Chronique du Livre : Les Paris Sportifs en Ligne : Comprendre Jouer Gagner Partie (2/2) + en Bonus, Chronique Audio

Au dessus de ce message, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton « play » du lecteur Audio pour écouter la chronique, il se peut que le lecteur mette quelques secondes avant d’apparaître.

Vous pouvez l’écouter directement sur le blog en cliquant sur le bouton « play » ou le télécharger en cliquant sur « télécharger » ou en faisant un clic droit ici puis « enregistrer le lien sous…. ».

Vous pouvez retrouver la première partie de ma chronique du livre en cliquant ici

2ème partie de ma chronique du Livre de Quentin Toulemonde :

Vous pouvez retrouvez mon interview avec Quentin Toulemonde en cliquant ici

Les paris sportifs en ligne, édition Amphora, de Quentin Toulemonde, 380 pages, publié en juin 2011.

A la suite de ce chapitre, l’auteur décrit étapes par étapes la méthode à suivre pour jouer sur les sites de paris.

Ensuite, Quentin revient sur les méthodes gagnantes.

Les méthodes gagnantes sont

· L’arbitrage appelé également surebet.

· L’arbitrageur ou trader. L’arbitrageur cherche avant tout à s’assurer un gain certain quelque soit l’issue du pronostic, en pariant simultanément sur plusieurs sites. En revanche, le trader va prendre de nombreuses positions différentes sur l’ensemble du match.

· La double chance artisanale. Contrairement à la méthode de l’arbitrage, une double chance peut se réaliser avec l’aide d’un seul bookmaker.

Maintenant, décryptage des méthodes perdantes.

· La méthode super débutant. Cette technique consiste à parier sur des petites cotes allant de 1,01 à 1,40. Malheureusement, sur le long terme, cette technique est perdante.

· Le super multiplicateur. Cette technique est basée sur la méthode des paris en combinés. Il suffit de multiplier plusieurs cotes comprises entre 1,10 et 1,50. De ce fait, la cote finale est intéressante (supérieur à 2, 3, 4, ou beaucoup plus).

· La martingale de Hawks. Cette technique est basée sur le principe suivant : Miser le double de sa mise précédente à chaque échec. J’ai joué au départ 5 euros et j’ai perdu. Si j’applique le principe de la martingale de Hawks, je mise 10 euros. Si je perds à nouveau, je mise 20 euros et ainsi de suite…

· La méthode 6 sur 9. Cette technique consiste à parier résultat à la mi-temps et résultat à la fin du match. Les cotes sont très importantes mais malheureusement, cette technique est de la pure roulette.

· La méthode pari sur l’équipe. Cette technique consiste à parier sur 10 matchs minimum dans la même journée sur n’importe quel championnat européen (Italie, Espagne, France, Angleterre…).

· Tout miser sur les bonus des bookmakers. De nombreuses publicités comme « votre 1er pari remboursé », ou « votre premier dépôt est doublé »…fleurissent à la télévision. Or, il y a des conditions pour pouvoir retirer le bonus. Si vous comptez sur les bonus pour baser votre succès dans les paris sportifs, cela est voué à l’échec. Le bookmaker vous aura fait dilapider votre capital avant que vous puissiez le retirer.

· La méthode « score correct ». Cette technique consiste à miser sur le score exact de la rencontre. Cette méthode est souvent celle qui offre les plus grosses cotes. Or, les probabilités de trouver les bons scores sont très faibles malheureusement.

· Ne jouer que les paris sur le long terme. Cette technique consiste à parier sur des paris en début de compétition. Par exemple, qui va remporter le championnat de Ligue 1 en 2012 ? Par conséquent, jouer que des paris sur le long terme bloque votre argent jusqu’à l’issue du pari. De plus, la probabilité de gagner des paris sur le long terme n’est pas supérieure aux paris à court terme.

· Attendre que le match se déroule en Live Betting, appelé aussi en français « pari en live ». Cette méthode consiste à parier pendant le match. Même si cette technique paraît prometteuse, le parieur joue de manière impulsive et irrationnelle.

