Ce qu’apporte chaque semaine le Club Privé Paris Sportifs à Alexandre !

Dans cette vidéo, vous allez apprendre ce qu’apporte chaque semaine le Club Privé Paris Sportifs à Alexandre. Bonne étude de cas. 🙂 Ci-dessus, vous pouvez consulter le format audio de l’interview. 

Transcription texte de la vidéo :

en-tete-club-prive-paris-sportifs

Maxence Rigottier : Bonjour, ici Maxence Rigottier du blog http://www.gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr/. Aujourd’hui je suis avec Alexandre qui est un membre du club privé paris sportifs. Aujourd’hui, dans cette nouvelle étude de cas on va voir pourquoi Alexandre s’est inscrit au club privé paris sportifs, quel est son profil de parieur, quelles sont les méthodes qu’il utilise dans les paris sportifs, et quels sont ses objectifs dans le futur. Avant de commencer, je vais laisser Alexandre se présenter pour qu’il nous explique ses débuts jusqu’à aujourd’hui dans les paris sportifs. Salut Alexandre.

Alexandre : Salut Maxence. Moi c’est Alexandre, j’ai 24 ans. Je suis parieur depuis à peu près 5-6 mois. Comment j’ai commencé ? Par une simple intuition en fait. C’était pendant la qualification de la France pour la coupe du monde. Avec des collègues, on parlait du match Géorgie-France et je leur ai dit « ne regardez pas, de toute façon ça ne sert à rien, ça va finir en 0-0 ». J’en étais quasi sûr. Et ça a fini en 0-0 évidemment. Et je me suis demandé pourquoi je n’avais pas parié là-dessus. Juste après il y a eu de plus en plus de contacts Facebook qui postaient leurs pronostics avec plusieurs centaines d’euro à chaque fois. Je me suis dit qu’il y avait peut-être un truc. Je leur ai posé des questions. Et un jour, un de ces potes m’a donné un combiné de 3 matchs. Il m’a dit de ne pas risquer mes sous et d’aller sur un site qui offrait un bonus (Betclic pour ne pas le citer). Il m’a donné un combi et c’est passé. En une soirée, j’ai pu me faire 500€ net. J’ai dit « ouah !!! 500€ net en une soirée !!! ». Je pensais que ça n’arrivait qu’aux autres. J’ai juste cliqué sur des boutons. Je me suis dit qu’il y avait un truc à faire là-dedans. Donc j’ai commencé à me renseigner un peu à droite et à gauche pour voir ce qu’il était possible de faire. Sur le net on tombe sur tout et n’importe quoi. J’ai fini par trouver ton blog évidemment. C’est là que j’ai trouvé que c’était le plus sérieux. Si j’avais un message à laisser à ceux qui hésitent, c’est qu’au début ça a vraiment l’air d’une arnaque. C’est-à-dire que Maxence est dans un pays chaud, dans un cadre de rêve…, il gagne de l’argent… Mais au final c’est tout à fait possible en étant dedans. C’est ce qui m’est arrivé à ma propre échelle.

Maxence Rigottier : Tu disais quelque chose d’intéressant juste avant, c’est qu’il y a 6 mois tu n’avais jamais fait de paris de ta vie, tu as vu un match en te disant qu’il te semblait qu’il y aurait 0-0, et de là tu t’es dit qu’il y avait peut-être la possibilité de gagner de l’argent avec les paris. Ensuite, en faisant des recherches sur internet tu es tombé sur des pages Facebook… et tu t’es lancé dans les paris sportifs.

Alexandre : Oui. Je me suis dit que c’était incroyable le potentiel de trucs, que c’était super simple de cliquer sur des boutons en 10 secondes et hop jackpot. C’est ce qui m’est arrivé. Pour quelqu’un qui est au smic, faire 500€ la soirée, ça change des choses. J’ai décidé de m’y investir à fond.

Maxence Rigottier : Par contre, tu as utilisé une stratégie très intelligente que quasiment personne ne fait quand il démarre dans les paris c’est que tu as utilisé un bonus d’un bookmaker pour ne pas jouer avec ton argent à toi et tenter un 1er pari. Toi en l’occurrence c’était un combiné qui t’a permis de gagner 500€.

Alexandre : Oui c’est ça. 5,88 la cote qui est passée. Tu enlèves les 100€ de mise et ça fait 488 en fait. Quasi 500€ net.

Maxence Rigottier : D’accord. Tu avais posé 100€ et en fait le 1er pari était remboursé à hauteur de 100€. Quelles étaient les conditions de Betclic quand tu as réalisé ce combiné ?

Alexandre : J’ai vu que c’étaient les conditions les moins restrictives du marché. Il fallait valider son compte avec 2 pauvres pièces justificatives, 1 pièce d’identité et 1 RIB. En plus, s’ils étaient perdants, ils te les rendaient direct si ton compte était validé. Et tu pouvais retirer direct, c’est-à-dire qu’il n’y avait pas besoin de miser un certain nombre de fois, pas de cotes minimales… C’était vraiment simple.

Maxence Rigottier : D’accord. Et ensuite tu es tombé sur mon site, au 1er abord pour obtenir des informations sur les paris je suppose, comme les bookmakers.com, la gestion de capital ou d’autres points spécifiques ?

Alexandre : Oui c’est ça. J’ai pris des renseignements auprès de toi. J’étais quand même encore un tout petit peu méfiant donc j’ai pris la formule intermédiaire, je ne me suis pas lancé à fond, histoire de voir si je pouvais bien avoir confiance. C’est totalement le cas et je m’en suis rendu compte très rapidement, notamment par l’intermédiaire des autres membres qui étaient très satisfaits aussi. Là j’hésite même à aller avec la formule supérieure parce que dans le blog j’ai appris que c’était possible tout en étant débutant d’avoir quand même un complément de revenus. J’ai déchanté assez vite en me disant que ce n’est pas possible d’en vivre entièrement, de ne faire que ça, mais un complément de revenus c’est très bien. J’ai appris qu’il était possible de suivre des parieurs, des gens qui eux ne faisaient que ça, de copier leurs pronostics en payant mais du coup en ayant une rentabilité supérieure à ce que tu payes bien évidemment. Donc je me suis mis à suivre des tipsters.

Maxence Rigottier : D’accord. Est-ce que tu fais également tes propres pronostics ? Quelles sont tes stratégies de jeux à l’heure d’aujourd’hui ?

Alexandre : De base je voulais m’établir une bankroll à l’aide justement de ces tipsters pour pouvoir établir ce que j’avais fait à mon tout 1er pari, c’est-à-dire envoyer du lourd sur des combinés assez sécurisés. Faire par exemple un combiné de 2*1,35 ça fait une cote de 1,88 donc c’est assez possible de passer ça régulièrement. Ça c’est ce que me disait et que fait mon pot qui m’a envoyé mon 1er combi. Il envoie du lourd sur des combiné “safe”. Mais depuis, avec le blog, on a vu que les combinés ce n’était pas forcément la meilleure idée, que sur le long terme ce n’était pas forcément ce qu’il y avait de plus rentable. Donc je ne fais quasi que du suivi de tipster avec mes pronostics et des lay 0-0. C’est une méthode qui a été introduite dans le club par un membre qui a réussi à se faire un smic en 1 mois avec une méthode qui consiste à parier sur 1 but pendant le match.

Maxence Rigottier : Exactement. Donc du coup, à l’heure d’aujourd’hui, tu fais 2 choses. La 1ère chose c’est que tu copies les pronostics de certains parieurs, tu fais un suivi de tipster. Et la 2ème chose c’est que tu fais des lay 0-0 si je me souviens bien sur le championnat des Pays-Bas, d’Allemagne, France, Italie, Espagne et Angleterre. C’est le top 6.

Alexandre : J’essaie de me spécialiser. Là, l’Angleterre, l’Espagne ou l’Italie c’est devenu un peu un retrait. Surtout l’Italie, je n’y touche plus parce que les buts arrivaient super tard et comme moi je suis les équipes en live, ça m’a donné beaucoup trop de stress. Donc j’ai zappé l’Italie. L’Espagne, je me suis intéressé aux grosses équipes. Je sais que le Real Madrid n’avait jamais fait de 0-0, que Barcelone marque beaucoup aussi. Mais c’est essentiellement les Pays-Bas ou l’Allemagne où le membre de ton club a dit que c’étaient de véritables mines d’or. Et en effet, le taux actuel alors qu’on a largement passé la demi-saison est de 4,6% de 0-0. En fait, j’ai envie de dire que sans analyse on peut layer un peu tout et je me demande si on ne serait pas rentable quand même.

Maxence Rigottier : Exactement. Peut-être que si vous layez tout et n’importe quoi sur ce type de championnat en prenant la cote du départ, à mon avis il y a de grandes chances que vous soyez quand même rentable, mais peut-être que les rentabilités ne seraient pas énormes. Par contre, en diminuant légèrement le lay, c’est-à-dire que si le lay est proposé à 25 et que vous le placez à 15 par exemple, à mon avis il y a de grandes chances qu’il y ait quand même un paquet de paris qui vont passer et vous allez certainement éviter les 0-0 avec des lay à 30 ou 35 qui peuvent avoir lieu et vous enlever énormément de paris gagnants.

Alexandre : Oui.

Maxence Rigottier : Egalement, qu’est-ce que t’apporte ou t’a apporté le club privé paris sportifs dans tes pronostics, dans la gestion, dans la psychologie… ?

Alexandre : Déjà, ce que le club m’a apporté c’est une vision long terme, de me dire que ce que j’ai fait en une soirée ça n’arrivera pas tous les jours. Il faut vraiment avoir une vision à long terme sur plusieurs mois, voire une année complète et faire le bilan à la fin. Se dire qu’on peut avoir une mauvaise passe, que ce n’est que passager, qu’on peut avoir une très bonne passe et que ce n’est que passager également. Ne pas s’enfermer dans une psychose positive en cas de bons résultats ou négative en cas de mauvais résultats. Je n’avais pas cette vision à long terme avant de rentrer. Surtout ce que m’a apporté le club, c’est vraiment des contacts avec des gens qui ont le même objectif, qui répondent assez souvent, qui donnent de bons conseils, qui ont une expérience. Je suis rentré assez tard dans le club. Il y avait déjà une bonne expérience en ce qui concerne la gestion des books.com, les commissions et des gens qui ont le même objectif que moi, à savoir essayer de trouver de bons tipsters. Je sais que je fouille beaucoup, que ça prend du temps. Je ne trouve quasiment pas grand-chose. Là en arrivant, le travail avait déjà été fait. Je sais qu’on est beaucoup à le rechercher et que si jamais ça tombe, il se peut que les gens aient fait le travail à ma place ou qu’ils se basent sur le travail que j’aurais fait. C’est vraiment important.

Maxence Rigottier : Exactement. C’est ça qui est important. C’est le partage entre tous les membres, avoir la synergie des différents avis, des différents vécus de tous les parieurs parce qu’à l’intérieur du club privé paris sportifs on a des parieurs débutants, de niveaux intermédiaires voir confirmés ou experts. Le mélange de tout ça permet en fonction de votre niveau de trouver au moins des gens qui ont le même objectif que vous, et surtout qui ont le même niveau que vous pour aller à l’étape supérieure. C’est ça qui est sympa par rapport à une communauté de parieurs. Egalement, qu’est-ce que tu aimes à l’intérieur du club privé paris sportifs ? Par exemple avoir une séance de coaching commun sur skype tous les mois entre les différents membres ? Avoir tous les mécanismes concernant les paris sportifs ? C’est-à-dire la psychologie, la gestion de capital… également comment se constitue un portfolio de parieurs ? Bénéficier de ma disponibilité et de mes connaissances ? Qu’est-ce que tu aimes le plus à l’intérieur du club ?

Alexandre : C’est un peu un condensé de tout ça. C’est vrai que la séance de coaching commun je l’attends souvent avec impatience. On apprend plein de choses, on peut poser toutes les questions qu’on veut, on a les réponses immédiatement. C’est vrai qu’on a la chance de t’avoir. Tu es super disponible. Quand j’envoie un mail, je pense que je n’ai jamais attendu plus d’une heure pour avoir une réponse. Ça c’est super appréciable.

Maxence Rigottier : Déjà tu fais la bonne chose, c’est que tu bénéficies des séances de coaching commun parce que malheureusement il y a peu de membres qui viennent aux séances soit parce qu’ils n’ont pas le temps par rapport à leur emploi du temps qui est chargé, soit parce qu’ils sont timides… alors que je vois vraiment une corrélation entre les membres qui viennent aux séances et ensuite les résultats qu’ils ont par la suite parce que c’est important de puiser un petit peu le cerveau et les connaissances des différents parieurs. Et toi tu fais partie des 2 membres (il y a aussi un autre membre qui s’appelle Thomas) qui sont quasiment, systématiquement, là aux séances et je pense que c’est un gros plus pour toi, pour ta progression. Tu as vraiment raison d’être là chaque mois. Si vous n’êtes pas là pendant la séance, elle sera enregistrée, du coup vous allez pouvoir la réécouter la semaine suivante pour ne rien louper par rapport à tout ça.

Alexandre : C’est ça. Il y a vraiment des infos capitales. Les lay 0-0 ont été introduits comme ça, les échanges de parieurs, le fait de se poser des questions, de s’interroger par rapport à ça, d’avoir les réponses tout de suite, c’est vraiment appréciable.

Maxence Rigottier : C’est ça qui est sympa par rapport à si on est seul, isolé dans son coin, où on est dans l’indécision, les immenses interrogations. Ça c’est clair. Et du coup, quel est le capital que tu consacres aujourd’hui aux paris sportifs ? 500-1.000-1.500€ ?

Alexandre : Actuellement, je sais que pour un 1er tipster j’ai 2.500. Pour un 2ème j’avais 1.000. Pour les bets du club je suis à 1.000 aussi. Pour les lay 0-0 je suis à 500. Il faudrait faire la somme de tout ça.

Maxence Rigottier : En gros ça fait 5.000€ en tout.

Alexandre : Oui.

Maxence Rigottier : D’accord. Et tes objectifs de gain sont de 200-300-400€ par mois ?

Alexandre : C’est vrai qu’au début je m’étais fixé ça. Je me suis dit que vu tout ce que j’utilisais par rapport à tous les tipsters, aux lays 0-0 qui restent quand même assez aléatoires, ces objectifs me sont un peu sortis de la tête. Si je peux faire 200-300€ par mois ce sera déjà bien.

Maxence Rigottier : Exactement. Ça te permettra d’avoir un complément de revenus comme tu l’évoquais par rapport à ton travail et à ton salaire.

Alexandre : Oui c’est ça.

Maxence Rigottier : Pour finir sur une dernière question, quelles sont les erreurs que tu faisais par le passé et que tu ne fais plus aujourd’hui ?

Alexandre : Essayer de me refaire. Je pense que j’ai compris ce que c’était que le tilt, notamment pour les lay 0-0. Je sais par exemple qu’avant, si je voyais un but pendant le match et qu’il arrivait super tôt et que je n’avais pas parié, j’allais relayer le score actuel pour essayer de me refaire immédiatement ou pour jouer ce que je n’ai pas pu jouer. C’était une erreur. Là je me dis « tant pis. Il est arrivé tôt. On en parle plus. Je quitte le match. Je quitte le bookmaker. Je vais penser à un autre match ». C’est ce que je fais maintenant.

Maxence Rigottier : Exactement. Ça c’est quelque chose qui touche énormément de parieurs. Dernièrement, à une séance de coaching commun pareil, il y a un membre qui a tilté. C’est quelque chose qui touche beaucoup de parieurs, surtout quand on démarre parce que si on a perdu on a envie de se refaire. Si on a pas pu jouer alors que le pari était gagnant on a aussi envie de se refaire parce qu’on a la frustration de ne pas avoir gagné alors qu’au final on avait raison dans notre pari ou dans notre analyse… Il y a énormément de chances qu’on ait envie de tilter et pourtant c’est quelque chose qui est vraiment très mauvais parce que si vous réussissez votre tilt vous allez mettre en place de mauvaises habitudes et du coup à chaque fois que vous allez avoir un coup de moins bien vous allez vous dire que ce n’est pas grave, que vous allez tilter sur une petite cote avec une grosse mise… et puis quand vous avez le malheur que ça ne passe pas, vous perdez énormément d’argent, et si ça ne passe pas d’entrée, vous perdez également pas mal d’argent. Dans tous les cas, que vous gagniez vos 1ers tilts ça va mettre en place de mauvaises habitudes qui feront que tôt ou tard vous allez perdre énormément et si vous perdez d’entrée de jeu vos tilts, vous allez ruiner des semaines, voire des mois de travail, donc c’est quand même bien dommage. Je sais que c’est dur par rapport à la psychologie et la frustration que certaines fois ça peut donner mais il faut vraiment être patient. La roue tourne dans les 2 sens, donc dites vous bien que quand vous êtes en plein soleil il y aura un coup de pluie un jour ou l’autre, et quand vous êtes vraiment dans la grêle ou le brouillard, il y aura un coup de soleil de temps en temps. Votre capital c’est votre outil de travail. N’oubliez jamais que dans les paris sportifs l’impossible est possible. Du coup c’est important que vous ayez toujours un rapport gain-risque qui soit raisonnable pour pouvoir faire des paris sportifs un complément de revenus ou un super complément en fonction de votre capital.

Alexandre : C’est ça, il faut toujours avoir une vision à long terme et se dire que l’on a pas le droit de sacrifier 9 semaines de boulot le temps d’un clic. Ce n’est pas possible.

Maxence Rigottier : Du moins c’est vraiment bête et après on le regrette. Pendant 2 jours on va le ressasser dans notre tête. Si vous voulez vous éviter ce genre de situation, c’est mieux en amont d’appuyer sur le petit bouton en haut à droite de votre ordinateur, sur le X. Fermez la fenêtre et ensuite allez vous aérer l’esprit. Ça vous permettra d’atténuer la frustration tout simplement. Et du coup, quel message laisserais-tu aux personnes qui hésitent à s’inscrire au club privé paris sportifs ? Toi-même tu avais hésité, ce qui est logique. Quel message aimerais-tu laisser aux personnes qui se demandent comme toi au début, au 1er abord, si c’est une arnaque, si c’est vraiment sérieux… ? Qu’est-ce que tu voudrais dire à toutes les personnes qui nous écoutent aujourd’hui ?

Alexandre : A ceux qui peuvent nous écouter, sachez que vous avez raison de vous méfier parce que le nombre d’arnaques sur internet est absolument énorme. Je pense que 90% des sites qui proposent des trucs sérieux c’est de la merde, mais ce n’est absolument pas le cas ici. Il faut se dire que c’est plutôt une chance. C’est possible de gagner de l’argent avec les paris sportifs. Quand je dis ça à mes proches, ils ne me croient pas. Surtout vous dire que si vous aimez le sport, parce que c’est quand même la base, si vous avez de l’argent à y consacrer, n’hésitez plus. Je crois que le taux de rentabilité d’un livret A ne dépasse pas les 2% ce qui aujourd’hui me fait énormément rire alors que j’avais beaucoup d’argent dessus. Actuellement, j’ai totalement vidé mon livret A, il n’y a plus rien dessus. Le taux de rentabilité du tipster qu’on a abordé récemment avec Max actuellement est en sur-régime, il est à 30%. Passer de 2 à 30%, ça change tout. N’hésitez pas. Commencez par une petite formule si vous êtes toujours méfiant et vous allez voir que ça va aller tout seul.

Maxence Rigottier : Du coup, tu as également une stratégie intelligente, c’est que je t’ai donné mon numéro de téléphone pour que tu m’appelles quelques minutes afin qu’on puisse dialoguer et que tu me poses 2-3 petites questions parce que comme tu l’as dit, il y a énormément d’arnaques sur Facebook, sur internet, que ce soit dans les paris ou dans d’autres domaines. Je comprends la réticence et la méfiance des gens par rapport à ça. Si vous voulez faire des paris sportifs un complément de revenus, je pense que le club privé paris sportifs peut vraiment vous aider. Et également, comme tu l’as dit parfaitement tout à l’heure, si vous parlez à votre entourage de paris sportifs, il y a de grandes chances qu’on vous dise « non mais tu crois vraiment qu’on peut gagner un peu d’argent ? Arrête tout ça, tu vas être ruiné, tu vas perdre tout ton fric… ». C’est pour ça aussi que c’est important que vous soyez à l’intérieur d’une communauté, des gens qui ont les mêmes centres d’intérêt que vous. Parce que si vous ne côtoyez que des « aveugles », que des gens qui sont extrêmement négatifs, ça va vous faire douter, du coup vous n’allez pas passer à l’acte pour vous dans le futur.

Alexandre : Oui c’est vrai que ça m’a rassuré tout de suite de t’entendre. Ça m’a prouvé déjà d’office ta disponibilité, ta volonté de nous faire progresser. C’est vrai que quant aux proches, ce ne sont pas des gens passionnés par le sport ou qui ont besoin d’argent mais qui ne veulent pas en risquer. Il faut comprendre leur méfiance et les laisser. Il n’y a que notre réussi qui peut leur prouver que c’est possible. Mais c’est vrai que c’est difficile d’y croire parce qu’en France on nous dit que les jeux sont dangereux, que si on est pauvre et déprimé il faut appeler tel numéro… Donc c’est normal d’être méfiant. Maintenant, c’est possible. C’est mon cas actuellement. J’ai une balance. Je calcule tous mes gains depuis mon intégration dans les paris. Après, ce n’est pas forcément que des gains par rapport aux paris. Je vois qu’il y a un membre qui a posté des parrainages par rapport à la banque. J’ai pris la peine d’aller jusqu’au bout. Maintenant je peux parrainer des proches pour une ouverture de banque en ligne. Ça rapporte aussi de l’argent. Je le compte dans les paris sportifs parce que j’ai connu cette astuce par l’intermédiaire du club, donc ça m’a porté des sous. Dès qu’il y a un petit truc sur le net qui sort et que l’un de nous est au courant, ça filtre immédiatement. C’est ça qui est génial.

Maxence Rigottier : C’est ça qui est sympa. C’est vrai que je n’avais pas pensé, il y a quelques membres qui des fois font des parrainages, que ce soit sur Boursorama ou d’autres choses et du coup vous arrivez assez facilement à avoir un petit bonus de 150€ sans trop d’effort.

Alexandre : Oui, sans rien faire. Ça prend 10 minutes.

Maxence Rigottier : C’est ça. C’est ça qui est puissant par rapport à une communauté. C’est clair. En tout cas, merci pour ton retour d’expérience. Ça fait déjà environ 4 ou 5 mois que tu es inscrit dans le club si je me souviens bien ?

Alexandre : Oui c’est ça.

Maxence Rigottier : Du coup, si vous souhaitez rejoindre Alexandre et tous les autres membres du club privé paris sportifs, on est environ un peu plus de 140 aujourd’hui, donc n’hésitez pas, comme ça vous allez, à mon avis, bénéficier de pas mal d’informations qui vous manquent et ensuite d’obtenir des outils pour que vous fassiez des paris sportifs un complément de revenus. Merci une nouvelle fois Alexandre et à très vite à l’intérieur du club privé paris sportifs.

Alexandre : C’est normal. Merci à toi.

Maxence Rigottier : A bientôt.

7 réponses
  1. LUDO
    LUDO dit :

    Bonjour Maxence,

    Tes mails sont très instructifs mais je m’interroge sur le coût de l’adhésion au club des parieurs. Combien ça coûte à l’année ? Avec un budget minimum de combien ?
    Lorsqu’on est adhérent, doit-on encore payer les infos du tipster ?
    Comment les échanges entre membres s’effectuent-ils techniquement ?

    Bon séjour asiatique

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Bonjour Ludo,

      Tout est expliquer dans la vidéo de présentation du Club Privé Paris Sportifs que tu pourras visionner d’ici peu.
      Tous les échanges sont accessibles sur la page d’accueil du Club Privé…Tu ne louperas rien si tu te connecte 1 fois par jour environ.

      Tu n’auras rien a repayer sauf si tu as envie de repayer quelque chose. Tout dépendra de ton capital. 😉

      Répondre
  2. clinton
    clinton dit :

    Donc, a quand l’ouverture des inscriptions ? 😛

    Toutefois, la capital, par rapport a l’entrée d’argent mensuel ( 5000€ pour 300 de rentré) ça me parait vraiment vraiment peu ça représente a peine 7%

    Répondre
    • Maxence RIGOTTIER
      Maxence RIGOTTIER dit :

      Salut Clinton,

      Je ré-ouvre vers le 10 avril environ. Cela te paraît peu mais n’oublie pas qu’il est débutant donc on pose les bases SOLIDES dans un premier temps + ensuite, mieux vaut monter doucement MAIS SUREMENT que pas MONTER du tout, on est d’accord ? 🙂

      Répondre
  3. clinton
    clinton dit :

    Merci pour l’info, je me tient prêt ! 8)

    Bien entendu ! tu as parfaitement raison !

    Maxence RIGOTTIERSalut Clinton,

    Je ré-ouvre vers le 10 avril environ. Cela te paraît peu mais n’oublie pas qu’il est débutant donc on pose les bases SOLIDES dans un premier temps + ensuite, mieux vaut monter doucement MAIS SUREMENT que pas MONTER du tout, on est d’accord ? 🙂

    Répondre
  4. Kar
    Kar dit :

    Salut Maxence,
    Il faut prendre le temps de se former grâce aux enseignements du club et AUSSI amasser un capital pour démarrer sérieusement les paris.
    Quelle stratégie de jeu peut-on appliquer immédiatement après l’inscription lorsque l’on a déjà un capital ?
    Merci.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *