[Etude de cas] Comment Thomas se génère des revenus passifs grâce au Club Privé Paris Sportifs pour moins de 5 minutes de travail par semaine ?

L’étude de cas au format audio ci-dessus :

Au dessus de ce message, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton « play » du lecteur Audio pour écouter l’étude de cas, il se peut que le lecteur mette quelques secondes avant d’apparaître.

Vous pouvez l’écouter directement sur le blog en cliquant sur le bouton « play » ou le télécharger en cliquant sur « télécharger » ou en faisant un clic droit ici puis « enregistrer le lien sous…. ».

Aujourd’hui, je voulais vous partager une histoire fascinante d’un membre de mon Club Privé Paris Sportifs. Dans cette interview audio/vidéo, vous apprendrez par exemple :

  1. Pourquoi il a décidé de rejoindre le Club Privé Paris Sportifs le 18 mars 2013 pour se former rapidement dans les paris sportifs et gagner de l’argent. 🙂
  2. Comment il génère des revenus passifs en copiant les pronostics d’un parieur ?
  3. Son projet pour bénéficier de tous les bookmakers.com et Betfair ?
  4. Comment il veut générer 10 000 euros de gains dans 1 an et surtout, ce qu’il va faire pour obtenir un capital afin de le faire fructifier rapidement….
  5. Pourquoi il est débutant dans le sport et les paris sportifs. Seul l’argent l’intéresse (encore un parieur malin) 😀 ?
  6. Et plein d’autres choses…bref,écoutez ses conseils car il y a de grandes chances que vous ayez le même profil que lui.

Cliquez ici pour vous inscrire sur la liste d’attente du Club Privé Paris Sportifs et savoir quand je vais ré-ouvrir les inscriptions pour vous inscrire

L’étude de cas au format vidéo ci-dessous :

Transcription texte de la vidéo :

Maxence Rigottier : Bonjour à tous, ici Maxence Rigottier du blog https://www.gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr/. Aujourd’hui je suis avec Thomas qui est un membre du club privé paris sportifs. On va faire une petite étude de cas pour voir ensemble le profil de Thomas dans les paris sportifs. Pourquoi il s’est inscrit au club privé paris sportifs ? Qu’est-ce que ça lui apporte ? Qu’est-ce qu’il aime ? Quels sont ses projets ? Quelles sont les erreurs qu’il faisait dans le passé et qu’il ne fait plus aujourd’hui ? On va faire une revue ensemble du profil et de la façon de jouer de Thomas. Tout d’abord, je vais le laisser se présenter pour qu’il nous explique un petit peu son parcours dans les paris sportifs. Ensuite on va voir ensemble ce que lui apporte le club privé paris sportifs. Salut Thomas.

Thomas : Salut.

Maxence Rigottier : N’hésite pas à te présenter pour que tu nous expliques tes débuts jusqu’à aujourd’hui dans les paris sportifs.

Thomas : J’ai commencé les paris sportifs à ma majorité. Tout d’abord, j’ai récupéré tous les bonus disponibles aux inscriptions, ensuite je ne savais pas faire mes propres paris. J’ai rien fait pendant un moment et j’ai découvert le site de Maxence et ça m’a tout de suite intéressé.

Maxence Rigottier : D’accord. Du coup, tu as démarré dans les paris. Tout de suite tu as pris tous les bonus sur pmu, parionsweb, bwin, netbet… Tu t’es constitué ainsi une bankroll par rapport aux bonus.

Thomas : Oui. Je n’ai pas pris bwin et franceparissportifs parce qu’il fallait miser le capital 3 fois.

Maxence Rigottier : Du coup tu avais juste pris par exemple parionsweb ou pmu…

Thomas : Oui, tous les bonus faciles à prendre.

Maxence Rigottier : Quand as-tu démarré réellement les paris sportifs ? 6-8-10 mois, 1 an ?

Thomas : Il y a quelques mois. J’ai commencé à suivre un tipster. Je ne fais pas mes propres pronostics pour le moment.

Maxence Rigottier : Donc pour le moment tu suis juste un tipster et tu ne fais pas du tout tes propres paris, pas de paris long terme. Rien de tout ça.

Thomas : Oui. Par contre, les paris long terme ça a l’air vraiment intéressant. Je vais voir si je peux en faire.

Maxence Rigottier : D’accord. C’est le meilleur moyen de générer aussi des revenus, passivement, sans trop d’efforts. On place le pari. Après, l’inconvénient majeur c’est qu’il faut attendre entre 2-3 semaines, jusqu’à 8 mois environ. Ça peut être un gros problème si vous avez un petit capital. Si vous avez un capital qui est correct ou conséquent, clairement les paris long terme sont aussi un bon moyen d’investissement. Il faut juste être patient. Vous avez des excellentes cotes, vous avez également une grosse difficulté de la part des bookmakers à mettre des cotes qui sont pas des grosses values. Vraiment, principalement, l’inconvénient majeur c’est l’attente, mais c’est aussi un super moyen pour pouvoir se générer des revenus passifs et avoir un meilleur rendement qu’un livret A par exemple. Est-ce que tu peux aussi nous dévoiler quel est le capital que tu consacres aux paris sportifs ?

Thomas : J’ai commencé par consacrer 1.000 € pour le moment.

Maxence Rigottier : D’accord. Donc 1.000 € où tu inclues les bonus, ou tu exclues les bonus que tu as obtenu ?

Thomas : 1.000 € tout court. Les bonus je les avais mis sur mon compte bancaire. Je suis parti de 0.

Maxence Rigottier : Donc pour le moment, tu n’as quasiment rien déboursé de ta poche quand tu étais dans les paris. Tu as évoqué que tu m’as découvert via internet. Qu’est-ce qui t’as motivé pour t’inscrire au club privé paris sportifs ? Tu avais pris l’abonnement annuel à 147 €. Pourquoi t’es-tu inscrit au club privé paris sportifs ?

Thomas : D’abord j’ai pris l’abonnement au mois à 17 €. Ce n’était pas cher. Si c’était une arnaque, c’était 17 € de perdu. Ensuite, le bonus à l’inscription. J’ai vraiment été intéressé par tous les détails du club privé.

Maxence Rigottier : En fait, au 1er abord, tu t’es dit, ce qui est logique, est-ce que c’est pas une arnaque mais quelque chose comme ça. Tu as pris l’abonnement mensuel. Tu as vu que ça te plaisait… Après tu as pris l’abonnement annuel pour 1 an et avoir 3-4 mois de réduction et obtenir toutes les informations dont tu avais besoin au sein du club privé paris sportifs.

Thomas : Oui.

Maxence Rigottier : Qu’est-ce que t’apportes ou t’a apporté le club ? Entre ton avant entrée au club privé paris sportifs et maintenant.

Thomas : Déjà, il y a le partage entre tous les membres. Que tu sois compétent ou nul, tu peux poser tes questions, donner ton avis, tout ce que tu veux. Tous les membres peuvent te répondre. Ensuite, il y a les tipsters. Je ne connaissais pas encore. Ça c’est super pour mon cas parce que je ne sais pas faire mes propres pronostics. Et la gestion de la bankroll, les vidéos bonus, les interviews et d’autres choses.

Maxence Rigottier : ça t’a permis en fait de passer un cap d’abord par rapport au suivi de tipsterq, parce que tu suis un tipster. Il faut bien préciser, si vous avez des petits capitaux, plus votre capital est faible, moins « on peut diversifier son risque », c’est-à-dire suivre 2-3-4 parieurs et faire des paris long terme, faire vos propres pronostics. Et inversement, plus votre capital est élevé, plus vous pouvez diversifier le risque en mettant 1.000 € sur tel parieur, 1.000 € sur tel autre parieur, 1.000 € encore sur un autre parieur, 1.000 € pour vos paris long terme, 1.000 € pour vos propres paris… Tu as choisi de suivre un tipster. Pour le moment ça se passe bien pour toi. Egalement, tu fais tes études, du coup ça te permet d’avoir ton argent de poche avec ce capital de 1.000 €.

