Est-ce normal d’avoir des mois négatifs dans les paris sportifs ?

Transcription – Est-ce normal d’avoir des mois négatifs dans les paris sportifs ? 

 

Est-ce normal d’avoir des mois négatifs dans les paris sportifs ? Je vais vous donner mon retour d’expérience.

 

Juste avant, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous et rejoindre plusieurs milliers de parieurs gagnants abonnés à la chaîne YouTube.

 

C’est une question que me posent généralement des lecteurs du blog ou de la chaîne YouTube : Maxence, est-ce qu’on a des mois négatifs dans les paris sportifs ?

La réponse est oui, je vais être franc et sincère. J’aimerais dire non, mais ça serait très malhonnête de ma part. Oui, malheureusement, il y a des mois négatifs dans les paris sportifs. C’est exactement le même principe que la bourse. Moi, j’ai également d’autres investissements par rapport au business angel, j’ai différents sites web, vous le savez certainement, mon site web sur les paris sportifs, un autre sur la course à pied ou un autre sur le web-entrepreneuriat.

 

Ce n’est pas carré, c’est comme la vie, vous n’avez pas tous les jours les mêmes points dans votre vie. Vous avez des jours où vous êtes euphorique, vous avez des émotions, c’est une journée extraordinaire. Et il y a des jours où vous vous levez et vous vous dites : putain, mais pourquoi je me suis levé, j’aurais dû rester dans mon lit, j’aurais été mieux sous la couette que faire toutes ces erreurs.

 

Ce qu’il faut avoir dans les paris sportifs, je l’ai déjà évoqué dans d’autres vidéos, pour moi, c’est ça qui est assez impressionnant dans les paris sportifs et je fais vraiment l’analogie vis-à-vis du football, c’est quand vous êtes un parieur pro, c’est comme si vous étiez un entraîneur ou alors un président de club. Quand vous êtes un parieur pro, c’est comme si vous étiez un entraîneur ou alors dirigeant ou président de club. Vous avez des victoires, des défaites, des jours sans, des jours avec. Vous avez tout ce ressenti, vous avez de la pression.

 

Vous le savez, j’ai différents services, j’ai un service sur les lays 0 sur Betfair, donc j’ai la pression en vendant mes pronostics. Ça se passe bien pour moi, mais j’ai de la pression, toutes les semaines ne sont pas carrées. On ne va pas gagner 5 unités par semaine. Il y a des semaines on va gagner 10 unités, il y a des semaines on va perdre 4 unités, il y a des semaines on va gagner 8 unités, il y a des semaines on va perdre 3 unités. Tout n’est pas carré. L’objectif est qu’à la fin de la saison on soit archi rentable.

 

Les paris long terme, vous allez toujours avoir un retour sur investissement de 25 %. C’est quand même sympa, on est d’accord.

 

Les pronostics sur Betfair, vous allez toujours doubler votre capital sur 12 mois. Je pense que vous avez rapidement compris que c’était un investissement extraordinaire. Là aussi, je suis très content par rapport à ça.

 

La même analogie par rapport au foot. On ne fait pas le bilan en septembre, on ne fait pas le bilan en novembre, ne fait pas le bilan en février, mais on fait le bilan à fin mai, lors de la fin des différents sports, et notamment par rapport au football, à la fin de la saison, parce que c’est là que oui en ligue des champions, c’est là que oui on a gagné le titre et non être premier en octobre et surtout se retrouver quasiment en ligue 2 à la fin de l’année. L’objectif, c’est juste à la fin de la saison, vous faites un bilan.

 

Quand vous suivez un tipster, ça fait partie de la vidéo que j’ai réalisée comment sélectionner un tipster, ou comment bien suivre un tipster, vous devez, devez impérativement suivre sur 6 mois, un an. C’est pour ça qu’il faut bien le suivre en amont, pour ne pas avoir de stress, regarder si c’est quelqu’un qui a un minimum d’historique, regarder si c’est quelqu’un qui est un minimum sur la toile, regarder aussi s’il réalise des pronostics avec de grosses cotes ou de petites cotes, savoir un peu la variance, regarder aussi si le capital est agressif dans les mises, toutes ces choses-là. Ça vous permettra à 100 % de bien moduler, maximiser votre capital par la même occasion.

 

Moi, je serai toujours le plus sincère et le plus franc avec vous. Je ne vais pas vous dire et vous vendre une méthode miracle. C’est exactement comme la bourse, c’est exactement comme dans la vie, c’est exactement comme un club de foot si vous êtes comme moi, vous êtes passionné de football. Vous avez des victoires, des défaites, rien n’est carré, mais systématiquement, quand vous avez bien fait le travail en amont, comme j’aime bien le dire aussi, sur le suivi de tipsters, quoi qu’il arrive, quand vous suivez 5 tipsters, vous allez avoir 3 tipsters qui vont vous faire gagner de l’argent, donc ROI supérieur à 10 %, un tipster qui va avoir un ROI entre 5 et 10 %, et un tipster où vous allez perdre de l’argent.

 

Si c’était si simple que ça les paris sportifs, évidemment tout le monde serait multimillionnaire. Il y a des points négatifs, des choses bien prévues, exactement comme dans la vie, il y a des choses pas prévues, une roue de bagnole qui a pété. Ou dans le football, on pensait que telle équipe allait être dans le top 3, et inversement on pensait que telle équipe allait reléguer et au final elle s’est maintenue. C’est exactement pareil dans les paris sportifs.

 

Par contre, quand vous avez bien mis en place en amont votre travail, quoi qu’il arrive, vous êtes sûr de gagner de l’argent chaque année avec les paris sportifs. C’est au minimum doubler votre bankroll. C’est juste que mentalement et psychologiquement, soyez à l’aise avec votre mise, ayez toujours en tête une vision annuelle et cela va fonctionner pour vous sans aucun problème, donc soit pour faire un complément de revenus, ou alors pour réaliser un deuxième revenu.

 

Merci d’avoir suivi cette vidéo.

Si vous avez apprécié la vidéo, n’hésitez pas à cliquer sur le petit pouce juste en dessous. Merci par avance, ça me permettra d’avoir votre feedback. Merci une nouvelle fois.

 

N’hésitez pas à me dire quelle est, vous, la tendance par rapport aux mois négatifs et aux mois positifs. Moi pour vous donner un ordre d’idée, je vais peut-être avoir 9 ou 10 mois positifs et 2 à 3 mois négatifs. Comme ça, ça vous donne un ordre d’idée. Mais par contre chaque année, évidemment, je gagne de l’argent dans les paris, je double mon capital pour réinvestir la saison suivante.

 

Si vous avez apprécié la vidéo, je vous invite à cliquer sur le lien à l’intérieur. Ça vous permettra de télécharger une vidéo privée où j’explique 4 stratégies en profondeur pour gagner de l’argent : réaliser vos propres pronostics ; réaliser un suivi de tipsters, réaliser des trades sur Betfair ou des paris semi long terme ou long terme. Cliquez bien à l’intérieur de la vidéo et je vous dis à tout de suite de l’autre côté pour la vidéo bonus.

 

Si vous visionnez cette vidéo depuis YouTube ou un smartphone, il y a le « i » comme info en haut à droite de la vidéo ou encore tout est dans la description juste en dessous. A tout de suite de l’autre côté. Bye bye !