Comment GAGNER de l’ARGENT avec des PRONOSTICS BASKET ?

Transcription – Interview avec Aurélien de Prono Hebdo : Comment GAGNER de l’ARGENT avec des PRONOSTICS BASKET ? 

Maxence : dans cette nouvelle vidéo, on va voir ensemble une étude de cas avec Aurélien qui est membre de mon club privé Paris Sportifs depuis un peu plus d’un an, depuis octobre 2014. Tu es tipster pour le journal Prono Hebdo, notamment avec des pronostics basket. Ici Maxence Rigottier du blog gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr.

Retrouver Aurélien sur le site de Prono Hebdo :

Capture d’écran 2016-01-06 à 15.00.35

On va voir comment sélectionner des pronostics basket à travers cette interview. Juste avant qu’on voie tout ça ensemble, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous. Ça vous permettra de rejoindre quasiment 2000 parieurs gagnants abonnés à la chaîne YouTube. Juste avant d’écouter l’enregistrement, cliquez sur le bouton « s’abonner », ça vous permettra de recevoir gratuitement et librement toutes mes prochaines vidéos sur YouTube et par la même occasion de réaliser du cash à travers un suivi de tipsters, vos propres pronostics, des paris long terme ou encore obtenir tous les outils pour parier comme un pro.

Salut Aurélien ! Est-ce que tu peux brièvement te présenter pour nous expliquer tes débuts jusqu’à aujourd’hui dans les paris sportifs et ensuite comment tu es devenu tipster pour le journal Prono Hebdo ?

Aurélien : bonjour, Maxence, bonjour aux auditeurs qui écoutent cette vidéo. J’ai commencé les paris sportifs en 2006. J’ai 8-9 ans d’expérience. J’ai rejoint ton groupe privé l’année dernière, c’était au mois de novembre, il me semble.

Maxence : absolument, c’était fin octobre, début novembre 2014.

Aurélien : ça m’a beaucoup apporté. J’ai toujours été un bon pronostiqueur, mais je pariais sans méthode. Je gérais très mal mon capital, ma bankroll et je n’arrivais pas du tout à prendre du recul, à gérer mes émotions aussi bien les émotions négatives que les émotions positives.

Maxence : pour rebondir sur ce que tu évoques, j’avais réalisé une vidéo étude de cas par rapport au tilt, et tu avais donné un retour d’expérience. Comme je le dis souvent, j’estime qu’il y a au moins 20 % de bons pronostiqueurs, mais ensuite pour être un bon parieur, il y a d’autres qualités à obtenir comme la gestion de capital, ne pas tilter parce que quand on a une série perdante, on a absolument envie de se refaire, et quand on a une série gagnante, on s’enflamme et dans tous les cas, ça se passe mal. Ce sont vraiment des points à maîtriser et ce que tu évoquais aussi dans le club privé Paris Sportifs.

Aurélien : oui, oui. C’est exactement ça. C’est vrai que maintenant je gère mieux mes émotions, j’arrive à obtenir des résultats beaucoup plus intéressants que ce que j’avais auparavant.

Maxence : est-ce que tu peux nous expliquer sur quels sports tu réalises tes pronostics ? Aujourd’hui tu ne fais que des pronostics sur le basket ou tu réalises aussi d’autres paris sur du foot ou sur d’autres sports ?

Aurélien : pour mes pronostics personnels, je réalise des pronostics sur le football, sur le handball, mais plutôt des paris loisirs si tu veux. Je m’intéresse davantage aux paris basket et c’est ma spécialité. Je les propose aussi pour la revue Prono Hebdo. J’analyse entre 6 et 8 matchs par semaine, des matchs que je sélectionne. Je passe une heure et demie à analyser chaque match et pour l’instant, il y a des résultats assez satisfaisants.

Maxence : vous vous posez peut-être la question suivante : qu’est-ce que c’est Prono Hebdo ? C’est un journal numérique où vous avez toutes les semaines des pronostics sur le football, notamment des analyses sur le Championnat de France de Ligue 1, et ensuite vous avez une partie basket dont Aurélien s’occupe à 100 %, où tu donnes des pronostics sur les différents championnats européens. Vous allez bientôt sortir une version papier.

