Que faire pendant des séries de PRONOSTICS GAGNANTS ou PERDANTS ?


Transcription texte de la vidéo : Que faire pendant des séries de PRONOSTICS GAGNANTS ou PERDANTS ? :

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr. Ici Maxence Rigottier. Dans cette nouvelle vidéo, je voulais revenir sur le choc psychologique dans les paris sportifs. Vous vous posez peut-être la question suivante : qu’est-ce que cela signifie concrètement et comment faire pour l’encaisser du mieux possible ou du moins le réduire.

Le choc psychologique, ce sont des avalanches de pronostics gagnants ou perdants. Si vous faites vos propres pronostics, un suivi de tipsters ou encore des trades sur Betfair, l’objectif est de toujours tendre vers un ROI supérieur à 10 % sur le long terme. Si vous avez par exemple 9 pronostics gagnants sur 10, avec une cote moyenne de 2, il y a de grandes chances pour qu’à un moment donné, vous allez avoir une série avec 3 pronostics gagnants sur 10. C’est un peu logique, car sinon, vous n’auriez pas un ROI à 10 %, mais plutôt de 30, 40, 50 % ou plus. C’est important d’avoir cette notion en tête.

Ensuite, partons du principe que vous faites un suivi de tipsters. Vous suivez par exemple 6, 7 tipsters pour lisser le risque.

Récemment, j’étais avec un membre de ma formation Parieur gagnant, parier comme un pro et qui est également membre de mon club privé Paris Sportifs, il m’expliquait quelque chose qui lui est arrivé et qui est assez fréquent dans les paris sportifs : il a un capital de 10 000 euros, il suivait 7 ou 8 tipsters et il faisait des mises entre 100 et 150 euros par tipsters, parce qu’il suivait pas mal de tipsters et de nombreux pronostics. Son objectif était de faire du volume pour augmenter son capital. Il m’avait écrit une première fois et il me disait être à + 850 euros. Ensuite, 4 jours plus tard, il se retrouvait à -1500 euros. Et 3 semaines plus tard, il se retrouvait à + 3300 euros de bénéfices.

+ 850 euros, –1500 euros, + 3300 euros, augmentation de 4 800 euros de capital en 3 semaines…!

Vous vous dites peut-être comment c’est possible de se retrouver à + 850, ensuite à -1500 pour ensuite repartir à + 3300, soit une augmentation de 4800 euros. Je vais vous l’expliquer dans un instant. Si par exemple, vous suivez 8 tipsters et ces 8 tipsters, chose peu probable, mais ça arrive bien évidemment, vous envoient en même temps deux pronostics perdants d’affilée. Vous vous dites que ce n’est pas le bol, les 8 parieurs vous envoient en même temps deux pronostics perdants. Ça ne veut pas dire qu’ils sont mauvais, mais c’est juste que ce n’est pas de bol, car ces pronostics perdants arrivent en même temps. Cela fait donc 16 pronostics perdants. Lui, il avait eu 19 pronostics perdants sur 20, ce qui l’a fait passer de + 800 à -1500 euros.

Ensuite, imaginez que ces mêmes parieurs, peu probable, mais n’oubliez pas que l’impossible est possible, vous envoient en même temps trois pronostics gagnants d’affilée. Donc l’inverse. Au lieu d’avoir deux pronostics perdants d’affilée, vous avez trois pronostics gagnants d’affilée. C’est un peu comme cela qu’il est remonté de -1500 à +3300 euros de bénéfices. C’est par rapport à ce côté variance, l’impossible est possible. C’est pareil dans le suivi de tipsters. Plus vous suivez de tipsters, moins vous allez avoir de malchance de prendre des avalanches de pronostics perdants et gagnants, parce qu’un tipster va vous envoyer que de bons pronostics pendant qu’un autre va vous envoyer de mauvais pronostics, et le mois d’après, ça va être l’inverse.

Comme dans toute chose, il y a un petit pourcentage qu’un scénario invraisemblable arrive, en l’occurrence des pronostics perdants d’affilée. Deux pronostics perdants d’affilée par tipster, et vous vous retrouvez avec un -1500 euros, donc -15 % de votre capital .

Et inversement, si ces mêmes parieurs vous envoient trois pronostics gagnants d’affilée, vous avez un décollage de votre capital assez impressionnant.

Moi, ça m’arrive souvent. Je me retrouve avec des +4000 et après +1000, ensuite -500 euros, et boum +4000, etc. Il n’y a que sur le très très long terme, de 3 à 6 mois, que ça se lisse par rapport à ce ROI de 10 %.

Qu’est-ce que ce membre de ma Formation Parieur Gagnant, parier comme un pro a compris ?

1) il a vraiment compris ce que voulait dire la gestion de bankroll.

Si vous partez en live en jouant par exemple 4 % et que vous recevez 20 pronostics perdants d’affilée, vous n’avez plus de capital.

Donc lui, en l’occurrence, il avait une bankroll de 10 000 euros et il s’est retrouvé à –1500 euros. Mais si vraiment vous n’avez pas de chance, vous pouvez vous retrouver à -2000, -3000. Et inversement, si vous avez de grosses chances, vous pouvez vous retrouver assez rapidement à + 4000, +5000, +50 % d’augmentation de capital, ça m’est déjà arrivé avec certains membres de la formation ou de mon club privé Paris Sportifs.

Première chose que vous devez toujours avoir en tête, c’est une gestion de bankroll irréprochable.

Si vous écoutez cet enregistrement dans votre lit, dans un canapé ou dans tout autre endroit assez favorable, vous avez assimilé ce conseil. Mais ce n’est que lorsque vous êtes devant le fait accompli que vous le comprenez à 100 %.

2) deuxième chose que m’avait donné ce membre et je suis 100 % d’accord avec lui, c’est votre unité de mise.

Même si vous avez 10 000 euros, même si vous avez de l’argent, il faut que vous soyez à l’aise avec votre mise. Si vous avez 10 000 euros de capital et que vous faites des mises à 140 euros, soit 1,4 %, si vous n’êtes pas à l’aise avec ce montant, réduisez votre mise.

Si vous, votre mise c’est 70 euros, 50 euros, 60 euros, 80 euros, faites la mise qui vous correspond. Moi, c’est 300 euros. C’est mon seuil à l’heure d’aujourd’hui. Petit à petit, je suis en train d’habituer mon mental à des mises plus importantes. C’est important d’être à l’aise avec vos mises parce que, que ce soit avec un suivi de tipsters, des trades sur Betfair ou vos propres pronostics, vous allez avoir la psychose et ne plus parier pareil.

Point 1 : la gestion de capital

Point 2 : être à l’aise avec vos mises

Point 3 : Se détacher de ce que vous faites !

C’est extrêmement simple dans la théorie, mais c’est beaucoup plus difficile à mettre en place dans la réalité. C’est donc important de toujours avoir cela en tête. Troisième point qui est pour moi la chose la plus importante, c’est d’essayer de se détacher de ce que vous faites.

Si vous faites un suivi de tipsters, des trades sur Betfair ou vos propres pronostics, des paris semi long terme, et long terme, c’est important de prendre du recul. Si on est collé aux évènements, si on regarde tous les weekends les matchs, même si on a fait une augmentation de son capital assez rapidement de 10 %, on ne le voit même pas. On se dit que ce n’est pas bon parce qu’on n’a plus le recul nécessaire.

Il faut toujours que vous ayez en tête d’avoir 100 unités de bénéfices à l’année et de toujours avoir cette vision long terme. Et pour l’avoir, c’est important de ne pas trop être collé aux matchs et aux résultats.

En bonus par rapport à ce choc psychologique, si vous faites vos propres pronostics, je vous invite à sécuriser vos pronostics. C’est le type de conseil que j’aurai aimé avoir avant de m’installer à Malte, avant que je souhaite devenir parieur professionnel.

Je vous donne un exemple sur les points que j’ai évoqués. Si vous faites vos propres paris, c’est important que vous mettiez en place soit des paris remboursés, des paris draw no bet, des paris asian handicaps, et ce, quel que soit le sport sur lequel vous pariez (tennis, baseball, basket, foot). Moi je parie principalement sur du foot.

Si vous faites des trades sur Betfair, c’est très important de systématiquement mettre en place un système de couverture. Certes, peut-être que si vous n’aviez pas mis en place ce système de couverture, vous auriez gagné davantage, mais n’oubliez jamais, jamais, jamais que plus vous faites des mises importantes, plus vous avez besoin d’avoir confiance dans vos prises de décision. Il faut que vous fassiez tout pour ne pas perdre, et ainsi, vous pourrez augmenter vos mises dans le futur.

Concernant le suivi de tipsters, c’est important de ne pas vous jeter dans la gueule du loup. Il faut observer si le tipster ne trafique pas son bilan, si c’est suivable, si les cotes ne chutent pas.

C’est important de suivre à blanc un tipster pendant au moins 30 jours. Vous allez me dire que c’est payant et que vous payez un abonnement, mais vous pouvez partager l’abonnement avec un ami. Si l’abonnement est à 100 euros, ça vous fait par exemple 25 euros chacun si vous êtes 4.

Croyez-moi que 25 euros, c’est un bon investissement parce que si vous tombez sur une escroquerie, ça sera 25 euros d’investissement et vous aurez évité de perdre au final des centaines voire des milliers d’euros.

Parfois, même si c’est un bon parieur, en fonction de l’endroit où vous habitez sur la planète, de votre emploi du temps, il est possible que le tipster en question ne soit pas suivable.

Ces 30 jours d’observation sont important pour évaluer un tipster. Si vous faites des paris semi long terme ou long terme, au lieu de jouer une cote à 3 ou 4 pour une équipe championne ou un joueur de foot qui est meilleur buteur d’un championnat, privilégiez le top 2, le top 3 ou le top 4 pour minimiser vos chances de perdre, même si au final vous gagnez moins. Si une équipe a merdé, ou un joueur est blessé, en jouant les tops 2 ou 3, vous êtes sûr au moins qu’elle/il soit en 2ème, 3ème ou 4ème position.

N’oubliez pas tout cela. Comprendre le choc psychologique, c’est pour moi les 80 % qui font la réussite d’un parieur.

On parle souvent des analyses, des stratégies. Je sais que vous allez trouver cela sur le web. Mais programmer son cerveau par rapport à tous les points que j’ai évoqués n’est pas évident. Je le conçois tout à fait. Moi-même, j’essaie vraiment de progresser sur cet aspect-là pour devenir de plus en plus fort. C’est important que vous ayez vraiment en tête le choc psychologique pour que vous fassiez le moins d’erreurs possible dans les semaines à venir.

Maintenant, je vous invite à télécharger ma vidéo bonus, 4 façons de gagner de l’argent dans les paris sportifs. Il y a un lien qui s’affiche à l’intérieur de la vidéo YouTube maintenant. Je vous invite à cliquer sur le lien. Ça va vous rediriger vers une autre page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse e-mail. Vous allez recevoir ma vidéo privée dans votre boîte mail juste après.

Vous allez apprendre comment gagner de l’argent avec vos propres pronostics, en l’occurrence les paris remboursés, les paris asian handicap ou encore draw no bet.

Vous allez aussi apprendre comment gagner de l’argent avec un suivi de tipsters, des trades sur Betfair, le principe du back and lay, et également des paris semi long ou long terme. Cliquez sur le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube maintenant. Indiquez votre prénom et votre adresse e-mail et je vous envoie tout de suite la vidéo privée dans la foulée. A tout de suite de l’autre côté.

Vous avez apprécié cet article ?

Indiquez votre prénom et votre email GRATUITEMENT ci-dessous pour recevoir votre CADEAU de bienvenue ! ;)

3 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *