[Reportage vidéo] L’écho des lois : les jeux en ligne (les paris sportifs, le blanchiment d’argent, la création de France Pari Sportif,…)

Grâce à un lecteur du blog, que je remercie, j’ai pu découvrir ce reportage sur les paris en ligne. J’ai trouvé ce reportage très intéressant et j’ai souhaité vous le partager. Un bilan est fait sur les paris sportifs, le poker depuis l’arrivée de l’ARJEL en mai 2010.

Dans ce reportage, vous allez voir :

  1. Comment 10% des parieurs jouent encore sur les bookmakers.com depuis la France. 🙂
  2. Les différences de cotes entre les bookmakers.com et les bookmakers.fr (un exemple pour montrer l’écart de cote est donné sur un match de basket).
  3. L’histoire d’Arnaud Derrendinger (créateur du bookmaker France-paris-sportif). Je pense que vous ne connaissez peut-être pas ce bookmaker qui est nouveau sur la toile.
  4. La prévention mise en place par la FDJ pour les joueurs qui sont dans l’addiction des paris sportifs.
  5. Le blanchiment d’argent, les matchs truqués,…

Et vous ?

Que pensez-vous de ce reportage ? Aimeriez-vous re-jouer sur les bookmakers.com qui sont les seuls à offrir des cotes attractives ? Laissez-moi votre avis dans les commentaires du blog. 😉

25 réponses
  1. Kobe
    Kobe dit :

    Perso depuis 2 mois je joue sur un .com et bizarrement je suis enfin gagnant, comparé a quand j’etais sur l’ARJEL. Par exemple j’ai fait exactement le meme combiné, 21 sur betclic, 30 sur mon .com, soit 90€ pour 100€ de mise. L’ARJEL c’est juste des escrocs, et je parle meme pas de l’offre de paris c’est dire….

    Répondre
    • CUSUMANI
      CUSUMANI dit :

      En fait c’est pas vraiment que ce sont des escrocs , mais c’est le système restrictif qui est mis en place qui justement pousse au dégoût et à la frustration de bon nombre d’entre nous !

      Perso je vais également tenter de jouer sur du .COM si y’a réellement moyens les zamis 😉

      Répondre
      • Maxence RIGOTTIER
        Maxence RIGOTTIER dit :

        Hello Cusumani,

        Oui, ce n’est pas très dur de jouer sur les bookmakers.com (il faut juste avoir une adresse
        postale à l’étranger) puis le tour est joué comme le disait le parieur dans la vidéo.

        Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour kobe,

      Oui, l’offre en France n’est pas bonne. Le modèle à suivre est le modèle avant l’arrivée de l’ARJEL en juin 2010.

      Répondre
      • Albane
        Albane dit :

        Je suis nouveau dans ce blog et j’ai aussi l’intention de “m’exiler” quelques semaines en Belgique puis de revenir en France et de jouer via un VPN. Quel VPN utilisez-vous?
        Je ne sais pas lequel choisir…

        Répondre
  2. maraetefau
    maraetefau dit :

    bonjour
    bravo pour cette vidéo tres explicative pour info j’ai ete sur un site fr tres connu,je n avais pas ete depuis un certain temps ils m ont demande de renvoyer papiers et rib ayant change de banque ils ont refuses j ai laisse tomber

    Répondre
  3. SEB
    SEB dit :

    L idéal serait d habiter Londres ou une ville comme cella là avec tous les betting shops

    à ma connaissance ya qu en Angleterre ou y en a autant et la pas de déclaration en cas de gros bénéfice mensuel

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Salut Seb,

      Maintenant que je suis et j’observe des parieurs,je me réserve les paris. Mon conseil : Suivre des parieurs avec un
      Yield minimum de 10%. Et le tour est joué. C’est usant mentalement par contre.
      Le but est de doubler le capital en 1 an. 😉

      Bons pronostics sur les paris de football, je sais que c’est ta discipline de prédilection.

      Répondre
  4. larrue
    larrue dit :

    Bien sûr que l arjel nous pénalise et quelque part nous incite à allez voir
    ailleurs. Avant l’arrivée de l’argel c’était trés bien, on pouvait choisir
    tranquillement. Aujourd’hui on ne ressent plus aucune liberté des jeux en France.
    Le monopole est pour 2 grands groupes qui eux en fait font un peu ceux qu’ils
    veulent. Pauvre France…

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Salut Claude,

      Tu as parfaitement résumé la situation.
      C’est bien dommage qu’aucune offre en France attractive n’ait lieu. 🙁

      Répondre
  5. Jonathan
    Jonathan dit :

    Bonjour Maxence et à tous les lecteurs,

    Je me permets de réagir à ton article.
    On en avait discuté ensemble de « bypasser » les bookmaker francais pour justement bénéficier des cotés des bookmaker.com tout habitant en France.
    Etant un petit parieur et ne misant pas plus de 200 euros par mois, tu m’avais conseillé de justement ne pas les bypasser pour le peu de bénéfice qu’on pourrait se faire et le risque de tout perdre.
    Pour les gros parieurs ou meme les parieurs pro, je pense qu’ils ne resteront pas longtemps en France et feront comme toi -> Déménager.

    Qu’en est il aujourd’hui ?

    Jonathan

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Jonathan,

      C’est simple, le meilleur moyen de snober quelque chose, c’est de ne pas l’utiliser.
      Après, l’ARJEL a quasiment 700 000 parieurs en France. Je ne sais pas le nombre de compte
      réellement actif et combien de comptes a chaque parieur.

      On va dire qu’il y a peut-être 1% de parieurs qui jouent des grosses sommes (7000 parieurs).
      Pour les 7000 parieurs, il faut absolument ne plus jouer sur du .fr et jouer sur les bookmakers.com

      Maintenant, avec les VPN, c’est très simple. Faire 1 semaine de congé à Malte ou 10 jours et le tour est joué. 😉
      Je reviendrai courant Mars sur ce sujet sur le blog. 😉 J’aiderai les personnes qui ont en marre de l’arjel et qui
      veulent parier librement.

      Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Salut Marco,

      Je serai sur Paris du 4 mars au 13 mars. Si tu as quelque chose à me dire, n’hésite pas à m’envoyer
      un email. 😉

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *