Témoignage de Bruno, membre du Club Privé Paris Sportifs

Cet article est un article réalisé par Bruno (membre du Club Privé Paris Sportifs) depuis novembre 2014 qui a eu la gentillesse de m’envoyer spontanément un témoignage ainsi que son ressenti par rapport au Club Privé Paris Sportifs.

Cela faisait trois ans que je m’étais lancé dans les paris sportifs et j’étais sur le point de laisser tomber, plus par lassitude que pour des raisons financières. Je pensais avoir fait le tour des différentes techniques de paris, à la fois de celles que j’avais dénichées en ligne et de celles que j’avais moi-même mises au point.

C’était toujours la même chose : mon capital s’élevait de manière assez réulière pendant deux, trois, voire quatre semaines, pour fondre brutalement. 20/25 paris gagnants d’affilée, un perdant, la volonté de regagner immédiatement ce que j’avais perdu, un autre perdant dans la foulée, la volonté de me refaire tout de suite, un troisième pari perdant. Après quoi s’ouvrait de nouveau une série de 20/25 paris gagnants, etc.

Un véritable cycle. En trois ans, je n’avais quasiment rien appris de mes erreurs. Je continuais à faire les mêmes, celles des débutants (d’ailleurs, je me considérais toujours comme un débutant reste débutant. Selon les parieurs, il faut bien 4/5 ans avant de dominer son sujet).

Deux raisons m’ont poussé à m’inscrire au Club Privé Paris Sportifs  :

1. La possibilité d’avoir accès à de bons tipsters (y compris Maxence);
2. La possibilité d’avoir accès à des bookmakers hors Arjel. Et je n’ai pas été déçu.
Le Club Privé est bien organisé en différentes rubriques :

Dans l’onglet « Pronostics », vous trouverez par exemple :
  1. Les pronostics football de Maxence, des DNB (Nul remboursé), 2 ou 3 par semaine en moyenne
  2. Des pronostics long terme
  3. Les pronostics des membres et plus important encore des techniques de paris (football et autres)
  4. Tout aussi important, des comptes rendus et des analyses de sites (payants) de pronostics football (vous éviterez ainsi de perdre votre temps et votre argent ou, inversement, à en gagner, à une époque où les sites payants de pronostics se multiplient).
Dans la rubrique « Tipsters », vous trouverez par exemple :
  1. Apprendrez comment suivre un tipster (oui, il existe aussi des astuces pour suivre correctement un tipster)
  2. Des analyses des différentes plate-forme de tipsters (à ne pas confondre avec les sites proprement dits de tipsters), avec leurs avantages et leurs inconvénients respectifs
  3. Un suivi du fameux site Zcode et en particulier de son meilleur tipster (NHL et baseball)
  4. Une liste de tipsters conseillés ; les bilans de différents tipsters par saison
Dans la rubrique « bookmaker.com » vous apprendrez :
  • Tout ce qu’il faut savoir sur des bookmakers comme Pinnacle et Sbobet et comment y ouvrir un compte.
  • Être membre du Club Privé m’a permis de franchir un pas que je n’aurais sans doute pas franchi autrement : l’inscription à Betfair.

J’ai longtemps hésité, craignant voir mon compte bloqué en cas de défaillance du VPN. J’ai été pleinement rassuré là-dessus par le témoignage d’autres membres ayant ouvert un compte chez Betfair.

Dans la rubrique « Betfair » se trouvent les lay 0-0 de Maxence, des explications sur le lay 0-0 sur Betfair et Easysportbet.
Le « Forum », le lieu idéal pour lequel tous les membres peuvent poser des questions, demander des précisions, faire des suggestions, échanger des idées, exposer en détail leurs propres tehcniques de paris, entrer en contact avec d’autres membres en leur envoyant un message privé (capacité de storage énorme!), etc.

 

L’interface très lisible du Club Privé facilite les contacts. Des contacts de qualité, très souvent. Un contact déterminant, quelques jours seulement après mon inscription : contact avec un membre qui a attiré mon attention sur ce type de pari qu’on appelle le lay et qui m’a ainsi ouvert les yeux. En outre, vous ne serez jamais seul dans le Club Privé (à moins bien sûr de vouloir le rester en n’y intervenant jamais : non seulement Maxence suit de près chaque fil du « Forum », mais il s’intéresse à votre projet, si tant est, évidemment, qu’il lui semble viable)

La rubrique « Formations » est aussi inattendue qu’intéressante : vous y trouverez par exemple des conseils sur la manière de vivre de son blog ou de son site.
Least but not last, la rubrique « Gestion capital », avec des outils efficaces pour faire le bilan de vos paris.

Récapitulons ce que m’a apporté le Club Privé :

 

  1. Une rencontre décisive avec un membre spécialisé alors dans le lay, rencontre décisive à deux égards :
  2. D’abord, les échanges avec ce membre m’ont convaincu d’ouvrir un compte chez Easysportbet, puis chez Betfair, pour me lancer moi-même dans le lay ;
  3. Ensuite, l’esprit méthodique de ce membre a fini par « déteindre » sur moi ou plutôt à éveiller des potentialités. Certes, le déclic n’a pas été immédiat.

Il m’a fallu presque un an avant de me faire violence à moi-même et enfin de décider de ne plus miser que sur la base d’une méthode. Comme avant, je fais toujours mes propres pronostics, mais désormais je suis une méthode particulière et je ne m’en écarte pas, jamais. Vaincu, le réflexe que j’avais au moindre pari perdant de vouloir me refaire dans la foulée. Désormais, j’attends, je sais attendre, je suis capable d’attendre le match favorable. J’en suis capable parce que j’ai enfin intégré le principe de base du parieur professionnel : savoir gérer son capital, principe que Maxence ne cesse de marteler. Je l’ai définitivement intégré et je l’applique rigoureusement. Mon « tux » de stress a ainsi sensiblement diminué.

Une chose est d’avoir conscience que seule une discipline de fer peut faire de vous un parieur gagnant, une autre d’en faire preuve, de savoir gérer son capital. Ca-pi-tal, de savoir gérer son capital. Je ne pense pas que j’en serai devenu capable sans Maxence, sans le membre que j’ai évoqué plus haut et, plus généralement, sans l’ambiance générale qui règne dans le Club Privé.

A très bientôt.

Bruno

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *