Pourquoi le doute est un véritable CANCER dans la réussite de vos paris sportifs ?

Aujourd’hui, dans cette nouvelle vidéo, je voulais vous expliquer pourquoi le doute est un véritable “CANCER” dans la réussite de vos paris sportifs. Vous apprendrez aussi une anecdote par rapport au “choc psychologique” et aux avalanches de pronostics gagnants ou perdants. La réponse dans la vidéo ci-dessous. 😉

Transcription texte de la vidéo :

Maxence Rigottier : Bonjour et bienvenu dans cette nouvelle vidéo du blog http://www.gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr/.  Ici Maxence Rigottier. Dans cette vidéo, nous allons voir pourquoi le doute est un véritable cancer dans votre réussite des paris sportifs. Vous vous posez peut-être la question suivante « qu’est-ce que le doute dans les paris sportifs ? ». C’est assez simple, le doute s’installe lorsque vous allez recevoir les avalanches de pronostics gagnants et perdants. Vraiment le point clé pour réussir dans les paris sportifs, c’est d’arriver à assimiler ce choc psychologique qui est extrêmement difficile, c’est-à-dire de comprendre les avalanches de pronostics gagnants et perdants et qui font qu’en fait en réalité c’est difficile de gagner de l’argent dans les paris sportifs à cause de ce doute qui s’installe dans la psychologie humaine et dans le cerveau humain. Il s’illustre souvent de plusieurs manières.

La 1ère manière où le doute s’installe, c’est vos mises. Est-ce que vous êtes à l’aise avec vos mises ? Même si vous avez 5-10.000 € à investir, l’idéal c’est vraiment d’être à l’aise avec vos mises. On va prendre un exemple assez simple. Si vous avez 10.000 € de capital et que vous faites 1,5% des mises de votre capital avec vos pronostics, vous allez miser 150 €, mais en réalité jouer 150 € ça va peut-être vous faire un petit piquant en cœur, ça va peut-être vous mettre mal à l’aise, vous n’allez pas être bien, vous n’allez pas être serein et s’il y a 3 pronostics perdants, ce qui ferait -450 €, et bien directement la psychose va s’installer et vous allez vraiment ne pas être bien dans votre peau, pas bien mentalement et psychologiquement, et soit vous allez tilter, c’est-à-dire que vous allez miser d’avantage, soit également vous allez arrêter… C’est ça vraiment la chose indispensable pour casser ce « doute » c’est d’être à l’aise avec vos mises. Si vous avez plusieurs milliers d’euro, des dizaines de milliers d’euro à investir dans les paris sportifs, la 1ère chose à faire déjà c’est de se dire « est-ce que même si j’ai le capital pour bien gérer… je suis réellement à l’aise avec les mises que je fais ? ». Si ce n’est pas le cas, si miser 120-150 € ne vous met pas à l’aise, si ça vous amène une psychose… et bien en faisant vos propres pronostics, en faisant un suivi de tipster, des trades sur Betfair… jouez beaucoup moins même si vous avez le capital pour parce que le but n’est pas d’avoir ce doute qui va vous faire n’importe quoi dans les paris sportifs.

La 2nde chose pour également casser ce doute, c’est d’avoir cet esprit d’agir comme un robot. Si vous aviez eu de bons résultats par le passé, il n’y a pas de raison que ces bons résultats ne continuent pas. Si vous suivez des tipsters qui ont plus de 10% de yield, vous ne devez pas lâcher s’il y a un petit creux. Dites-vous bien que si vous devez lâcher, lâchez au sommet. Je ne sais pas, il y a eu un gros mois, vous vous dites qu’il y a de grandes chances qu’il fasse un mauvais mois, là OK à la rigueur vous avez bien gagné de l’argent, lâchez. Mais malheureusement il n’y a aucun être humain qui va lâcher parce que la confiance est là… Par contre le nombre d’êtres humains, le nombre de parieurs qui vont lâcher parce que soit ils ont augmenté leurs mises, soit parce qu’ils ne sont pas bien à l’aise avec leurs mises… et bien ils vont lâcher du coup via ce doute qui va leur faire perdre de l’argent. Dites-vous bien que si les bookmakers gagnent de l’argent c’est premièrement en fonction des marchés, des masses… les cotes sont bien fixées. Mais c’est surtout parce qu’il y a le doute qui s’installe dans l’esprit des parieurs, et c’est ce doute-là qui va vous faire n’importe quoi. C’est-à-dire dans la gestion de capital, il va vous faire tilter, il va vous faire arrêter… Alors que si vous aviez cette approche un petit peu robotique, c’est-à-dire d’agir comme un robot, c’est ce doute-là qui a lieu.

N°1 : être à l’aise avec vos mises. Même si vous avez 2-5-10.000 € à investir, il faut que vous soyez à l’aise. Si vous c’est des mises à 5 € où vous êtes à l’aise, faites des mises à 5 €. Si vous êtes à l’aise jusqu’à des mises de 150 €, vous vous dites que c’est votre limite pour la grosse fiabilité de vos pronostics ou d’un tipster. Il ne faut pas que vous vous mettiez dans un état psychologique où vous êtes vraiment très mal parce que c’est ça la clé de l’échec.

Egalement, on me demande aussi souvent « comment ça se fait qu’il y a beaucoup de tipsters qui ne tiennent pas sur la durée ? ». C’est à cause de ça, c’est à cause de ce doute qui s’installe, c’est à cause de tout ça que très peu de parieurs arrivent à réussir sur le long terme parce que c’est assez simple. Les mises sont augmentées de manière irrationnelle, le tilt va s’installer, le doute s’installe au lieu de faire une pause. C’est tous ces facteurs-là.

La 3ème chose c’est de faire une pause. Si vous ne vous sentez pas bien, faites un break une semaine. Si c’est vos propres pronostics il n’y a aucun problème, par contre si vous faites un suivi de tipster l’idéal c’est de ne pas faire de break parce que si vous avez pris 6-7 pronostics perdants, si vous arrêtez maintenant, il y a 95% de chances que vous allez louper les pronostics gagnants pour remonter dans le vert, et du coup vous allez perdre de l’argent, alors qu’au final le parieur sera soit à l’équilibre, soit un petit peu en bénéfices. Je sais que peu de personnes va le faire, mais dites-vous bien que si vous devez lâcher ou faire un break, faites-le quand vous êtes au sommet. Il n’y a pas de souci. Par contre, ne le faites pas quand vous êtes au fond du trou parce que vous allez louper les pronostics gagnants qui vont vous faire remonter. Quitte à arrêter, arrêtez quand vous êtes à l’équilibre. Si vous vous dites que vous avez fait n’importe quoi en mettant des grosses mises, n’arrêtez pas en cours de route parce que vous allez perdre très très gros.

N’oubliez jamais que c’est ce doute qui est un véritable cancer dans les paris sportifs. Pour casser ce doute :

Etre à l’aise avec vos mises,

Avoir cet esprit de robot, c’est-à-dire de ne pas diminuer ou augmenter les mises subitement en fonction du mois où vous pariez. Si c’est 2% de votre capital que vous vous êtes défini, que vous êtes à l’aise avec vos mises, vous le faites pendant un an. Si c’est 1,5, ça le sera pendant un an. N’augmentez pas subitement les mises.

Si vous faites vos propres paris, c’est important que vous fassiez un petit break. Si vous avez un coup de moins bien, si vous faites un suivi de tipster, ne lâchez pas, dès que vous êtes à l’équilibre et si vraiment vous vous sentiez trop mal, là lâchez. Vous n’allez pas gagner de l’argent, mais comme ça vous n’en avez pas perdu non plus. Mais si vous avez le malheur de lâcher, vous allez vous dire « voilà, maintenant que j’arrête les pronostics sont gagnants ». ça c’est la dure réalité des paris sportifs. On aimerait bien que ce soit 2 pronostics gagnants, 1 perdant… Des fois ça peut être 5 pronostics gagnants et 5 perdants.

Je vais vous faire une petite confidence. A l’heure d’aujourd’hui, les 2 sommets extrêmes que j’ai pu voir, lisez bien, c’est 21 pronostics gagnants sur 22. C’est un truc de fou. Le pire que j’ai pu voir aussi, il y avait quelques paris remboursés, mais c’était un 5/34, c’est-à-dire qu’il y a eu 5 pronostics gagnants sur 34. Et sur les 29 pronostics, il devait y avoir 4-5 remboursés. Le pire que j’ai vu en négatif et le pire que j’ai vu en positif, invraisemblables. 21 pronostics sur 22 gagnants, c’est-à-dire que vous vous réveillez tous les matins, ça fait « Win ! Win ! Win ! Win ! Win ! ». C’est pour vraiment vous montrer l’illustration que je ne rigole pas ces avalanches de pronostics gagnants et perdants qui font que soit vous êtes un parieur gagnant et vous avez compris et vous pariez comme un pro, soit vous allez être amateur jusqu’à la fin de votre vie si vous n’avez pas compris tout ça. Et du coup, vous allez soit au mieux être à l’équilibre, soit perdre de l’argent.

Voici un les conseils que je pouvais vous donner concernant mon expérience. Dites-vous bien que ce doute c’est la chose la plus horrible qui a lieu. C’est notre cerveau humain qui fait que si vous ne gagnez pas de l’argent c’est à cause de lui avant tout. N’hésitez pas à essayer de mettre en place tous ces conseils. Je sais que ce n’est pas évident, c’est simple la théorie, c’est dur la pratique, mais c’est ça qui fera de vous un parieur qui va gagner de l’argent au lieu d’être un parieur soit à l’équilibre, soit qui va perdre tous les mois un peu plus, jusqu’à ne plus avoir votre outil de travail qui est votre capital.

Merci d’avoir suivi cette vidéo. Et vous, comment arrivez-vous à gérer ce doute qui est vraiment une chose extrêmement difficile il faut le reconnaitre. Laissez-moi votre retour d’expérience. Est-ce que vous vous aérez l’esprit ? Est-ce que vous arrivez à garder cette ligne de conduite des mêmes mises ? Justement, ça m’est déjà arrivé, s’il y a un parieur que je ne sens pas trop, dès que je vois que je suis à l’équilibre je le coupe parce que je le sens pas du tout. Ça m’est déjà arrivé une ou deux fois d’arrêter à l’équilibre, et j’ai bien été content au final. Laissez-moi votre retour d’expérience. Ça sera très utile d’avoir l’avis des uns et des autres sur ce sujet parce que je sais qu’il y a peu de personnes qui parlent de ça. Beaucoup de gens vont vous dire que c’est la gestion de capital… Oui certes, mais pour arriver à faire tout ça, il faut arriver mentalement et psychologiquement on soit tout le temps prêt au quotidien, et c’est cette difficulté-là qui a lieu pour réussir justement dans les paris. Laissez-moi votre retour d’expérience en dessous, dans les commentaires de cette vidéo, et ce sera très utile d’avoir votre retour d’expérience, vos avis, vos suggestions… Tous vos avis seront très utiles. Merci et à bientôt.

Et vous ?

Est-ce que vous doutez dans les paris sportifs ? Laissez-moi votre retour d’expérience dans les commentaires ci-dessous.

2 réponses
  1. marc
    marc dit :

    C’est exactement ça, j’ai d’excellents pronos en football, je suis sur une série de 10 pronostics gagnant sans miser le moindre euro, mais lorsque je dois miser de l’argent c’est différent, je suis très mauvais parieur, soit je mise peu pour gagner gros, soit je mise plus gros, dans ce cas là je gagne toujours au début, jusqu’au moment où je perds et là le doute s’ installe, c’est la panique ! J’ai beaucoup d’efforts psychologique et de travail à faire pour devenir un bon parieur mais je suis motivé pour cela ! J’espère qu’il n’est pas trop tard pour changer malgré de grosses pertes que j’ai du mal à digérer car je ne compte pas abandonner.

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Salut Marc,

      Merci pour ton retour d’expérience. N’oublie pas de faire les choses suivantes :

      1. Te définir un capital
      2. Diversifier ton capital (propres pronostics, suivi de tipsters, betfair..)
      3. Assimiler le choc psycholoqie (avalanche de paris gagnants ou perdants)
      4. Bien gérer ton capital
      5. Agir comme un robot
      6. Être patient

      Avec tout cela, je te garantis que tu gagneras de l’argent. 😉
      Au plaisir sur le blog.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *