Pourquoi focaliser vos STRATEGIES sur les MARCHES de MASSE ?


Transcription texte de la vidéo : Pourquoi vous focaliser sur les marchés de masse?

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr. Ici Maxence Rigottier. Dans cette nouvelle vidéo, je vais vous expliquer pourquoi vous devez vous focaliser sur les marchés de masse et non sur les marchés de niche. J’avais déjà fait une vidéo quand j’étais en Thaïlande il y a quelques mois. Je voulais en refaire une aujourd’hui pour compléter le sujet et surtout pour que vous compreniez l’importance des marchés de masse pour que vos stratégies soient viables à très long terme.

Avantage des marchés de niche : Avantage sur les bookmakers si vous êtes spécialiste d’une discipline

Les marchés de niche ou les marchés de micro-niche, l’avantage n° 1, c’est que vous avez un avantage sur les bookmakers. Je prends un exemple. Si vous êtes spécialiste du championnat féminin de football, vous avez certainement des infos et des astuces pour battre le bookmaker. C’est excellent. Mais vous allez être rapidement limité, car le bookmaker va se dire que vous êtes bon sur tel championnat et donc vous ne l’intéressez pas. Le souci, c’est qu’il y a très peu de bookmakers qui vont vous proposer des marchés de micro-niche. Si vous êtes sur les bookmakers.com, vous allez me dire qu’il y a pas mal de bookmakers.com sur le marché, mais en fait, il y en a très peu qui ne limitent pas, c’est le problème.

Si vous êtes sur les bookmakers ARJEL comme Betclic.fr, Unibet.fr, Parionsweb, Netbet, PMU, etc, le souci est que l’offre des paris sportifs est extrêmement faible. C’est bien d’être excellent sur les marchés de niche et de micro-niche, mais le problème ce sont les limites.

Pourquoi aller sur les marchés de masse ?

Que faut-il faire alors ? Il faut étendre votre horizon et aller sur les marchés de masse.

Sur les marchés de masse, si vous avez Betfair, Pinnacle, Sbobet, des plateformes de betting exchange comme Matchbook, Smartket, si vous avez des liquidités suffisantes, vous voulez envoyer 100 000 euros, vous pouvez. Vous allez me dire que c’est pareil au bureau de tabac, on peut envoyer énormément d’argent. Mais le problème du bureau de tabac, comme je l’expliquais dans une autre vidéo, c’est qu’il y a très peu de pronostics proposés et surtout vous n’allez pas tout le temps vous trimballer avec 5000 euros dans vos poches.

Pour avoir une stratégie à long terme, il faut que vous réfléchissiez aux marchés de masse. Certes, vous allez avoir un ROI un peu moins important sur les marchés de masse que sur les marchés de niche, quoique, ça, c’est encore une croyance de parieurs.

Il y a beaucoup de parieurs qui disent qu’il n’est pas possible de gagner de l’argent sur les marchés de masse, car les bookmakers sont très pointilleux. La réponse est oui si vous ne mettez pas de sécurité. Mais si vous mettez des sécurités, via les draw no bet, via les asian handicaps, via les paris remboursés, vous allez générer de l’argent. Et c’est pareil sur Betfair.

J’ai un autre site qui s’appelle gagner-avec-betfair.com où je partage les lay 0-0, les back 0-0. Ma méthode est sécurisée et donc du coup, je sais que je vais gagner de l’argent. Si je ne mettais pas de sécurité, je pourrais peut-être gagner un peu plus chaque mois, mais je prendrai un risque important qui un jour se retournera contre moi.

J’aime mieux gagner moins et ne pas être dans la merde que gagner plus et me retrouver mal dans quelques mois.

Exemple : vous êtes spécialiste sur le BASEBALL !

Je vais donner un autre exemple. Vous êtes un spécialiste du baseball. Dans le baseball, il y a une partie marché de masse et une autre partie marché de niche. Vous jouez la victoire de San Francisco Giants contre les Boston Red Sox. Marché de masse, pas de problème, vous pouvez poser énormément d’argent. Si vous êtes tipster, vous pouvez envoyer à tous vos abonnés le pronostic, la cote ne devrait pas chuter ou alors elle ne va chuter que de 0,1 point.

Par contre, si vous êtes spécialiste du baseball sur la MLB et que vous voulez jouer un over 3,5 points de San Francisco Giants, ça c’est du marché de niche, voire du micro-niche, et du coup, le simple fait qu’il y ait 10 personnes qui misent 100 euros fait s’effondrer le marché, soit la cote s’effondre, soit c’est le handicap.

Si vous êtes brillant par rapport à cela, le problème c’est que vos abonnés vont vous écrire que vous aviez annoncé 3,5 points et qu’après une heure ils ont eu 4,5 points. Vous aviez annoncé une cote à 1,80 et une heure après, vos abonnés ont une cote à 1,55. Ce n’est pas bien, car eux ne vont pas être rentables et ne pas être contents de payer vos services.

Moi ce que j’ai fait c’est que je me suis spécialisé sur les marchés de masse en mettant des sécurités. J’ai 115 personnes qui suivent mes paris à l’intérieur de mon club privé et je peux voir que mes cotes ne bougent pas. Ça me fait rigoler parce que, comme je fais souvent match nul + une équipe remboursée, la cote est souvent meilleure le jour du match vu que je l’annonce deux jours avant.

Idem pour Betfair, quand je mets des sécurités, systématiquement, je sais que mes abonnés vont avoir exactement la même cote que moi.

Si vous êtes bon dans les pronostics, c’est normal que vous ayez envie d’être rémunéré par rapport à votre travail, c’est normal, mais sachez que si vous vendez des pronostics sur les marchés de niche (de la pro D2 au rugby, proB au basket, foot féminin, des tournois challenger au tennis, etc) il n’y a personne qui va suivre sur le long terme votre service parce que les gens vont vous dire qu’ils paient et qu’ils n’ont pas au final le même bilan que vous. Quand quelqu’un vous paie, il faut avoir des résultats logiques.

Toujours prendre les cotes de Pinnacle en référence !

Autre point sur lequel énormément de parieurs font des erreurs, quand vous annoncez une cote, vous devez absolument annoncer une cote Pinnacle, Sbobet, Betfair. Vous ne pouvez pas en vendant des services vous permettre d’annoncer une cote sur Marathonbet, car quelqu’un qui est professionnel, qui génère de l’argent n’a plu ces comptes-là. Ce sont des bookmakers qui limitent à 1000, 2000, 3000 euros de gain. Du coup, il ne lui reste plus entre les mains que du Pinnacle, du Sbobet, du Betfair, des plateformes de betting exchange, éventuellement du Bet 365, ou un petit William Hill ou un Bwin.com, mais c’est tout.

Vous ne pouvez pas annoncer des cotes comme ça, sinon, les parieurs ne peuvent pas être rentables, avec un minimum de rigueur sur des bookmakers comme Marathonbet. Les cotes sont tellement importantes que c’est tentant mais quelqu’un qui est professionnel va vous dire qu’il n’a plus de compte Marathonbet parce qu’il est limité.

Si vous voulez devenir tipster, vendre vos pronostics, réfléchissez. Même si vous avez un ROI un peu moins important (17 % sur un marché de micro-niche et 12 % sur un marché de masse), je peux vous assurer que les gens seront contents de vous suivre avec un 12 % plutôt qu’avec un ROI plus important sur des marchés de micro-niche. Sur les marchés de micro-niche, si on arrive une heure après, on parie pour être à l’équilibre et si ça se passe mal, on parie pour perdre de l’argent. Parier pour perdre de l’argent n’intéresse personne. Donc c’est important que vous compreniez cela.

Pareil si vous êtes sur les marchés de masse, ne mettez pas des cotes d’autres bookmakers que Pinnacle, Sbobet, voire Betfair parce que ce sont les outils qu’ont les parieurs professionnels. Il ne faut pas de Sportingbet, d’Unibet.com, car ce sont des bookmakers qui limitent rapidement. C’est possible parce que moi tout ce que je fais c’est sur les marchés de masse. N’oubliez pas de faire des sécurités, pour que vous ayez la confiance en vous.

Si un jour vous voulez vendre vos services, réfléchissez à comment être sur les marchés de masse, quel que soit le support où vous pariez. Si c’est du basket, ça va être de la NBA. Si c’est du baseball, ça va être la MLB. Si c’est du tennis, ça va être les tournois du grand chelem. Si c’est du foot, vous pouvez vous positionner sur les gros championnats européens, la ligue 1 en France, Bundesliga en Allemagne, etc.

Réfléchissez à tout cela. Si vous vous dites que vous ne vendrez jamais vos pronostics ou faire des pages Facebook, réfléchissez quand même à cela, car si vous voulez vivre des paris sportifs, si vous voulez être parieur professionnel, vous voulez vraiment générer du cash, réfléchissez si vous voulez vous focaliser sur du hockey, des micro-niches. Le premier aspect, c’est que ce n’est pas viable au long terme et vous allez vous arracher les cheveux avec les comptes Marathonbet, William Hill, Bwin.com.

Quand vous avez des stratégies, posez sur Betfair qui fonctionne, ou sur Pinnacle, ou Bet 365 (même si eux vous limiteront), ça permettra d’avoir un éventail plus important.C’était une vidéo réflexion pour que ça soit bénéfique pour toute la communauté des paris. Je sais que ça permettra à beaucoup de sites, pages Facebook, tipsters de faire les bons choix et à réfléchir la méthode pour les mois et les années à venir.

Maintenant, je vous invite à télécharger ma vidéo bonus, 4 façons de gagner de l’argent dans les paris sportifs. Il y a un lien qui s’affiche à l’intérieur de la vidéo YouTube. J’explique comment gagner de l’argent avec vos propres pronostics, comment gagner de l’argent avec un suivi de tipster, comment gagner de l’argent avec des trades sur Betfair avec le principe du back and lay, comment gagner de l’argent avec des paris semi long terme ou long terme.

Cliquez sur le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Vous allez être redirigé vers une autre page. Il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse e-mail et je vous dis à très vite dans votre boîte mail pour recevoir la vidéo privée. A tout de suite.

Vous avez apprécié cet article ?

Indiquez votre prénom et votre email GRATUITEMENT ci-dessous pour recevoir votre CADEAU de bienvenue ! 😉

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *