Comment Gazon Futé GAGNE de l’ARGENT avec des PRONOSTICS ASIAN HANDICAP sur le FOOTBALL ?

Transcription – Gazon Futé, étude de cas football

Maxence : dans cette nouvelle vidéo étude de cas, on va voir à travers Romain comment il gagne de l’argent sur les paris football via les pronostics asian handicaps. Ici Maxence Rigottier du blog gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr.

Et aujourd’hui je suis avec Romain qui a été membre de ma formation Parieur gagnant, parier comme un pro en avril 2014. Il est également membre du club privé Paris Sportifs depuis un an et demi. Tu génères de l’argent à travers les paris football et surtout sur une spécialité qui est l’asian handicap. Tu as également un site qui s’appelle Gazon Futé et un programme. On va voir tout ça ensemble.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder au programme de Gazon Futé :

Programme Gazon Futé

Mais, juste avant qu’on voie le profil de Romain qui est également joueur de poker, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous. Ça vous permettra de recevoir gratuitement et librement toutes mes prochaines vidéos sur YouTube et de rejoindre les quelque 2000 abonnés de cette chaîne. Cliquez sur le bouton « s’abonner » juste en dessous, comme ça vous allez recevoir toutes les vidéos pour parier comme un pro, générer du cash dans les paris sportifs.

Salut Romain !

Romain : salut Maxence.

Maxence : brièvement, est-ce que tu peux nous expliquer ton parcours dans les paris sportifs et le fait que tu sois aussi joueur de poker ?

Romain : je vais me présenter vite fait. Je m’appelle Romain, je suis responsable du site Gazon Futé qui est un site recensant les joueurs absents des principaux championnats de foot européens. Je suis inscrit au club privé depuis un an et demi maintenant.

Tu me disais mon parcours, c’est ça ?

Maxence : oui, comment tu as démarré dans les paris ? Pourquoi tu t’es intéressé à ce sujet ? Quel a été l’élément déclencheur ?

Romain : je n’étais pas un gros parieur du tout. Je me suis toujours intéressé aux paris sportifs parce que j’aime le foot, je suis abonné au Parc depuis 1997, j’ai toujours fait des paris entre potes juste avant les rencontres qu’on allait voir par exemple. Quand j’étais petit, je faisais des loto foot avec mon père, on remplissait les grilles de loto foot, mais voilà, comme ça, sans stratégie. Pour moi, les paris sportifs, c’était vraiment purement ludique et occasionnel. Clairement, je n’ai jamais été un gros parieur. Par contre, j’aime bien les paris. Mais je me disais, tant que je n’ai pas de stratégies, ça ne me sert à rien que je m’y mette à fond. Je ne voulais pas gaspiller de l’argent bêtement.

Comme tu disais, j’ai joué assez longtemps au poker, je pense que je faisais partie des quelques joueurs qui parvenaient à gagner de l’argent au poker en France. J’ai aussi été croupier dans les salles de jeu à Paris.

L’ensemble, c’est-à-dire mon intérêt pour les paris sportifs même si je ne pariais pas beaucoup, ma passion pour le foot, le fait que je jouais au poker et le fait que j’ai été croupier, je pense que tout ça m’a permis de mieux appréhender les jeux d’argent donc les paris sportifs en particulier.

Depuis un an et demi que je parie sérieusement et que j’ai intégré le club privé, je gagne de l’argent grâce aux paris.

Maxence : félicitations. On va voir tout ça en détail, parce que tu as une spécialité qui est les paris asian handicaps. Vous vous dites, mais waouh qu’est-ce que ça peut bien être ? Comme ça, on va revenir en détail sur les différents paris asian handicaps.

Je pense que tu dois te régaler au Parc des Princes cette année, ou du moins depuis 2-3 ans, depuis l’arrivée des Quataris, avec Zlatan Ibrahimovic, Cavani et consorts. C’est quand même plus sympa.

Romain : avec la dream team qu’on a, on se régale, on ne se pose plus la question de savoir où on va gagner ou non les matchs, on se demande juste combien de buts on va marquer, même si ç’a été un peu au détriment de l’ambiance. Je suis un peu moins à fond qu’avant, mais bon, c’est sûr qu’il y a du spectacle.

Maxence : j’imagine. Si vous êtes supporter du PSG, peut-être qu’un jour vous allez voir un match avec Romain. Vous voyez certainement aussi l’évolution du club depuis l’arrivée des Quataris et de cette dream team qui explose la Ligue 1 en toute logique par rapport aux joueurs qu’ils ont sur la pelouse.

Romain : c’est sûr que c’est incomparable par rapport à quand j’étais plus jeune.

Maxence : première question : pour quelle raison tu avais intégré le club privé Paris Sportifs ? Est-ce que c’était pour te former ? Est-ce que c’était pour accéder aux bookmakers.com ? Est-ce que c’était pour comprendre comment on sélectionne des pronostics sur le football ? Est-ce que c’était pour ne plus être isolé, seul dans ton coin et rejoindre une communauté ?

Aujourd’hui, on est plus de 300 membres, on est 316 membres au moment je fais cet enregistrement, on est quasiment mi-décembre 2015. Est-ce que tu peux nous expliquer tes motivations pour rejoindre la formation Parieur gagnant, parier comme un pro et le club privé Paris Sportifs ?

Romain : moi en fait, c’est que j’étais complètement novice puisque, comme je te disais, je pariais, mais entre potes, comme ça, de manière ludique. Moi, ce que ça m’a apporté, c’est que je n’avais pas du tout d’outils pour gagner de l’argent dans les paris sportifs. Ça m’a appris toutes les bases pour apprendre à parier. Je ne connaissais pas les bookmakers, je ne connaissais pas les VPN, je ne connaissais pas tout ça, les tipsters, je ne savais pas ce que ça voulait dire tout ça. Même s’il y avait l’expérience du poker qui m’a permis d’aller un peu plus vite, mais tout ça, je ne connaissais pas. Ça m’a forcément apporté énormément.

Maxence : j’imagine. Si on démarre ou que vous êtes seul dans votre coin, comme j’aime bien le dire, moi-même j’apprends encore énormément de choses. Encore lundi à la séance de coaching commun du club privé Paris Sportifs, il y avait un membre qui expliquait tout ce qu’il réalisait avec les courses de lévriers, et évidemment on apprend toujours énormément dans les paris, même si vous expert ou si ça fait plusieurs années.

Si vous démarrez, vous ne soupçonnez même pas tout ce que vous ignorez sur le sujet. N’oubliez pas de retenir tout ça. Si vous êtes débutant, vous ignorez énormément de choses et si vous êtes expert, vous allez toujours apprendre de nouvelles choses parce que moi-même, j’apprends chaque semaine d’autres points qu’on ignore parce que le marché des paris sportifs évolue.

Romain : il y a plein de parieurs expérimentés dans ton club et on se rend compte que même eux, ils apprennent régulièrement de nouveaux trucs. On en apprend tous les jours, c’est ça qui est bien.

Maxence : quand on est seul dans son coin, on doit chercher la pertinence des informations, si elles sont vraies, si c’est une arnaque, si c’est fiable alors que quand il y a un espace d’échanges, on peut savoir si c’est fiable, si quelqu’un l’a déjà testé ou réalisé. Et du coup, ça permet d’économiser de l’argent et du temps, et surtout avoir un domaine d’expertise que peu de personnes peuvent avoir en France.

Romain : tout à fait.

Maxence : je vais réexpliquer brièvement l’asian handicap et après, tu vas nous expliquer comment ça t’est venu d’utiliser cette méthode pour sélectionner des paris asian handicaps. Tu arrives à générer de l’argent, du coup, tu fais aussi gagner de l’argent à des membres dans le club privé.

L’asian handicap, qu’est-ce que c’est ?

C’est tout simplement des pronostics où vous voyez asian handicap -1, asian handicap -0,25, asian handicap – 0,75, asian handicap over 2, over 3, under 2, under 3, over 2,5 buts. Vous les avez sur de nombreux sports.

Asian handicap -1 ou +1 : si vous prenez PSG contre Caen, PSG asian handicap -1, si le PSG gagne par 1 but d’écart, donc 1-0, 2-1, 3-2, 4-3, pile par un 1 but d’écart, vous êtes remboursé, vous n’avez pas gagné, vous n’avez pas perdu. Si le PSG gagne par 2 buts d’écart ou plus, donc 2-0, 3-1, 3-0, 4-0, 4-1, etc., vous gagnez le pronostic et vous perdez seulement s’il y a la victoire de Caen ou le match nul.

C’est important parce que sur l’ARJEL, vous avez perdu si le PSG gagne d’un but en faisant un asian handicap -1. Et sur les bookmakers.com, comme Pinnacle qui est le bookmaker.com que je vous recommande, vous êtes remboursé. Ça va faire une grosse différence sur le long terme. Pareil, si vous hésitez à jouer des overs 2,5 buts, ou des unders, c’est plus malin de faire un over 2 ou un under 3, et être remboursé, plutôt que de jouer un +2,5 buts ou un -2,5 buts. Il faut toujours se demander comment je peux sécuriser mon pronostic pour que mentalement ou psychologiquement, je ne tilte pas, je n’ai pas la psychose. C’est important de l’avoir à l’esprit.

Je te laisse nous expliquer comment tu fais pour réaliser une dizaine de pronostics par semaine, tes critères, ce que tu mets en place pour pouvoir les sélectionner et te dire : là c’est une opportunité.

Romain : je savais que tu allais me poser la question. Les asian handicaps, je ne les sélectionne pas différemment de ce que je le ferai pour un pari classique en X2. Quand j’analyse mes matchs, je ne me dis pas si ce sont de bons matchs pour jouer en asian handicap ou pour les jouer en sec 1X2. Le seul truc que je cherche, c’est de savoir où se situe la value, c’est-à-dire est-ce qu’elle se situe sur l’équipe numéro 1 ou sur l’équipe numéro 2 ou est-ce qu’il n’y en a pas du tout, ce qui arrive malheureusement la plupart du temps.

L’asian handicap me permet d’éliminer la probabilité du nul, la probabilité d’un troisième choix, parce que ce n’est pas évident de trouver une value quand tu as trois choix possibles. Quand il n’y en a que deux, ça simplifie grandement les choses. C’est juste ça, trouver la value. C’est la méthode principale du programme que j’ai créée sur Gazon Futé. C’est vraiment celle sur laquelle je me base le plus pour gagner de l’argent. Pour moi, c’est vraiment le nerf de la guerre, trouver la value.

Je pense que je suis vraiment parvenu à le faire et j’essaie de continuer à la trouver. Pour moi, la value se trouve vraiment sur ça, et c’est pour ça que j’ai créé un site sur les joueurs absents, blessés, suspendus, la value repose sur l’état physique d’une équipe et sur le niveau de jeu global d’une équipe. Je pense que ce sont deux critères que les bookmakers ne tiennent pas vraiment compte.

Je trouve que c’est là-dessus qu’on arrive à avoir un avantage sur le bookmaker parce que le bookmaker et les parieurs vont se focaliser uniquement sur les résultats et les bookmakers vont ajuster leurs cotes en fonction des résultats des équipes. Comme les parieurs vont faire exactement la même chose, ils se concentrent vraiment sur les résultats, ça va renforcer ces cotes qui, pour moi, parfois sont erronées parce que tu as plein d’équipes qui pratiquent un bon football, qui vont finir par être récompensées. On l’apprend dans ta formation, il y a plein d’équipes qui ont la pression de la gagne, et qui vont à un moment donné être obligées d’avoir un résultat et quand ça se traduit vraiment dans le jeu par de bons enchaînements, des équipes qui se créent des occasions, je remarque que très souvent, ça se confirme au niveau de la value sur le long terme. C’est l’objet principal de ma méthode. C’est vraiment comme ça que je sélectionne les asian handicaps, en me focalisant sur la value.