Comme je le dis aussi dans d‘autres vidéos, vous avez pas mal de plateformes de tispters, vous avez Bet Advisor, vous avez la plateforme de tipsters Tipsters Place, vous avez la plateforme de tipsters Blogabet, vous avez la plateforme de tipsters Bet Rush, vous avez la plateforme de tipsters Betting Expert, vous avez également quelques tipsters Z Code, etc. Il y a pas mal de plateformes. Il y a également pas mal de tipsters privés. Toi, tu donnes tous tes pronostics dans le journal Prono Hebdo, et pour le moment tu as de très bons résultats.

Vous vous posez peut-être la question suivante : merci, Maxence, merci, Aurélien, mais comment tu sélectionnes tes pronostics sur le basket ? Quels sont les différents critères qui te permettent d’avoir une analyse bonne et au final de gagner de l’argent sur le long terme avec des pronostics basket ? Explique-nous un peu de A à Z comment tu fais ta présélection et ta sélection d’un pronostic.

Aurélien : tout d’abord, en début de semaine, le lundi, mardi, je regarde la carte des matchs. C’est indispensable. Je commence à prendre des notes. Je regarde pas mal de vidéos, je regarde les statistiques, ce qui s’est passé. Je regarde après les enjeux des matchs qu’il va y avoir le week-end d’après. Alors moi, ceux qui me suivent ont dû se rendre compte que j’analysais principalement des matchs du championnat italien, c’est vraiment ma spécialité, et du championnat de Ligue 1 en Espagne en basket et de la Ligue Adriatique. Ce sont vraiment mes trois spécialités.

À partir de là, je sélectionne ma pré-carte de matchs. Je vais donc analyser entre 6 et 8 matchs pour la revue Prono Hebdo. Je regarde toutes les informations. Je vais analyser toutes les données que j’ai à disposition. Je vais décrypter toutes les statistiques. Je vais regarder les enjeux des rencontres. Je vais regarder les archives, les résultats du passé et donc après je vais me lancer dans l’analyse et la rédaction des analyses pour Prono Hebdo.

Maxence : c’est un peu comme moi ce que j’établis par rapport à mes propres pronostics football.

Tu regardes un peu les différentes cotes, surtout la sortie des différents matchs en début de semaine…

Aurélien : excuse-moi, je te coupe. En général, quand j’analyse les matchs, les cotes ne sont pas encore sorties.

Maxence : est-ce que tu te mets une cote ou un curseur de handicap, jusqu’où parier ou pas du tout ?

Aurélien : oui, oui. En général, comme je m’y connais pas mal, j’arrive à déterminer à combien va s’élever le handicap à peu près, sans trop de problèmes.

Maxence : grosso modo, les cotes sur la Ligue italienne et espagnole, elles sortent quand ? Si le match a lieu le samedi ou le dimanche, elles sortent le mercredi ?

Aurélien : généralement, en Italie et en Espagne, ça sort dès le mardi soir, le mercredi matin. En Ligue Adriatique, le championnat Pro A parce que j’analyse aussi quelques matchs en Pro A, la première division en Grèce aussi, ça sort par contre que le vendredi ou samedi, ce qui est trop tard en général, en tout cas, après que j’aie envoyé mes analyses pour la revue.

Je n’ai pas évoqué ce point-là, mais je me fixe un seuil minimal de cote à 1,50, 1,70, c’est ce que je préfère.

Maxence : si c’est une cote à 1,20, même si elle a de grandes chances de passer, tu ne vas pas le jouer parce que tu sais qu’il faut un taux de réussite extrêmement important pour être rentable et ensuite comme il y a l’homogénéité du sport, il y a quand même des surprises comme dans tous les sports, donc c’est important d’avoir un seuil de handicap ou de cote minimum important.

Aurélien : oui, c’est ce que je dis tout le temps en basket, la cote ne veut pas dire grand-chose. Elle traduit seulement en nombre décimal une probabilité qu’un événement se produise, mais ce n’est pas parce qu’un événement est censé devoir se produire qu’il va nécessairement se produire. On voit tous les jours des cotes à 1,05, à 1,01 ne pas passer en basket.

Maxence : c’est assez impressionnant, je suis à 100 % d’accord avec toi.

Aurélien : je me souviens d’ailleurs d’une phrase que tu avais prononcée quand j’ai rejoint le groupe privé Paris Sportifs, tu nous avais dit : la cote ne veut pas dire grand-chose, le sport est très homogène, on voit tous les jours des cotes à 1,05, à 1,10 ne pas passer. Je me souviens d’une phrase comme ça.

Maxence : comme j’aime bien dire, souvent on a l’impression en tant que parieur, on se dit qu’on va jouer une cote à 1,15, à 1,20, 1,25, 1,30, en se disant que de manière générale, ça doit être beaucoup plus sûr, mais comme il faut un taux de réussite bien plus important. Par exemple, si vous jouez des cotes à 1,20, il vous faut 5 paris gagnants et si le 6ème pari est perdant, vous n’avez toujours pas gagné d’argent.

C’est pour vous montrer que vous devez avoir un taux de réussite extrêmement important et que souvent entre des cotes à 1,35, 1,40 et des cotes à 1,75, il n’y a pas forcément de différence, alors qu’au final, la différence a lieu par rapport au taux de réussite. C’est beaucoup plus « simple » d’avoir 12 ou 13 paris gagnants sur 20 avec des cotes à 1,80, 1,90 que d’avoir 18 paris minimum gagnants avec des cotes à 1,20 par exemple. C’est donc important d’avoir ce cas de figure en tête pour pouvoir générer de l’argent.

Une question que vous vous posez certainement, tu as expliqué que tu regardais les statistiques, les résultats des derniers face-à-face, la forme des équipes, la composition des équipes : quels sont les différents bookmakers que tu recommandes pour parier sur le basket ? Est-ce que tu recommandes de parier sur Pinnacle ? Est-ce que tu recommandes de parier si vous êtes sur les bookmakers ARJEL Winamax ou Unibet ? Quels sont les meilleurs books pour des pronostics basket ?

Aurélien : justement c’est ce que j’évoquais la semaine dernière avec un abonné, par l’intermédiaire de ma page Facebook. Ceux qui n’ont pas accès aux bookmakers.com, aux bookmakers non ARJEL, ce que je recommande, c’est Parionsweb. On peut y avoir des paris handicaps ajustés, ça, c’est relativement intéressant. Autrement, le meilleur bookmaker, c’est incontestablement Pinnacle, Winner Sport et Bet365.

Maxence : pour le basket, c’est vraiment important que vous reteniez tout ça : Bet365, Pinnacle Sports. En rejoignant le club privé Paris Sportif, il y a plus de 300 membres, un peu plus de 315 membres au moment où je fais cet enregistrement, et vous aurez accès à Pinnacle, Bet365, même si vous êtes résident français.

Pourquoi on vous recommande Pinnacle ou Bet365 ? Parce que : 1) vous avez les meilleures cotes ; 2) vous avez les meilleurs handicaps ; 3) vous avez une opportunité de paris qui est bien plus importante, notamment à travers des paris spéciaux, des paris asian handicaps, des paris alternatifs, toutes ces choses-là. C’est important de toujours avoir les outils pour parier comme un pro si vous voulez générer un complément ou un super complément de revenus avec les paris sportifs.

Une question que vous vous posez certainement, merci Aurélien, mais quels sont les types de pronostics que tu recommandes en basket ? Est-ce que tu recommandes de jouer sur des over, under ? Est-ce que tu recommandes de jouer sur une victoire en sec ? Est-ce que tu recommandes de jouer sur des handicaps ? Est-ce que tu recommandes de jouer sur un nombre de points d’un joueur précis ? Est-ce que tu as un type de pronostic précis spécifiquement au basket ?

Aurélien : 90-95 % des pronostics que je réalise pour la revue Prono Hebdo sont sur la victoire d’une équipe ou alors des paris handicaps, assez rarement un over, under. Je n’ai quasiment jamais le nombre de points qu’un joueur va marquer durant un match. Je suis axé principalement sur des paris handicaps et des paris simples.

Il m’arrive de réaliser des paris over, under, mais c’est quand même assez spécifique comme analyse. Même si on s’attend à ce qu’il y ait un over parce que toutes les conditions sont réunies, on sait que le rythme va être élevé dans le match, on sait que les deux équipes en question n’ont pas nécessairement une bonne défense de jeu, ça ne vaut pas dire forcément qu’il y aura un over 150,5 par exemple, ça ne veut rien dire du tout. Il y a plein d’autres critères qui entrent en ligne de compte, on ne sait pas le nombre de fautes qu’il va y avoir, c’est assez spécial comme ça, c’est assez aléatoire.

Maxence : pour la revue Prono Hebdo, c’est principalement des pronostics victoire d’une équipe ou victoire avec un asian handicap négatif ou positif. Par exemple, une équipe qui a -5,5 points, -/+ 6,5 points, -3,5 points, etc. Deux types de pronostics que tu mets en place dans tes pronostics à travers la revue Prono Hebdo qui est publiée dans les vendredis une fois par semaine.

Une autre question que vous vous posez certainement : quels sont les 2-3 sites incontestables à avoir ou du moins à visionner pour des informations, des statistiques lorsqu’on veut se spécialiser à 100 % sur le basket ? Quels sont les 2 ou 3 sites indispensables que tu utilises chaque semaine pour réaliser tes pronostics sur le basket ? Moi, personnellement, au foot, j’utilise beaucoup Flash Résultats pour tout ce qui est forme des équipes. Ensuite, je vais sur des sites d’informations Bet Brain et je lis les revues de la presse. Vous avez aussi dans le foot Soccer Stat, Who Scored, Football 24. Quels sont les principaux sites au basket ?

Aurélien : personnellement j’utilise surtout les sites officiels des championnats, le site officiel de la première division en Italie, le site de la première division en Espagne, le site de la ligue Adriatique parce qu’il y a toutes les statistiques des joueurs, toutes les statistiques individuelles, le taux de réussite à 2 points, le taux de réussite à 3 points des équipes. C’est principalement ce que j’utilise. J’utilise aussi Flash Résultats parce que pour la première division italienne il y a toutes les statistiques. C’est principalement ce que j’utilise.

Maxence : concernant les sites, tu as les noms des sites des ligues ?

Aurélien : je n’ai pas les liens.

Maxence : je t’ai par téléphone, c’est pour cette raison. Tu as dit le nom, c’est : ligue Adriatique italienne, c’est ça ?

Aurélien : non, non. C’est la première division italienne, donc c’est la Lega A. La première division espagnole, c’est la liga ACB et la ligue Adriatique, c’est un championnat international, tu as des clubs croates, serbes, de Bosnie, des clubs macédoniens et c’est une ligue internationale en fait.

Maxence : ce sont ces différents sites qui te permettent d’avoir ces infos. N’hésitez pas à les utiliser si vous voulez vous spécialiser sur ce type de championnats. Il y a des grandes chances si vous êtes un parieur sur la basket, vous pariez certainement sur la Pro A française, la NBA aux États-Unis ou encore d’autres ligues, et peut-être un peu moins sur le côté italien ou espagnol.

Comment ça t’est venu de te spécialiser sur ce type d’événements ? C’est parce que tu es d’origine italienne ou espagnole ou c’est par rapport à ton envie de te spécialiser sur un marché de niche ?

Aurélien : ce n’est pas nécessairement un marché de niche, parce que la première division espagnole est le meilleur Championnat d’Europe. C’est juste derrière la NBA aux États-Unis. Non personnellement, c’est parce que je suis un passionné de basket et j’ai des bons résultats dans ces championnats. C’est tout.

Maxence : félicitations une nouvelle fois pour tout ce que tu réalises notamment à travers tes pronostics basket.

Pour finir sur une dernière question, qu’est-ce que t’a apporté le club privé Paris Sportifs depuis ton inscription il y a un peu plus d’un an ? Est-ce que c’est l’accès aux bookmakers.com ? Est-ce que c’est l’accès à une communauté ? Est-ce que c’est avoir une liste de tipsters ? Quelles sont les choses que t’a apportées le club privé Paris Sportifs ? Et quel message laisserais-tu aux personnes qui hésitent ou qui ont peut-être les mêmes interrogations que toi avant ton inscription il y a un peu plus d’un an ?

Aurélien : quand j’ai rejoint le groupe privé Paris Sportifs il y a un an, c’était principalement, je vais être franc, pour avoir accès aux bookmakers.com. J’étais vraiment frustré ne pas pouvoir avoir accès aux meilleures cotes, avoir accès aux meilleurs sites, avoir accès à la meilleure offre dans les paris sportifs. Ça engendrait certaines frustrations de mon côté et je n’arriverai plus du tout à gagner comme je l’avais connu en 2010, 2011 avant la loi de régulation du marché des jeux en ligne. C’est vraiment la raison qui m’a fait rejoindre le groupe privé parce que tu promettais l’accès à Pinnacle, à Bet365. Ç’a été la principale raison.

Ça m’a aussi beaucoup apporté parce que je gère beaucoup mieux les émotions dans les paris sportifs comme j’évoquais tout à l’heure. Avant c’était un peu le chaos. Je gère aussi beaucoup le paramètre temps. J’arrive davantage à prendre du recul avec une série de défaites quand ça peut arriver et une série de victoires. J’ai adopté une vision sur le long terme et je recommande vraiment le club. Si quelqu’un hésite à rejoindre ton groupe privé, je l’encouragerai à te rejoindre parce que franchement ça m’a beaucoup apporté personnellement.

Maxence : merci pour ton retour d’expérience. Si aujourd’hui, vous n’avez pas accès à Pinnacle, Bet 365, Sbobet, Betfair, vous aurez accès à ces différents bookmakers même si vous êtes résident français. Vous aurez également accès à une liste de tipsters. Vous aurez également accès à mes propres pronostics. Vous aurez également accès à une communauté : il y a plus de 300 membres actifs à l’intérieur du club privé Paris Sportifs. Vous aurez également accès à d’autres choses, on a une séance de coaching commun par mois, etc. Vous allez avoir énormément de choses pour pouvoir passer un cap dans les paris sportifs : 1) parier comme un pro ; 2) générer un complément de revenus ou un super complément de salaire en fonction de votre capital.

Si vous voulez retrouver Aurélien, tu publies toutes tes analyses dans le journal numérique Prono Hebdo : pronohebdo.com. Le magazine est à 6 euros par mois. Vous en avez un par semaine qui sort le vendredi. Comme ça, vous avez les analyses pour le week-end. Tu évoquais également que vous allez sortir une version papier, vers quelle date vous pensez sortir cette version papier ?

Aurélien : en principe, ça devrait être à l’occasion de l’Euro 2016 en France, donc au mois de mai ou juin.

Maxence : ça sera assez magique de pouvoir l’avoir en papier, en format un peu comme l’Équipe. Vous pouvez l’acheter dans un bureau de tabac et l’avoir sur papier. On pourra le recevoir sans problème et le lire tranquillement dans son canapé. Si vous écoutez cet enregistrement après juin 2016, ça sera certainement déjà sorti et si c’est avant, vous savez que vous allez pouvoir avoir la version papier d’ici quelques semaines ou quelques mois.

Merci, Aurélien, pour ton retour d’expérience. Si vous avez aimé cette vidéo étude de cas, je vous invite à cliquer sur le bouton « j’aime » juste en dessous et de partager cette vidéo. Ça vous permettra d’aider tous vos amis pour réussir avec leurs pronostics, notamment avec cette spécialité pronostics basket.

Juste avant de vous laisser, je vous invite à cliquer sur le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Cliquez sur ce lien, ça va vous rediriger vers la page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse email. Ça vous permettra d’être sur la liste d’attente du club privé Paris Sportifs.

Si vous visionnez cette vidéo depuis un smartphone ou depuis YouTube, il y a le « i » comme info en haut à droite. Vous cliquez dessus, ça va vous rediriger vers une page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse email gratuitement. C’est la même chose dans la description YouTube. Je mettrai également le lien de Prono Hebdo et des différents points qu’on a évoqués dans la vidéo.

Merci Aurélien pour ton retour d’expérience et je dis à très vite de l’autre côté, à l’intérieur du club privé Paris Sportifs, sur Prono Hebdo, sur le blog ou ailleurs. À bientôt.