Comment DEVENIR JOUEUR PROFESSIONNEL de POKER ? YOH VIRAL POKER

 

 

Transcription – Comment DEVENIR JOUEUR PROFESSIONNEL de POKER ? YOH VIRAL POKER

Maxence : Je suis avec Yoh Viral. On va voir tout ça dans cette vidéo. Alors si vous ne le connaissez pas, c’est 1 million d’euros net avec le poker. Il a été coach sur la Maison du Bluff, sur NRJ 12. Tu as également remporté dans un grand tournoi 150 000 euros. On va aussi revenir un petit peu sur le quotidien et comment participer à des gros tournois. Bref, énormément de choses positives. Tu fais partie également du top 10 francophone des joueurs de poker, voire même du top 5. Ça dépend un petit peu des années mais tu t’améliores au fil du temps. Juste avant de voir tout ça dans cette vidéo, cliquez sur le bouton « s’abonner » pour rejoindre plusieurs milliers de parieurs gagnants sur la chaine YouTube.

Si vous pariez, vous vous êtes certainement déjà intéressé au poker. Donc, je te laisse rapidement te présenter et ensuite, on va revenir un petit peu sur le quotidien et tout ce qui va avec. Tout ce qui est tournoi professionnel. Comment ça se passe et ainsi de suite… Donc, salut Yoh !

Yohann : Salut Max !

Maxence : Donc, dis-nous tout. Au départ, tu t’intéressais rapidement au poker. On avait fait une autre vidéo sur le sujet donc, « De 0 à 1 million d’euros sur le poker ». Donc, si vous ne l’avez pas vu, n’hésitez pas à y jeter un œil.

Yohann : Je me suis intéressé au poker, en découvrant le poker avec mes potes. Un peu comme beaucoup de monde il y a quelques années, la partie du vendredi soir à 5 euros. Ensuite, j’ai eu la chance de reparler avec un gars avec qui j’avais eu la chance de jouer à un jeu vidéo qui s’appeler Down of war, Warhammer 40 000. C’était un jeu de stratégie en temps réel où on a été top 5 mondial tous les deux. Et où lui a continué après son chemin dans le poker et moi, dans la radio. Rien à voir ! Et deux ans après qu’on se reparle, il me dit je suis joueur pro de poker, et je me suis dit comment ça, tu peux être pro de poker. C’est de la chance non ? Il m’explique que non, que c’est de la stratégie, de la technique et qu’il s’est formé pour ça. Et il m’a aussi coaché. Il m’a dit de m’inscrire sur certains types de sites, de vidéos coaching et il m’a aussi coaché. Et c’est là où mon niveau a décuplé et notamment grâce à ça aussi, avec mon contact grâce à un champion du monde de poker en 2012, qui s’appelle Aubin Cazals, avec qui j’ai vécu pendant un an en colocation à Malte, et qui m’a aussi fait passer mon niveau, si tu veux, mes gains au niveau supérieur.

Maxence : Donc, c’est l’immersion. Moi, c’est ce que je vous invite à faire. Si vous voulez être joueur professionnel de poker. C’est comme un petit peu joueur pro de paris sportifs, c’est de retrouver d’autres personnes un petit peu dans le milieu, parce que voilà, on pourra être dans l’immersion, comprendre ses erreurs, savoir aussi c’est mieux. Donc, plusieurs cerveaux que mal accompagné ou que seul isolé dans son coin.

Yohann : Dans un deuxième temps, mais dans un premier temps, je vous conseille de vous former en vidéos, parce qu’aller rencontrer des gens c’est bien

mais si vous n’êtes pas formé, les gens ne vont pas parler avec vous, et de toute manière, il n’y aura pas d’intérêt commun. Donc je pense qu’il faut d’abord se former. Et moi, encore aujourd’hui même si je dirais pourtant qu’on se connait tous dans le poker. Tu vois, on est dans un petit milieu, on se connait tous. J’ai accès aux meilleurs joueurs du monde mais je continue quand même à regarder les vidéos d’autres, des meilleurs joueurs du monde, sur des plateformes américaines parce que j’apprends énormément des coups qu’ils montrent. C’est-à-dire qu’ils vont jouer des coups d’une certaine manière. Je vais ajouter ça dans mon jeu. Ça va être des petits ajustements que je vais faire encore maintenant. Même maintenant, ça me sert encore les formations vidéos des meilleurs au monde. Que ce soit en style d’abonnement, tu vois, où je laisse tourner et je me regarde quelques vidéos chaque mois.

Et du coup, voilà le poker, c’est quelque chose où on peut clairement gagner sa vie avec. Ce n’est pas le, on n’est pas contre une entité quel casino, ce que j’ai expliqué aussi dans ton autre vidéo, c’est qu’on est contre d’autres joueurs. Donc l’argent passe de main en main et donc passe des perdants aux gagnants. Le casino intervient très peu ou le site intervient à hauteur de entre 4 et 10% en fonction du type de partie et c’est la commission qu’ils prennent, les 90% de l’argent restent en jeu entre les joueurs.

Maxence : Ok, alors une question que vous vous posez certainement : pour être professionnel, on va partir du principe donc 1500 € de bénéfice par mois en moyenne, quel est le capital minimum que tu conseilles. Est-ce que c’est 10 000 €, 15 000 €, 20 000 €. Donc moi, voilà, on est à Malte en organisant cette vidéo, j’ai pu voir aussi beaucoup de joueurs de poker Donc notamment Paceville, donc tout ce qui est boite de nuit, bar ou où il y a pas mal de fêtes et où il y a aussi beaucoup de joueurs de poker. Ils arrivent et trois mois après, voilà c’est la banqueroute, c’est game over et ils ont fait soit un all-in, soit ils ont tout exposé leur compte. Quel est le capital que tu recommandes. Voilà, quelle est un petit peu la tendance ?

Yohann : Alors comme tu le disais à Malte il y a entre 200 et 300 joueurs de poker professionnels qui vivent ici, alors pas français. Des français il y en a quelques dizaines, mais de toutes les nationalités qui sont ici à Malte, parce qu’on peut jouer sur le .com donc sur les sites internationaux y compris les sites français, mais sites internationaux aussi. Donc on peut jouer les parties plus grosses et avec plus de joueurs. Donc ça c’est une des raisons, la fiscalité aussi plus avantageuse. Et donc du coup, Malte est aussi moins cher en termes de vie de tous les jours et agréable à vivre parce qu’il y a la mer et le beau temps. Donc, voilà, les raisons pour lesquelles les joueurs se mettent à Malte ou aussi un petit peu en Thaïlande. Il y en a à Viennes aussi pour la fiscalité et en Angleterre.

Maxence : Donc Angleterre, Autriche, Thaïlande, Malte !

Yohann : Ouais, principalement c’est ça. Et ouais, on est sur quatre grands pays là. Donc, qu’est-ce qu’il faudrait comme bankroll ? Pour être joueur professionnel donc par exemple pour ne faire que ça, moi je dirais : si vous voulez faire que du poker, il faut être surtout…

Maxence : 15 000 €, 20 000 € ?

Yohann : Non tu peux le faire avec moins. Mais le truc c’est que ça dépend de ton niveau de formation. Parce qu’un gars comme un des coachs de ma plateforme, si tu veux, un pro de ma plateforme, il gagne 2 500 € par mois et il ne joue plus des petits buy-in. Il ne joue que des tournois jusqu’à 20 € maximum. C’est-à-dire qu’il a besoin de 2 000 € de bankroll pour pouvoir jouer ces tournois.

Maxence : Ah ouais ? Chapeau, il doit vraiment être bon, mais il a un blocage à l’intérieur…

Yohann : Non, ce n’est pas qu’il a un blocage, peut-être qu’il ne veut pas. C’est vrai qu’il ne veut pas passer au-dessus, mais il aime bien se spécialiser dans une chose et y rester. Si tu veux, je pense qu’il veut et il y a encore de la marge, il peut faire plus que 2700 € par mois sur ses montants de mises, mais je pense qu’il veut rester sur ça. Je suis d’accord avec toi que si j’étais à sa place, je me débrouillerais pour jouer, je jouerais plus cher pour gagner plus tout simplement. Mais il y a des gens tu sais, ils vont se contenter : je pense que ce n’est pas si mal aussi dans la vie de se dire : tiens, je vais faire mes 2, 3 000 € par mois et je vais être tranquille. Je vais profiter de ma famille, de mes potes, de ma copine. Il joue trois fois par semaine. C’est-à-dire qu’il joue trois fois par semaine, le reste du temps, rien, c’est la fête. Ce n’est pas la fête, mais il est avec sa copine, ses potes, machin.., il n’est pas du tout…, il est tranquille. Il apprend d’autres choses, il faut d’autres choses, mais il n’est pas du tout dans, il coache, il n’est pas du temps dans le jeu, jeu, jeu. Il joue trois fois par semaine, il tire 2700 € par mois. Typiquement, lui pourrait jouer avec 2 000 € de capital. Parce qu’il joue des tournois jusqu’à 20 €. Comme je dis, il faut mettre maximum 1% de son capital en jeu sur une partie. Donc si vous jouez des tournois à 10 €, il vous faut au moins 1 000 € de capital. Voilà, maintenant, si vous voulez démarrer dans le poker, il ne vous faut pas ces sommes-là. Là c’est pour être professionnel de poker. Pour démarrer dans le poker, il suffit simplement de démarrer même gratuitement sur des tournois gratuits qui offrent de l’argent réel. Alors c’est des petites sommes, mais ils offrent de l’argent réel. C’est ce qu’on appelle les Freerolls. Dans la description de la vidéo, on vous met un lien avec Maxence qui permet en fait de s’inscrire sur un site de poker, le site qui me sponsorise d’ailleurs. Et sur ce site-là, il y a des tournois gratuits où il y a de l’argent réel à gagner. Donc on peut démarrer sur des tournois gratuits toute la semaine, il y a des tournois gratuits.

Donc évidemment, il y a une fois on paye une fois 5 € pour rentrer sur le site, mais les 5 € on peut les utiliser pour les tournois payants ensuite. On reçoit 25 € offert grâce à mon code bonus, mais derrière, on joue, on peut jouer que des tournois gratuits ou des tournois à 50 centimes, 25 centimes et faire fructifier son capital. Donc pour commencer au poker, il suffit de très peu. Pour être pro comme je te dis ouais au moins 1 000, 2 000 € pour pouvoir jouer des tournois tout de suite à 10 €…

Maxence : Là l’exemple, c’était quand même quelqu’un, c’est une exception en quelque sorte. Est-ce que de manière générale, les gens que tu rencontres dans

le milieu, c’est quoi ? C’est plutôt : si on démarre, en tout cas on veut gagner sa vie, c’est quand même plutôt 10, 15 000 € ou à chaque fois c’est vraiment des plus petites bankroll ? Parce que ça me paraît vraiment très faible.

Yohann : Mais ils ne les mettent pas en jeu… ouais si tu veux, les gens qui ont 10, 15 000 € de bankroll ne les mettent pas vraiment en jeu en général, puisqu’ils vont jouer quand même des tournois à 10 et 20 € ces gens-là…

Maxence : D’accord.

Yohann : Ceux qui font autre chose, en général, ils font une erreur. Parce que moi je jouerais au moins 200 buy-in donc 200 fois la mise, 100 minimum et 200 fois idéalement. Donc quelqu’un qui a 10 000 € de bankroll et qui joue des tournois à 100 € fait une erreur. Donc voilà, il va continuer à mettre … même avec 10 000 €, il veut juste avoir plus de matelas de sécurité pour jouer les 10 et les 20 €. Donc il va avoir 500 buy-in.

Maxence : D’accord.

Yohann : Mais en soi, ce n’est pas nécessaire d’avoir cette somme-là. Ce n’est pas nécessaire d’avoir cette bankroll là pour pouvoir tirer des profits. Les gens que je côtoie ont des bankroll à plusieurs centaines de milliers d’euros et non pas à 10, 15 000 €, plusieurs centaines de milliers d’euros. C’est-à-dire qu’ils vont voir devant eux entre 100 000 € et un million d’euros qui ne leur est pas nécessaire pour jouer, mais qui va leur permettre d’être large sur leur parties, d’avoir des centaines et des centaines de buy-in d’avance. Si ça se passe mal, on peut perdre plusieurs dizaines de buy-in. Si on n’a pas de chance, on peut perdre plusieurs dizaines de buy-in, mais on perdra rarement plusieurs centaines de buy-in, voire jamais. Et en fait, du coup, quand on est bon encore une fois quand on est fort, mais c’est pour ça que du coup, en ayant plusieurs centaines de buy-in devant nous, je dirais 200 eh bien, on est large et on peut tout simplement vivre de ce jeu et tout le surplus l’investir dans autre chose ou l’utiliser pour la vie de tous les jours.

Maxence : Ok. Alors si vous visionnez cette vidéo, vous vous dites certainement : merci Yohann, mais par rapport aux nombres de parties, donc qu’est-ce qu’il faut. Est-ce qu’il faut jouer trois parties en même temps, une partie en même temps donc tu disais dans l’autre vidéo de faire beaucoup de parties pour pouvoir donc maximiser ses chances. Quelle est un petit peu la tendance. Est-ce que toi dans ton cas de figure personnel tu fais combien de parties à la fois et qu’est-ce que tu conseilles aux membres de tes formations pour savoir un petit peu voilà, quelqu’un qui souhaite vraiment optimiser un petit peu ses revenus donc quelle est la tendance.

Yohann : L’idéal ça va être de jouer. Quand vous jouez des petits buy-in, en fonction du buy-in que vous jouez, c’est-à-dire en fonction du montant en buy-in, c’est le montant de la partie.

Maxence : Ok !

Yohann : Selon la partie que vous jouez, si vous jouez bas en-dessous de 20 €, l’idéal c’est d’en jouer au moins 12 en même temps. Donc, ça paraît flou.

Maxence : 12 en même temps ? Alors là il faut quoi, il faut six écrans ?

Yohann : Non, même pas, c’est ça qui est ouf avec deux écrans.

Maxence : Tu fais comment ? Est-ce qu’avec deux écrans c’est possible d’avoir six parties ?

Yohann : Ouais sur chaque écran ouais.

Maxence : Il faut avoir quand même un 15 pouces minimum.

Yohann : Ouais, même un PC portable, vous avez un PC portable, même tu vois ce Mac là, il suffit simplement de… est-ce qu’on peut brancher un écran à un Mac ?

Maxence : Ouais sur sa télé ouais avec un câble HDMI.