Partie 4 :

Au cours de cette partie, l’auteur revient sur les affaires de matchs truqués. Il revient en détail sur différents scandales qui ont eu lieu dans les paris sportifs :

  • Scandale au tennis sur le match Davydenko-Vassallo Arguello qui a eu lieu en 2007.
  • L’affaire Tim Donaghuy en 2007 (arbitre de basket en NBA).
  • Le « Point Shaving » sur l’équipe de basket du Boston College en 1978-1979.
  • La fraude de grande ampleur dans le championnat de basket NCAA en 2006.
  • Les bookmakers illégaux aux Etats-Unis entre 1995 et 2000.
  • L’affaire Ante Sapina qui a eu lieu pendant la coupe du Monde de football en 2010

Quentin Toulemonde revient en détails sur chacun de ces scandales qui a fait beaucoup de remous dans le monde des paris sportifs.

Un autre chapitre du livre est consacré à la dépendance au jeu. Selon l’ARJEL, 1 à 3% des joueurs français souffriraient d’addiction. La dépendance au jeu est aggravée avec l’âge. Plus on commence jeune à s’intéresser aux paris sportifs, plus on commence jeune à parier, plus on a de chances de tomber dans la dépendance par la suite.

La dépendance est caractérisée par un état de besoin impérieux de faire une activité, ou de consommer une substance, et par la nécessité d’en augmenter la fréquence ou la dose afin d’en maintenir l’effet et d’éviter l’état de manque (malaise, angoisse), selon le Test DSM-IV.

Le DSM (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders ou en français Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) définit 10 critères qui permettent de déterminer si un joueur est atteint de troubles psychiatriques par rapport au jeu.

Si ces 10 critères vous sont applicables, vous êtes malheureusement dépendant au jeu. Les 10 critères sont les suivants :

1. Préoccupation du jeu (être obsédé au quotidien par les paris sportifs en général).

2. Besoin de jouer avec des sommes d’argents croissantes

3. Essayer d’arrêter de jouer pendant une période définie mais ne pas y arriver.

4. Agitation ou irritabilité lors des tentatives de réduction de pratique du jeu.

5. Jouer pour échapper aux difficultés

6. Jouer pour récupérer ses pertes. Il vaut mieux attendre et faire une pause plutôt que d’essayer à tout prix de récupérer ses gains. Le meilleur moyen de perdre de l’argent, c’est de vouloir en gagner absolument.

7. Mentir à sa famille. Ne pas assumer son rôle de joueur.

8. Commettre des actes illégaux. Donner une fausse identité aux sites de paris en ligne pour jouer, falsifications de papier pour pouvoir parier…

9. Mettre en danger sa vie. Ne plus avoir de vie sociale, perdre ses amis, perdre son emploi à cause du jeu…

10. Compter sur les autres. Compter sur ses amis, sa famille pour pouvoir obtenir de l’argent et se sortir de situations financières désespérées dues au jeu.

Un dernier chapitre du livre est consacré à la psychologie du joueur. Le parieur, comme tout être humain, n’est pas parfaitement rationnel. Il est donc soumis à des biais comportementale que la majorité des bookmakers exploite. Il faut essayer de se comporter au maximum comme un robot mais cela est très difficile car nous sommes des humains. De plus, une trop grande confiance en soi empêche le parieur d’apprendre de ses erreurs, parce qu’il rejette la faute d’un pari perdu non pas sur ses compétences mais sur des évènements extérieurs. Un sondage a même été réalisé pour savoir si les joueurs français sont de bons parieurs ou non. Par exemple, pour la Coupe du Monde de Football, 20% des parieurs orientait son pari par des considérations purement chauvines.

Conclusion :

Il est essentiel de connaitre la psychologie du joueur pour pouvoir progresser dans les paris sportifs. L’auteur du livre, Quentin Toulemonde, explique énormément de méthodes et de concepts de paris sportifs illustrés à chaque fois par des exemples. Excellent livre que je vous conseille de lire si vous souhaitez progresser dans vos paris sportifs et augmenter votre culture générale dans vos paris sportifs.

Quentin vous offre l’opportunité de lui poser toutes ses questions si vous en avez. N’hésitez pas à lui poser toutes vos questions dans les commentaires, il vous répondra personnellement. Sourire

Points positifs du Livre :

  • C’est le 1er livre écrit par un bookmaker. Tous les trucs et astuces des bookmakers sont dévoilés dans ce livre.
  • Un résumé est fait à la fin de chaque chapitre pour pouvoir retenir les idées essentielles.
  • L’auteur parle aussi beaucoup de la psychologie du joueur qui est primordiale pour réussir dans les paris sportifs.
  • De petits exercices ludiques et de petits quizz sont proposés à la fin de chaque chapitre. Ces exercices et ces quizz donne un bon plus au livre.
  • Des explications très précises suivies de nombreux exemples sont données pour comprendre parfaitement une technique, une méthode…

Points négatifs :

  • Trop de théorie et manque de pratique des paris sportifs car l’auteur n’est pas un parieur mais juste un bookmaker.
  • Même si le livre est très bien synthétisé, les 380 pages du livre peuvent être étouffantes pour un parieur débutant. Il y a énormément d’informations à retenir.Une bonne partie de l’ouvrage est consacrée aux parieurs débutants (préparation du parfait parieur en ligne, les 10 commandements du bon parieur).

La note de gagner de l’argent grâce aux paris sportifs : 17/20

Avez-vous lu le livre ?

Combien le notez-vous ?

Laissez-moi votre témoignage pour me dire que ce vous avez pensé de ce livre? Clignement d'œil

6 réponses
  1. mael
    mael dit :

    Salut Maxence

    Tes deux chroniques sont intéressantes, mais ce que j’ai vraiment bien aimé et qui m’a donné envie d’acheter le livre, c’est l’interview que tu as faite de Quentin. On sent qu’il connait parfaitement le milieu, et en plus de ça, il a l’air très sympa et accessible.
    Je pense que le livre permet, même aux personnes qui s’intéressent aux paris depuis longtemps, d’apprendre de nouvelles choses par l’intermédiaire d’une personne qui a vécu et travaillé chez un bookmaker.

    Continues comme ça Maxence, car même si tes derniers pronos ont malheureusement échoué, le contenu du blog est vraiment intéressant avec les interviews, les articles vidéos et audio.

    à+

    Maël

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Salut Maël,

      Merci de tes compliments. Je suis ravi que tu ais apprécié mes 2 chroniques.

      Je prépare de nouvelles choses actuellement pour vous les faire partager prochainement. J’espère que ça va vous plaire.
      Dans ce livre, j’ai vraiment appris pas mal de choses, c’est pourquoi je voulais vous en faire part. 😉

      J’espère que j’aurai plus de réussite dans mes prochains pronostics.
      A bientôt et au plaisir.

      Répondre
  2. Grossir
    Grossir dit :

    Quand on est sur une bonne lancée on peut avoir besoin de jouer avec des sommes d’argents croissantes. Ce n’est pas négatif dans ce sens là. Si c’est pour couvrir des dettes ça devient problématique.

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Hello Grossir,

      Effectivement, si on joue pour le plaisir sans se préoccupé de l’argent que l’on mise, il n’y a pas de risques.

      Par contre, si on joue des sommes croissantes juste pour se “refaire” à cause que l’on a perdu de l’argent, là, il y a un risque d’endettement sur le long terme. 🙁

      Répondre
  3. Antoine
    Antoine dit :

    Bonjour,

    Votre livre a l’air très intéressant. J’aimerai le lire pour améliorer ma culture générale sur les paris sportifs, jeux auxquels je joue très souvent.

    J’ai une question sur ce livre, avant de l’acheter: explique t’il les différents comportements des parieurs lorsque ces derniers souhaitent parier ?

    J’ai pu lire à travers la chronique que vous analysiez la psychologie des joueurs, mais parlez-vous de leurs (nos) comportements ? Je trouve que c’est un sujet intéressant et j’aimerai savoir si vous l’abordiez dans votre livre.

    Merci d’avance,

    Antoine

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Antoine,

      Parfait si vous avez aimé ma chronique.
      Toutefois, ce livre n’est pas le mien. C’est celui de Quentin Toulemonde.
      Le livre traite un peu de la psychologie du joueur (mais pas du tout en profondeur).

      Si vous cherchez que la psychologie du joueur, ce livre ne vous est pas destiné.

      En revanche, si vous voulez améliorer votre culture générale, par contre, ce livre vous est fait
      pour vous. 😉

      A bientôt et bonne lecture du livre si vous l’achetez.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *