Transcription – Comment VOIR quand un TIPSTER part en TILT 

Aujourd’hui, je vais répondre à une nouvelle question d’un membre de mon club privé Paris Sportifs et de ma formation Parieur gagnant : Parier comme un pro. Juste avant, cliquez sur le bouton « s’abonner » pour rejoindre plusieurs milliers de parieurs gagnants abonnés à la chaine YouTube.

Je vous laisse également visionner un petit aperçu du paysage juste derrière moi. Je suis actuellement à Malte et plus particulièrement proche de St Paul’Bay et Bugibba, si vous connaissez un petit peu le pays. Si vous n’avez jamais vu Malte, ça vous donnera un petit aperçu des cotes maltaises.

Vous le savez certainement, pour gagner de l’argent dans les paris sportifs, il faut évidemment faire le moins d’erreurs possible. Mais même si on est un bon pronostiqueur, je sais qu’il y a aussi beaucoup de personnes qui sont d’excellents pronostiqueurs, si on tilte, malheureusement ça va réduire à néant plusieurs semaines, voire plusieurs mois de travail. Et du coup, c’est quand même dommage alors qu’on a fait des bons pronostics pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois et d’un coup, sur un coup de chaud, on fait tapis, on fait all in. On va mettre une grosse partie de son capital sur un pari où on se dit, il est sûr, il va passer, on va encaisser du cash, du cash, du cash, du cash, et au final le pronostic est perdant. Alors j’ai retenu environ trois situations majeures si par exemple un jour, vous faites un suivi de tipster et je vais vous les donner maintenant.

Donc première situation, c’est typiquement quand le parieur va vous donner beaucoup plus de pronostics que d’habitude. Exemple concret, si vous suivez un parieur sur le basket, il a l’habitude de vous donner quatre ou cinq pronostics par semaine. Et voilà, il est sur une mauvaise passe, il a peut-être fait 8 pronostics gagnants sur 10 ; ensuite 3 pronostics gagnants sur 10 ; ensuite 4 pronostics gagnants sur 10. Bref, petite variance voire des fois, grosse variance en sa défaveur et là il se dit, il faut que je rattrape, je rattrape les pertes, je rattrape les pertes, je rattrape les pertes et du coup, il va forcer énormément de paris. Au lieu d’en donner peut-être 4 – 5 par semaine comme il faisait depuis plusieurs mois, il va en donner 10, 12, 14. Vraiment, ce qu’on appelle tilter vis à vis du nombre des différents pronostics. Donc là, ce que je vous invite à faire quand vous vous apercevez, sauf envoyer un petit e-mail au tipster en question, ou alors il faut arrêter de suivre les paris parce que c’est proche de la banqueroute. Ça c’était la situation numéro 1.

La situation n° 2, qui est beaucoup plus courante, c’est lorsque subitement on va vous conseiller d’augmenter drastiquement la mise. Exemple concret à nouveau. Si vous pariez des mises à 2% de manière générale, 1, 2 ou 3% pendant plusieurs semaines et d’un coup, on va vous dire ce pronostic tu mets 10%, ce pronostic tu mets 8%, ce pronostic tu mets 15%. En gros, gros tilt là aussi pour pouvoir se refaire et donc récupérer les pertes qui ont lieu par le passé, au cours des semaines précédentes, c’est généralement le cas de figure précis. Donc ce qu’il faut faire, c’est idem, ne pas suivre parce qu’on sort totalement de la gestion de bankroll, on sort totalement du money management en béton que j’ai déjà évoqué sur la chaine YouTube. Et quand vous mettez en péril votre outil de travail qui est votre capital, vous avez une probabilité de tomber sur la banqueroute qui est gigantesque. Une nouvelle fois, j’aime bien prendre l’exemple du taxi. Si vous êtes chauffeur de taxi, votre voiture c’est votre outil de travail, vous n’allez pas foncer dans un mur. C’est la même chose dans les paris sportifs, donc si c’est le cas en faisant des grosses mises, évidemment ne suivez pas.

Et la troisième situation qui a aussi lieu très fréquemment dès qu’il y a un petit coup de moins bien, c’est le all in, le tapis, je mise tout sur un pari. Donc globalement, si vous avez une bankroll à quelques milliers d’euros, si on va avoir le clic facile ou alors vous conseiller de miser 50%, 70%, 80% ou plus, là aussi, le tipster est totalement en tilt. Donc le tilt, il provient d’une chose, c’est de la psychologie mentale d’un parieur. Pour quelles raisons ? Soit il s’est mis trop de pression, soit avant il avait une grosse euphorie de win, win, win, pari gagnant, pronostic vainqueur, pronostic vainqueur ; et juste après, série de pronostics perdants et c’est dur pour l’ego de l’admettre, même si souvent il y a différents paramètres qui rentrent en compte.

Donc dès que vous voyez un tipster qui part en tilt, arrêtez de le suivre parce que sinon vous allez vraiment mettre en péril votre capital, et du coup, c’est quand même dommage parce que vous n’allez plus pouvoir parier par la suite et par la même occasion, dilapider tout votre argent, ce qui serait con. Et surtout pour certaines personnes, je sais que c’est des fois plusieurs mois ou plusieurs années d’économie donc c’est important de toujours l’avoir en tête.

Donc souvenez-vous, si vous avez l’une de ces trois situations, arrêtez bien de suivre les différents pronostics. N’hésitez pas à envoyer aussi un e-mail au tipster en question comme ça, ça fera une grosse différence et surtout ça vous permettra de savoir s’il répond ou s’il est totalement groggy par rapport à ce qu’il est en train de faire.

Merci d’avoir suivi cette vidéo. N’hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous avez déjà vécu des situations où les tipsters sont en tilt, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires juste en dessous.

Si vous avez apprécié la vidéo, cliquez sur le petit bouton « like » juste en dessous. Merci par avance, ça me permettra d’avoir votre feedback. Et juste avant de vous laisser, je vous invite à télécharger une vidéo bonus, c’est un cadeau de bienvenue où j’explique 4 stratégies pour gagner de l’argent dans les paris sportifs. Première stratégie avec vos propres pronostics, seconde stratégie avec des paris long terme, troisième stratégie avec le suivi de tipster et quatrième stratégie avec le principe du back and lay sur Betfair. Donc cliquez bien sur le lien à l’intérieur la vidéo YouTube, indiquez votre prénom et votre adresse e-mail. Je vous dis donc à tout de suite de l’autre côté pour la vidéo bonus.

Si vous visionnez cette vidéo depuis YouTube ou un smartphone, il y a le « i » comme info en haut à droite de la vidéo ou encore, tout est dans la description juste en dessous. Donc à tout de suite pour savoir comment je suis devenu parieur professionnel et surtout que vous encaissiez du cash avec les paris sportifs.

A tout de suite !