Proche du JACKPOT avec BETFAIR !

Transcription – Proche du JACKPOT avec BETFAIR !

Waouh ! Proche du jackpot sur Betfair ! Ici Maxence Rigottier du site gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr. Et aujourd’hui, je vais vous faire rentrer dans les coulisses de Betfair et notamment de tout ce que je réalise.

 

Juste avant que je vous montre tout ça dans cette vidéo, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous, ça vous permettra de recevoir librement et gratuitement toutes mes prochaines vidéos sur YouTube, et par la même occasion de rejoindre plus de 2000 parieurs gagnants abonnés à ma chaîne.

 

Comme je l’évoquais dans le titre de cette vidéo, ça vous est certainement déjà arrivé de vous dire : waouh ! à un pronostic près, je faisais une journée de malade ; à un pronostic près, je faisais un week-end de dingue ; à un pronostic près, j’avais le jackpot.

 

Aujourd’hui je vais vous montrer les coulisses. Comme vous le savez si vous faites des paris sportifs votre métier, un complément de revenus ou si vous avez un minimum d’expérience, vous savez comme moi que vous avez des périodes extraordinaires, vous avez des périodes noires, vous avez des périodes neutres. C’est tout le temps différent.

 

J’aime bien le dire, vous avez ce que j’appelle le choc psychologique, c’est-à-dire des avalanches de pronostics gagnants et perdants : vous avez 8 pronostics gagnants sur 10, 2 pronostics gagnants sur 10, 9 pronostics gagnants sur 10, 3 pronostics gagnants sur 10. C’est vraiment ultra hétérogène, notamment si vous faites vos propres pronostics, si vous faites un suivi de tipsters. Comment on arrive à enlever cette variance, c’est en sécurisant ses pronostics, bref toutes ces choses-là que j’explique dans toutes mes vidéos.

 

Aujourd’hui, je voulais tout simplement vous faire rentrer dans les coulisses de mon service par rapport à Betfair et vous montrer un peu tout ça.

 

Etape n° 1 : j’ai un peu moins de 100 personnes qui suivent tous mes pronostics sur Betfair. Ce sont des pronostics annuels par rapport à des lay 0-0. C’est une cotisation de 150 euros annuels. Vous avez tous mes pronostics par email pendant une année. Et également vous avez accès à Betfair depuis n’importe où dans le monde.

 

Si aujourd’hui, vous n’avez pas accès à Betfair, vous allez avoir accès à Betfair en rejoignant ce service où je montre étape par étape en vidéo comment avoir Betfair même si vous êtes au Canada, en France ou un pays où c’est non accessible, sans bouger de chez vous et de manière totalement gratuite.

 

Juste avant, je réalise notamment des lay 0-0. Qu’est-ce que ça veut dire le lay sur Betfair ? ça veut dire « je ne pense pas ». Quand vous layez un événement sur Betfair, ça veut dire « je ne pense pas ». Si vous layez un but de Lionel Messi par exemple à Barcelone, ça veut dire : je ne pense pas que Messi va marquer au cours du match. N’importe qui peut marquer sauf Lionel Messi qui doit absolument ne pas marquer, sinon vous perdez votre pronostic. Un lay sur Betfair, ça veut dire « je ne pense pas ». Quand vous layez un événement sur Betfair, c’est comme si vous étiez un bookmaker.

 

Par exemple quand je fais des lay 0-0, ça veut dire « je ne pense pas qu’il y aura 0-0 à la fin du match ». À partir du moment où il y a un but dans le match, soit je gagne le pronostic, soit je suis remboursé, je récupère ma mise parce que je mets ce qu’on appelle des sécurités. Je vous montre ça en filmant en écran. Je vous montre aussi comment les membres et moi-même, on a failli passer une journée extraordinaire. On a quand même gagné une unité, mais c’est pour vous montrer l’univers des paris sportifs et comment ça se passe.

 

Je filme mon écran. Regardez.

 

Voici mon écran comme convenu. Là, vous voyez un peu l’intitulé des pronostics. En rejoignant mon service pour recevoir tous mes pronostics sur Betfair, ça s’intitule comme ça. En plus de recevoir tous mes pronostics pendant une année complète, vous allez aussi recevoir Betfair, même si vous habitez au Canada, en France, même si vous êtes dans un pays où c’est non accessible. Je pense aussi aux DOM-TOM.

 

Je vous explique un peu comment ça marche. Là, je disais bonjour en même temps joyeuses fêtes comme c’était les fêtes de fin d’année. Hier un pari gagnant entre Sunderland et Liverpool. Je revenais sur notre pari gagnant que j’avais proposé la veille. Et je proposais 8 pronostics pour cette journée du 2 janvier. C’était 8 pronostics du championnat d’Angleterre. Pourquoi ? Parce qu’il y a eu beaucoup de 0-0 et de manière générale, en fonction des ligues, il y a entre 5 et 11 % de 0-0 suivant les ligues de football. Comme il y a eu énormément de 0-0 qui sont tombés, évidemment il ne peut pas y avoir 0-0 à tous les matchs, c’est pour ça que j’avais proposé tous ces pronostics.

 

Par exemple, vous voyez : Premier League Angleterre, match le 2 janvier 2016 à 13 heures 45, lay 0-0 entre West Ham et Liverpool @ 11,5, mais placé à 6 pour la sécurité. Qu’est-ce que ça signifie ?

 

Ça signifie que s’il y a 0-0 à la fin du match, on perd le pronostic ; s’il y a but après la 20, 25ème ou 30ème minute suivant les pronostics de manière générale, on gagne le pronostic et s’il y a but rapidement dans le match, on est remboursé, c’est-à-dire que le pari est non exécuté. Je répète : on perd seulement et seulement s’il y a 0-0 à la fin du match, donc lay 0-0 = je ne pense pas qu’il y aura 0-0, donc on perd seulement s’il y a 0-0 à la fin du match. En revanche, quel que soit le score du match, on gagne le pronostic, mais je mets des sécurités.

 

Je vais vous montrer un exemple parce que c’est peut-être du charabia pour vous. En cas de malchance qu’il y ait 0-0, on perd beaucoup moins. Si on ne met pas de sécurité, on gagne quel que soit le résultat du match, mais en mettant cette sécurité @ 6, ça permet de réduire le risque, mais la contrepartie, c’est que de temps en temps, s’il y a but à la 3ème minute, 5ème minute de jeu, on n’a pas gagné le pari, c’est comme si on n’avait pas joué.

 

J’ai vraiment pris un match au hasard. Là, je suis sur mon compte Betfair, un match entre l’Espanyol et le Real Sociedad. Ce n’est pas forcément un match que je conseille, mais je vous montre quand même mon écran. Vous voyez lay 0-0 @10,5.

Lay 0-0 = je ne pense pas qu’il y aura 0-0. Vous voyez parfaitement bien. On perd 95 euros s’il y a 0-0 à la fin du match et on gagne 10 euros, quel que soit le pronostic final, quel que soit le score final du match. Vous vous dites peut-être waouh, merci Maxence, mais c’est quand même une grosse perte si on perd 95 euros parce qu’il y a 0-0. Et c’est là que je conseille de placer à 6. Je vous le mets ici. Et hop instantanément, vous voyez qu’on est passé de -95 euros à -50. On a quasiment divisé par 2 le risque.

 

Mais comme je vous l’ai dit aussi juste avant, la contrepartie, c’est que pour le lay se mette à 6, il faut qu’au fil des minutes il y ait toujours 0-0. Comment ça se passe ? 5ème minute de jeu, le lay va être à 9. 10ème minute de jeu, le lay va être à 7,5. 15ème minute de jeu, le lay va être à 7 et vers la 18ème ou 20ème minute de jeu, il va être vers 6. S’il y a 0-0 avant la 20ème minute de jeu, notre ordre va s’exécuter, et ensuite, dès qu’il y a un but dans le match, on gagne. S’il y a but avant, c’est comme si on n’avait pas joué, on n’a pas gagné, on n’a pas perdu. On perd seulement et seulement s’il y a 0-0 à la fin du match.

 

Vous voyez, vous mettez : place bet. Vous voyez ensuite : confirm bet. Et là, ça demande : est-ce que vous voulez garder le pronostic en live si vous êtes à la plage, à un restaurant, devant la télé devant vos amis, donc vous cliquez sur « keep », très, très important. J’explique aussi tout ça dans ma formation en même temps que vous recevez mes pronostics. Vous cliquez sur « update » et là, vous voyez : si on gagne, on gagne 10 euros et on perd 50 euros si on perd. Là vous voyez que je suis à 1957. Ensuite, vous avez une option pour annuler le pari. Vous vous dites : waouh, j’ai eu une info ou je ne sais pas, je veux annuler le pronostic. Vous allez dans « open bet » et ensuite vous cliquez sur « cancel all unmatch ». On était à 1957, on va repasser à 2007 euros, les 50 euros de risque potentiels. Hop, voilà 2007.

 

Je refais rapidement la manip. Moi, ce que je vous conseille, c’est de rejoindre mon service. On va remettre une mise à 10 euros, ça sera plus simple pour le calcul. Vous mettez toujours, moi je le conseille à 100 %, le curseur à 6. Vous cliquez sur « place bet », puis « confirm bet ». Ensuite, vous cliquez bien sur « keep bet » pour que le pronostic soit exécuté en live même si vous êtes à l’autre bout de la planète et que vous n’êtes pas du tout sur votre ordi, c’est très très important. Voilà, hop, le pronostic est placé. Et si vous voulez annuler le pari pour une raison X ou Y, vous allez sur « open bet », « cancel all unmatch » et là vous allez voir qu’on va repasser à 2007,64. C’est très simple.

 

Je reviens rapidement sur les pronostics. Là, vous avez vu tous les pronostics. En plus, c’est extrêmement détaillé quand je vous donne les pronostics. Je donne toujours les pronostics au moins 24 heures à l’avance. Donc besoin de Betfair pour placer les pronostics. Vous aurez accès à Betfair pour avoir tous les pronos. C’est inclus dans le package.

 

Et je vous montre un peu les résultats. C’était ces 8 pronostics ici. Je vous montre rapidement tous les pronostics que j’avais proposés. Vous voyez Watford / Manchester City ; West Bromwich / Stoke ; Sunderland / Aston Villa ; Norwich/ Southampton ; Manchester United / Swansea ; Leicester/ Bournemouth ; Arsenal/ Newcastle ; West Ham / Liverpool.

 

Ce qu’il faut que vous compreniez, c’est que quand on gagne, on gagne une unité. Une unité, c’est votre unité de gain. Si vous misez 10 euros, une unité, c’est 10 euros. Si vous misez 50 euros, une unité, c’est unité de 50 euros.

 

Je vous montre match après match, sur ces 8 matchs.

West Ham /Liverpool : but à la 10ème minute de jeu. Comme je vous l’ai dit, c’était trop rapide, donc c’est comme si on n’avait pas joué. Donc pari remboursé.

 

West Bromwich / Stoke City : il y a eu but à la 60ème minute. Donc, là on gagne une unité. Donc un pari gagnant.

 

Sunderland / Aston Villa : il y a eu but à la 30ème minute. On a gagné. Donc plus 2 unités.

 

Norwich/Southampton : il y a eu but à la 76ème minute. On a gagné. 3 unités.

 

Manchester United / Swansea : il y a eu but à la 45ème minute de jeu. Après quel que soit le résultat du match, on est sûr de gagner. Il faut au moins qu’il y ait un but dans le match. Après, qu’il y ait 1-0, 2-1, 3-3, 5-4, n’importe quel score, on gagne. Donc ça fait +4 unités.

 

Arsenal/Newcastle : but à la 72ème minute de jeu. +5 unités.

 

Watford / Manchester City : il y a eu but à la 55ème minute de jeu. On a gagné. Donc +6 unités.

 

Et c’est ce que je vous disais en début de cette vidéo, pourquoi le proche du jackpot, c’est Leicester/Bournemouth, il y a eu 0-0, donc le pari a été perdant, donc au lieu de gagner 7 unités s’il avait été gagnant. On était à + 6 unités, donc s’il avait été gagnant, ça aurait fait +7 unités. 6 unités et à chaque fois qu’on perd un pari, un perd 5 unités, quand on a la malchance de tomber sur un 0-0.

 

Eh bien, on a gagné seulement une unité, donc c’est pour ça que je vous ai mis comme titre proche du jackpot. Et c’est ce qui est un peu malchanceux, c’est que Bournemouth a été réduit à 10 à la 57ème minute de jeu et il y a même eu un penalty qui a été loupé, donc c’est vraiment pour vous dire que c’était très très proche de gagner 7 unités dans le samedi.

Qu’est-ce que ça veut dire 7 unités ? Si vous misez 10 euros par pronostic, +70 euros, si vous misez 100 euros par pronostic, +700 euros, si vous misez 200 euros qui est ma mise pour moi sur Betfair, c’était +1400 euros, etc. Vous avez compris l’idée et la puissance des lay de Betfair et de toutes ces choses-là.

 

 

J’espère que vous avez aimé ce petit moment où j’explique mon service et que vous avez vu toutes les modalités par rapport à Betfair ou comment, malgré un penalty raté, on a quand même gagné une unité sur cette journée alors qu’on aurait pu en gagner au moins 7, ce qui aurait été une superbe journée, comme ça arrive de temps en temps dans les paris.

Merci d’avoir suivi cette vidéo. Si vous l’avez appréciée, je vous invite à cliquer sur le bouton « like » juste en dessous et à la partager sur Facebook. Une nouvelle fois, je voulais vous remercier : merci du fond du cœur de regarder toutes mes vidéos, de les partager parce que je sais que de plus en plus de monde me découvre par rapport au bouche-à-oreille. Merci, merci une nouvelle fois.

 

Si vous voulez avoir et comprendre en intégralité le principe du back and lay, j’ai réalisé une vidéo privée. Il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Cliquez sur ce lien, ça vous redirigera vers une autre page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse e-mail. Vous allez recevoir librement et gratuitement cette prochaine vidéo. Vous allez comprendre en intégralité Betfair et notamment ma stratégie et surtout tout ce qu’il faut mettre en place sur Betfair pour générer un complément de revenus par rapport à votre capital.

 

Merci une nouvelle fois. À tout de suite de l’autre côté pour la vidéo bonus.

Si vous visionnez cette vidéo depuis un smartphone, vous vous dites merci, Maxence, mais il est où ce lien ? Il se trouve en haut à droite de la vidéo YouTube, il y a un « i » comme info pour pouvoir la télécharger ou encore dans la description juste en dessous. Au plaisir et à tout de suite et pour cette vidéo bonus et surtout je filme comme si vous étiez par dessus mon épaule, au plaisir. À tout de suite.