Comment GÉRER le TILT ? YOH VIRAL POKER

 

 

 

 

Comment GÉRER le TILT ? YOH VIRAL POKER

Maxence : Comment gérer le tilt ? C’est ce qu’on va voir en détails dans cette vidéo. Donc on va faire un petit battle Poker-Paris sportifs. il y a énormément de similitudeS et pareil vis-à-vis du tilt où généralement c’est un fléau qui condamne énormément de parieurs et qui réduit à néant la bankroll. Donc c’est quand même quelque chose de dommage. Donc je suis avec Yoh Viral.

Yohan : Yoh !

Maxence : Donc tu as réalisé un million d’euros de bénéfices avec le poker.

Yohan : Ouais !

Maxence : Tu as également été coach de la Maison du bluff sur NRJ 12.

Yohan : Ouais !

Maxence : Tu as gagné aussi 150 000 € à un gros tournoi encore récemment. Tu gagnes pas mal d’argent avec le poker, bref, tu vas nous expliquer tout ça un petit peu et aussi comment gérer le tilt.
Donc juste avant, cliquez sur le bouton « s’abonner » pour rejoindre plusieurs milliers de parieurs gagnants abonnés à la chaîne YouTube. Donc je te laisse te présenter en 30 petites secondes brièvement et ensuite tout de suite nous dire : vis-à-vis du tilt, on fait comment pour ne pas péter un boulon et donc ne pas réduire à néant en mode game-over avec des gros all-in et si ça ne passe pas, on est dans la merde.

Yohan : Tu as raison de me cadrer, parce que si tu ne me dis pas 30 secondes, ça peut durer 10 minutes et je n’arrête pas de parler.
Donc comment gérer le tilt. Déjà je me présente en deux secondes. Donc je suis joueur pro de poker depuis presque huit ans. Donc je gagne là depuis trois ans à peu près 300 000 € net par an au poker. Avant ça, je gagnais mes premières années entre 50 et 100 000 € par an net. Aujourd’hui, je joue donc partout : sur internet, en réel. Je suis aussi team pro d’un site et je fais mes propres formations où j’apprends, j’aide les joueurs à devenir pro et à vivre du poker. Soit à vivre du poker complètement, soit à arrondir leur fin de mois avec le poker donc s’ils ont un taf à côté, up, le soir ils rentrent, ils jouent. Le but c’est d’arrondir leur fin de mois et de tirer des 1000, 2000, 3000, 4000 € par mois au poker en plus de son taf. Donc on a des formations de A à Z avec mon équipe de joueur pro qui gagne entre 5 et 30 000 € par mois au poker.
Donc, comment j’ai géré le tilt ? Le tilt c’est donc la partie, l’énervement et qui nous fait faire n’importe quoi en fait. Qui va nous faire faire …

Maxence : Voilà, on re-cave, on re-cave au poker ou en paris sportifs.

Yohan : Ouais ce n’est pas forcément la pire chose que de re-caver. La pire chose, ça va être de faire des choses qui sont hors bankroll. Donc hors bankroll ça veut dire : tu vas jouer des sommes qui ne sont pas alloués à ta bankroll. En gros, ta bankroll elle est de tant. Par exemple tu as 1 000 € de bankroll, c’est ton capital réservé au poker, la bankroll est par exemple de 1 000 €, tu es sensé jouer maximum 10 € par partie, donc 1% de ton capital. Si vous voulez voir une vidéo où on parle de ça, l’autre vidéo que j’ai faite avec Maxence où on parle de ça. Il y aura une autre vidéo comme ça ou elle est déjà sortie. Vous allez pouvoir checker ça, mais sachez que le tilt va vous faire jouer hors bankroll. Donc vous allez jouer des sommes beaucoup trop importantes par rapport à votre capital. Donc ça c’est le tilt.
Comment gérer le tilt ? La première chose que je fais en fait, ce n’est pas de gérer le tilt en frontal parce que ça va être dur de, forcément on est énervé quand on prend des mauvais coups. On prend des bad beat, c’est-à-dire que vous partez devant avec la 00 :03 :18. Ça s’appelle un bad beat. Tu vois, on a une paire de rois, le mec a paire de dix et hop il touche un dix. Il fait brelan.

Maxence : Et on dit : putain c’est quoi ce bordel.

Yohan : Normalement, tu as 80% de chance de gagner avec la paire de rois, mais bon, lui il a quand même 20%. Ça veut dire une fois sur cinq il va gagner. Il a le droit de gagner. Et vous avez l’impression que ça vous arrive tout le temps, plus qu’une fois sur cinq. C’est une impression. C’est-à-dire que déjà premièrement on a la mémoire sélective. C’est-à-dire qu’on se souvient plus des mauvais coups qu’on prend que de ceux qu’on met. Donc ça c’est la première chose. Donc rappelez-vous aussi, essayez de vous rappeler un petit peu tous les bad beat que vous avez mis, c’est-à-dire quand vous partez derrière, vous lui mettez et ben là ouais c’est normal, il y a une justice, de toute façon j’en prends plein. Ouais d’accord, mais bon le gars en face, il est en train d’hurler. Et c’est à cause de vous que lui il est en tilt. Donc c’est un peu pareil au final. Donc pensez à ça. Mais là, au lieu de gérer le tilt en frontal, on va d’abord apprendre à gérer sa bankroll et on va utiliser, on va implémenter une technique simple qui prend deux secondes et qui va vous permettre d’économiser énormément d’argent les fois où vous serez en tilt. C’est que vous allez bloquer les limites supérieures à ce que vous autorise à jouer votre bankroll. C’est-à-dire : si j’ai 1 000 € de capital réservé au poker, vous avez 1 000 € de capital réservé au poker, vous pouvez jouer maximum 10 € par partie. On l’a dit, maximum 1%. Moi, je conseille même 0,5%, soit 200 buy-in. Donc avoir 200 fois la mise, faire des parties à 5 € quand vous avez 1 000 €, bloquez tout ce qui est à 10 €. Bloquez toutes les parties à 10 €, comme ça vous serez capés aux parties à 5 €, il n’y a pas de partie à 7 €, c’est 5 € ou 10 €. Donc bloquez les parties à 10 € et plus, comme ça, vous êtes bloqués le jour où vous êtes en tilt, vous vous dites : ah ben non, je vais me faire une partie à 50 € pour me refaire. Vous cliquez dessus, vous ne pouvez pas la jouer, c’est vrai, j’avais bloqué. J’avais bloqué la partie. Ça m’a sauvé un nombre incalculable de fois de banqueroute et de choses comme ça. Parce qu’il y a toujours un moment où tu craques. Il y a toujours un moment au bout d’une semaine, deux semaines, un mois de coups qui se passent mal, de tournois qui se passent mal ou autre chose comme ça. On craque. Dans la vie de tous les jours aussi, on peut avoir une rupture, une séparation avec sa copine, on peut avoir une mauvaise nouvelle, quelque chose qui va nous mettre en tilt et nous faire jouer au poker de manière horrible, de manière totalement pas rentable. On le sait nous-mêmes, mais sur le moment, on le fait parce qu’on est en tilt. Donc si vous bloquez les limites au-dessus, vous êtes déjà tranquille sur ça. Je peux vous dire que ça va être beaucoup plus dur de perdre vite à coup de 5 €, que de perdre vite à coup de 100 € quand vous avez une bankroll de 1 000 €. Donc première chose, vous bloquez les limites au-dessus.
La deuxième chose pour gérer le tilt, vous allez, et ça j’en ai parlé aussi dans une autre vidéo avec toi Max, mais vous allez vous créer des horaires fixes de vie. Parce que si vous êtes, un jour vous vous réveillez à 10h du mat, l’autre jour vous vous réveillez à 16h00 et l’autre jour vous vous réveillez à minuit ou à 20h00 si vos périodes si c’est par période, c’est horrible. Vous allez avoir …

Maxence : Le corps est déglingué.

Yohan : Le corps est déglingué, le mental est déglingué. Le corps, un bon corps, en bonne santé et pas fatigué, bien reposé est un corps qui réfléchit bien, qui permet d’avoir un bon mental. De toute façon comme on dit : un corps sain dans un esprit sain, c’est ça.

Maxence : Absolument.

Yohan : Ou un esprit saint dans un corps sain, c’est plutôt l’inverse. A part si vous êtes Shredder des tortues Ninja, voilà, vous pouvez avoir l’esprit dans le corps. Donc en gros, il faut avoir un esprit sain dans un corps sain. Et pour ça, réveillez-vous toujours à heure fixe, donc plus ou moins la même heure. Mettez un réveil, couchez vous plus ou moins à heure fixe aussi. Ne vous décalez pas, sous prétexte que la partie est très bonne, etc. Donc faites ça.
Deuxième point : mangez bien. Donc faites attention à ce que vous mangez. Mangez des choses qui sont simples à digérer, des choses qui ne vont pas consommer votre corps. Quand vous êtes en phase de digestion, vous jouez beaucoup plus mal au poker. Donc déjà mangez en dehors du PC, en dehors de vos parties de poker, essayez de manger quand vous êtes tranquillement à une table. Et ne jouez qu’une à deux heures après avoir fini de manger, quand vous avez digéré. Parce qu’on joue beaucoup moins bien en phase de digestion. Et mangez des choses saines. De manière générale, essayez de vous rapprocher d’un rythme de vie, d’un mode de vie healthy, complément alimentaire aussi c’est ce que j’utilise : spiruline, guarana, oméga 3, donc c’est des choses que ma copine Lo Viral que vous trouverez sur YouTube aussi m’a permis d’implémenter dans ma progression au poker et dans mon échappement du tilt, dans ma fuite du tilt. Puisque le tilt arrive même aux joueurs professionnels. Et ce tilt arrive beaucoup plus les premières années, ne vous inquiétez pas. Au fur et à mesure du temps, vous allez effacer le tilt à force de prendre des bonnes décisions comme ça.

Maxence : Aujourd’hui, tu as encore envie de tilter de temps en temps ou ?

Yohan : Ça peut m’arriver, peut-être ça va m’arriver deux fois par an. Avant, ça pouvait m’arriver deux fois par jour. Donc on est vraiment dans de l’évolution énorme. Deux fois par an, c’est très peu, maintenant, ça va être pour des raisons un peu plus importantes du style je vais forcer un coup sur une très grosse limite dans une partie live, donc un pot à 70 000, 80 000 €. Ça va être un pot que je vais jouer rarement. Mais si j’ai forcé et que ce n’est pas un coup que j’aurais joué de cette manière là d’habitude et que je vais perdre du coup ce pot avec 80 000, mais avec une manière de l’avoir joué qui va être différente de ce que je fais d’habitude, là, je vais pouvoir effectivement tilter. Mais alors qu’est-ce que je fais tout de suite ? C’est que je vais m’arrêter de jouer, c’est-à-dire que c’est fini, je me lève et je prends instantanément un billet d’avion. C’est-à-dire que là on n’est même plus dans de : je me repose, c’est : je prends instantanément un billet d’avion et je vais à un autre endroit où il fait beau, où je n’ai pas de PC où je n’ai rien et où je ne joue pas au poker.

Maxence : Donc tu arrêtes quoi, tu arrêtes une semaine le break ?

Yohan : Ouais entre trois jours et une semaine ouais. Mais ça va m’arriver deux fois dans l’année vraiment. Et ça va être quelque chose au début, ça va vous arriver tous les jours de tilter. Et en fait, vous allez éliminer, grâce à ce que j’ai dit mais aussi voilà dans les formations. On explique plus en profondeur dans mes formations, sur mes sites vraiment comment arriver à gérer le tilt entre autre, c’est une des parties de la formation. Le plus important ça va être la technique. Parce que quand tu as une bonne technique, si tu es très fort techniquement, tu as beaucoup moins de tilt. Parce que quand tu es très fort techniquement, qu’est-ce qui va se passer. Si tu développes une bonne technique au poker, tu vas comprendre que chaque coup que tu fais, il est profitable. Donc tu vas dire que même si tu n’as pas de chance, tu vas te dire : ce n’est pas grave, je suis sûr et certain que c’était rentable sur le long terme. Donc tu vas dire : ce n’est pas grave, parce qu’en fait, ça va payer à la longue. Quand tu es dans le doute que ton coup que tu as joué, donc non seulement tu vois que tu n’as pas eu de chance. Mais en plus, que tu es dans le doute, que tu n’es pas sûr que tu as bien joué, là c’est horrible parce que tu as un tilt, le fait de ne pas savoir, de ne pas être sûr que tu as bien joué, ce qui est arrivé à énormément de joueurs, de ne pas être sûr qu’ils ont bien joué, de se dire : oui, il y a des chances que j’ai bien joué, mais je n’en suis pas sûr, eh bien fait qu’on a beaucoup plus de tilt. Le tilt prend une proportion énorme quand on est dans le doute. Donc la confiance en son jeu, la confiance en soi permet de diminuer le tilt en fait.

Maxence : Alors du coup, quand on gagne de l’argent, on a cette euphorie, on veut se refaire, quand on perd, voilà, on est bègue et là aussi on veut se refaire. Donc par rapport à ce tilt, est-ce que tu recommandes de faire un break 24 heures, 48 heures, systématiquement. Donc même si on ne tilte pas, mais tu as un ami, même une personne ouais qui fait du coaching un peu dans le poker, qui ne joue que trois fois par semaine, est-ce que toi déjà pour quasiment bien réduire le tilt, tu te fais un break de 48 heures par semaine où tu ne touches pas de PC. Est-ce qu’il y a une journée où tu ne joues pas ? Parce que souvent en fait, ce qu’on appelle le collage : plus on est sur les écrans, plus, moi, je parle pour les paris sportifs, on va s’inventer des matchs où on va parier alors qu’à la base, on n’aurait jamais du tout parié sur ce type d’évènement. Donc c’est ce qu’on appelle systématiquement le collage. Donc vous allez être aux écrans. Donc être collé H24. Toi, pour avoir à nouveau cette lucidité, fais-tu un petit break ?

Yohan : Ouais, ce que je te dis là, il faut vraiment faire un break, mais même physique, changer d’endroit dans l’idéal. Pour ceux qui ont les moyens en tout cas qui sont à des limites importantes au poker. Pour ceux qui sont à un petit niveau au poker en termes de mises engagées ne peuvent pas forcément se payer un billet d’avion pour partir à droite, à gauche. Donc qu’est-ce qu’il faut faire ? Il faut s’arrêter, éteindre le PC, éteindre les logiciels de poker, couper ça pendant quelque chose comme 24 à 48 heures en fonction de la dose de tilt dans laquelle vous êtes. Il faut être honnête avec soi-même et vraiment couper tout simplement pendant 24-48 heures. Ne vous inquiétez pas, la vraie raison, ce qu’il faut toujours penser c’est que les joueurs récréatifs, les mauvais joueurs seront toujours là après demain, ils seront toujours là …

Maxence : Voilà, ils seront là dans une semaine, un mois, six mois, trois ans, donc.

Yohan : Ne vous inquiétez pas, le manque à gagner, on peut se dire : ouais, mais je manque à gagner. C’est souvent l’erreur des joueurs pros. Là, je ne m’adresse même plus aux joueurs amateurs, mais aux joueurs pro qui tiltent, c’est de se dire voilà, mais non mais je vais manquer. Normalement, je gagne 200 € par jour au poker, là je vais manquer 400 € à gagner, non mais tu rigoles ou quoi ? Mais non, en fait tu ne vas pas les gagner en plus. Tu vas jouer tellement mal parce que tu vas tilter que de toute manière tu vas perdre. Ça va te retarder. Donc autant optimiser et prendre 48 heures. Et ça va être pareil pour vous si vous êtes à petite échelle, vous allez mal jouer en fait. Vous pensez que vous allez bien jouer et vous pensez que vous allez être sérieux et que c’est passé, mais vous allez quand même mal jouer. Et c’est évident qu’il faut, pensez à un truc. L’argent non perdu c’est de l’argent gagné. Donc l’argent non perdu égal de l’argent gagné c’est exactement le même argent. Ce n’est pas intuitif, mais si on ne perd pas 100 €, c’est exactement comme si on avait gagné 100 € en fait. Et ça, c’est un concept qui est un peu obscur, non mais je ne les ai pas perdu, je ne les ai pas gagné du coup. Ah oui, mais si tu les perds, tu ne les as plus.

Maxence : L’argent est récupéré par la suite.

Yohan : Donc tu dois récupérer les 100 €. Donc c’est comme si tu avais gagné 100 € le fait de ne pas les perdre au final. Parce que tu vois, les perdre, c’est pareil, c’est le même argent en fait. Il faut vraiment s’imaginer que c’est le même argent. Et ne jamais se dire : ouais de toute façon c’est l’argent du poker. Il ne faut pas se dire : de toute façon c’est l’argent du poker, je m’en fous, j’ai perdu c’est l’argent du poker. C’est votre argent. A l’heure actuelle c’est votre argent.

Maxence : Grave erreur.

Yohan : Il vous appartient cet argent -là. Vous l’avez gagné au poker certes, bravo. Continuez à gagner au poker, mais c’est votre argent. C’est l’argent qui vient du poker, mais qui viennent de n’importe où de votre métier ou pas, c’est de l’argent qui vous appartient à l’heure actuelle. Donc c’est votre argent que vous avez perdu.

Maxence : Donc moi personnellement, par rapport aux paris sportifs, j’aime bien conseiller, mettre maximum 20% de votre capital sur un bookmaker et le reste sur un portefeuille électronique. Donc par exemple Neteller donc si vous avez 10 000 €, vous mettez 8 000 € sur Neteller et 2 000 € ensuite sur un bookmaker, donc notamment Pinnacle et après moi personnellement, je déconseille un petit peu le live. Parce que c’est là où on part un peu en couille dans des analyses qui n’étaient pas du tout prédestinés dans un premier temps. Toi, vis-à-vis de la bankroll, tu préconises combien ? 10%, 15% max si quelqu’un qui aurait 10 000 € vis-à-vis du poker, il aurait combien sur, allez la plateforme PMU s’il joue sur cette plateforme, max 1500 €, tu conseillerais 1 000 €, 500 €.

Yohan : Non moi je n’ai aucun souci avec le fait de mettre …

Maxence : Parce qu’on a vite la gâchette du coup dès que l’argent est dessus. Alors que si on doit faire l’effort. Alors je ne dis pas qu’il y a quelque chose de magique, mais rien que le fait d’aller chercher, ça peut nous amener une petite lucidité dans ce qu’on peut faire

Yohan : Je vais te dire un truc, moi je préfère que l’argent il soit sur des sites.

Maxence : Ok.

Yohan : Parce que le problème, c’est que le fait est que le portefeuille électronique, voilà, il faut vraiment être assidu et charger son portefeuille électronique en permanence. C’est bien aussi donc les Skrill et compagnies.

Maxence : Ouais Skrill, Neteller, etc. que vous connaissez certainement.

Yohan : Maintenant, honnêtement, vous laisser l’argent sur le site ce n’est pas un problème du moment que vous bloquez comme je vous ai dit les limites.

Maxence : Ouais donc voilà tu bloques les limites, ok. Alors du coup, vous pouvez le laisser sur le site ouais.

Yohan : Ça revient au même au final, mais vous allez bloquer les limites, ça va être plus simple et surtout plus efficace parce que de toute manière si vous ne bloquez pas les limites du site, ne vous inquiétez pas de Skrill à votre portefeuille poker en 2 secondes il est déplacé. Donc du coup, vous pouvez quand même tilter et tout péter. Donc au final, il vaut mieux bloquer les limites, il faut le prendre à la source le problème, c’est de ne pas pouvoir jouer au-dessus de ce que vous êtes sensé jouer. Donc bloquez les limites, ne vous inquiétez pas, le jour où vous monterez, parce que vous aurez gagné de l’argent, vous passerez à la limite supérieure. Vous pouvez débloquer la limite, ça va prendre 24 à 48 heures mais le site ne va pas vous bloquer à vie la limite. Donc c’est 24 à 48 heures et il suffit de cliquer sur un bouton et c’est redébloqué. Et vous rebloquez la limite au-dessus. Toute ma vie, toute ma carrière, j’ai bloqué la limite au-dessus. Aujourd’hui, je n’ai plus besoin de bloquer les limites et tant mieux, parce que je suis à la limite maximum depuis plusieurs années sur les sites français et à l’étranger dans les parties mondiales. Mais à l’époque, je bloquais chaque limite supérieure à ce que je suis sensé jouer par rapport aux règles de bankroll management qui sont de 0,5% de son capital dans une partie dans l’idéal et 1% maximum.

Maxence : Ok, merci pour ton retour d’expérience. Donc si vous avez déjà tilté, on ne vous le souhaite pas, mais il y a 99% de chance que ça soit le cas.

Yohan : Il y a forcément des cas.

Maxence : … n’hésitez pas à nous dire votre retour d’expérience, voilà, qu’est-ce que vous avez ressenti, c’était à quel moment ? Donc dites-le dans les commentaires juste en-dessous.

Yohan : Ne cassez rien aussi. Il y a beaucoup de gens qui cassent des ordis, des écrans…, ça n’a aucun sens

Maxence : Ah ouais, dès fois on a envie, pam de tout péter le mac, le PC ou une tablette. Ouais parce que voilà, sur le coup de l’impulsivité, des émotions, bim bam boum. Donc n’hésitez pas à laisser votre retour d’expériences et si vous avez d’autres astuces pour lutter contre le tilt, n’hésitez pas à le dire également.
Donc merci une nouvelle fois d’avoir suivi la vidéo. Donc si vous l’avez apprécié, cliquez sur le petit pouce juste en-dessous et si vous êtes encore là, vous vous dites : je veux me débarasser du fléau du tilt, Yohan, est-ce que tu as une formation sur le sujet ou un programme d’accompagnement ? Dis nous tout pour les personnes qui voudraient aller encore plus loin dans le poker et surtout ne pas voir réduire à néant sa bankroll à cause de ce fléau du tilt qui touche malheureusement beaucoup de joueurs de poker et puis énormément, je n’en parle pas des joueurs de paris sportifs qui est juste gigantesque.

Yohan : Dans mes programmes, dans mes formations, on aborde le tilt dans la plupart des vidéos. Vous allez entendre parler de concept sur le tilt pendant qu’on est en train de jouer. Donc on va jouer, on explique ce qu’on fait et on explique comment on évite le tilt entre autre dans ces formations-là. Club Padawan, Club confirmé, Club Elite, en fonction de votre niveau de jeu, vous choisissez l’une des trois formations. Donc elles sont dans la description de Maxence et je vous laisse allez voir. Je vous mets aussi pour ceux qui vraiment débutent au poker, qui ont envie d’y aller tranquille, qui n’ont pas forcément envie d’investir dans un programme maintenant parce qu’ils n’en sont pas encore à ce stade-là. Eh bien, j’ai une formation gratuite, c’est 30 heures de vidéos que je vous offre. Donc 30 heures gratuites où je donne des cours dans une académie de poker. Ça a été filmé. Donc à la Maison du bluff sur NRJ 12, huit garçons, huit filles qui apprennent le poker. Je leur donne des cours. Et donc ces 30 heures de formation, on vous les met aussi dans la barre de description sur un lien, vous les recevez directement par mail et ce gratuitement. Donc voilà, profitez de ça et puis je vous retrouve dans les programmes où le but est de vous former à réussir à gagner votre vie au poker et à arrondir vos fins de mois avec ce jeu là.

Maxence : Ok, merci, tout est dans la description juste en-dessous. Et si vous visionnez cette vidéo depuis un smartphone ou une autre plateforme, il y a le (i) comme info en haut à droite de la vidéo ou encore il y a le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Donc cliquez sur le lien, ça va vous rediriger vers la page de présentation. Donc soit pour le cadeau de bienvenue ou pour regarder un petit peu la page de présentation des différentes formations et savoir si vous avez le bon profil pour réaliser un deuxième revenu avec le poker. Donc on vous dit à tout de suite de l’autre côté et bon poker à vous et au plaisir pour la suite.

Yohan : Merci Max !

Maxence : Bye bye !

Yohan : Ciao ciao tout le monde !