L’asian handicap me permet juste de sécuriser un pari sans avoir à fabriquer le pari en plaçant une partie de la mise sur le nul et l’autre sur le reste. Ça permet de lisser la variance pour avoir des résultats plus réguliers. C’est ce qui fait qu’actuellement, sur un mois de paris, je n’ai jamais perdu de l’argent. Ça m’est arrivé de perdre 15 euros une fois, mais globalement, j’ai soit toujours été à l’équilibre, soit j’ai gagné 100, 200 et parfois plus de 400 euros sur un mois. L’asian handicap me permet d’avoir des résultats réguliers et un revenu sécurisé.

Maxence : un exemple que tu peux avoir, si tu prends Valence-Barcelone, la cote de Valence à domicile est à plus de 10, elle doit être à 11. Si tu vois l’asian handicap Valence +2 à domicile ou +2,5 avec une cote à 1,60, là, tu as un value bet parce que tu dis que c’est quand même peu probable que Barcelone gagne 3-0 à Valence.

Romain : voilà. D’ailleurs j’ai parié sur ce match-là. Je vois +2,25 à 1,49.

Maxence : c’est la même réflexion que je me faisais. On sait très bien qu’il y a de grandes chances que Barcelone gagne, mais après, qu’ils gagnent 3-0 ou 4-1 à l’extérieur, c’est beaucoup plus difficile.

Romain : exactement, à l’extérieur à Valence qui n’est pas une équipe dégueulasse. Je vois que la cote du sec est à 9,65, donc moi j’ai tout bêtement parié sur le +2,25 parce que c’est sécurisé, donc j’ai plus de chance de remporter le pari, et puis il y a aussi une chose sur les paris asian handicaps, c’est qu’il y a une value intrinsèque au pari en lui-même parce que la cote est plus importante que si tu construisais le pari toi-même.

Du coup, sur le long terme, j’ai des statistiques, même si tu paries sur n’importe quelle équipe, par exemple sur un échantillon de 1000 matchs, tu ne peux pas perdre de l’argent en pariant sur les asian handicaps. C’est un truc tout bête. Mais si tu paries que sur des asian handicaps, même sans faire d’analyse, sans rien, si tu perds de l’argent, tu peux avoir un yield de -1 %, mais tu resteras à l’équilibre et donc c’est un gros avantage de sécuriser ses paris de cette façon-là.

Maxence : vous vous dites peut-être merci, Romain, merci, Maxence, mais quels sont les sites que tu utilises concernant les statistiques et les joueurs blessés ? Est-ce que tu utilises Who Scored ? Est-ce que tu utilises Go Win ? Est-ce que tu utilises Football 24 ? Est-ce que tu utilises Soccerstat ? Est-ce que tu utilises Flash Résultats ? Est-ce que tu utilises L’Équipe ou des forums ? Comment tu procèdes pour être à la pointe vis-à-vis des joueurs blessés, des joueurs suspendus et ensuite pour avoir une vue d’ensemble des stats ou des confrontations antérieures ?

Romain : les sites que je consulte, sur Gazon Futé, je reprends des données d’un site qui s’appelle Whoout, c’est un site qui recense les joueurs blessés et suspendus. J’ai eu l’autorisation du responsable de ce site pour pouvoir les diffuser sur Gazon Futé.

Maxence : ça s’appelle comment exactement ?

Romain : W-H-O-O-U-T, whoout.com

Maxence : W-H-O-O-U-T, OK. Je mettrai le lien juste en dessous ou dans l’article. Comme ça, vous allez pouvoir consulter.

Romain : je me base là-dessus et sur Flash Résultats et Who Scored. Je me base sur ces trois sites-là. Ensuite, je détaille vraiment toutes les statistiques que je consulte avant de placer un pari pour les jouer en asian handicap. Tout ça, je le détaille dans le programme.

Maxence : on va justement rebondir sur ton programme. Je l’ai visionné cette semaine. C’est un programme excellent, payant où en 7 modules vous avez toute la méthode : comment sélectionner un pronostic ; toutes les étapes et les différents sites que tu utilises ; c’est vraiment un programme de haute performance où pendant les 7 modules, tu montres à 100 % ce que tu réalises et comme ça, ça vous permet de gagner de l’argent.

Comment t’est venue l’idée de créer ce programme ? Est-ce que tu peux nous expliquer en détail les avantages, les bénéfices et les retours que tu as eus ? Tu as déjà des retours de dizaines de membres vis-vis de ton travail.

Romain : l’idée était que je n’avais plus le temps de parier. J’ai un travail à côté qui me prenait pas mal de temps, donc je n’avais plus le temps de parier. Donc, comme je n’ai plus le temps, et que mes paris nécessitent pas mal de travail en amont, je n’avais plus de temps de le faire. Je me suis dit que quitte à ne plus parier, autant faire profiter de ma méthode aux gens qui le souhaitent. Voilà. C’est vraiment la raison pour laquelle je l’ai vendue. C’est pour ça, par manque de temps.

Et ensuite tu avais d’autres questions ?

Maxence : les personnes qui disent j’aimerais rejoindre, quels sont les bénéfices principaux de ton programme ?

Romain : les gens sont très contents parce qu’ils me disent : je me suis vraiment amélioré, je ne perds plus d’argent. Ça déjà, c’est énorme pour les gens qui étaient habitués à perdre des montants incroyables dans les paris sportifs. Se dire, aujourd’hui c’est bien parce que je ne perds plus d’argent, déjà je suis content d’avoir réussi ça. En fait à l’intérieur de mon programme, j’ai une technique qui permet vraiment de ne plus perdre dans les paris sportifs. C’est un truc tout bête à mettre en place. Ce n’est pas du surbet, les gens pensent sur c’est du surbet, mais ce n’est pas du surbet.

Maxence : je confirme à 100 %. On pourrait se dire, mais comment c’est possible d’avoir une technique à 100 % de ne pas perdre d’argent ? Il fallait y penser. On me l’avait déjà dit une fois, puis j’avais dû oublier, mais c’est excellent. Ça vous permet aussi de gagner de l’argent si vous n’êtes pas trop mauvais parieur, ce qu’il y a des grandes chances. J’estime à au moins 20 % le nombre d’excellents pronostiqueurs. Mais après, c’est parfois une question de mauvaise gestion, le tilt. Si vous êtes un parieur normal, correct, juste correct, voire satisfaisant, vous allez même gagner de l’argent en ayant zéro euro en poche grâce à une astuce que vous donnera Romain. Vous allez vraiment kiffer et rien que pour ça déjà, vous allez rentabiliser l’investissement.

Romain : exact. J’ai encore une personne qui m’a dit : merci Romain, j’ai réussi à gagner. Pas grand-chose le mec a gagné 20 euros, mais sans débourser un seul centime, donc il était content. Il est possible de gagner jusqu’à 400 euros, sans débourser un centime, donc l’une des premières choses que j’enseigne dans le programme, j’enseigne ma méthode principale, celle que je viens d’évoquer, celle qui me permet de déceler les value bets. Comme je te disais, c’est une méthode qui est basée sur le niveau de jeu des équipes. Après, j’ai plein d’autres méthodes, trois autres méthodes complémentaires. Je pense qu’elles sont assez lucratives aussi. J’ai plein de bonus, comme aller voir un match au Parc avec moi, plein d’aide, plein d’outils pour aider les membres dans le choix de leur pari.

Maxence : il y a le lien dans la vidéo et dans la description juste en dessous, ou encore dans l’article si vous êtes sur mon blog. En plus de ton programme, si vous passez par mon lien, je vous offre en plus ma formation sur l’asian handicap. Vous allez apprendre l’asian handicap -0,25, +0,25, +0,75, +1, -1, l’over 2,5, l’over 2, l’under 2, l’under 3, etc. Tous les asian handicaps sont revus à la loupe. Vous avez à chaque fois une petite vidéo, donc vous allez avoir cette formation en bonus. Et le deuxième bonus que je vous offre, c’est ma formation « sécurisez vos pronostics ». C’est une formation où j’explique le pari remboursé, le pari chance double, le pari draw no bet, quelques autres paris asian handicaps, et surtout je donne une technique avec un ROI entre 5 et 10 % à mettre en place dans vos pronostics football.

En passant par mon lien spécial, vous allez bénéficier en plus de deux bonus qui vous permettront d’avoir la panoplie complète pour bien réussir dans les paris sportifs.

Autre question que j’aime bien évoquer avec les membres. Tu as intégré la formation Parieur gagnant, parier comme un pro en avril 2014. Tu avais aussi accès au club privé, donc ça fait bientôt deux ans que tu es à l’intérieur du club privé. Quelles erreurs que tu faisais par le passé quand tu faisais des mises de quelques euros avec ton père ou quand tu étais plus jeune et aujourd’hui tu te dis, mais comment j’ai pu faire ces erreurs de débutant ou avoir fait ça alors que ça te paraît aberrant ou même c’est tellement évident maintenant que tu ne les feras plus jamais ?

Romain : comme tu le disais, ça se limitait au loto foot avec mon père. Ce que je faisais, c’est qu’on pariait sur le favori, des trucs comme ça, uniquement sur le favori, sans me poser de questions. Souvent je pronostiquais le PSG parce que c’est mon équipe de cœur et puis voilà. Je perdais forcément parce que ce n’était pas la même équipe. Les erreurs, je n’en commettais pas avant parce que je ne pariais pas tant que cela. Mais, ce que j’ai remarqué par rapport à avant, c’est que je suis plus discipliné.

Et je me dis, même avant au poker, je n’étais pas assez, alors que je gagnais pourtant de l’argent, mais je me dis que j’aurais pu en gagner beaucoup plus si j’avais eu un meilleur état d’esprit. Je pense que c’est la chose que j’ai vraiment apprise dans ta formation. C’est la rigueur, la patience, ne pas s’enflammer. Il ne faut pas remettre en question ses choix sous prétexte qu’on a perdu un coup au poker ou un pari. C’est vraiment une course de fond les paris sportifs.

Comme au poker, il faut juste se dire qu’on a pris la bonne décision et qu’en prenant cette même décision dans d’autres circonstances, la majorité du temps, on l’aurait remporté. Il y a toujours un effet de jeu, on a toujours des bad bits au poker et on en aura toujours, mais ça ne doit pas remettre en question une stratégie. Le club privé, la formation m’ont appris cela. Tant pis si tu perds 3 ou 4 matchs de suite, il faut se dire qu’il y a des milliers d’opportunités de paris et un jour, on fera une série de 8-9 paris gagnants consécutifs, ça rattrapera largement nos pertes. Ce que ça m’a appris, c’est vraiment ça. Je suis plutôt d’un naturel passion parce qu’au poker, j’en ai fait énormément, mais je pense que j’aurais pu être encore meilleur.

Je vois par exemple des gens qui font des montantes pour se refaire sur Facebook, je me dis que c’est n’importe quoi parce qu’il y a énormément d’opportunités de paris chez les bookmakers et c’est dommage de vouloir se refaire en deux matchs ou en un match alors qu’on peut se refaire très progressivement en continuant de miser avec des mises fixes sur des matchs. Ta formation m’a vraiment appris ça.

Maxence : pour rebondir sur une autre question, tu es également joueur de poker. Quels sont les avantages du poker pour les paris sportifs ou à l’inverse quels sont les avantages des paris sportifs pour le poker, parce que je sais qu’il y a de plus en plus de membres qui sont aussi joueurs de poker, ou d’autres qui font du poker comme ça pour s’initier. Comment et dans quel sens tu vois que c’est complémentaire et que ça t’aide à 100 % ?

Romain : moi le poker, ça fait trois ans que je n’y joue plus parce que c’est devenu compliqué de gagner de l’argent en France. Je ne sais pas toi, les personnes qui te contactent doivent jouer sur des rooms étrangères ?

Maxence : oui ce sont principalement des joueurs de poker qui sont à Malte. Là, il y a un membre, Vincent, qui est à Tahiti. Donc, on a différents membres qui sont principalement sur des rooms étrangères.

Romain : au début, c’était possible de gagner de l’argent parce que ça avait attiré beaucoup de gens qui ne savent pas jouer, puis les mecs ont appris, donc un nivellement s’est fait, ce qui fait que le rake qui est le prélèvement sur les pots, on ne pouvait plus le battre. Voilà pourquoi j’ai abandonné, c’est parce qu’en France, c’est devenu vraiment compliqué. Après, je voulais continuer à gagner de l’argent, mais en live, donc sur les tables, mais pareil le prélèvement est trop important pour espérer en tirer un revenu, donc il faudra vraiment, pour ceux qui veulent gagner au poker, qu’ils s’exilent à Malte. Je pense que là effectivement c’est possible. Comme je te disais, je ne m’y intéresse plus depuis que je me suis mis aux paris sportifs. Ça fait trois ans que je n’ai pas touché une carte.

Maxence : tu es maintenant 100 % focus sur les paris sportifs.

Romain : Oui. Le problème du poker pour gagner de l’argent, c’est qu’il faut multitabler. Il faut jouer sur plusieurs tables en même temps. Le but est de jouer plein de mains pour lisser la variance. Le truc, c’est que tu as vite fait d’y passer ta vie. Je n’ai plus envie d’avoir continuellement les yeux rivés sur un écran. L’avantage des paris sportifs, c’est que tu n’as pas besoin de rester coincé devant ton ordi et de prendre une décision par seconde.

Je trouve que les paris sportifs sont moins fatigants, c’est moins stressant. Tu fais ta sélection, tu peux même la faire sur papier si tu as envie. Tu as le temps que tu veux, tu n’as pas un time que te presse. Une fois que tu as placé tes paris, tu peux aller faire ce que tu veux, faire un footing, aller voir tes amis. Si tu veux regarder le match sur lequel tu as parié, tu peux le faire. Mais si tu n’as pas envie, par exemple toi, tu recommandes de ne pas regarder les matchs sur lesquels tu paries, si tu n’as pas envie de le faire, ce n’est pas grave, le match se déroulera quand même et ton pari sera exécuté, alors qu’au poker, tu es obligé d’être devant ta table et de prendre les décisions. C’est vraiment ça l’avantage des paris sportifs par rapport au poker.

Je n’ai pas envie de dénigrer le poker parce que je n’y joue plus, mais moi, maintenant, les paris sportifs sont vraiment plus faits pour moi.

Maxence : l’inconvénient du poker, il est tout bête : si on ne fait rien, il ne se passe rien, alors que dans les paris sportifs, quand tu as placé tes paris, le match se déroule quel que soit le sport. Je pense notamment aux sports US, le basket, le baseball, le hockey, la NBA au basket, la NHL au hockey ou la MLB ou baseball, c’est en pleine nuit, vous dormez, comme ça, vous n’avez pas le stress en vous disant : waouh ! que s’est-il passé, est-ce que j’ai gagné la dernière minute, est-ce que j’ai gagné facile, est-ce que j’ai perdu à la dernière minute ? Ça permet de réduire tout ce stress. Alors qu’au poker, malheureusement si on ne fait rien, il ne se passe rien.