Yohann : Eh bien voilà. Donc il vous suffit tout simplement…

Maxence : Bim bam boum, le câble.

Yohann : Un Mac, un câble HDMI et une télé. Ou un Mac, un câble HDMI et un écran, même un écran d’ordinateur avec HDMI tout simplement. Tous les écrans d’ordinateurs ont un HDMI. Et vous avez deux écrans. C’est-à-dire que votre Mac est la prolongation de votre écran. Vous posez à côté, il n’y a rien à faire. Et là, vous mettez six tables sur un écran, six tables sur l’autre. Donc ça c’est l’idéal. Encore une fois pour se former, pour faire douze tables.

Maxence : Absolument ouais !

Yohann : Voilà, moi je fais des formations pour pouvoir aussi arriver à faire ça, mais des formations en ligne. Le truc c’est qu’au début, vous n’arrivez pas à faire douze tables. Vous allez faire quatre en même temps. Vous allez faire deux d’abord, puis quatre, puis six, vous allez augmenter au fur et à mesure. Donc jouer des parties gratuites pour pouvoir justement vous entrainer à jouer à plein de tables. Parce qu’il ne va rien se passer de grave si vous lancez douze tables en partie gratuite, vous allez vous entrainer un petit peu à faire la chose. Aujourd’hui, moi, je peux jouer entre 12 et 25 parties en même temps. Donc, ça veut dire que moi j’ai six écrans. Donc je peux aussi mettre des parties sur chaque écran. J’ai aussi mes lobbyes, c’est-à-dire je vois les différents trous, les différents sites de poker, je vois les parties qui se lancent pour pouvoir faire mon marché comme je veux, pouvoir rentrer dans des parties, puis sortir d’autres parties. En général, je ne vais pas sortir, je vais plutôt rentrer dans une nouvelle partie. Donc c’est comme ça que ça va se passer. La partie tant et tant va s’arrêter parce qu’il n’y a plus de joueurs amateurs sur la partie. Et ça, il faut bien comprendre qu’à un certain niveau, certain montant d’argent, on n’est que des joueurs professionnels. Donc à partir de, on va dire, plus de 100 €, on n’est pas que mais il y a 80%.

Maxence : Ouais 100 € la mise, là il y a du niveau et en-dessous …

Yohann : 80% de joueurs professionnels à 100 € la mise. Si vous êtes en-dessous, il y a beaucoup moins de joueurs professionnels. Et si vous êtes au-dessus, voilà, vous avez pas mal de joueurs professionnels. Donc contre les

joueurs professionnels, ce qu’il faut c’est se former pour pouvoir les battre, certains en tout cas, il y a certains qui sont dur à battre c’est sûr, mais sachez que sur la dose de la partie, il y a toujours un joueur amateur parce que …

Maxence : Alors comment on le détecte ?

Yohann : Très simple.

Maxence : Parce que c’est, par exemple moi je n’arriverai pas à voir. C’est normal, je débute dans le poker, mais comment vous arrivez à détecter en disant : ah on a une table à 100 ou 200 ou 500 €. Là ce n’est pas un pro celui-là, c’est plutôt un amateur.

Yohann : Ouais, comment on le détecte, eh bien, il y a le pseudo. Donc, il y a différents types de pseudo et le pseudo c’est souvent quelqu’un avec un pseudo en majuscule avec son code postal à l’intérieur, genre Gérard du 57200 ou Gérard 57200, c’est typiquement un code postal qui est…

Maxence : J’imagine.

Yohann : Ou alors Maxence avec juste quelque chose, prénom +.

Maxence : Si je mets Maxence Malte 71.

Yohann : Maxence Malte 71 plus par exemple aussi l’avatar, un petit chat en photo, un petit chien, c’est bizarre, mais souvent on identifie. Moi sur les années, j’ai identifié que les animaux en avatar en photo de profil, vous allez me prendre peut-être pour un fou, mais les photos sont énormément représentatives de la personne qui est en face. Donc la photo choisie.

Maxence : Ah c’est fou, ouais d’accord.

Yohann : L’avatar choisi.

Maxence : C’est l’avatar on se dit, voilà, ça n’a rien à voir avec le look du poker là, il y a peu de chances.

Yohann : Voilà, il y a plein de choses, même quelqu’un qui se prend en photo en train de jouer au poker avec des cartes et tout ça, c’est souvent un amateur qui a juste envie de montrer que regardez, je peux jouer avec des cartes, etc. Les joueurs pro en général.

Maxence : Alors c’est quoi un joueur pro ? Comment on le distingue. Des photos avec un tournoi.

