Pourquoi Olivier s’est inscrit au Club Privé Paris Sportifs pour PARIER comme un PRO et ne plus être avec les AMATEURS qui PERDENT leur ARGENT ?

Aujourd’hui, dans cette nouvelle étude de cas, vous allez savoir pourquoi Olivier a décidé de se former dans les paris sportifs pour parier comme un pro et faire des paris sportifs un complément de revenus.

L’étude de cas au format audio ci-dessus :

en-tete-club-prive-paris-sportifs

 

Au dessus de ce message, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton « play » du lecteur Audio pour écouter l’étude de cas, il se peut que le lecteur mette quelques secondes avant d’apparaître.

Vous pouvez l’écouter directement sur le blog en cliquant sur le bouton « play » ou le télécharger en cliquant sur « télécharger » ou en faisant un clic droit ici puis « enregistrer le lien sous…. »

Cliquez ici pour vous inscrire sur la liste d’attente du Club Privé Paris Sportifs

L’étude de cas au format vidéo :

Transcription texte de la vidéo :

Maxence Rigottier : Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle étude de cas du blog https://www.gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr/. Aujourd’hui je suis avec un membre du club privé paris sportifs qui s’appelle Olivier. C’est une étude de cas un peu différente des autres étude de cas dans le sens où Olivier est un complet débutant dans les paris sportifs et du coup ça va être intéressant de savoir pourquoi il s’est inscrit au club privé paris sportifs. Qu’est-ce qui l’a motivé à rejoindre ce club ? Egalement, s’il peut faire sa présentation par rapport aux paris sportifs ? Parce que je pense qu’il avait un vécu qui était très très minime. Salut Olivier. Est-ce que tu peux te présenter pour un expliquer tes débuts jusqu’à aujourd’hui dans les paris sportifs ?

Olivier : D’accord. Pas de souci. Bonjour Maxence, bonjour tout le monde. Mon parcours est simple. Comme je t’avais expliqué, je viens du monde de la roulette qui n’a rien du tout à voir avec le monde des paris sportifs. J’ai voulu commencer comme ça les paris sportifs plus par curiosité. Et donc, comme je suis du nord de la France, j’ai 43 ans, j’ai commencé dans les tabacs, tout simplement en voyant les grandes fiches et les grands feuillets de l’ARJEL sur les « parions sport ». Et j’ai joué un petit peu comme ça, complètement au hasard, en fonction des cotes. Je ne te cache pas que je jouais les cotes les plus basses. J’avais du résultat ou je n’en avais pas. C’était vraiment à tâtons. Et en cherchant sur internet plus de renseignements, je suis tombé sur ton blog et c’est comme ça que je t’ai contacté. Je ne sais pas si tu as des questions supplémentaires par rapport à tout ça.

Maxence : D’accord. Pour récapituler, en gros tu faisais quelques paris de temps en temps, soit au tabac, soit sur les sites ARJEL. Et ensuite tu t’es dit que tu aimerais bien voir ce qu’il y a de plus en profondeur sur le web et là tu es tombé sur mon blog.

Olivier : Exactement. C’est comme ça que ça s’est passé. Le gros avantage que j’ai eu par rapport à toi, c’est une forte approbation. Vraiment, tu es une mine d’information parce qu’à partir du moment où j’ai commencé à chercher, il y a de tout et de rien. Tu vois ce que je veux dire ? Alors que toi tu as répondu à mes emails. Et j’ai appris de nouvelles expressions, des modes de jeux (le lay 0-0. J’étais incapable de connaître et d’appliquer ce genre de méthode.), la gestion de bankroll, le yield et les books en ligne, et à créer surtout un portefeuille et un compte électronique par Neteller. Maintenant j’ai la carte Neteller.

Maxence : D’accord. Donc qu’est-ce qui t’a motivé à la base pour rejoindre le club privé paris sportifs ? C’était pour te former dans les paris sportifs ? C’était pour rejoindre une communauté ? C’était pour vérifier la pertinence des informations que l’on peut trouver sur le web… ? Quelles sont les motivations qui ont fait que tu as franchi le pas et que tu t’es inscrit au club privé paris sportifs ?

Olivier : En fait, j’ai longtemps hésité avant de m’inscrire. Au bout d’un moment j’ai franchi le pas. Ce qui m’a intéressé surtout c’est la communauté qui est créée et la mine d’informations à travers tes vidéos qui sont présentes. J’ai déjà contacté des membres directement sur leurs emails personnels. On échange des emails. Tout en sachant que je le dis, je suis très clair sur le site, c’est que je suis débutant à 100%. Donc j’ai vraiment bidouillé au début. Maintenant ça va mieux. Je ne sais pas depuis combien de temps je suis sur le club, mais ça doit faire 1 mois ou 2. Je commence à prendre mes marques et à faire des paris qui sont intéressants. Le fait d’avoir une communauté c’est une mine d’informations sur le club. C’est très intéressant. Je n’ai pas trouvé d’équivalent pour l’instant.

Maxence : D’accord. Ça fait environ 1 mois et demi que tu es à l’intérieur du club, et c’est ça qui est une nouvelle fois très intéressant, c’est que tu étais seul dans ton coin, et directement en rejoignant une communauté tu as pu avoir toutes les informations dont tu as besoin, plus aussi rejoindre en parallèle un groupe de parieurs qui te ressemble. Il y a des parieurs débutants, d’autres qui ont un niveau intermédiaire, d’autres qui sont experts voir professionnels. Bref il y a tout à l’intérieur et du coup c’est ça qui est sympa, c’est qu’on peut s’aider mutuellement pour pouvoir avancer tous dans le même sens.

Olivier : Exactement. C’est ce qui m’intéresse avec ça. Tout en sachant que tu m’as disputé et tu as bien raison, c’est que je ne vais pas assez au club. Je n’en profite pas assez actuellement. Ce qui est bien avec toi, c’est que quand tu dis que tu vas faire une formation skype ou que tu vas me contacter en email, j’envoie un email et tu me réponds. La dernière fois tu m’as dit que je n’allais pas assez sur le club parce que je t’ai posé des questions et en fait j’avais toutes les réponses sur le club privé paris sportifs.

Maxence : Voilà. Si vous rejoignez un jour le club, n’hésitez pas à visionner en prenant votre temps les différentes vidéos. Maintenant ça commence à être très complet, et vous allez vraiment avoir tout ce dont vous avez besoin. Et aussi une chose très importante, c’est que si vous rejoignez le club, c’est vraiment important que vous soyez là aux séances de coaching commun mensuelles. C’est une fois par mois sur Skype, les membres qui sont connectés se réunissent et on va faire un tour de table pour pouvoir passer en revue tous les sujets des paris sportifs. Ça peut être aussi bien les bookmakers, les tipsters, les pronostics, les lay 0-0… Je remarque vraiment une corrélation entre les membres qui ont réussi et les membres qui participent à l’intérieur du club. C’est important que vous puissiez puiser le cerveau des meilleurs pour que vous puissiez encaisser de l’argent et que vous fassiez des paris sportifs un complément de revenus en fonction de votre capital. 😉

Olivier : OK. J’avais quelque chose aussi à rajouter, c’était que le club privé paris sportifs est effectivement payant, mais je pense que par rapport au tarif que tu demandes et à l’information que tu donnes, le rapport qualité/prix est vraiment immédiat. Je pense que plutôt que de dépenser de l’argent dans des paris sportifs en tâtonnant comme j’ai fait au début, autant mettre une petite somme pour faire partie du club et ça nous permet d’avoir une forte progression tout de suite et comme je te le disais tout à l’heure une mine d’information.

Maxence : D’accord. Maintenant, quelles sont les erreurs que tu faisais par le passé et qu’aujourd’hui tu te dis que ça te parait évident que tu ne vas plus faire ces erreurs-là ?

Olivier : Ce que je faisais par le passé, comme beaucoup de débutants je pense, c’est que je faisais des mises sur petites cotes. Histoire de me rassurer, je voyais une cote à 1,20 et une cote en face de 7 et quelques, je me disais que c’était impossible de perdre, et comme dans les paris sportifs, comme tu l’explique si bien, rien n’est impossible, donc voilà… Les 1ers paris que j’ai fait, je les ai gagnés. J’en ai perdu d’autres. Et j’ai eu la chance une fois sur un match, je pense que c’était Monaco-Valenciennes, où Monaco était leader, et j’ai joué à l’inverse de la cote, je crois que c’était une cote de 10 ou 12 et j’ai gagné une belle somme.

Maxence : D’accord. Tu avais joué la victoire de Valenciennes à Monaco certainement.

Olivier : Oui, j’avais joué la victoire de Valenciennes à Monaco. Pour revenir sur les erreurs que je faisais, je n’avais pas de gestion de bankroll. C’est-à-dire que sur le 2% des mises par rapport à ta bankroll, je ne l’appliquais pas du tout. Le yield de 10%, je ne le respectais pas du tout. J’allais vraiment à tâtons. Je pense que pour être un bon parieur, tu m’arrêtes si je me trompe, il faut surtout être un bon comptable et bien gérer sa bankroll. On est là à 70% de sa réussite, quelque chose comme ça.

Maxence : Oui. Les principales qualités sont mentales, et ensuite de gestion. C’est vraiment les 2 qualités indispensables pour pouvoir réussir sur le long terme. Et je dirais que la qualité 1ère reste psychologique. Si vous êtes bien dans votre tête, bien dans votre peau, forcément vous allez bien gérer votre capital… Et inversement, si vous avez des coups de folies, si vous voulez vous refaire, si vous êtes avide d’argent, bizarrement vous n’allez plus respecter la gestion de votre capital. Et ensuite, comme vous le savez et comme tu l’as dit juste avant « l’impossible est possible dans les paris sportifs », donc il faut toujours penser que votre outil de travail c’est votre capital, c’est pourquoi il ne faut pas faire n’importe quoi avec. C’est évident. N’oubliez pas de vous le redire dans votre tête à chaque fois que vous vous dites que ce n’est pas possible que Barcelone ne marque pas, que ce n’est pas possible que… C’est possible. Il faut toujours avoir un rapport gain-risque qui soit intéressant et pas s’amuser à jouer des montants pour soit gagner pas beaucoup, soit pour gagner gros avec des petites mises. Egalement, qu’est-ce que tu aimes le plus dans le club privé paris sportifs ? Pouvoir me poser toutes tes questions ? Bénéficier de toutes mes connaissances ? Te constituer un portfolio de parieurs ? Connaître la psychologie humaine ? Aller à l’essentiel dans les paris sportifs ? Qu’est-ce que tu apprécies le plus à l’intérieur du club privé paris sportifs ?

Olivier : Très simplement, par rapport à cette question, il y a un truc qui m’intéresse bien c’est ta réactivité. Tu es très réactif. Comme tu l’as compris, j’avais un gros problème pour jouer les paris remboursés. J’ai vraiment galéré. Pourtant tu m’avais expliqué tout clairement. Après je t’ai redonné un exemple et tu m’as répondu sous 24 heures. Ça j’apprécie beaucoup. Comme je te le disais, il y a beaucoup de gars où tu vas mettre de l’argent pour faire partie d’un club ou d’une association, et une fois que tu as payé tu as un peu moins de retour. Et toi tu continues. Ça ça me convient bien. Egalement, sur les lay que je suis, je ne suis pas encore très à l’aise sur le lay parce qu’au niveau psychologique je ne pense pas que ce soit pour moi. Mais par contre j’ai commencé à m’intéresser au suivi de tipster et je crois que je vais m’y intéresser de plus en plus.

Maxence : OK. Je vais revenir sur un point que tu as évoqué. Souvent on peut se demander si ce n’est pas une arnaque, si c’est vraiment sérieux… Toi-même, et je le comprends, tu t’es posé cette question. Quel message laisserais-tu aux personnes qui hésitent à s’inscrire au club privé paris sportifs ? Ces personnes qui se disent la même chose que toi, qui se demandent si ce n’est pas une arnaque. Je crois également que tu avais suivi quelques-uns de mes webinars (je me trompe peut-être), et c’est après les webinars que tu as décidé de t’inscrire parce que tu as vu que j’ai offert énormément de contenus gratuits et de qualité et tu t’es dit que ce que je disais avait l’air de tenir la route, et du coup tu as décidé de t’inscrire.

Olivier : Effectivement. Je ne sais pas exactement ce que tu appelles webinar, mais j’ai suivi une de tes formations gratuites qui était quand même une forme de séminaire où moi j’étais comme un fou avec mon bloc en train de tout noter parce que je ne comprenais rien à ce qu’était un tipster, une bankroll. Après j’ai cherché un peu sur Google. Mais effectivement j’ai suivi ta formation qui était gratuite pour débutants et c’est suite à ça que je me suis inscrit. Vraiment c’était un élément déclencheur parce qu’en même temps tu avais des intervenants. Tu faisais ta formation et, au bout de ou dans la formation, les gens te posaient des questions et tu répondais. Je me suis dit que tu avais l’air d’être sérieux et que je pouvais y aller.

Maxence : D’accord. Merci en tout cas pour ton retour d’expérience. N’hésitez pas également quand je fais des séminaires comme tu l’as évoqué, c’est assez rare mais quand j’en fais un soyez là. Quand je dis qu’il faut être là, que je ne vais peut-être pas en refaire un avant plusieurs mois ce n’est pas une blague. Ce n’est pas pour faire genre et mettre un coup de pression. C’est vraiment parce que je parle sérieusement, et du coup c’est important que vous soyez là pour que vous compreniez des mécanismes qui vous échappent dans les paris sportifs et ensuite libre à vous de rejoindre le club si vous le désirez dans le futur. Pour finir sur une dernière question, quelles sont tes projets dans le futur concernant les paris sportifs ? Là tu as un profil qui est certainement comme beaucoup de parieurs qui nous écoutent aujourd’hui. Vous vous dites peut-être que vous êtes comme Olivier, assez débutant voir ultra débutant. Quels sont tes projets pour les mois à venir ?

Olivier : Comme tu le disais tout à l’heure, ça fait un mois et demi que je suis dessus. Je commence à monter tout doucement en gains. J’essaie d’appliquer des méthodes que j’appliquais à la roulette au niveau gestion financière, comme je t’en avais parlé, c’était différentes lois mathématiques qui sont les lois de Kelly ou des choses comme ça sur la gestion de capital. Et si ça continue de monter comme ça, je ne cache pas que je partirais bien à Malte éventuellement pour avoir la carte de résident pour pouvoir jouer sous les books.com. Si tu veux, je pense accélérer et avoir un super complément de revenus. Si t’as une belle bankroll je pense que les books.com peuvent devenir indispensables.

Maxence : Exactement. Une nouvelle fois, si vous avez l’occasion de partir à l’étranger, si vous pouvez soit aller dans un pays où Betfair et les bookmakers.com sont autorisés, ça peut être Malte, la Suisse, l’Angleterre, l’Irlande, l’Amérique Latine, l’Europe de l’Est… Il y a énormément de pays où vous pouvez avoir accès aux bookmakers.com comme Pinacle, Bet365, voir Betfair, faites-le. C’est vraiment très important pour parier comme un professionnel. Ce sont vraiment des outils indispensables. Il y a également Neteller qu’il faut avoir comme on l’évoquait au tout début de cette étude de cas et que j’évoque à l’intérieur du club privé paris sportifs. Bref, ce sont des outils qu’il faut que vous ayez en votre possession pour pouvoir faire des paris sportifs un super complément de revenus en fonction de votre capital. Il y a un dernier point que je voulais souligner. Je pense que si vous appliquez 80% de ce que j’évoque à l’intérieur du club privé paris sportifs, vous allez tout bêtement avoir la cotisation gratuite au club parce qu’au final les gains vous permettront sans aucun souci à avoir la cotisation gratuite. Mais pour cela il faut appliquer 80% de ce que j’évoque pour être sûr que tout se passe bien.

Olivier : Et puis ne pas faire la même erreur que moi, c’est-à-dire de ne pas aller sur le club et te poser 15 fois les mêmes questions. C’est vrai que tu m’as répondu. Et à la fin de la conférence par Skype, tu m’as dit que tu m’avais répondu mais que je ne devais pas oublier que toutes les informations que je t’avais demandées étaient inscrites sur le club. C’est vrai que j’y suis retourné le soir et que je me suis dit que c’était con, que je t’avais fait perdre ton temps alors que j’avais toutes les informations via vidéo ou via les commentaires.

Maxence : Maintenant, la chose que je fais fréquemment c’est de faire une vidéo pour expliquer un point précis à chaque fois qu’un membre ne m’a jamais posé la question. Souvent les questions reviennent et il suffit juste d’aller voir la vidéo et vous avez la réponse à votre question. C’est quelque chose d’important à faire. Ensuite, vous allez pouvoir bénéficier de précieux outils pour que vous pariez comme un pro. C’est clair. En tout cas, merci pour ton retour d’expérience. Si vous voulez retrouver Olivier, si vous êtes un débutant, que vous vous posiez la question suivante « est-ce que le club privé paris sportifs est fait pour moi ? », en tout cas pour Olivier la réponse est oui. Par ailleurs, si vous vous inscrivez et que vous prenez un abonnement annuel, vous allez avoir une heure sur Skype avec moi. Du coup, par la même occasion, tout bêtement vous allez pouvoir me poser toutes vos questions. Il y a également une séance de coaching commun tous les mois. Donc si vous n’êtes pas là, pas de panique elle est enregistrée et vous pouvez la réécouter la semaine suivante dans le club. Il y a énormément de choses également, les lay 0-0, les bets du club… Voilà un petit peu un aperçu du club et c’est pour ça que je voulais vous faire partager cette étude de cas parce que je sais que des débutants peuvent se demander si c’est fait pour eux, si ce n’est pas trop compliqué… Là on a un parfait exemple que si vous êtes un minimum impliqué dans les paris vous allez pouvoir faire des paris sportifs un complément de revenus sans aucun problème. En tout cas merci Olivier. Je te dis à très vite à l’intérieur du club privé paris sportifs. A bientôt.

Olivier : A bientôt Maxence. Ça marche. Salut.

Et vous ?

Êtes-vous débutant dans les paris sportifs ? Laissez-moi votre réponse dans les commentaires ci-dessous. 😉

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *