Le point commun des meilleurs parieurs du monde

Transcription – Le point commun des meilleurs parieurs du monde 

 

Dans cette nouvelle vidéo, je vais vous donner le point commun des meilleurs parieurs du monde

 

Juste avant que je vous explique tout ça dans cette vidéo, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous pour rejoindre plusieurs milliers de parieurs gagnants abonnés à la chaîne YouTube.

 

Récemment, et c’est ce que j’ai toujours constaté au cours des dernières années par rapport à mon expérience de paris sportifs et de mon club privé Paris Sportifs, le point commun des meilleurs parieurs du monde, c’est de jouer sur de grosses cotes. Quand je dis les meilleurs parieurs du monde, ce sont les personnes qui ont un retour sur investissement supérieur à 20 %, 25 % jusqu’à même 30 %. C’est-à-dire que si vous misez 100 euros, en moyenne, vous récupérez 120 euros, 125 euros, 130 euros.

 

Le point commun à retenir, c’est ce que sont des personnes qui jouent minimum des cotes à 10, donc de grosses cotes, de grosses values. Pour illustrer mes propos, par exemple récemment c’est assez fréquent dans le foot, c’est quand vous jouez une équipe surprise qui va aller s’imposer à Barcelone, au PSG ou encore au Bayern Munich, Juventus de Turin si c’est du football, ou alors de grosses cotes pour le vainqueur d’un tournoi. Je ne sais pas, vous pariez Wawrinka qui va remporter un tournoi du Grand chelem. Ce sont vraiment des cotes supérieures à 10 et c’est ça qui fait la force des parieurs qui ont le meilleur retour sur investissement de la planète.

 

Un autre point que réalisent ces différents parieurs. Je vais l’évoquer dans une autre vidéo en l’expliquant à travers un tuto. Ce sont aussi des parieurs qui misent en each way. Qu’est-ce que c’est le each way ?

Je prends un exemple. Si vous pariez Wawrinka vainqueur d’un tournoi du Grand chelem, vous avez une partie de votre mise sur Wawrinka vainqueur du tournoi te une autre partie de votre mise Wawrinka minimum en demi-finales ou minimum en quart de finale ou minimum en finales ou soit top 4 du tournoi du grand chelem.

C’est vraiment pour assurer. Par exemple, vous allez peut-être avoir une cote à 15 pour la partie vainqueur d’un tournoi du Grand chelem te une cote à 4 ou 5 pour la partie placement Top 4, demi-finales, quart de finales.

 

Ça, c’est vraiment des points à avoir à l’esprit.

Si aujourd’hui vous jouez des cotes à 1,20, 1,50, 1,70, à 2 – moi je tends principalement vers des cotes de 2 – donc là, ils vont rigoler en se disant : waouh, mais c’est quoi ces cotes de merde !

C’est vraiment une autre stratégie complètement différente.

 

Paradoxalement, je ne vais jamais vous conseiller de suivre ce type de parieurs pour plusieurs raisons sur lesquelles je vais revenir ici.

 

Evidemment, s’ils ont un retour sur investissement de 25 % alors qu’ils jouent des cotes 10, à 15, à 20 ou parfois plus, c’est ce qu’il y a forcément un taux d’échec qui est gigantesque. Vous pouvez très bien être rentable en ayant une cote moyenne de 10, si vous avez un taux de réussite à peu près de 15 %. Vous pouvez avoir un taux de réussite de 17 %, donc 17 pronostics gagnants sur 100, donc 83 pronostics perdants, parce que vous avez une cote moyenne très élevée, si c’est une cote moyenne de 10 pour vous donner un ordre d’idée.

 

Ensuite, le deuxième inconvénient si un jour vous suivez ce type de parieurs, c’est que ce sont souvent des cotes sur des marchés de niche. Typiquement quelqu’un qui vous dit : j’ai joué une cote de 10. Vous, quand vous allez arriver, elle ne sera peut-être plus qu’à 7. C’est absolument faussé le bilan.

 

Et si vous avez le malheur de louper le moindre pronostic, boum vous êtes game over, le bilan est complètement faussé et surtout ça remet en cause toute la méthode. Alors que quand ce sont des cotes à 1,70, 1,80, si vous loupez un pronostic, sur le moyen long terme, ça va se couler, vous allez pouvoir l’effacer. Peut-être qu’une fois vous allez louper un pronostic gagnant, une autre fois un pronostic perdant. Bref, ça va s’équilibrer sur le long terme. Alors que sur ce type de paris, vous pouvez très bien le mois de janvier avoir que des perdants et le mois de février que des perdants et que le mois de mars soit un mois extraordinaire, et si vous êtes en vacances, si vous avez arrêté les paris, ou vous avez fait une pause à ce moment-là précis par rapport à votre vie personnelle et professionnelle, c’est catastrophique pour le bilan. Je vous invite à 100 % à le prendre en compte, si un jour vous suivez ce type de paris.

 

Et également un autre point par rapport à ces différents parieurs, c’est par rapport à la gestion de capital. Souvent, vous attendez, si vous avez 1000 euros, vous divisez votre capital par 50 unités, donc vous faites 2 % par pari. Vous avez peut-être déjà attendu, vous divisez votre capital par 100, donc 1000 euros ça fait 10 euros par pari. Pour quelle raison ? C’est pour pouvoir mettre une unité, deux unités. Vous avez peut-être déjà attendu, j’ai fait une autre vidéo sur la chaîne YouTube sur le système ABC où là, on va vous préconiser de diviser votre capital par 200 unités. Si vous avez 2000 euros de capital, 2000 / 200 = 10 euros par unité de mise.

 

Et là, ça va encore plus loin, ce type de parieurs va vous préconiser de diviser votre capital en 300 unités. Pour quelle raison ? Comme il y a un taux d’échec monumental, évidemment comme ce sont des cotes très élevées, il faut faire des micros mises parce que sinon, on peut rapidement être à la banqueroute.

 

Donc n’oubliez pas, c’est un point commun que je voulais vous soumettre, parce que généralement on me demande quel est le secret des meilleurs parieurs de la planète. Eh bien, ce sont les suivants : c’est de jouer sur des événements où on estime waouh, mais je ne vais pas parier là-dessus, ça ne va pas arriver !

Donc le sport est homogène, le sport se joue à des détails, quels que soient les sports aujourd’hui, et eux, leur grande force, c’est de pouvoir prédire, ou du moins jouer sur ce type de pronostics qui arrivent beaucoup plus souvent qu’on ne le pense. Donc c’est des types de pronostics qui sont des gros value bet, mais qui arrivent évidemment très rarement, mais ils arrivent, c’est cash machine, c’est jackpot, on encaisse.

 

Merci d’avoir suivi cette vidéo. N’hésitez pas à tester quelques méthodes à blanc sur ce type de pronostics. Vous testez en vous disant : je vais essayer à blanc en mettant mes différents pronostics sur un calepin ou un fichier Excel, pour voir est-ce que je serai rentable en pariant sur des cotes supérieures à 10 en moyenne sur le sport sur lequel vous pariez aujourd’hui, que ce soit du baseball, du tennis, du rugby, du football ou encore du handball ou ce que vous voulez. Ça vous permettra de savoir si vous vous sentez à l’aise par rapport à cette stratégie. Si vous avez aimé la vidéo, n’hésitez pas à cliquer sur le petit pouce juste en dessous de la vidéo. Merci à 100 %, ça me permettra d’avoir votre feedback. N’hésitez pas également à ajouter certaines remarques ou suggestions si vous le désirez dans les commentaires juste en dessous.

 

Et moi, pour vous remercier, juste avant de vous laisser, je vous invite à télécharger ma vidéo bonus. C’est une vidéo privée où j’explique 4 stratégies pour gagner de l’argent dans les paris sportifs, réaliser vos propres pronostics, réaliser des trades sur Betfair, réaliser des paris semi long terme ou long terme ou encore faire un suivi de tipsters, notamment suivre pas forcément les meilleurs parieurs du monde, mais suivre des tipsters pour gagner de l’argent avec leurs pronostics.

 

Tout est dans la description YouTube juste en dessous. Il y a le « i » comme info si vous visionnez cette vidéo depuis un smartphone ou YouTube. Je vous dis à tout de suite l’autre côté pour l’envoi de la vidéo bonus directement dans votre boîte mail. A tout de suite.