cordes de n’importe quel parieur en faisant des analyses honnêtes et en suivant un petit peu l’actualité sportive et en regardant un petit peu toutes les infos, tous les ingrédients pour faire un pronostic gagnant, mais voilà.

Souvenez-vous, alors là, je vous parle du retour sur investissements de 10%, vous pouvez très bien regarder sur 5%, 15%, 20%. Si vous êtes quelqu’un ou vous avez peut-être déjà entendu du conseil il faut jouer sur les petites cotes, la réponse est non. La réponse est seulement oui si vous faites des paris longs termes où il y a quasiment pas de variance ou si vous êtes un expert. Si vous êtes un expert du foot féminin, vous avez peut-être des côtes à 1,30 ; 1,40 ; donc ce qu’on appelle des petites cotes. Mais quand c’est un marché de niche et vous avez un avantage sur le bookmaker, là en question, vous allez gagner. C’est important de l’avoir.

Si vous faites la technique aussi des bêtes noires donc victoire de l’équipe plus draw no bet, là aussi vous avez un avantage sur le bookmaker, parce que c’est une bête noire. Vous avez très peu de pronostics perdants. Mais si vous jouez ce qu’on appelle les marchés de masses, donc là, malheureusement, ça va être compliqué d’être rentable sur le long terme si vous jouez des petites cotes. Parce qu’il faut un taux de réussite qui est trop important.

Donc, souvenez-vous la base : si vous êtes sur les marchés de masses : NBA au basket, grand championnat majeur européen de football, tournoi des 6 nations rugby, grand chelem en tennis, etc., MLB au baseball. Donc, systématiquement prendre des cotes 1,60 ; 1,70 ; 1,80 ; 2 ou plus pour quelles raisons ? Vous avez le tableau récapitulatif de voir : ok, j’ai le droit à l’erreur, j’ai le droit de me tromper, je n’ai pas besoin d’être devin dans les paris sportifs pour arriver à gagner de l’argent et c’est seulement la magie des cotes importantes pour pouvoir gagner.

Donc, si vous êtes quelqu’un évidemment qui aime jouer encore des plus grosses cotes, vous le savez, vous avez un taux de réussite qui doit être assez faible pour pouvoir être quand même rentable.

Merci d’avoir suivi cette vidéo. Dites-moi dans les commentaires, juste en dessous, et vous, sur quel type de cote vous pariez ? Est-ce que vous êtes plutôt quelqu’un qui réalise des petites cotes ou est-ce que vous êtes plutôt quelqu’un de non, vous dites : je suis comme toi Maxence, je joue des cotes à 1,60 ; 1,70 ; 1,80 ou plus. Dites-le-moi dans les commentaires en dessous. Ça me permettra d’avoir un petit peu votre feedback. Donc, laissez-moi votre retour d’expériences. Merci par avance de votre réponse.

Si vous avez apprécié la vidéo ou si vous êtes d’accord avec moi, cliquez sur le petit pouce juste en dessous. Merci ! Ça me permettra un petit peu d’avoir votre avis. Cliquez sur le petit bouton like, le petit pouce juste en dessous. Et pour vous remercier aussi d’avoir suivi cette vidéo, je vais vous donner une stratégie ; donc, une technique miracle pour gagner de l’argent dans les paris sportifs. Oui, vous avez bien entendu une technique miracle. Donc, il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube, cliquez sur ce lien, ça va vous rediriger vers une autre page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse email. Vous allez bénéficier de cette vidéo bonus, mais surtout, je vais vous donner la liste des équipes qui sont des bêtes noires pour les autres et ça vous permettra de placer directement le pronostic en chance double ou victoire en draw no bet.

Typiquement, je vous donne quelques exemples : Arsenal ne perd jamais contre Everton. Tottenham ne gagne jamais à Chelsea. Atalanta ne gagne jamais à la Fiorentina. Marseille ne gagne jamais à Bordeaux. Rennes ne gagne jamais à Lille, etc. Donc vous avez pas mal de petites objections. Montpellier ne gagne jamais contre Monaco et ainsi de suite… Donc, il y aura toute la liste des cinq championnats majeurs européens de football, donc ligue 1 française, série A italienne, bundesliga allemande, première ligue anglaise ou primera division espagnol. Donc, il y a le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube.

Donc, à tout de suite de l’autre côté pour regarder tout ça. Donc, vous allez recevoir instantanément ce fichier, cette vidéo privée dans votre boite mail en ayant indiqué votre prénom et votre adresse email.

Si vous visionnez cette vidéo depuis un smartphone ou alors une autre plateforme, il y le (i) comme info en haut à droite de la vidéo ou encore tout est dans la description juste en-dessous. Donc, je vous dis à tout de suite pour l’envoi de ce fichier Excel et surtout gagner du cash dans les paris sportifs, parier comme un pro et surtout faire gonfler votre bankroll par la même occasion.

Donc, à tout de suite dans votre boite mail pour l’envoi du fichier Excel des bêtes noires et de la vidéo bonus.

A tout de suite !