Témoignage : Je GAGNE de l’ARGENT en CONNAISSANT STRICTEMENT RIEN au SPORT avec les PARIS LONG TERME

Transcription – Témoignage – Je GAGNE de l’ARGENT en NE CONNAISSANT STRICTEMENT RIEN au SPORT avec les PARIS LONG TERME

Salut à tous !

Moi c’est Christophe.

En regardant les vidéos de Maxence sur Youtube, un jour j’ai acheté une de ses formations et j’ai eu droit à un bonus avec la formation Paris Long Terme.

Ne rigolez pas ! Pour vous, c’est peut-être quelque chose de simple, mais pour moi qui ai un hobby, moi et le sport, c’est vraiment quelque chose d’à part. Ça peut sembler bizarre, mais je me suis dis pourquoi pas ?

J’ai donc décidé de mettre 70 € par pari, à chaque fois que Maxence allait m’en envoyer un. La prévision de Maxence c’est 30 % je crois sur les paris long terme. Donc pour la saison 2016-2017, Max a donné 14 paris et j’ai tout appliqué à la lettre, genre copier-coller, ça m’a pris une heure sur toute l’année. Je rappelle que je ne connais rien du tout aux paris sportifs, mais fin mai, les résultats étaient là.

On va aller voir là-dessus… Voilà 1050 € investis, 409 € de bénéfices, 39 % de bénéfices nets ; alors je me pose la question et je pose la question, pourquoi je les aurais laissé sur mon livret A. Là c’est vraiment 410 € à peine qui rentrent pour 1050 € investis.

Tout s’est fait sur bwin.fr, là j’ai mis 70 € par pari, je pense que l’année prochaine, je vais passer à 150 €. Et je pense qu’au fil des années, ça continuera comme cela à moins que j’aie d’autres gains qui me permettent de mettre encore plus à chaque fois pour les paris. Je rappelle que j’ai suivi Maxence comme un mouton, sans rien savoir de ce qui allait devenir de mes 1000 €.

Il faut se rappeler d’une chose, n’investissez que ce que vous êtes prêt à perdre. Voilà, j’étais prêt à les perdre quoi qu’il arrive. Ça ne risquait pas grand-chose à mon avis, parce que sur 14 paris, j’en aurais bien gagné au moins un donc je n’aurais peut être pas perdu toute la somme. Mais voilà quoi ! Bravo Maxence, merci et à l’année prochaine.