Par rapport à ce que tu convoquais et au fait que je dise que je regarde très rarement des matchs en live sur lesquels j’ai parié, par rapport au stress, j’utilise notamment grâce à ton programme le site Footyroom. Moi personnellement j’ai Bet365 où j’ai énormément de matchs en live. Mais vous avez des sites comme Footyroom qui permettent d’avoir un résumé en 2-3 minutes d’une quantité de matchs assez astronomique. Ça permet aussi d’avoir toutes les infos possibles par rapport au niveau des équipes.

Merci pour ton retour d’expérience. Pour finir sur une dernière question : quel message laisserais-tu aux personnes qui se posent des questions sur la formation Parieur gagnant, parier comme un pro et le club privé Paris Sportifs en se demandant si c’est sérieux, si c’est fait pour moi. Quel message tu laisserais aux personnes qui sont pas mal de questions par rapport au club privé ou à la formation Parieur gagnant ?

Romain : est-ce que c’est sérieux ? Oui, je peux l’attester. Moi personnellement je n’ai pas trop hésité quand l’opportunité s’est présentée parce que j’étais novice et donc j’ai appris plein de choses. Le message : vous ne prenez vraiment aucun risque. Maxence a pignon sur rue. Si ça ne vous convient pas, vous pouvez toujours vous faire rembourser. Je pense qu’il y a toujours une garantie satisfaction ou remboursé ?

Maxence : oui, complètement.

Romain : donc la prise de risques est nulle parce que… si vous êtes novice comme moi, vous allez forcément apprendre des choses. Si vous êtes expérimenté, comme on le disait tout à l’heure, il y a plein de parieurs qui sont expérimentés à l’intérieur du club privé et qui ont acheté la formation, qui continuent d’apprendre en permanence des choses. Si vraiment vous vous posez des questions, n’hésitez pas trop parce que franchement ça en le nécessite pas vraiment.

Maxence : merci pour ton retour d’expérience. Si vous voulez retrouver Romain, vous pouvez à travers son site Gazon Futé, soit à travers ton programme qui est juste en dessous, vous avez le lien. Si vous êtes sur YouTube, vous l’avez dans la description. Il y a un lien également à l’intérieur de la vidéo YouTube si vous voulez rejoindre son club privé. N’oubliez pas qu’en passant par mon lien, vous allez recevoir deux bonus. N’oubliez pas de m’écrire pour recevoir ces deux bonus.

Si vous voulez aussi retrouver Romain, tu mets tous tes pronostics à l’intérieur du club privé Paris Sportifs.

Juste avant de vous laisser, je vous invite à cliquer sur le bouton « like » de Facebook juste en dessous et de partager cette étude de cas si vous l’avez appréciée et si vous connaissez des gens qui font également des paris sur le football. Juste avant de vous laisser, il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Cliquez sur ce lien, ça va vous rediriger vers la page de liste d’attente du club privé Paris Sportifs. Indiquez votre prénom et votre adresse email, comme ça, vous allez savoir quand je rouvre les inscriptions.

Comme je l’évoquais également dans cette étude de cas, il y a déjà plus de 300 membres à l’intérieur du club privé Paris Sportifs. Ça vous permettra d’aspirer une communauté. Vous allez avoir les outils pour parier comme un pro, Pinnacle, Sbobet, Bet365, Betfair, même si vous êtes résident français, même si vous êtes dans un pays où ce n’est pas accessible. Vous allez avoir accès à une liste de tipsters, vous allez avoir accès à une communauté, vous allez avoir accès à tous mes pronostics, etc.

Cliquez sur le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube, ça va vous rediriger vers cette page de liste d’attente où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse email.

Si vous visionnez cette vidéo depuis YouTube, il y a aussi le « i » comme info en haut à droite pour cliquer et mettre votre prénom et votre adresse email. Si vous visionnez cette vidéo depuis un smartphone, le lien est juste en dessous dans la description. Je mettrai tout, le lien du programme de Romain, les bonus que vous pouvez avoir, le site de Romain.

Je vous dis à très vite, soit à l’intérieur du club privé et sinon au plaisir sur le site Gazon Futé. Merci à vous et à bientôt.