Thomas : C’est super. Tu suis le tipster 10 minutes par semaine et tu n’as pas besoin de travailler à côté. C’est un revenu régulier tous les mois.

Maxence Rigottier : C’est ça qui est fabuleux. Tu viens de l’évoquer, toi les paris sportifs, c’est ça qui est magique, c’est que ça te prend 5 à 10 minutes par semaine comme tu viens de l’évoquer.

Thomas : C’est ça.

Maxence Rigottier : Tu as juste à copier les paris du tipster que tu suis et au fil des semaines et des mois ta bankroll augmente petit à petit.

Thomas : Oui. Le tout c’est de faire confiance à 100% au tipster, et même si ça perd, tu sais que sur le long terme ça va finir par être positif. Tu as moins de pression que si tu faisais toi-même tes propres pronostics. Ça c’est vraiment bien.

Maxence Rigottier : Oui, puis comme tu l’as évoqué dans ton cas de figure personnel, toi les paris, tu les vois vraiment comme un investissement, mais tu ne sais pas si tu feras un jour tes propres paris. L’actualité sportive, tout ça, ça ne t’intéresse pas plus que ça.

Thomas : Pour le moment ça ne m’intéresse pas plus que ça, mais peut-être plus tard.

Maxence Rigottier : C’est intéressant parce que souvent on rencontre des parieurs qui sont passionnés, des amoureux du sport, qui passent des dizaines et des dizaines d’heures devant leur écran, et c’est pour ça que j’ai voulu faire aussi cette étude de cas avec toi, c’est parce que toi tu es un petit peu le sens inverse de tout ça. Les paris, ce n’est pas forcément ta tasse de thé. Tu n’as pas forcément envie de suivre du foot, du rugby, du basket… Tu n’as pas envie de suivre par exemple des infos ou des stats… Tu veux juste gagner un petit peu d’argent avec ton capital, de le faire fructifier mieux qu’un livret A ou que d’autre investissement et le suivi de tipster c’est parfait si vous ne connaissez même pas les règles. Moi par exemple, je suis des parieurs sur le baseball. La saison a lieu d’avril à octobre. Personnellement, je ne connais même pas les règles de ce sport. Je n’y connais rien du tout, c’est ça qui est magique avec les paris, c’est que si vous avez les notions en terme de paris sportifs, je sais quand même placer les paris baseball, mais clairement je ne connais même pas les règles. Je ne sais même pas ce que signifient les hits, les différents termes du jargon spécifique. Ça ne m’intéresse même pas le baseball. Ce qui m’intéresse, c’est juste de pouvoir gagner de l’argent dans ce sport avec des gens qui sont compétents. Egalement, qu’est-ce que tu penses faire dans le futur ? Suivre juste à 100% ce tipster, en suivre un 2ème ou un 3ème ? Faire des paris long terme ? Quels sont un petit peu les projets que tu comptes établir dans l’avenir ?

Thomas : D’abord je vais suivre le tipster pendant 1 an. Ensuite, je vais essayer de mettre de côté tous les mois 1.000 € en travaillant à côté pour me constituer une bankroll de 10.000 € à peu près. Ensuite je vais surement partir quelques mois à Malte pour obtenir tous les bookmakers.com et Betfair, pour observer un peu comment ça se passe pour le suivi de tipster si c’est possible. Enfin je vais partir au Canada pour utiliser ce capital d’aide supplémentaire si je ne trouve pas de boulot tout de suite… Je ne peux pas en vivre complètement.

Maxence Rigottier : Donc toi en fait l’idée c’est que tu vas finir tes études, ensuite tu comptes travailler pour mettre un maximum d’argent de côté, ce qui est une excellente initiative de ta part pour te constituer un capital de départ qui est soit suffisant et conséquent pour pouvoir vraiment te générer d’excellents compléments ou super compléments de revenus. L’objectif pour toi c’est minimum 10.000 € de capital.

Thomas : Je pense 10.000 € ça doit être le minimum.

Maxence Rigottier : Gardez toujours ça à l’esprit, l’idée c’est que tous les ans vous doublez votre capital, avec tous les cas de figure que j’ai évoqué, des trades sur betfair, des paris long terme, des suivis de tipsters, et éventuellement vos propres paris. Soit une façon de parier sur les 4, soit 2/4, ¾ ou 4/4, suivant votre profil et votre capital. Si tu as 10.000 € et que tu gagnes 10.000 € l’année on va dire, ça va faire une moyenne de 800 € par mois. 800 € par mois ça risque d’être juste pour en vivre, mais c’est sympa en terme de complément de revenus. Si par exemple tu gagnes 1.300 €, ça va vraiment te faire un immense plus à ton salaire et à ta paye.

Thomas : Oui, c’est génial.

Maxence Rigottier : C’est un excellent projet que tu as Thomas de te dire que tu vas te constituer un gros capital. En plus, là pendant toute l’année, tu vas être au sein du club privé paris sportifs, tu auras toutes les infos. Tu vas également assimiler le choc psychologique. Tu vas accumuler de l’expérience. Tu vas vraiment être prêt quand tu vas te lancer dans le grand bain.

Thomas : Oui.

Maxence Rigottier : OK. Du coup, tu souhaites bénéficier des bookmakers.com et de betfair dès l’année prochaine.

Thomas : Oui, dès l’année prochaine.

Maxence Rigottier : D’accord. Également, quelles sont les erreurs que tu as fait au tout début de tes paris sportifs et que tu ne fais plus aujourd’hui ?

Thomas : Les paris pour le fun. Je n’ai pas fait beaucoup d’erreurs parce que je n’ai pas fait beaucoup de paris sportifs à mes débuts. Je n’ai pas fait vraiment d’erreurs. Je suis directement passé par la case club privé.

Maxence Rigottier : D’accord. Donc t’es le profil parfait. Tu démarres les paris sportifs, tu te formes directement pour éviter un maximum d’erreurs que l’on fait tous naturellement en étant débutant et ensuite là tu as pu voir toutes les erreurs à éviter, et du coup tu ne fais quasiment plus d’erreurs.

Thomas : Oui.

Maxence Rigottier : également, quel message laisserais-tu aux personnes qui hésitent à s’inscrire au club privé paris sportifs ? Toi ça fait 7 mois, depuis la création du club, tu as été parmi les 1ers inscrits, je m’en rappelle, pendant la session du 17 au 18 mars 2013. Ça va faire quasiment 7 mois que tu es inscrit au club privé paris sportifs. Quel message laisserais-tu aux personnes qui hésitent à s’inscrire ?

Thomas : Le club privé c’est un site qui évolue sans cesse. C’est vraiment quelque chose de très actif. Tous les jours on peut consulter les activités des membres. Hier d’ailleurs j’ai participé à une conférence entre plusieurs membres pour voir comment les bookmakers font pour gagner le plus d’argent. Sinon, ce n’est pas le genre de site que tu peux trouver n’importe où sur internet. C’est surement le seul site français qui propose ce genre de méthode pour se perfectionner rapidement. Allez-y parce que franchement ça vaut le coup. C’est un des rares sites où on peut avoir toutes les méthodes pour être gagnant en paris sportifs. Ce doit être surement le seul site français qui le propose. Tous les mois on peut participer à des conférences, on peut poster nos propres pronostics. On a fait aussi une bankroll commune du club privé, tous nos pronostics sont rassemblés pour faire une bankroll dédiée au club privé.

Maxence Rigottier : Grosso modo, pour rebondir sur ce que tu viens d’évoquer, une fois tous les 30 jours je fais une séance de coaching commun où les membres qui sont à cette séance, comme tu l’as été hier, on peut discuter tous ensemble à ce que l’on fait dans les paris. Quels sont par exemple des tipsters que l’on peut suivre, quels sont les sports qui rapportent plus ou moins d’argent, quels sont des paris long terme que l’on peut faire dans le futur ?… Ou encore même des questions d’ordre technique concernant les bookmakers.com, concernant la gestion de capital… C’est vraiment bien ce type de séance qui permet à tous les membres de pouvoir discuter de vive voix avec moi et avec tout le monde. Donc c’est sympa. Et deuxièmement, si vous n’êtes pas là pour une raison x ou y, cette séance est enregistrée, et du coup les membres qui ne sont pas là peuvent réécouter la séance et surtout pouvoir obtenir toutes les informations qui ont été très riches pendant cette conférence audio via Skype. Concernant également le bet du club, c’est moi qui propose par exemple 3 analyses, soit sur la ligue des champions, même chaque week-end. Sur ces 3 analyses on choisit 1 pronostic qui nous semble le plus sûr et c’est ce qu’on appelle le bet du club. Ça permet de réunir ces forces des uns et des autres. Egalement, si vous voulez poster vos propres paris et avoir l’avis des autres membres sur le rugby, le football… vous pouvez écrire un article et poster votre pronostic. Egalement des discussions de tipsters… C’est ça qui est sympa. Et comme tu l’as évoqué, il y a la notion de partage qui permet vraiment aux personnes de progresser, et cela quelque soit votre niveau, que vous soyez débutant, confirmé ou expert. Evidement si vous êtes expert, vous allez un peu moins progresser, mais vous allez toujours apprendre des choses que vous n’allez pas connaitre. Et si vous êtes débutant, alors là vous allez avoir une progression qui va être très rapide ou plein de choses vont vous sembler évidentes dans le futur.

Thomas : Oui.

Maxence Rigottier : OK. Qu’est-ce que tu aimes dans le club privé ? Pouvoir partager les informations, pouvoir discuter avec les autres membres…

Thomas : Oui c’est ça, pouvoir poser ses questions. Connaitre toutes les méthodes de paris dans les paris sportifs, celles à ne pas faire et celles qui rapportent beaucoup d’argent comme les paris à long terme. Les interviews c’est vraiment super.

Maxence Rigottier : Tu as aimé les différentes interviews tipsters que j’ai réalisé.

Thomas : Je connais des parieurs professionnels qui expliquent comment ils font. On s’aperçoit que ce n’est pas plus compliqué que ça. Le plus dur c’est de connaitre son domaine. Croire en 100% en ses pronostics. La psychologie humaine. Se faire une liste de contacts à l’intermédiaire des membres. Voilà.

Maxence Rigottier : Alors toi ce choc psychologique tu l’as compris. D’accord. Donc là tu as passé le “next level”. C’est vraiment quelque chose qui est d’une simplicité enfantine dans la théorie. Tout le monde va comprendre, mais je peux vous assurer que lorsque ça vous tombe sur le nez, c’est un petit peu la différence entre un parieur qui va rester amateur ou qui va quasiment jamais gagner, et un autre qui va gagner, c’est par rapport à ses avalanches de pronostics gagnants ou perdants qui font très mal sur le plan psychologique. Il ne faut pas se voiler la face. Mais c’est cela qui va faire de vous un parieur gagnant ou perdant. Si vous êtes fort mentalement, si vous tenez ce choc psychologique, vous allez gagner de l’argent. Si vous ne tenez pas, soit vous allez être à l’équilibre, ou soit vous allez en perdre, vous n’allez quasiment pas en gagner. N’hésitez pas à le prendre en compte dans votre esprit. Ce choc psychologique n’est pas évident, mais c’est ce point clé de votre succès dans les paris sportifs, hormis après bien évidement un minimum de gestion de capital. Déjà, même si vous avez la gestion… si vous n’avez pas ce mental pour pouvoir tenir, ça va être dur pour vous de réussir dans les paris. C’est encore plus important selon moi d’être dans une communauté. Si vous avez un doute, demandez de l’aide… Si vous êtes seul dans votre coin, vous voyez encore des choses encore plus noires parce que les paris sportifs c’est quelque chose de tabou, quelque chose que peu de personnes va dire à sa famille. C’est pour cette raison à mon avis que c’est encore mieux d’être dans une communauté plutôt que d’être seul dans son coin.