Yohann : Ils vont avoir des pseudos plus en jeu de mots. Donc, ça va être plus des jeux de mots comme pseudo, des jeux de mots par rapport au poker, des termes techniques de poker : raise, 3bet, des jeux de mots par rapport au poker, des pseudos avec pas de majuscule, mais genre une majuscule, une minuscule, des pseudos un peu artistiques, ça va être des choses comme ça. Donc là ce n’est qu’une partie des méthodes. C’est la partie de, comment dire, forme ici. Maintenant, on va aller sur le fond. Sur le fond c’est très simple, si la personne met la mise maximum possible à la table, il y a beaucoup plus de chance que ça soit un pro. Si la personne ne met pas la mise maximum de la table, c’est un

joueur récréatif. Et en général, vous allez voir arriver les joueurs amateurs avec des mises hybrides. Si la table est une table à 500 €, les pros vont tous avoir 500 € devant eux et vous allez voir un mec qui a 342,52 €. En général, c’est ce qu’il a en entier sur le site.

Maxence : Qui lui reste sur le solde du site.

Yohann : Sur le solde du compte et il met tout sur la table. Et il fait totalement les erreurs qu’on a dit, c’est-à-dire de ne mettre qu’un maximum 1% de son capital en jeu, etc. Et donc du coup, c’est ce genre de chose qui va vous permettre d’identifier ça. Il y a aussi le fait qu’il ne re-buy pas en automatique. C’est-à-dire que si le pro perd un coup, il va tout de suite recaver au maximum parce qu’il sait qu’il est plus fort que la moyenne des joueurs sur cette table et il sait qu’il a tout intérêt à avoir le maximum devant lui pour pouvoir prendre le maximum. Donc si la limite maximum de la table c’est 500 € et qu’il perd un coup à 200 €, il va tomber à 300, mais il va tout de suite remettre les 200. C’est-à-dire qu’il y a un bouton dans le logiciel pour mettre autorebuy, auto-recave. Donc, tant que tu as les sous dans le compte, ça te remet à 500, ça te remet à flot sur la table. Donc si vous voyez ça, c’est que c’est un pro. Le joueur récréatif ne sait même pas où c’est dans le paramètre pour paramétrer ça, il ne le fait pas de toute manière. Il préfère avoir le contrôle sur la situation le joueur récréatif. Même si nous on a le contrôle, lui il pense qu’il a plus le contrôle en le faisant manuellement, en reprenant la CB plutôt que déposer à l’avance, etc. Donc lui, il va plutôt ne jamais remettre instantanément.

Maxence : Recaver parce qu’il flippe en disant : putain, je viens de paumer mes 500 dolls.

Yohann : Mais non, il va attendre d’être à 0. A 0, il va souvent recaver.

Maxence : Ouais, par contre…

Yohann : Mais il va y avoir un temps de latence et tu vas comprendre que ce temps de latence c’est le moment où il peut prendre sa CB et refaire. Donc c’est vraiment on est dans un jeu d’argent. Alors c’est sûr c’est un jeu violent un jeu d’argent où les meilleurs gagnent…

Maxence : Ouais…

Yohann : Où les plus formés gagnent et où effectivement il y a des gens qui perdent. Et aux grosses limites, il y a des gens riches qui sont riches par leur métier, par leurs investissements, par machin, qui s’amusent au poker et pour eux 500 € c’est …

Maxence : 2 €, pour rien du tout.

Yohann : Voilà pour eux ce n’est rien du tout. Et donc du coup, grâce à ces gens là, eh bien on peut augmenter largement nos profits mensuels grâce à ces joueurs-là. Parce que voilà, ils ont vraiment beaucoup de faiblesse et beaucoup de lacune technique qu’on va exploiter grâce à des méthodes précises.

Maxence : Ok et par rapport au tournois live. Donc des tournois en dur, tu m’expliquais aussi que souvent, voilà, on a soit des chefs d’entreprises, des

businessmen ou voilà peut-être des personnes un peu plus connues, mais ils aiment bien donc aller dans des tournois. Parce que si on est prêt à perdre 500 €, 1 000 € ou 2 000 €, autant les perdre avec les meilleurs joueurs du monde sur sa table. Comment tu procèdes pour arriver aussi à gérer voilà, deux heures, cinq heures, sept heures de tournois. Explique-nous un peu ce quotidien de ces différents tournois. Puis aussi est-ce que, je ne sais plus le nom exact, mais quand on met 10 000 € c’est le mot « world wall tour poker ».

Yohann : Ah non, « world series of poker » ?

Maxence : World series of poker ouais, où c’est 10 000 € l’entrée. Tu en as fait des tournois comme ça ?

Yohann : Ouais j’en ai fait sept fois.

Maxence : Ok !

Yohann : Donc une fois par an. Il existe une fois par an. Donc je le fais chaque année depuis que je suis pro.

Maxence : C’est un peu le championnat du monde ou le championnat d’Europe ou a ligue des champions, d’accord.

Yohann : C’est le championnat du monde de poker. Donc là c’est en réel, c’est à Las Vegas, c’est chaque année, entre début juin et mi-juillet. Donc, il y a 70 évènements des championnats du monde. Donc 70 épreuves.

Maxence : Ok !

Yohann : Sur les 70, il y a plusieurs variantes de poker. Donc, la variante principale c’est le Texas Holdem, celui auquel je joue, auquel 90% des gens jouent.

Maxence : D’accord !

Yohann : C’est-à-dire à deux cartes fermées et jusqu’à cinq cartes communes. Voilà. Donc ce championnat du monde-là, l’épreuve principale s’appelle le Main Event des World series of poker, c’est 10 000 dollars l’entrée donc là effectivement, il y a plus de 50% de joueurs amateurs. Donc si tu vas dire comment il y a plus de 50% de joueurs amateurs qui ne jouent pas vraiment bien au poker et qui peuvent participer à un truc à 10 000. La réponse est que tout simplement c’est beaucoup de gens riches de la planète qui se donnent rendez-vous sur ce tournoi parce que c’est leur passion le poker comme ils iraient jouer au golf, comme ils iraient jouer à un jeu comme ça et ils mettent les 10 000 dollars dans le tournoi et tu les vois à la table, ils ont des Rolex, ils ont des putains de montre.

Maxence : Ils sont blindés.

Yohann : Ils sont blindés et souvent ils connaissent, ils sont vraiment techniquement très limités et donc ça c’est une bonne nouvelle d’avoir des joueurs comme ça. Après il y a au moins 50% de joueurs pro quand même sur ce tournoi. Donc on est au moins la moitié.

Maxence : Donc au final, sur les tournois comme ça ce qui est top c’est qu’il y a beaucoup de joueurs pro, mais il y a aussi quand même au final pas mal d’amateurs.

Yohann : Ouais particulièrement sur celui-ci parce qu’il est très prestigieux. Maintenant, si tu vas sur d’autres tournois à 10 000, type des high-roller, là pour le coup, on n’est pas du tout sur ce prorata-là. On est plutôt sur des tournois à 10 000 type high-roller. En Europe par exemple on est sur du 90% de joueurs pros et moins de 10% de joueurs récréatifs, amateur. Du coup, ce tournoi, il est particulièrement intéressant pour cette raison-là. Donc oui je l’ai joué plusieurs fois. J’ai fait une fois 336ème sur 7 000 joueurs. Il y a 7 000 jours. Il y a 8 millions …

Maxence : Et du coup, les gains ils sont jusqu’où au centième, cinquantième, trentième ?

Yohann : Non millième.

Maxence : Millième ok !

Yohann : Les 1 000 premiers. Donc les 1 000 premiers touchent 15 000 dollars pour le millième et ça monte jusqu’à …

Maxence : Et là 336ème tu te souviens du gain ?

Yohann : J’avais pris 35 000.

Maxence : Et l’entrée est à 10 000.

Yohann : Ouais.

Maxence : Ouais donc tu as fait un fois 3,5.

Yohann : Ouais, je ne sais pas, il faut le dire, mais mes résultats sur ce tournoi, ils n’ont pas été folie, j’ai eu plus de réussite sur d’autres tournois, notamment un tournoi en ligne où j’ai pris 150 000 €, c’était un tournoi à 1 000 dollars l’entrée. Donc là on était 1 000 joueurs, j’ai fait premier. Donc, c’est, le replay est disponible…

Maxence : Et petite anecdote si tu peux nous la raconter brièvement ouais, qui est vraiment excellente parce qu’à Malte comme c’était en pleine nuit jusqu’à 3-4h00 du mat et que tu fais des lives et que tu parles, forcément les voisins du dessus ou du dessous, ils peuvent gueuler en se disant : je veux dormir. Oui mais moi je suis en live streaming, gros tournoi pour encaisser de l’argent.

Yohann : C’est vrai Max, j’ai crié un peu comme tu peux crier parfois de temps en temps. On est un peu sur le même principe toi et moi sur ça.

Maxence : Quand tu t’es enflammé.

Yohann : Je m’enflamme un petit peu de temps en temps. Et j’aime bien m’enflammer, je crie quand je gagnais des coups à tapis. Alors moi chaque dimanche tu sais, je récapitule et je stream sur ma chaine avec YouTube, je stream et twitch d’ailleurs aussi les plus gros tournois en ligne au monde. Donc je mets plusieurs milliers d’euros en jeu. Plus de 5 000 € en jeu et je montre mes

tournois. Et quand je vais loin, je crie. Je crie parce que je suis euphorique. Et j’aime bien lâcher mon euphorie. E là, la voisine est arrivée. La voisine elle dit : Monsieur, arrêtez de crier. Et moi je lui ai à peine ouvert la porte parce que j’étais en train de jouer et j’étais en live de toute manière, je n’avais pas le temps de lui répondre. J’ai à peine ouvert la porte, j’ai dit oui c’est bon j’arrête et j’ai fermé. Sauf qu’une heure après, elle est revenue. Elle a frappé à la porte, mais ce n’était pas la voisine. Et comment j’ai su que ce n’était pas la voisine, parce que j’ai entendu : police ouvrez en Maltais, enfin, en Anglais. Et ils ont dit : Police, open the door please. Et je n’ai pas ouvert la porte. Pourquoi ? Parce que j’étais à quatre joueurs restants. Donc on était plus que quatre dans mon tournoi, j’avais plus de 1 000 personnes qui regardaient en live le stream, j’ai un petit plus de quatre, il y avait 12 000 $ pour le premier dans ce tournoi-là. Ce n’est pas le tournoi à 150 000, ce n’est pas ce jour là, c’est sur un autre jour où là il y avait 12 000 à la gagne et j’étais assuré de 4 000. Donc, il y a quand même 8 000 d’écart entre ma place actuelle et la place que je pourrais faire d’ici 30 minutes. Parce qu’il va rester quoi : 30 minutes de jeu pour faire de quatrième à première. Donc, si j’ouvre la porte pour moi je n’avais aucune chance de continuer mon tournoi, j’allais perdre 8 000 € dans tous les cas. Et j’allais perdre mon tournoi. Donc j’avais pris partie de ne pas ouvrir. Et là qu’est-ce qu’ils ont fait ? Je ne m’attendais pas à ça, ils ont défoncé la porte. Ils ont forcé la porte et ils sont rentrés en plein stream, irruption dans mon salon. Ils se sont mis à ma gauche. Donc pas derrière la webcam, mais j’ai un peu déchaté sur ça, parce que ça aurait pu faire un putain de buzz. Mais voilà, ils se sont mis à ma gauche au final et ils m’ont dit : arrête ça tout de suite et lève-toi. Et je leur ai dit : non, je ne peux pas me lever parce que je joue pour 12 000 $. Et ils ont compris que c’était vrai parce qu’ils m’ont vu mes six écrans. Alors j’ai un set up assez impressionnant. Et donc du coup, ils ont vu que c’était vrai. Et là, ils ont dit : vas-y file nous ta carte d’identité. J’ai filé ma carte d’identité, j’étais en train de jouer avec l’autre main. Genre avec la bouche, je lui filais ma carte d’identité avec la bouche, avec l’autre main je suis en train de jouer. Il ya un des deux gars, il regardait l’écran on aurait dit qu’il jouait au poker et qu’il est en train de dire : putain, j’adore.

Maxence : Ce n’est pas du mytho, c’est un vrai tournoi.

Yohann : Ce n’est pas du mytho, j’adore. Et l’autre il était vénère, il notait mes coordonnées d’identité sur son papier. Ils m’ont laissé au bout de dix minutes le chat en furie, laisse tomber le chat. Là 300 viewers qui se ramènent supplémentaires. On est 1300, le chat en furie et tout. Non mais c’est dingue. Il y a même des gens qui disent c’est fake, tellement c’est irréel. Il y a des gens qui font, c’est fake, c’est tellement irréel. Non, non, je vous confirme que ce n’est pas fake, c’est 100% vrai. Les mecs se sont barrés, je n’ai jamais premièrement ni eu d’amande. Donc je n’ai pas eu d’amande dans ma boite aux lettres. J’ai pu continuer mon tournoi que j’ai remporté pour 10 000. En fait on a dealer. Ça veut dire qu’en un contre un à la fin tu peux dealer, c’est-à-dire faire un deal au prorata du nombre de jetons et j’ai dealé avec lui est j’ai pris 10 000. Donc en prenant 10 000 et je me suis assuré cette somme-là. Et ensuite qu’est-ce qui s’est passé ? Je n’ai rien eu, la porte, j’ai vérifié la porte, le loquet était un petit peu abimé, mais tout foncti

à forcer le tout et voilà, ils ont fait l’aller-retour, la vidéo est sur mon YouTube si vous voulez voir à quoi ça ressemble. Moi, je pense que Maxence la mettra en fiche là haut à droite.

Maxence : Ouais, pas de souci.

Yohann : Voilà, ça va être drôle.

Maxence : Vous devriez kiffer, ouais ça c’est clair par rapport à ça.

Ok ! Merci une nouvelle fois. Donc vous le savez, être joueur de poker pro c’est comme un petit peu les paris sportifs, il y a des péripéties, il faut toujours avoir cette rigueur, être 100% concentré, voilà la bonne gestion de capital et puis après c’est comme les paris sportifs, en pariant, en pariant, là c’est pareil. En jouant, en jouant, on commence à avoir tous les automatismes, toutes les stratégies, tous les bons coups. Là ok, je sais que je vais faire une erreur, là non, j’ai 95% de chance de gagner. Donc, toutes les excellentes stratégies.

Donc merci une nouvelle fois.

Si vous avez apprécié la vidéo, cliquez sur le petit bouton like juste en-dessous, merci par avance.

Yohann : Pouce bleu !

Maxence : Merci ! Si vous regardez encore cette vidéo, vous vous dites certainement : je veux peut-être devenir joueur pro, je veux encore, voilà, donc passer un KP, gagner de l’argent avec le poker. Dis-nous tout, qu’est-ce que tu as concocté pour les gens qui nous suivent et qui veulent en savoir plus sur le poker ou même se former illico presto pour créer un deuxième revenu ?

Yohann : Bon alors pour ta chaine Max, je vais offrir 30 heures de cours gratuits. Donc c’est des cours, ce n’est pas moi qui vais vous les donner en direct. C’est des cours vidéos. Donc, vous allez recevoir 30 heures de vidéos gratuitement. Donc, Maxence vous met le lien dans la description, c’est des cours que j’ai donnés à une académie de poker, des garçons et des filles qui voulaient se former au poker pour gagner aussi de l’argent avec ce jeu, gagner un contrat pro aussi dans une émission de télé qui s’appelle la Maison du Bluff qui est une académie de poker sur NRJ 12. Donc j’étais le coach les deux dernières années de cette émission qui n’existe plus aujourd’hui. Je vous ai gardé mes 30 heures de cours que je vous mets tous sur le lien qui est dans la description, c’est gratuit. Pour ceux qui veulent se former directement un petit peu plus en profondeur, j’ai trois formations différentes, qui sont juste en fait, il n’y a pas besoin de prendre les trois, il y a juste besoin de savoir où vous vous situez dans le poker. En fonction de votre niveau de jeu et de celui que vous voulez atteindre et les mises que vous vous faites. Si vous faites des mises en-dessous de 20 € et que vous avez un petit capital, je vous conseille le club Padawan qui est la formation qui a pour but de vous porter de 0 à 1 000 € par mois au poker. Donc de A à Z les techniques, les méthodes que j’enseigne avec d’autres pros qui gagent très bien leur vie au poker sur ma formation club Padawan. Donc c’est des vidéos stratégiques à plus de 150 heures à l’heure actuelle et on en sort 9 nouvelles heures par mois sur cette formation club Padawan qu’on met toujours

à jour parce que le poker évolue et du coup on veut vraiment vous donner le meilleur et on est la première plateforme de coaching en France pour le poker et du coup, on doit se tenir vraiment au top.

Donc le deuxième c’est club confirmé. Club confirmé c’est pour ceux qui misent plutôt aux alentours de 40, 50 €. Là on est sur des gens qui veulent gagner plutôt 5 000 € par mois au poker. Donc ils veulent aller à ce niveau-là, ils auront aussi le club Padawan avec le club confirmé. Donc c’est en tout 250 heures de formations. Evidemment, vous pouvez choisir les vidéos que vous allez regarder. Vous n’êtes pas obligé de tout regarder. C’est des formats de jeux différents. Donc il y a tournoi cash-game, sit & go jackpot, donc expresso, spin and go, ces choses-là. Vous avez un peu le tout en fait, tous les formats de jeu pour pouvoir choisir ce qui vous intéresse à vous comme format de jeux parce qu’il y a plusieurs formats de poker.

Le club Elite c’est la dernière formation, c’est la plus haute. Elle regroupe les trois. Elle donne accès au club Padawan, au club confirmé et au club Elite. Le club Elite c’est pour les gens qui veulent vraiment faire du poker leur métier, qui veulent gagner leur vie et avoir le…, qui veulent gagner très bien leur vie et qui veulent avoir le parcours que j’ai eu et gagner plus de 10 000 € par mois au poker. C’est possible encore maintenant. Il faut énormément travailler, je ne vais pas vous le cacher, ça ne sera pas en un mois avec le club Elite.

Maxence : C’est du taf, c’est comme les paris sportifs.

Yohan : Là c’est du gros taf.

Maxence : C’est du gros boulot.

Yohan : Donc pour ceux qui ont vraiment le temps nécessaire et en tout cas l’envie, la motivation, la détermination et qui ont déjà des bonnes bases au poker. Parce que n’allez pas dans le club Elite si vous n’avez pas des bonnes bases au poker, vous allez juste perdre votre temps. Le club Elite c’est pour vous c’est 400 heures en tout de formation avec ce Padawan et confirmé. Rien qu’en Elite, je crois qu’il y a 150 heures de formation. On en sort 25 nouvelles heures par mois en tout et pour tout. Chaque mois, on en ajoute 25 nouvelles heures. Donc accès instantané à 400 heures de formations plus 25 nouvelles heures par mois pour tout savoir, pour avoir toutes mes méthodes à copier-coller. Club Elite aussi on vous le met dans la description grâce à Maxence aujourd’hui.

Maxence : Absolument ! Donc, tout est dans la description juste en-dessous. Il y a le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Donc cliquez bien sur le lien. Donc ça, ça va vous rediriger sur la formation offerte et toutes les formations dans la description.

Si vous visionnez cette vidéo depuis une autre plateforme ou un smartphone, il y a également le (i) comme info en haut à droite de la vidéo. Donc à tout de suite pour encaisser du cash avec le poker et bonne formation sur la houlette de Yoh Viral.

Yohan : Je m’occupe de vous !

Maxence : A tout de suite !