Thomas : Oui, tout à fait.

Maxence Rigottier : Toi d’ailleurs en plus, tu étais seul dans ton coin avant de rejoindre le club privé paris sportifs. Personne dans ton entourage fait des paris sportifs je suppose.

Thomas : Oui, je connais plein de gens qui regardent le foot, qui parlent des matchs et tout, mais qui ne font pas de paris sportifs.

Maxence Rigottier : Tu leur expliques ? Ils savent que tu fais des paris sportifs ou tu ne leur as jamais dit ?

Thomas : Non je ne dis pas.

Maxence Rigottier : D’accord. C’est peut-être le même cas de figure pour tes amis. Ils font peut-être des paris, et eux également ne te le disent pas, et c’est marrant parce que c’est quasiment tout le monde qui ne le dit à personne. Au final, il y a des centaines de milliers de comptes qui sont ouverts sur les books.com et même sur les books agréés par l’ARJEL. Ils n’ont pas été inventés ces comptes, donc il y a vraiment des centaines de milliers de parieurs en France chaque mois et chaque année, dont on fait partie, mais c’est vrai que c’est très tabou.

Thomas : C’est sûr.

Maxence Rigottier : OK. En tout cas, merci pour cette étude de cas. Je suis content que ça te permette d’avoir ton argent de poche, et pour ma part, je te dis à bientôt au sein du club privé paris sportifs.

Thomas : OK, à bientôt.

Maxence Rigottier : à bientôt. Salut Thomas.

Thomas : Salut.

Maxence Rigottier : Si vous avez des questions par rapport au club privé paris sportifs, n’hésitez pas à les mettre juste en dessous de cet enregistrement audio et également je vais rouvrir les portes prochainement. Si vous voulez savoir le prix qu’on a évoqué, c’est 147 € pour un an. Ou encore quand est-ce que je vais rouvrir les inscriptions. Indiquez votre prénom et votre adresse email pour vous abonner à la newsletter du blog ou vous inscrire sur la liste d’attente du club privé paris sportifs, comme ça vous allez savoir prochainement quand est-ce que je vais rouvrir les portes pour pouvoir vous inscrire. Merci et à bientôt pour la suite de nos aventures avec les paris sportifs.

3 réponses
  1. Rory
    Rory dit :

    Bravo Thomas et Maxence pour cette nouvelle étude!

    Sur combien de books (.com+ arjel?) êtes vous abonnés et pariez en même temps au cours d’une année?

    147 euros par an pour le club privé: y’a t-il des frais supplémentaires pour le suivi de tipsters ou c’est inclus?
    Est ce que c’est toi qui nous envoie les pronostics à des “heures fixes” ou est ce qu’on doit s’abonner chez les autres tipsters??

    @ bientôt sur le club privé.

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Rory,

      Au sein du Club Privé Paris Sportifs, tu bénéficieras de mes pronostics (le bet du club) afin de faire fructifier ton capital
      + tu auras accès à 2 parieurs gratuits que tu pourras suivre aussi.

      Personnellement, le suivi de tispters me prend 2 heures par semaine et les bets du club (idem), 2 heures par semaine.
      A très vite au sein du Club Privé paris Sportifs. 🙂

      Répondre
  2. Erik
    Erik dit :

    Salut Maxence,

    Franchement, félicitations pour tout le travail que tu fais et surtout de partager cela avec nous. Ces informations et interviews sont de véritables mines d’or pour nous tous, j’ose même pas à imaginer ce que tu peux trouver à l’intérieur du club.

    Cela fait longtemps que je me suis inscrit sur la liste d’attente, en attendant je profite énormément de la masse d’information que tu met à disposition sur ton site.

    A très vite j’espère,

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *